AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 AMANDA SEYFRIED - Séideán, la fille caché de Merlin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
THE THUNDER TWIN ∭ Nom de Zeus ! Tara, Taratata elle est tarée !

Saíréann J. Mac Cárthaigh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 17/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1102
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Non
› L'AVATAR : Amber Heard
› LES CREDITS : Blondie - Topito
› LA COULEUR RP : DarkSlateblue

THE THUNDER TWIN ∭ Nom de Zeus ! Tara, Taratata elle est tarée !

MessageSujet: AMANDA SEYFRIED - Séideán, la fille caché de Merlin   Mar 23 Aoû - 19:19
Amanda Seyfried > Seelie

Séideán

« Petite pluie abat grand vent »

Fiche Technique



› Nom prénom & Surnom : Séideán “la rafale” est le prénom que Taranis lui a donné. Taranis continue de l’appeler ainsi. N’étant pas une ancienne divinité, sa mère ne voit pas pourquoi elle aurait honte du prénom qu’elle lui a choisi. Son nom et prénom actuel est cependant au choix. Ses envies peuvent aller à l’encontre de ceux de sa mère.
› Âge : 1566 ans.
› Métier / Occupation : Au choix.
› Caractère : Manipulatrice – Caractérielle - Ombrageuse - Contradictoire – À la fois Originale et  Conformiste  – Autoritaire – Bienveillante – Patiente – Diplomate - Ambitieuse - Orgueilleuse – Vaniteuse – Réfléchie – Cultivée – Intelligente – Pragmatique - Calculatrice –  Compétitive - Hypocrite – Féminine – Distinguée
› Type de Fey : Élémentaire – élément au choix en lien entre l’air ou le ciel.

› Particularités :
Tout le monde pense que Séideán est une piètre guerrière. On a effectivement bien essayé de lui apprendre à manier l’épée ou l’archer quand elle était une jeune fey, mais à cette époque cela ne l’intéressait pas. La seule chose qu’elle maitrisait plus ou moins était un fouet féerique. Lors de leurs voyages hors de la Faërie, Nuallan lui a fait cependant comprendre qu’elle devait apprendre à se défendre seul sans main de pouvoir. Il l’a alors entrainé et en a fait une véritable tueuse, un as du maniement de l’épée.  Elle sait donc parfaitement se défendre, mais préfère généralement utiliser sa tête plutôt que la force physique.
Elle est donc très intelligente et est une fine stratège. Elle organise  ses actions et de ses paroles avec une telle efficacité, qu’elle obtient toujours ce qu’elle veut, même si cela prend des siècles, appliquant avec religion la citation : « Tout vient à point à qui sait attendre ».
Séideán, comme sa mère, est frivole, mais elles ne le sont pas de la même manière. Contrairement à Taranis, Séideán est une femme farouche qui ne se laisse pas facilement approcher ni par la gent masculine ni par la gent féminine. Ceux qu’elle laisse approcher doivent batailler durs pour conquérir son lit et encore plus pour gagner son cœur. Après ça, ces derniers ne sont pas sûrs d’y rester longtemps.
Elle a parfois un petit côté ombrageux, mais ce n’est rien en comparaison des colères de Taranis.
Elle a un grand sens de la famille et est très frustrée de ne pas savoir qui est son père.
Séideán a eu une nourrice Sinistre, Scriosadh (PNJ). Elle l'aime beaucoup. Scriosadh étant à peine plus vieille qu'elle de quelques siècles, elle voit en elle une grande sœur.
Elle est friande de tout ce qui est jeux de stratégies et de réflexion. Elle est une championne aux échecs et aux jeux de go.  
Séideán a de très bonnes connaissances en botanique, en chimie et en biologie. Elle fabrique des petites potions, des médicaments et des cosmétiques à partir de produit naturel. Elle ne sait pas qu’elle a ce point commun avec son vrai père. Elle sait aussi confectionner des poisons, inefficaces sur les feys, mais pas sur les humains.
Autres au choix, en cohérence avec ce qui a été énoncé ci-dessus

Fiche Surnaturelle



› Apparence Féerique ou Daoi-Sith : Apparence au choix. Ses caractéristiques d’élémentaire doivent cependant ressortir.

› Main de pouvoir : Pouvoir de la Main de ... : Le pouvoir est au choix selon l’élément que vous aurez choisi.
› Palier 1 : Au choix
› Palier 2 : Au choix
› Palier 3 : Au choix
› Palier 4 : Au choix


L'Histoire



Séideán est la fille de Taranis et de Myrddin. Elle est née en 450 ap. J.C à la cour des Seelies. Elle ne sait pas qui est son père. La seule fois où elle a osé poser la question à Taranis, cette dernière est entrée dans une telle colère qu’elle n’a plus jamais fait mention de son géniteur par la suite. Jusqu’à aujourd’hui ...
Elle est frustrée de ne pas connaître ses origines paternelles contrairement à  ses frères qui connaissent tous deux leurs géniteurs. Elle pense donc que son père est quelqu’un d’horrible dont Taranis a honte. Après tout, sa mère n’a jamais eu honte d’aucune de ses aventures. Pourquoi a-t-elle eu honte de celle qui a mené à sa procréation ? Elle mène minutieusement son enquête et retourne consciencieusement le passé amoureux de sa mère.
Elle a entendu dire que sa mère a eu une aventure avec Mannannàn Mac Lir, ancien dieu des océans, avant sa naissance. Elle est persuadée qu’il est son père. Après tout, elle est un élémentaire donc son père en est forcément un. Après leur aventure, Man a choisi la cour Unseelie.  Elle pense que c’est pour cette raison que Taranis ne veut pas lui avouer qu’il est son père.
En réalité, après être rentré à la cour Seelie, Taranis savait pertinemment qu’elle ne pouvait plus jouir de la liberté qu’elle avait en Grèce. Elle a donc caché la paternité de sa fille d’abord pour éviter que cette dernière ne se sente encore un peu plus rejetée, car elle n’était pas Sidhe. Ensuite, parce qu’avec un quart de Sluagh qui coule dans les veines, elle avait de très grandes chances d’être maltraitée par la noblesse Seelie. C’était également un choix un peu égoïste, car Taranis devait également refaire un nom après sa chute de l’Olympe.
Séideán a vécu toute son enfance à la cour de Lumière. Elle s’est toujours appliquée à être une bonne Seelie même si elle n’était pas Sidhe : aussi radieuse qu’arriviste, aussi belle qu’hypocrite. Elle est une manipulatrice hors pair. Elle est d’une duplicité et d’une condescendance qu’on retrouve générale chez les Sidhes et rarement chez les autres espèces féeriques. Elle n’est pas encore totalement à la hauteur de Lugh ou de sa tante Essus, mais elle est encore jeune, elle a le temps devant elle.
Au bout d’un siècle de vie, elle a senti l’envie de voir du pays. Elle a alors voyagé un peu partout en compagnie de son demi-frère Nuallan. C’est à ce moment-là que tous les deux se sont rapprochés.
Elle était contre la proposition du roi David et a très mal vécu la perte d’une de ses mains de pouvoirs. C’est un peu grâce à sa Taranis qu’elle a surmonté ce moment. À force de lui répéter que tout allait bien et qu’il fallait qu’elle soit plus positive, elle s’en est elle-même convaincue.    
Elle n’a participé à aucune de guerre. En tout cas, pas officiellement… Taranis lui avait formellement interdit de le faire. Elle a cependant participé en secret à l’élaboration des stratégies militaires des Seelies tout en restant loin du front. Son esprit tactique était connu et reconnu par tous, malgré le dédain qu’on avait pour son statut d’Élémentaire. C’est un secret de polichinelle et tout le monde se demande ce que fera Taranis quand elle l’appendra.
Séideán est quelque peu déprimé ses derniers temps et l’atmosphère de la cour de Lumière lui pèse. Ce n'est pas qu'elle a envie de quitter cette dernière, mais elle s’est rendu compte de ça après le couronnement du roi Dagda. Quand la rumeur d’une grossesse s’est rependue parmi les feys, elle a compris pourquoi : elle aimerait être mère et pour la première fois dans sa vie, elle ne sait pas comment atteindre cet objectif.
Elle est arrivée sur l’île après sa mère et son frère Nuallan.
Le reste de l’histoire est libre.



Les Relations



Saíréann J. Mac Cárthaigh Taranis - La mère surprotectrice. Entre Séideán et Taranis, c’est compliqué. La fille aime sa mère et la mère aime sa fille. Comme elle est la dernière enfant de l’ancien Zeus, sa mère l’a toujours surprotégée, parfois jusqu’à l’étouffement. Séideán a bien conscience que Taranis aurait pu la maltraiter, elle s’en est rendu compte quand elle a vu ce que sa tante Essus a infligé à sa cousine Clare. Taranis est une bonne mère, même si elle à des crises de colères et de folies dévastatrices. Cependant, elle lui en veut de ne pas lui dire qui est son père. Si Séideán ne lui dit jamais en face de peur de briser le lien qu’elle a avec son seul parent, elle n’en éprouve pas moins une certaine rancune. Elle pense que Taranis fait ça encore une fois pour la protéger, mais elle n’est plus une enfant et compte bien le prouver à sa mère.

Nuallan D. Mac CárthaighHéraclès - Le grand frère adoré. Il y a peu de femmes que Nuallan estime et Séideán en fait partie. Grand frère protecteur, il a toujours veillé à ce que personne ne lui fasse de mal. Il ne conçoit pas non plus qu’un homme la touche s’il n’en est pas digne, quitte à faire fuir ses potentiels prétendants. Personne n’est jamais assez bien, jamais assez doué pour sa talentueuse et magnifique petite sœur. Lorsqu’âgé d’environs mille ans, Séideán rêvé de découvrir le monde, Taranis a acceptés qu’elle quitte la Faërie quelques années, mais avec son demi-frère comme chaperon pour découvrir le monde. Nuallan lui-même ne sait pas qui est le père de Séideán et il préfère d’ailleurs ne pas le savoir. Si elle doit empêcher son cœur là-dessus, ce n’est certainement pas avec lui. De toute façon, il ne comprendrait pas.

Darina C. Gray-HaddlerClare - Petite cousine. L'enfant qu'était Clare n'a jamais vraiment compris pourquoi Séideán ne l'appréciait pas. Toutes deux étaient cousines, et Taranis étant gentil avec Clare, du moins en comparaison de Narcisse, il n'y avait pas de raison que Séideán ne le soit pas aussi, aux yeux de la Changelin. Mais sa cousine, justement, perdait de l'amour de sa mère au profit de Clare, c'est du moins ainsi qu'elle vécut les choses, et Clare ne trouva jamais en elle une alliée. Peut-être aurait-elle était plus heureuse à vivre avec Narcisse pendant que Clare aurait très bien vécu avec Taranis. Quoi qu'il en soit, Clare ne s'attendait pas à ce qu'elles aient une vraie relation un jour, et pourtant, depuis son retour, Séideán semble beaucoup plus ouverte à la conversation. Mais Clare, de son côté, a grandi, et a eu le temps d'apprendre à se méfier de cette cousine si peu conciliante. De plus, c'est Séideán qui a dit à Taranis que Clare était de retour dans la Faërie, et surtout, qu'elle était Unseelie. Tout reste à faire entre elles, alors qu'elles pourraient enfin devenir de précieuses alliées, ou des ennemies mortelles une bonne fois pour toutes.

Narcisse K. Ó'Maiolrain Essus  ∞ Le maître à dépasser - Séideán c’est toujours posé des questions sur Essus. Elle l'observe en silence. Elle s'abreuve de ses expériences. Elle s'inspire des rumeurs qui courent à son sujet. Pour Essus, de tous les enfants de Taranis, Séideán est celle qu'Essus exècre le moins. Elle a pu déceler son potentiel ténébreux. Elle le titille. Elle le garde en vie.
Une fois, elle s’est vaguement demandé si, à l'image de Taranis pour Clare, Essus accepterait de la prendre sous ses ailes si elle venait à fuir la cour Seelie. Mais elle ne se fait pas d’illusion. Elle sait qu’elle a beaucoup à apprendre de sa tante et elle est bien trop maline pour se laisser totalement berner par elle. Pour Séideán, Essus est le maître à dépasser dans le domaine de la manipulation.

Q. Silvester Cavanaugh Sly - L'allié sous-estimé - Si Séideán a su s'intégrer par son caractère dans la cour Seelie, la pression se relâche toujours auprès de Silvester, un ami proche de sa mère. Élémentaire lui aussi, il passe entre les gouttes, insensible aux avis qu'on a sur lui et animé par un optimisme qui donne parfois la nausée. À force d'être aux côtés de Taranis, il a déteint un peu sur Séideán. Si elle avait déjà un intérêt naturel pour la botanique, il l'a nourri en partageant ses connaissances, en particulier sur l'art de préparer les poisons. Sly lui a aussi appris comment faire face aux colères de sa mère et les gérer, il semblait être l'un des seuls à essuyer cette rage sans ciller, parfois même à lui tenir tête avec une effronterie qui lui est propre. Séideán aime bien Sly, il est empreint d'une légèreté que tout le monde confond avec naïveté ce qui semble bien l'arranger. Pour avoir passé du temps à ses côtés et tenté de parfaire ses dons de manipulation en le prenant comme cobaye, la jeune Fey sait qu'il cache bien son jeu. La colère froide, mais explosive de l'élémentaire à laquelle elle s'est confrontée n'avait rien à envier aux colères de sa mère et Séideán se garde bien de la réveiller de nouveau, même si elle y trouve un certain attrait.

Fáidh ∞ (Scénario) L’autre frère. À construire avec le joueur qui prendra le scénario.



Thunderstorm

Le tonnerre grondait, les éclaires se suivaient presque sans interruption et la pluie se mit à tomber à torrent. [...] Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage. — quote : Mark Twain / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
THE THUNDER TWIN ∭ Nom de Zeus ! Tara, Taratata elle est tarée !

Saíréann J. Mac Cárthaigh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 17/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1102
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Non
› L'AVATAR : Amber Heard
› LES CREDITS : Blondie - Topito
› LA COULEUR RP : DarkSlateblue

THE THUNDER TWIN ∭ Nom de Zeus ! Tara, Taratata elle est tarée !

MessageSujet: Re: AMANDA SEYFRIED - Séideán, la fille caché de Merlin   Mar 23 Aoû - 19:19
Les Informations Supplémentaires

 
Autant en emporte le vent.

 

 



Bonjour à toi futur Aesien et merci de t’intéresser à ma petite fille adorée.  heart

Avatar : L’avatar est totalement négociable. J’ai mis du temps à me décider et mon choix n’est pas totalement arrêté. Si tu as d’autres envies et d’autres idées, n’hésite pas à mes les soumettre ! Seule petite contraire : le personnage doit rester blond avec des yeux clairs.

Le type de fey : Il existe plusieurs types d’élémentaires. À part le fait que ça doit être en rapport avec l’Air (pour la filiation avec Merlin et Taranis), Séideán peut être un élémentaire d’air, de ciel, de nuage, de tempête et je ne sais quoi encore. À toi de voir ce qui te plait le plus.

La Main de Pouvoir: Elle est libre et dépendra donc du choix fait pour la race.

L'histoire : Je t’ai donné les points importants, à toi de compléter ses 1500 ans de vie. La période de voyage avec Nuallàn est là pour que vous vous fassiez plaisir avec le personnage.

Les liens: Tu as déjà des liens familiaux assez compliqués, mais tu as aussi un autre frère Seidr, qui est Unseelie et qui ne connait pas encore son ahurissante adorable famille. face
Scriosadh la nourrice Sinistre de Séideán a par exemple une fille (ici) en scénario. Je ne doute pas qu’un lien pourra être construit avec le joueur qui l’incarnera.
Et puis tous les joueurs sont très gentils par ici, aucun ne te mordra si tu veux un lien avec eux.

Un dernier mot ? Have fun ! C'est l'essentiel après tout  

 



Thunderstorm

Le tonnerre grondait, les éclaires se suivaient presque sans interruption et la pluie se mit à tomber à torrent. [...] Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage. — quote : Mark Twain / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
 

AMANDA SEYFRIED - Séideán, la fille caché de Merlin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) AMANDA SEYFRIED - Now you gonna pay
» Ines Stinwick (FINI)
» Neness (comment réduire à neant tout le serieux d'une fiche)
» Lucy Weasley [ACCEPTEE] ~> Poufsouffle (5e année)
» L'amour vrai suscite la haine. On le reconnaît à cela [Dany]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Spring Court
Cúirt earrach
 :: 
Divine misdemeanors
 :: Scenarios
-