AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 Work it harder, make it better.. ҂ NAYDEN.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMINISTRATRICE ҂ you're so dr. evil.

S. Eliz'yan Forsyth

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 05/12/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 246
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Naemesys S. O'Ciardha.
› L'AVATAR : Kate Beckinsale.
› LES CREDITS : ELLAENYS.
› LA COULEUR RP : Teal.

ADMINISTRATRICE ҂ you're so dr. evil.

MessageSujet: Work it harder, make it better.. ҂ NAYDEN.   Sam 10 Sep - 22:40
..do it faster, makes us stronger.

ft. nayden && elatha

I don't know if you got a man or not,
If you made plans or not
If God put me in your plans or not
I'm trippin' this drink got me sayin' a lot
But I know that God put you in front of me


Elatha n'aimait pas le jour. Elatha n'aimait pas sortir. Elatha n'aimait pas les boites où les corps transpirants d'origines diverses se frôlaient dans une décadence faussement contenue. Dans le fond, la Fomoire n'aimait pas grand-chose, et elle l'assumait pleinement.. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait hérité du surnom de Dame des Glaces. Elle était une ombre dans un tableau plein de généralités, on ne la remarquait que lorsqu'elle le voulait bien. Dans le cas présent, elle avait décrété qu'elle s'ennuyait. Elle avait la sensation d'être cloitrée par défaut sur une île, et ce n'était pas quelque chose qu'elle appréciait.
Elle savait que ce bout de terre dans leur univers était prometteur, elle l'avait placidement conclut en observant les divers peuples en cohabitation forcée. La paix ne pouvait demeurer, ni dans un contexte d'hypocrisie certaine, ni même dans un effort d'ignorance mutuelle. Elle savait.. Elle savait qu'une étincelle suffirait à déclencher un incendie. Et elle guettait cette étincelle, elle était à l'affût. A la fois comme spectatrice curieuse, mais également et surtout en tant qu'actrice secondaire.

Elatha était de ces Fomoires dont on avait connu le nom mais qui ne se glorifiait pas tant que cela d'une identité tombée dans l'oubli. Avec le temps, elle avait choisi de vivre dans l'ombre, d'avancer à sa mesure, sous l'angle scientifique qu'elle avait choisi. Parce qu’aujourd’hui, à l’inverse d’hier, elle n’avait plus rien à prouver. En parallèle, il demeurait inexact d'affirmer qu'elle était l'ombre de quiconque, elle était bien plus le murmure, le conseil, la parole déposée au creux d'une oreille avisée afin de faire avancer la machine Druchii. Elle était la conseillère de Sa Souveraine, sans ambition de domination ou de trône.

Les couronnes, cela la barbait.
Un peu comme la musique qui battait la mesure à son oreille tandis qu'elle était accoudée à un bar parmi la populace à la fois fey, humaine, druide et daoi-sith.
Son expression placide ne laissait aucunement transparaitre ses impressions, parce qu'elle n'en avait pas vraiment. A côté d'elle était aligné trois verres vides. Des verres qu'on lui avait déjà offerts, pour l'aborder et surement pour arriver à zieuter ce qui se logeait sous sa robe courte noire ébène. Ses jambes avaient souvent fait leur effet, elle le savait et surtout, elle en jouait. Perchée sur ses talons aiguilles, elle croisait ses cuisses en s'installant sur son tabouret.

Une œillade était adressée à son dernier verre vide alors qu'elle dégageait une mèche brune. Ses prunelles d'un rouge sanguin bien obscures remontaient finalement alors qu'elle sentait une présence dangereusement proche d'elle. Un autre. Il lui adressait un sourire chaleureux, et sous son tee-shirt ajusté, Elatha pouvait deviner qu'il était un homme qui prenait plaisir à s'entretenir et à plaire. Il avait des abdos. C'était un potentiel jouet sexuel pour la soirée. Elle le fixait longuement alors qu'il déroulait son jeu de séduction sans aucune finesse, et aussitôt, Elatha regrettait qu'il n'existe aucun homme en ce monde capable de l'intéresser au minimum.

« Offre-moi un verre. » Qu'elle lui demandait sans détour aucun.
Il fut surpris mais acquiesça, prêt à demander ce qu'elle voulait boire. « Whisky, sans glace. Un double. » Une vraie boisson de bonhomme, qu'il lui balançait dans un trait d'humour maladroit. Elle le jaugeait sans l'ombre d'un sourire, et il en perdait de sa superbe avant de se décider à passer sa commande.

Elle n'avait pas envie de faire la discussion, elle n'avait pas envie d'ouvrir la bouche pour débiter quelques banalités ou même de porter intérêt à toutes les inepties dont il pourrait lui faire part. Alors, elle prenait le verre offert et le descendait d'une traite avant de faire claquer le verre contre le zinc.
Bouche bée, le bel inconnu resta pantois jusqu'à se faire embarquer par Elatha qui le guidait jusqu'à la piste de danse. Quitte à ne pas prononcer un mot, autant se fondre dans la masse pour passer un bon moment.

Au centre de la piste, elle commençait à se déhancher pendant quelques secondes, observant toute l'indécision dans le regard de son compagnon de fortune. Ce malaise arracha un sourire à la Fomoire, de quoi détendre l'atmosphère. Alors même qu'elle se rapprochait, Elatha jetait un regard sur les environs et apercevait un couple plus loin. La carrure de l'Homme éveillait une mirade de souvenirs alors qu'elle fronçait imperceptiblement les sourcils en ne les quittant plus des yeux.
Ignorant magnifiquement son Apollon, la Druchii détaillait longuement l'Inconnu un peu plus loin. Elle était certaine de le reconnaitre. Et tandis qu'elle parcourait son profil sans aucune honte, ni hésitation, elle finissait par mettre un nom sur cette carrure qu'elle avait si longuement effleuré par le passé. C'était Lui.
Lui qu'elle avait fui. Lui qu'elle avait voulu oublier sans y parvenir. Lui qu'elle retrouvait là, sur cette maudite île. Il était avec une Brunette aux charmes grossièrement exposés. Elle n'avait pas sa classe. C'était un encas, elle le savait. Tout comme son Apollon était un apéritif. Elle le connaissait, tout comme elle se connaissait.

Glissant ses talons sur la piste, elle se frayait peu à peu un chemin jusqu'à ce binôme tant convoité, et ce, sans attirer l'attention de son accompagnateur.
Au bout de quelques secondes, elle trichait sans vergogne pour échanger rapidement sa place avec la Brunette. Cette dernière se retrouvait dans les bras de l'Apollon abasourdit alors qu'Elatha se retrouvait sous les mains de son Interdit. Elle l'observait fixement sans un mot, détaillant ses traits.
Pendant quelques minutes, elle se laissait aller sur le flot musical alors que leurs souvenirs communs revenaient sur le devant de la scène.
Lui, il était différent de ses quatre précédents bienfaiteurs, elle le savait.

Le temps d'une danse, elle venait glisser sa main droite à sa nuque tandis que la gauche effleurait du bout des doigts son épaule, son bras. Son regard demeurait irrémédiablement accroché au sien, elle voulait savoir s'il avait oublié. Elle voulait savoir s'il se souvenait de leur passé commun, comme elle pouvait s’en rappeler.
Contre lui, Elatha ressentait ce frisson parcourir son échine. Ce frisson.. Elle l'avait connu par le passé et il était encore là, inchangé.

A la fin de la chanson, elle lui adressait ce sourire si rare.. Ce sourire qu'elle n'offrait plus depuis longtemps, tout en demeurant contre Lui.
« Ça faisait longtemps, Nayden. » C'était murmuré à son oreille, parmi le tumulte. Elle savait qu'il était capable de l'entendre alors qu'elle finissait par se détacher avec raison. Tout cela parce que le couple improvisé de la Brunette et de l'Apollon venait avec l’ambition de récupérer leur dû, leur compagnon du soir.


Réalisé par Ellaenys | Merci de ne pas réutiliser ce code ♥



you're so dr. evil
lifetime of consumption, they've all become the same. i punish them with pleasure, and pleasure some with pain. i punish you with pleasure, and pleasure you with pain. ҂ elatha
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR Darkness of the soul.

Nayden B. Wiesław

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 15/04/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 41
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Cian N. Quinn.
› L'AVATAR : Matt Bomer.
› LES CREDITS : Avatar : Ellaenys; Gif : Tumblr.
› LA COULEUR RP : Brown.

ADMINISTRATEUR ∮ Darkness of the soul.

MessageSujet: Re: Work it harder, make it better.. ҂ NAYDEN.   Lun 12 Sep - 20:53
Make it faster
Elatha+Nayden

Cela ne faisait que quelques mois qu'il était arrivé sur l'île. Il avait retrouvé sa Reine mais il s'en était éloigné au possible, ne prenant qu'une petite place dans la grande machinerie Daoi-Sith : celle du tortionnaire en chef. En peu de temps, il avait fait hurler des esclaves, des traîtres mais aussi certaines créatures qui n'avaient rien demandé, juste pour le plaisir de voir le sang glisser entre ses doigts et le goût se perdre sur ses papilles. La lueur sadique qui brillait constamment dans ses yeux était quelque peu embrumée par les affres des soirées de joie. Il aimait faire la fête et ce n'était un secret pour personne. Nayden profitait de l'absence de son paternel pour guider ses pulsions jusqu'aux limites de son corps : alcool, drogue, sexe et rock'en roll. Tous les soirs, il venait dans ce club afin de choisir sa prochaine victime avec qui il quittait les lieux et qui finissait par disparaître dans les méandres de l'île. Ce soir là, il avait décidé de profiter d'une humaine : personne ne les cherchait, encore moins quand elles étaient  prises de la folie de l'elfitude, prêtes à tout pour un contact, un bout des surnaturels.

Il mentait sur son identité, sur ce qu'il voulait, il promettait des belles choses et brisait ses promesses sans une once de culpabilité. D'ailleurs, il avait trouvé une proie de choix qui entrait dans la catégorie de ce chasseur sans scrupules : une femme à la peau diaphane et aux cheveux sombres. Il ne savait pourquoi mais il avait toujours préféré la compagnie des brunes. Vêtu d'une chemise bleue de nuit et d'un pantalon noir, il lui avait offert un verre, l'avait captivé par quelques sourires bien placés et l'avait isolé des autres jeunes femmes qui l'accompagnaient. D'abord pour une danse, puis un autre verre et quelques caresses déplacées dans un coin sombre de l'établissement. Il était à deux doigts de concrétiser et de lui promettre une nuit de hurlements.. sans qu'elle n'ait aucune idée de ce qu'il souhaitait réellement faire.

Ainsi, le brun aux yeux bleus – car tel était son apparence parfaitement humaine à ce moment – avait pris la décision d'en finir une bonne fois pour toute avec la volonté de la donzelle en l'amenant une dernière fois sur la piste de danse. Se déhanchant avec l'humaine déjà bien alcoolisée, il n'avait pas encore remarqué qu'il avait attiré l'attention de quelqu'un d'autre : une personne bien particulière. Non, de dos, il ne se doutait pas une seule seconde que le destin allait lui jouer encore quelques tours. Il ne fallut qu'une seconde à peine, quand il tenta d'entourer ses bras autour de son repas du soir, pour que le visage, la tenue, le regard et surtout la prestance, ne changent. Dans la pénombre, au grès des lumières qui clignotaient, il eut un vrai moment de surprise quand ses mains se posèrent sur des hanches un poil plus fines que celles qu'il avait convoité toute la soirée. Fines mais féminines, tout en balance, telle une véritable œuvre d'art qui se déhanchait sous ses yeux.

Avait-il reconnu la poitrine, les yeux, les jambes, en premier ? Il ne savait guère. C'était Elle. Elatha. Le poison dans son verre de vin, la piqûre du scorpion planqué dans ses vêtements. La langue acérée qui pouvait trancher autant que provoquer quelques plaisirs bien placés. Elle s'accrochait à lui, il la tenait fermement pour qu'elle ne s'enfuit pas. L'humaine fut rapidement oublié au profit d'un fruit défendu qu'il avait goûté des années auparavant. Finalement, ce soir-là allait être bien différent de ce qu'il avait prévu. Le regard du Druchii s'éclaira légèrement en plongeant dans celui de sa partenaire du moment. Finalement, durant la danse, il la retournait pour plaquer le dos de la belle contre son torse et pour qu'il vienne poser un baiser, plus deux, lascivement glissés dans son cou. Il y soufflait, titillait et ramenait sa main le long de son ventre jusqu'à descendre sans ménagement sous son nombril, en haut de sa cuisse droite.

Ce ne fut qu'à la fin de la musique et au début d'une nouvelle qu'il la laissa se replacer face à lui. Un sourire, non point charmeur mais en joie vint peindre les lèvres du sadique. Il avait envie de jouer le jeu de l'indifférence mais il savait pertinemment comment allait réagir la Belle. «  Elatha.. » répondit-il à son murmure. Il avait cette manière toute particulière de prononcer son prénom, comme une brise fraîche sur sa peau, comme une supplique ou l'énoncé d'un plaisir unique. Elatha. Ce nom avait provoqué des rêves, des cauchemars, des colères, des douceurs étranges. Et dans tout cela, il ne comptait pas laisser son ancienne proie – bien loin d'arriver à la cheville de sa proie privilégiée – venir gâcher ces retrouvailles. Pourtant, dans un sourire satisfait, il tourna les yeux vers la Brunette et l'Apollon. « Les prédateurs préfèrent les proies qui se débattent. Et, franchement.. » son sourire fut remplacé par une moue dégoûtée. « .. vous n'arrivez pas à notre hauteur. »

Sur ces paroles, il attrapa la main d'Elatha pour l'entraîner hors de la piste de danse. Il planta les deux personnes sans ménagement et sans intérêt aucun. Non. Toute son attention était à présent accaparée par les belles jambes de la Druchii qu'il vint plaquer contre un mur de l'établissement pour l'empêcher de s'enfuir. « Tu n'iras nulle part ce soir. Tu as la mauvaise manie de me filer un peu trop souvent entre les doigts.. » Il se fichait éperdument de la raison – parfaitement compréhensible – qu'avait eut Elatha de le fuir : Alfyse. La Reine n'avait pas son mot à dire sur les fréquentations de son espion préféré.. non, il faisait ce dont il avait envie et il était homme à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Soit, la société matriarcale était bien loin de celle de son père, mais il était un mâle dominant et il ne changerait jamais son fusil d'épaule.

Donc, se penchant en direction d'Elatha, il provoquait une mise en cage qu'elle détestait par dessus tout mais tout cela dans le seul but de murmurer sur ses lèvres quelques mots. « Dis-moi que tu es venue m'arracher à mon repas pour une bonne raison et non pas pour me laisser rentrer seul comme un pauvre erre. Tu m'as manqué. »






D± arkness of the soul ±

Revenir en haut Aller en bas
 

Work it harder, make it better.. ҂ NAYDEN.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ¤~~You still have lots more to work on~~¤
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy
» you make me shine ▲ shane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Autumn Court : Douglas
Cúirt fhómhair
 :: La Périphérie :: Pulse
-