AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 Black & White ¤ Cethor&Morrigan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
THE LAST KING OF IRELAND ∭ Tothor, l'homme qui n'aimait pas les femmes.

Kiaran T. Mac Greine

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 29/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1624
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : (Victor A. Delauney)
› L'AVATAR : Luke Evans
› LES CREDITS : Swan + Tumblr + Ellaenys
› LA COULEUR RP : darkgoldenrod

THE LAST KING OF IRELAND ∭ Tothor, l'homme qui n'aimait pas les femmes.

MessageSujet: Black & White ¤ Cethor&Morrigan   Sam 10 Sep - 21:25
Black & White
ft. Kiaran T. Mac Greine & Naemesys S. O'Ciardha
Il n’avait pas revu Naemesys depuis Beltaine. Ou depuis bien avant tout cela, s’il était plus juste dans le choix de ses mots. Car elle avait été Morrigan, dans la tente, Reine Unseelie et porteuse de l’anneau de Danu. Elle lui avait annoncé la plus merveilleuse des nouvelles même si, sur l’instant, il avait eu du mal à en être entièrement reconnaissant car il ne pensait pas trouver en une blonde la mère de son enfant. Si peu après pourtant, il avait ouvert les yeux sur ses sentiments pour la fabuleuse Kith Dragon. Beltaine avait été une soirée troublante et pourtant, il n’en gardait qu’un merveilleux souvenir. Pourquoi le Sinistre était-il dans ce café, à attendre la Reine de la Cour des Ténèbres alors ? Un jour, elle avait été Naemesys. A une époque où il ne savait pas qui elle était, où elle ne savait pas qui il était. Elle avait été sa confidente. La seule à qui il avait raconté toute l’histoire dans les moindres détails. Une des rares à savoir jusqu’à l’existence de ses crises d’angoisse. Elle l’avait écouté, lui avait donné des conseils – certainement grâce à l’influence de Danu, il le comprenait maintenant. Elle avait été une oreille attentive durant ses voyages. Aujourd’hui, il espérait trouver en elle de nouveaux conseils, toute Reine Unseelie qu’elle était devenue.

Car Cethor, s’il avait trouvé quelque apaisement à ses démons dans les bras de Fotla, n’était pas dupe des obstacles qu’il restait encore à surmonter avant qu’ils ne puissent trouver le bonheur et s’épanouir tous les deux. Il savait pourtant qu’il affronterait chaque embuche placée sur leur chemin. Depuis qu’il s’était trouvé dans ses bras, chaque seconde loin d’elle lui semblait un supplice, même si chacun d’entre eux était fidèle à leurs obligations. Ces mots non-prononcés restaient pourtant entre eux. Ses crises d’angoisse qu’il était parvenu à lui dissimuler pour être le soutien inébranlable dans sa détresse. Tethor, qui était – d’après les rumeurs qu’il ne pouvait s’empêcher de finir par croire car pour quelle autre raison aurait-t-il abandonné Fotla ? – devenu drow. L’appartenance de Fotla à la Cour Unseelie alors qu’il était nocker. Les murmures des feys alors qu’ils constateraient qu’en l’absence de leurs époux, ils s’étaient « acoquinés ». Mais c’était bien plus que cela. Cethor l’avait compris grâce à Beltaine, alors que la hache mordait sa gorge. Il en avait eu l’indice alors que, dans un moment hors du temps et de l’espace, ils avaient dansé au son de leurs pensées durant la fête foraine. La Dragonne avait volé son cœur et le couvait jalousement comme le plus précieux des trésors. Et elle n’était pas déterminée à le lui rendre. Et, pour tout avouer, il lui laissait bien volontiers. Pourtant, si Cethor avait retrouvé foi en l’avenir, sa crainte ne disparaissait pas. Au contraire, elle n’avait fait qu’enfler avec les révélations de cet autre songe. Unad était revenue. Danu avait disparu. Ils allaient devoir se battre pour que le futur ne soit pas corrompu.

Toutes ces questions, tous ces doutes à l’esprit, Cethor avait demandé à Naemesys s’ils pouvaient se voir. On aurait pu le croire impudent, n’est-ce pas, à proposer un rendez-vous à Morrigan. Un nocker, avec tout au plus un passé dans la royauté humaine, qui s’entretenait avec une Reine. Pourtant, aux yeux de Cethor, rien n’avait vraiment changé, par rapport à cette époque où ils s’étaient rencontrés. Si ce n’était son propre cœur. Il s’était installé à une petite table près d’une fenêtre, afin de pouvoir contempler la mer à travers la vitre. Il aimait venir sur le port. Il avait toujours aimé la proximité de l’océan, que ce soit les mers froides du Nord ou celles, turquoises, du Sud. Un œil extérieur aurait pu le comparer, ainsi dans le café aux couleurs toutes féminines, à un géant dans une maison de poupée. Comme un père jouant à prendre le thé avec sa fille. Cette pensée lui tira un sourire et il baissa la tête sur la tasse qui trônait déjà devant lui. Puis, finalement, la porte tinta lorsqu’elle s’ouvrit sur Morrigan. D’un geste élégant, Cethor déplia sa haute silhouette et la salua dignement avant de venir tirer la chaise qui se trouvait en face de la sienne pour l’inviter à s’asseoir. Bonjour Naemesys. J’espère que ma demande ne t’a pas obligée à bousculer ton emploi du temps. la salua-t-il avec un sourire avant de revenir s’asseoir à sa place.


last king of Ireland

Follow your heart. Let your love lead through the darkness, back to a place you once knew  — quote : il divo / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICEobsidian butterfly.

Naemesys S. O'Ciardha

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/06/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4049
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : S. Eliz'yan Forsyth.
› L'AVATAR : Jessica Chastain.
› LES CREDITS : Ellaenys.
› LA COULEUR RP : Crimson.

ADMINISTRATRICE ∞ obsidian butterfly.

MessageSujet: Re: Black & White ¤ Cethor&Morrigan   Dim 18 Sep - 0:23
Black & White

ft. cethor && morrigan

Le réveil avait été brutal. En s'extirpant du songe maudit du Tir Na Nog, la Reine Fantôme avait été assaillit par le frisson de l'effroi couplé à une véritable panique. Danu était partie. Pour la première fois depuis deux millénaires, la Morrigan n'était plus la partenaire privilégiée de la Déesse Mère. Cela n'était pas un choix fait par cette dernière, mais plutôt un concours de circonstances engendré par le retour d'une sœur enragée.

Unad. La Reine Unseelie était en colère contre cette entité noire, comme bien des feys. Elle la haïssait, elle la méprisait. Elle voulait sa mort. Cependant, elle avait conscience que vouloir la mort d'Unad était aussi utopique que souhaiter un monde sans nuit, où le soleil dominerait en maitre leur terre meurtrie. C'était une chose impossible. Et pourtant.. Cela ne changeait rien à ses ressentis.
Depuis son réveil, une ombre lui collait à la peau. Ses instincts étaient à vif et son esprit était orienté vers la guerre. Elle voulait la guerre pour mettre fin au conflit, parce que pour elle, c'était la seule solution qu'elle connaissait. Elle voulait affronter le mal pour que la Faërie récupère Danu, et plus égoïstement, pour qu'elle récupère la Déesse Mère.

Son instinct ne l'avait pas trompé jusqu'à là, elle avait senti l'orage approcher. Mais cela ne voulait pas dire qu'elle ne vivait pas dans une frustration certaine, puisqu'elle ne trouvait pas de solution immédiate aux problèmes dont souffraient les siens.
Ainsi, depuis quelques jours déjà, Morrigan était d'humeur exécrable et bien souvent belliqueuse. Elle s'était remise à s'entrainer assidument, avait amené Baothmhian à reprendre du service de manière régulière. L'arme ne s'en plaignait pas vraiment, puisque-là était sa fonction première. Et bien qu'un danger certain planât sur la détentrice de l'arme féérique, cela ne l'empêchait pas de conserver farouchement cette dernière. Elle se refusait à laisser Baothmhian entre d'autres mains ou à l'abri de sa personne. Non. Elle avait confiance en son acolyte de toujours.

Malgré tout cela, Morrigan était loin de se douter que le danger pouvait venir d'ailleurs. Elle avait été l'émissaire de la Déesse Mère et cela faisait d'elle une cible de choix, pour cela et pour bien d'autres choses.
L'esprit fatigué et le corps reposé. Tel était l'état des lieux de la Sidhe qui avait accepté l'entretien avec Cethor. Elle était persuadée que les évènements couplés à l'annonce publique de la mort d'Eire étaient la raison de leur entrevue.. Et si elle avait accepté de quitter le Sithin, c'était uniquement au nom de leur ancienne amitié. Car par les temps actuels, il aurait très certainement été plus prudent qu'elle demeure en un lieu sécuritaire tel que les terres unseelies.
Mais la Reine Fantôme n'était pas décidée à se dissimuler. Les ombres la poursuivaient quel que soit sa localisation, elle en était intimement persuadée.

Accompagnée de Sigrid, la Sidhe qui avait choisi de veiller sur la Reine Unseelie, Morrigan était restée silencieuse pendant tout le trajet. Le regard tricolore de son accompagnatrice s'était fait insistant à de multiples reprises, sans qu'elle ne décide à en faire mention, ou même à briser leur silence quasi-monacale.
La Rouquine n'était pas du genre à parler pour rien dire, encore moins en ce moment.
Arrivant donc finalement à Douglas, du côté de son port, elle avisait le café, au loin. Vêtue d'apparat d'une relative simplicité : un pantalon droit, noir, et un bustier travaillé ainsi qu’une veste. Elle avait fait attacher sa chevelure de feu en de multiples endroits sans en abandonner la longueur qui allait de concert avec son rang. Son regard n'était aucunement dissimulé derrière une pellicule de glamour. Il brillait d'un éclat triple, vacillant entre l'or liquide, le vert d'un courant d'eau et l'émeraude précieux. Son teint ne souffrait d'aucune imperfection et elle avançait avec simplicité avant de s'arrêter face à l'entrée du café, imposant un moment d'arrêt à Sigrid.

« J'y vais seule. »
« Mais.. Ma reine, je ne peux pas vous laisser.. »
« Alors reste sur la terrasse, si cela te chante. Mais cet entretien est privé. »
« Bien.. »

Sigrid - Une grande brune au regard chocolaté - était perdue. Perdue face à cette attitude assurément trop sèche de Morrigan. Elle avait été habituée par les mois passés à une bienveillance nimbée de principes. Et à présent, elle avait la sensation de gêner la Reine Unseelie. Mais elle ne pouvait le dire clairement, alors, elle choisissait d'acquiescer et de s'installer à la terrasse du café tandis qu'elle observait la silhouette de Morrigan se glisser dans l'établissement.

Lorsque la Sidhe arrivait à proximité du Sinistre, elle lui adressait un sourire et une salutation polie avant de finalement s'installer sur la chaise qu'il avait préparé par galanterie. Une main s'échappait jusqu'à son pantalon tandis qu'elle s'assurait du placement de la garde de son arme. L'immatérialité de sa lame rendait plus facile son transport, mais cela n'empêchait pas les milles et une précaution de Morrigan à l'égard de l'épée Féérique.

« Bonjour. » Concernant son emploi du temps, cela l'amenait à un instant de réflexion qui était conclu par un mouvement de tête. « Non, non. Pour l'heure, je ne suis pas bien utile, malheureusement. » Donnez-lui un ennemi et elle le pourfendra.. C'était certain, mais dans le cas présent, elle se sentait inutile, et cela éveillait - à nouveau - sa frustration. « Je présume que tu souhaitais me voir par rapport à la mort annoncée d'Eire ? Ou peut-être par rapport aux évènements récents ? Je t'avoue que la Reine Unseelie que je suis ne pourra réellement t'en parler.. » Ses paroles étaient agrémentées d'une moue, elle ne pouvait rien y faire. Car ainsi était fait le protocole, et pas autrement.

« Comment te portes-tu ? » Qu'elle finissait par demander en l'observant longuement et minutieusement. « La mort d'Eire doit enlever un poids de tes épaules. » C’était direct, au moins. « Je te demanderais d'excuser mon manque de compassion, mais je ne peux que me satisfaire de sa disparition. Si cela avait été possible, je l’aurais achevé de mes mains pour lui faire payer le prix de ses offenses. » Et Morrigan était diablement sérieuse à ce sujet. Un éclat noir brillait au sein de ses prunelles, signe qu'elle aurait été capable du pire contre sa demi-sœur. Les liens du sang ? La Drow les avait piétinés en osant lui voler sa chair et son sang. Ni plus, ni moins.





Merci de ne pas réutiliser ce code ♥



the phantom queen
i won't just survive, you will see me thrive. can't write my story, i'm beyond the archetype. i won't just conform, no matter how you shake my core, 'cause my roots run deep. don't doubt it, victory is in my veins, i know it and i will not negotiate. i'll fight it.
Revenir en haut Aller en bas
 

Black & White ¤ Cethor&Morrigan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Black and White [Mickey ][Fin]
» [Sondage] Quelle est votre plus grosse phobie ?
» La Danse y'a qu'ça de vrai ! | Recrutement ouvert à tous ! ♥
» You're parasite in black and white # 19/03 - 16h51
» → récapitulatif des personnages : élèves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Autumn Court : Douglas
Cúirt fhómhair
 :: Le Port :: Café des Roses
-