AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 BOYD HOLBROOK - highway to hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
THE UNSEELIE BLACK-SMITH ∭ Néné, l'Omnivore qui dévore tout, même ta main.

Blodwyn E. Tyronoe

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 10/09/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 6823
› L'AVATAR : elizabeth olsen
› LES CREDITS : kiaran + cassie-railly
› LA COULEUR RP : white

THE UNSEELIE BLACK-SMITH ∭  Néné, l'Omnivore qui dévore tout, même ta main.

MessageSujet: BOYD HOLBROOK - highway to hell   Mar 23 Aoû - 18:05
Boyd Holbrook > Drow

Rhys A. Alton

« I’m your source of self-destruction »

Fiche Technique



› Nom prénom & Surnom : Rhys Adair Alton.
› Âge : 3 000 trop longues années.
› Métier / Occupation : Au choix.
› Caractère : Colérique – Impatient – Moqueur – Passionné – Stoïque – Résilient – Indépendant – Violent – Lunatique – Pragmatique – Sans pitié – Un peu fou.
› Type de Fey, de Druchii, de Drow ou de Druide : Drow, anciennement Sidhe Seelie appartenant à la Maison (au choix).

› Particularités :
Il a possédé une deuxième main de pouvoir (au choix) qu’il a abandonnée au Chaudron comme tout le monde, avec beaucoup de réticence.
Il a choisi la cour Seelie pour pour mettre de la distance entre lui et Credne, un choix qu’il a eu le temps de regretter car il y a été extrêmement mal traité.
Il a choisi une Maison par obligation mais la vérité c’est que personne ne voulait de lui.
Il a très peu d’affaires personnelles, étant habitué à être toujours sur les routes.
Il déteste les Sidhes, et particulièrement les Seelies, pour beaucoup de raisons, pour l’avoir abandonné aux Gobelins, pour l’avoir mal traité à la Cour, et à présent par anticipation pour leur réaction quand il réapparaîtra en tant que Drow.
Il s’est facilement adapté à sa transformation, qui lui a ouvert les yeux sur pas mal de chose, dont sa propre personnalité.
Il est fasciné par les Druchiis mais bien sûr ceux-ci ne lui rendent pas la pareille, corrompu ou pas, il reste un Drow à leurs yeux.


Fiche Surnaturelle



› Apparence Féerique ou Daoi-Sith :
L’apparence est au choix si ce n’est que pendant longtemps, ses cheveux tombaient jusqu’à ses genoux. Mais depuis sa transformation en Drow, il les a coupés court : ils balayent sa nuque, et de son statut et de sa vie passée, il a gardé trois fines tresses resserrées sur sa nuque par un anneau d’argent et qui tombent toujours aussi bas ensuite. Il hait tellement les Sidhes et plus particulièrement les Seelies que ça a été pour lui une façon de tirer un trait sur ce passé et d’embrasser complètement sa nouvelle nature.
Ses yeux cependant ont gardé les trois cercles de couleur typiquement Sidhe et il ne peut pas y faire grand-chose. Ils clament plus que n'importe quoi d'autre sa déchéance et si parfois il soutiendra fièrement un regard, dans ses mauvais moments, il a tendance à détourner les yeux selon la personne à qui il s'adresse.

› Main de pouvoir : Pouvoir de la Main de l’Illusion :  
› Palier 1 : Rhys peut plonger quelqu’un dans une illusion, une scène de son choix, réaliste ou pas, pendant une minute.

› Palier 2 : Il peut montrer à la victime une scène qui lui est personnelle, de son passé par exemple, ou un désir, un rêve, la faisant ainsi, pour quelques minutes, devenir réalité (une fois toutes les 24 heures).

› Palier 3 : L’illusion générée par Rhys peut avoir des conséquences physiques sur la victime. Par exemple, s’il jette quelqu’un dans un incendie, la personne en ressortira avec des brûlures légères (une fois toutes les 24 heures).

› Palier 4 : Rhys peut plonger une personne dans une illusion de n’importe quelle nature et pendant 24 heures, lui seul (ou sa mort) peut en libérer sa victime. Cela nécessite pour lui d’utiliser la totalité de son Glamour d’un coup, ce qui n’est pas une décision négligeable pour un Drow (une fois toutes les 48 heures).

Pour l’utilisation de ce pouvoir, la personne doit croiser le regard de Rhys, et Rhys peut assister avec elle à chacune des scènes qu’il génère devant ses yeux. Humaine, la victime n’a même pas conscience de se faire manipuler, mais les Feys peuvent être conscients de voir une illusion, et quelques-uns peuvent même s’en libérer.



 
L'Histoire

 

Rhys a été enlevé enfant par les Gobelins et donné au même Maître que Credne. Pour plus de détails là-dessus, voir ici et ici. Quand Crom Cruach est arrivé et a fait un massacre, il a été blessé et laissé pour mort dans les ruines des cavernes.

Il a été repris par des Gobelins, qui l’ont gardé encore plusieurs mois dans des conditions pires que la première fois. Il a développé sa Main de pouvoir de l’Illusion là-bas et s’est enfui après l’avoir utilisée sur son nouveau Maître, qu’il a poussé, par une illusion, à sauter dans une cuve de métal en fusion.

Il a d’abord erré parmi les Humains, dont certains ont pris soin de lui mais qu'il a toujours fini par quitter, et quand il a entendu parler de la scission des Sidhes en deux Cours, il y a vu l’occasion d’y retourner.

Parce qu’il a été enlevé par les Gobelins et élevés parmi eux, il s’est très mal intégré à la Cour Seelie, aux yeux de qui il avait tout d’une bête de foire dégoûtante, quand bien même il était aussi beau et lumineux en apparence que ses congénères.

Il a choisi de devenir un soldat puisque se battre était la seule chose qu’il savait faire, mais bien évidemment, il a été envoyé sur les frontières de la Faërie, il n’était pas question qu’il entre dans la Garde d’Orel ou qu’il parade à la Cour, ça aurait mis tout le monde trop mal à l’aise. Il a développé pendant ces années un goût prononcé pour la violence qui n'a fait que croître.

Il a participé à plusieurs conflits plus pour son plaisir personnel que par allégeance.

Pendant la guerre, il a refusé de se battre contre les Humains pour qui il a gardé et gardera toujours une certaine faiblesse et a erré sans but dans la Faërie où il a croisé la route du/de la Druchii qui fait de lui un Drow. Il est d'abord déchiré entre le soulagement de ne plus être Fey et le dégoût de ce qu’il est devenu, même si ainsi, la violence qu’il porte en lui est enfin justifiée.

Il se sent d'abord libéré du Songes et des Feys et retourne chez les Humains qu'il a toujours considérés comme un refuge, mais les Druides vendent alors la mèche concernant les Druchiis et les Drows, qui deviennent des cibles. Rhys voit ceux qu'il considérait comme ses derniers alliés se retourner contre lui et, après quelques années à vivre caché et poursuivi, trahi encore une fois, à se nourrir d'Humains comme pour se venger, finit par décider de se rendre sur Ellan Vannin.

S’il débarque sur l’île, c’est guidé par la colère, un brin de folie et sans but précis. Il a fini par détester les Sidhes, il n’aime pas toujours ce qu’il est devenu et parfois il le vit très bien (il est quelque peu schizo là-dessus), il ne déteste pas les Druchiis en revanche, il est même très curieux vis-à-vis d’eux, voire fasciné, toujours en recherche d’une nouvelle famille. Il hait les Druides, n'a pas encore eu l'occasion d'en avoir un face à lui pour s'expliquer sur ce qu'il croit être une trahison de leur part. Nul ne sait à la Cour qu’il est devenu Drow, on pense simplement qu’il a fini par déserter ou qu’il s’est fait tuer. Rhys est un Drow qui se cherche encore, malgré tout ce temps, et il lui en faudrait peu, en guise de main tendue, pour lui apporter un peu de sérénité, enfin, de la part de n'importe quel groupe et camp.

 


 
Les Relations

 


Blodwyn E. Tyronoe Ils furent deux enfants esclaves des Gobelins. Dire qu’ils se sont soutenus ne suffirait pas à décrire leur relation, qui n'était pas non plus de l'amitié, ou du soutien. La présence de l’autre les a aidés à tenir bon, et ils ont pansé leurs plaies quand les coups pleuvaient, et sans même s’en apercevoir ou le vouloir, sont devenus vitaux pour la survie l’un de l’autre. Du moins c’était ce que Rhys croyait, mais il était encore conscient quand Credne a pris la main du Fey venu tuer tout le monde dans les cavernes et s’en est allée sans se retourner. Il pensait haïr les Gobelins, mais ce jour-là, avant de s’évanouir, il a découvert qu’il pouvait haïr bien plus que cela encore. Quand il l’a revue des années plus tard à la Faërie, il pensait lui avoir pardonnée, mais elle avait une situation, une passion, une place dans le monde, et pas lui, et même si elle a tout fait pour tenter de le ramener à elle, il n’a pas pu supporter de la revoir, et il a choisi la Cour Seelie. Une autre décision dont il la blâme, avec le recul. Il l’a revue quelques fois par la suite, sur des champs de bataille, à chaque fois elle a tenté de le raisonner, par la violence, par les mots, par la suppliques, à chaque fois il lui a tourné le dos, même si c'était dur, à chaque fois également. Maintenant qu’il est un Drow, maintenant qu’il peut aller à Ellan Vannin, il a bien envie d’aller la voir, sans vraiment savoir ce qu’il lui veut exactement, lui faire payer ou demander son aide, parce qu’il est seul, qu’ils seront toujours attirés l’un vers l’autre comme deux aimants et qu’elle est la seule vers qui il peut désormais se tourner.

Leith O. Martin Il a bien eu le temps de graver sa tête dans son esprit. Quand il a commencé à massacrer les Gobelins, Rhys a bien cru que la fin de son cauchemar touchait à sa fin, au lieu de quoi il s’est pris des bouts de caverne dans la figure. À cause de lui, il a été blessé, et n’a pas pu s’échapper. Et le grand Crom Cruach ne s’est pas donné la peine de le sauver, lui. La vérité, c’est que Leith ne l’a même pas vu, à l’époque, mais Rhys ne le sait pas et croit simplement que le Sidhe Unseelie a fait un choix qui l’arrangeait. Il a dirigé son trop-plein de colère, son impuissance et l’injustice qu’il a vécu contre l’Unseelie et en a fait une sorte de but à atteindre, à dépasser, et pour finir, pourquoi pas, à tuer. Il a connu une humiliation ultime le jour où plusieurs Sidhes Seelies s’en sont pris à lui à la Cour, plus tard dans sa vie, sans qu’il réussisse à se défendre, et ce jour-là il a ressenti pour la première fois l’envie de tuer, en l’occurrence le leader du groupe. À cette occasion, il a recroisé Crom Cruach et l’a vu tuer son tourmenteur à sa place, avec un mélange de fascination, de jalousie et de répulsion. Pour lui, Leith est une des causes de son malheur et dans sa folie, Rhys en a presque fait un but à atteindre. C’est en se fixant des buts qu’on avance dans la vie, après tout.

Dawn E. O'Broin La première fois qu’il a posé les yeux sur elle, c’était pour la foudroyer du regard. Elle était en train de le prendre en photo. Ils n’avaient encore jamais entendu parler d’Ellan Vannin, ils vivaient à Londres tous les deux et n’avaient pour ainsi dire personne dans leur vie, pas de familles, pas d’amis. Il a bien vu quel effet il avait sur elle et s’est dit qu’il allait pouvoir se servir d’elle comme un réservoir à Glamour jusqu’à ce qu’elle se rende compte du genre de type qu’il était. Manque de chance, elle n’a jamais compris et n’est pas du tout partie en courant. Pire encore, il commençait à apprécier sa compagnie, un peu trop, au point de culpabiliser à chacune de ses faiblesses, à chacune de ses fatigues, et alors même qu’elle tentait de le convaincre de ne pas s’inquiéter pour elle. Mais c’était lui qui lui faisait ça, lui et sa nature de Drow. Il a fini par l’abandonner du jour au lendemain. Trop lâche pour tenter de construire une vraie relation avec elle, trop attaché pour lui avouer la vérité sur ce qu’il était, trop effrayé à l’idée qu’elle le déteste, il a rompu leur relation et a disparu comme il était apparu dans sa vie. De toute façon, c’était voué à l’échec, non ? Il est Drow et il aime sa nouvelle nature. Leurs mondes sont voués à se confronter et il sait d'avance que c'est elle qui en pâtirait.

Fintan S. Ildánach On dit que c'est au contact d'un ennemi qu'on en apprend le plus sur soi-même, et dans le cas de Rhys, cela s'applique parfaitement à sa relation avec Fintan. Ce dernier est tout ce qu'il aurait voulu être et ce qu'il ne sera jamais, désormais. Un grand guerrier Unseelie, connu et reconnu et dont l'histoire est déjà gravé dans la pierre. Rhys se fiche de la célébrité et en a fini de regretter son choix quant à sa Cour. En revanche, depuis le premier jour où il a croisé Fintan sur un champ de bataille, il ne rêve que de le vaincre, justement parce que Fintan est un grand guerrier Unseelie connu et reconnu. Ils étaient alors la définition parfaite de ce que leur monde appelle "ennemis". Seelie contre Unseelie, guerre fratricide dans les faits mais guerre violente, sale et aux raisons oubliées dans les actes. Tous deux se battaient pour le plaisir de se battre et la joie de faire couler le sang et leur rencontre, inévitable, fut d'une violence inouïe. Cependant, c'est Fintan qui en sortit vainqueur. Partie remise pour Rhys, qui au cours de toutes les autres batailles qu'il a menées au fil des conflits, a cherché Fintan pour se confronter à lui. Plus il le rencontrait et plus il le détestait, mais plus il a appris à son contact, en termes de combat, tout simplement. Fintan, lui, semblait toujours s'amuser de le voir, ce qui ne l'a jamais empêché d'être mortellement sérieux dans chacune de leurs confrontations. Rhys n'appréciait pas d'être pris à la légère, mais parfois lui aussi était pris dans le moment et se retrouvait à s'amuser véritablement - de la façon la plus violente et la plus tordue qui soit. Fintan fut pour lui une Nemesis autant qu'un maître d'armes et, finalement, un vieux compagnon familier, et Rhys en pleurerait presque désormais de voir que les deux Cours vivent en paix, car quel autre moyen que le combat a-t-il de retrouver Fintan ? Mais aujourd'hui, il a changé, il n'est plus le guerrier Seelie qu'il était, et il sait que Fintan le mépriserait pour ça - parce qu'il a plus appris de lui en se battant contre lui qu'en lui parlant, bien évidemment. Le mépris ? Cela ne dérange pas Rhys. Cette relation de haine et de besoin tout à la fois se nourrit d'elle-même et il sait qu'ils se reverront encore.

 



of blood and fire

Though I am old with wandering through hollow lands and hilly lands, I will find out where you have gone, and kiss your lips and take your hands ; and walk among long dappled grass, and pluck till time and times are done the silver apples of the moon, the golden apples of the sun. —texte : yeats / code : ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
THE UNSEELIE BLACK-SMITH ∭ Néné, l'Omnivore qui dévore tout, même ta main.

Blodwyn E. Tyronoe

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 10/09/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 6823
› L'AVATAR : elizabeth olsen
› LES CREDITS : kiaran + cassie-railly
› LA COULEUR RP : white

THE UNSEELIE BLACK-SMITH ∭  Néné, l'Omnivore qui dévore tout, même ta main.

MessageSujet: Re: BOYD HOLBROOK - highway to hell   Mar 23 Aoû - 18:05
Les Informations Supplémentaires

Enter player two !



Coucou toi qui lis ce scénario ! Voici les quelques broutilles habituelles, tu vas voir ça fait peur.

› Avatar Il est négociable, mais forcément, si je l'ai choisi, c'est bien que j'adore Boyd. Bon ben on en discute, rien n'est gravé dans la pierre ! J'avais pensé par exemple sinon à Luke Mitchell mais si tu as d'autres envies on peut en parler.

› Main de pouvoir Négociable mais j’aimerais rester sur un pouvoir psychique, je trouve que c’est plus intéressant pour un personnage avec un tel passé.

› Caractère Sens-toi libre d’y ajouter ce que tu veux tant que tu conserves l’esprit du personnage (va pas en faire un clown du cirque Grüss, quoi...) !

› Histoire Comme tu vois, c’est assez libre, surtout la partie Drow, mais si tu manques d’inspi, ou si au contraire une partie évoquée ici te bloque, viens toquer à ma porte par mp ! Rhys est un personnage un peu évaporé qui se cherche encore, mais si tu souhaites resserrer un peu son personnage et son histoire pour lui donner une direction plus ferme ça ne me dérange pas !

Si tu as des questions, je suis làààààà ! heart



of blood and fire

Though I am old with wandering through hollow lands and hilly lands, I will find out where you have gone, and kiss your lips and take your hands ; and walk among long dappled grass, and pluck till time and times are done the silver apples of the moon, the golden apples of the sun. —texte : yeats / code : ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
 

BOYD HOLBROOK - highway to hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'm on the highway to hell ♦ Myndi & Tyler
» (m) LUCIUS MALFOY feat BOYD HOLBROOK
» (M) BOYD HOLBROOK ▼ Best Friend
» Ô mon amour c'est le jour parfait, pour ne rien faire ou pour crever.
» OPIUM.CONSPIRACY ... MIAM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Spring Court
Cúirt earrach
 :: 
Divine misdemeanors
 :: Scenarios
-