AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 TRIXIE ◆ the monster under your bed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
DEMI-FEY NOCKER strange fairy.

Trixie Fleurdespois

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 02/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 281
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Mini Sorbier
› L'AVATAR : Karen Gillan
› LES CREDITS : valingai(avatar) wild heart (codes) Taylor Swift (citations)
› LA COULEUR RP : #4eb580 (la couleur de ses ailes hihi)

DEMI-FEY NOCKER ∭  strange fairy.

MessageSujet: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Ven 2 Oct - 22:22
Karen Gillan > Nocker

Ambre « Trixie » Fleurdespois

« A nightmare dressed like a daydream »



› Nom & Surnom : A sa naissance, elle fut prénommée Ambre, à l'image des petites mèches de duvet sur sa tête. Son nom de famille est Fleurdespois, un nom français très rare et sans doute oublié, elle doit être l'une des dernières personnes à le porter. Depuis plusieurs siècles elle se fait appelée Trixie, un nom d’emprunt qui est finalement devenu définitif.
› Âge : 1100 ans tout ronds.
› Métier / Occupation : Actuellement elle tient un pub à Douglas avec ses deux compagnons Keegan et Bishop. Par le passé elle longtemps travaillé dans l'illégalité et trempé dans diverses magouilles. Elle est connue pour avoir été chasseuse de prime pendant plusieurs siècles. Elle continue encore certaines entourloupes en recelant des marchandises et en dealant.
› Caractère : Trixie fonctionne aux lubies, aux humeurs qui changent comme le vent. Elle est lunatique. Elle en est consciente et n’hésitera pas à revenir vers vous pour s’excuser, du moins si vous le méritez. Trixie n’a presque aucun mal à se faire apprécier des autres, et ce sans grand effort de sa part, car outre son apparence agréable à regarder, c’est une personne très joviale de nature et aussi un petit bout en train qui adore faire rire. Elle ne peut pas s’en empêcher, il faut qu’elle apporte de la joie là où elle se trouve, quitte à paraître un peu trop délurée et aussi trop bavarde. Pleine de vie, elle ne fait rien à moitié c’est pourquoi on dit souvent d’elle qu’elle est survoltée. C’est vrai  qu’elle s’emporte facilement et elle n’hésite jamais à en venir aux mains pour régler ses problèmes. En Demi Fey qui se respecte elle ne rechigne certainement pas devant la violence et on peut même dire qu’elle est sanguinaire. Trixie est en effet cruelle envers quiconque ne trouve pas grâce à ses yeux, et cela fait un sacré monde à dire vrai. Elle n’éprouve en général aucune hésitation à ôter la vie à un être vivant, ce qui se vérifie quand on connaît son tableau de chasse en tant que chasseuse de prime. On peut dire aussi qu’elle est dépendante à l’adrénaline, elle n’apprécie le calme qu’à petite dose et qu’il lui faut de l’aventure et des sensations fortes. A l’aise avec son corps, elle aime en jouer en se montrant sensuelle mais aussi câline.
› Type de Fey : Demi-Fey. Trixie n’a aucune allégeance envers les différentes cours, elle est neutre.  A la limite elle pourrait dire qu’elle soutient sa reine, celle qui règnera un jour sur le peuple des Demi Feys mais même cela elle n’en est pas certaine.



Résumé du Personnage



Trixie naquit sous le nom d'Ambre Fleurdespois au IXe siècle, dans ce qui était à l'époque le royaume de Bretagne. Elle vécu dans la forêt Brocéliande, un lieu connu pour être habité par le petit peuple et pour cause c'était dans cette sylve que son clan avait choisi de s'établir quelques siècles auparavant. Déjà à l'époque ses parents avaient longtemps essayé avant d'avoir ensemble un enfant et sa venue au monde fut accueillie avec beaucoup de liesse. La peur avait étreint son clan durant un temps mais les naissances se firent ensuite plus nombreuses et les craintes s'envolèrent comme les éclats de rire qui bercèrent son enfance. Mais Ambre avait le goût de l'aventure, la soif  de connaissances et l'envie de voir le monde. Il fallait toujours qu'elle s'aventure plus loin. Elle avait besoin de cette montée d'adrénaline. Sa soif de connaissances et son envie d’aventure la mena dans différentes régions du royaume de France puis à travers le continent européen, prenant la vie comme elle se présentait. Au XVe siècle elle embarqua pour le Nouveau Monde et répondit à une annonce pour des personnes capables de se battre et n'ayant pas peur d'avoir du sang sur les mains. Ainsi commença sa vie de chasseuse de prime. Grâce à cette profession elle fit la première rencontre qui donna un nouveau sens à sa vie : Keegan en 1586. Il était une âme sœur. Pas au sens romantique mais dans le sens où ils s’entendaient si bien qu'ils avaient sans doute été créés pour se retrouver et vivre côte à côte. Le duo devint ensuite un trio avec l'arrivée d'Edmund Bishop en 1630 et qui s'imposa naturellement comme la tête pensante du groupe. Leur harmonie fut menacée par l’obligation pour les Feys d’abandonner une partie de leurs pouvoirs et de se mêler aux humains en 1875. Keegan perdit son habilité à se transformer en ours et quitta le groupe sans prévenir. Trixie et Edmund partirent à sa recherche mais ne le retrouvèrent que plusieurs siècles plus tard, après la guerre contre les humains, en 1984. Lorsque le trio fut réunit ils se firent la promesse silencieuse de ne plus jamais se séparer. Ils se tinrent à l’écart de la guerre entre les Seelies et Unseelies dans les années 2000. En 2014 ils partirent s’installer sur Ellan Vannin pour ouvrir un pub plutôt louche.




Particularités & Apparence



› Particularités :  Comme son nom l'indique Trixie est née en France. Le français, ou plutôt le vieux françois, est la langue qu’elle a le plus parlé durant son existence et demeure celle utilisée pour pousser des jurons ou autre exclamations. Elle attache d'ailleurs un grand respect pour la syntaxe et la grammaire et utilise encore des mots et expressions qui paraissent désuètes aujourd'hui.
Elle a des lubies, un vif intérêt pour quelque chose dans lequel elle va s'investir avec fougue jusqu'à s'en lasser et trouver autre chose.
Elle accorde une grande importance aux bonnes manières et à la politesse. Elle a horreur de la familiarité mal placée.
Elle ne vit que pour les plaisirs et l’amusement, fuyant l’ennui et la mélancolie, cherchant à rire et à faire rire.
Grande mélomane, elle chante très souvent.  Depuis qu'elle a découvert les comédies musicales, elle trouve que la vie devrait y ressembler.
Elle est tout autant attirée par la gente masculine que la gente féminine. Ses relations ont toujours été brèves, sans amour mais pas dénués d’affection ni de tendresse.
Jeune, on lui a promis le Grand Amour. Elle y pense parfois en se disant que cela doit être agréable avant de secouer la tête en affirmant qu’elle n’a pas besoin de cela pour être heureuse.
Elle est très gourmande.
Manie très bien le glamour. C’est un véritable jeu pour elle.
Elle n’aime pas vraiment les humains et elle s’amuse souvent à leur faire peur.
Elle est l’aînée d’une fratrie, tous roux et pourtant tous le nom d’une gemme. Une de ses sœurs pratique l’astragalomancie avec des osselets humains. Un de ses frères a découvert son Grand Amour.

› Apparence Féerique : Ce matin j'ai été réveillé par des rires. Des rires légers et cristallins. Sur le rebord de ma fenêtre je crus entrapercevoir une souris. Je me leva d'un bond pour chasser l'indésirable mais je me repris bien vite. Ce n'était pas une souris mais une minuscule femme portant un crâne de rongeur sur sa tête. Émerveillé par cette vision, je m'approchais pour la contempler. Bien que toute petite elle était parfaitement proportionnée, silhouette svelte et gracile. Sa peau était dépourvue de la moindre imperfection, pâle et lumineuse comme la lune, constellée de paillettes cuivrées. Sur mon bureau je pris une loupe que j'utilisais habituellement pour observer les insectes. La petite créature attendit patiemment et se prêta avec amusement à mon examen. Dans son  dos je distinguais des ailes qui ressemblaient à celles des libellules mais leur couleur était bien plus ravissante, rappelant les aurores boréales. Ses cheveux semblaient être des flammes, plus ardents qu'un brasier, ondoyant même en l'absence de vent. La petite chose sourit devant mon air ébahi et je vis alors une rangée de dents pointues. Mais ce qui me captiva davantage ce furent ses yeux où se mêlaient avec une vive intensité le vert et l’ambre. Je tendis la main pour la toucher mais elle saisit mon doigt et me mordit prenant visiblement plaisir à goûter mon sang. Puis avant que je pus dire ou faire quoique ce soit elle s'envola à tire d'ailes.
(Théodore Jacquemont, , en l'an de grâce 1253, France)

Pouvoir



Pouvoir de la Main du Poison :
Palier 1 : Trixie peut par simple contact physique transmettre un poison qui trouble la vision de celui qu’elle touche pour un bref instant.
Palier 2 : Si elle parvient à toucher à nouveau la même personne, elle peut en plus troubler son audition et pour un temps plus prolongé.
Palier 3 : En usant de son énergie elle peut parvenir également à provoquer des visions, des hallucinations comme si la personne était prise d’une violente fièvre pour une durée limitée. Elle ne peut utiliser ce pouvoir que sur une personne à la fois et elle a besoin d’un très long repos par la suite.  
Palier 4 : l’état de fièvre hallucinatoire dure une journée. Elle a alors besoin de dormir un jour entier.


Histoire



Tu naquis un jour d'automne. Il pleuvait depuis des jours et des jours mais lorsque tu naquis le soleil perça les nuages pour que ta première vision du monde fut une forêt parée de reflets ambrés, cuivrés et dorés. La couleur de tes cheveux à peine naissants s' accordaient merveilleusement avec les teintes automnales et tu fus nommée alors Ambre. Tu fus longtemps et ardemment désirée par tes parents et ce fut d'ailleurs ton surnom durant de nombreuses années pour ton entourage : Ambre la Désirée. La peur avait étreint ton clan pendant quelques années mais ta naissance effaça toutes les craintes et la vie reprit son cour dans les éclats de rire qui bercèrent ton enfance. Le clan des fées de dents était composé de demi feys qui se nourrissaient de tout ce qui pouvait contenir du calcium et ceux de manière presque vorace, volant tous types de laitages produits par les humains et volant les dents de laits des enfants humains.

Ta première expédition. Comme tu l'avais attendu ce jour où tu t'aventurerai enfin dans la chambre d'un enfant humain pour lui voler ses dents. On disait leur goût si particulier, incomparable, comme tout ce qui venait des humains. Tes petites dents pointues allaient enfin servir à autre chose qu'à grignoter du fromage chapardé dans une ferme.  Tu allais pouvoir te nourrir comme les adultes : de dents, d'os et parfois même de sang. Surtout être discrète, se glisser sous l'oreiller, doucement, tout doucement, prendre la dent et partir. À peine sortie de la maison tu rongea la dent dont tu savouras chaque bouchée. Incomparable était bien le mot.

Parfois tu te mêlais aux humains. Cela arrivait rarement, tu les trouvais futiles et si éphémères. Mais tu avais parfois l'étrange lubie de t'y intéresser. Tu te glissais dans leur chambre, cachée derrière leur oreiller, en les écoutant parler lorsqu'ils croyaient être seuls. Cette fois ci tu avais pénétré dans une sorte de manoir habité par un homme de noble naissance. On raconta par la suite qu'il était roi mais il ne portait en réalité pas un titre aussi prestigieux, autrement tu en aurais gardé le souvenir. Non ce n'était qu'un petit hobereau, un vavasseur mais dans les histoires on raffole des têtes couronnées. Tu surpris un échange violent entre ledit seigneur et sa dame. Quoique échange ne fut pas le terme adéquat car il la frappait avec moult force tandis qu'elle subissait ce mauvais traitement en pleurant. Les humains pouvaient donc être aussi violents qu'on le racontait. Une autre fois tu aurais baillé d'ennui. Mais pas ce jour. Alors tu sortis de ta cachette après en avoir eu assez d'entendre la dame sangloter. Tu lui demandas avec agacement pourquoi elle se laissait ainsi malmenée sans protester. L'interpellée te fixa avec grand étonnement tandis que tu attendais sa réponse, mains posées sur les hanches. Finalement, se remettant de cette rencontre féerique, elle te répondit qu'elle n'avait pas le choix car une épouse devait obéissance et soumission à son époux et maître. Foutaises ! L'époux n'avait-il donc pas de devoirs envers elle également ? Rien à part celui de commander te répondit la dame. La colère t'envahit. Le soir venu tu vins te glisser dans le lit du vil seigneur et tu lui arrachas les dents une à une sous les yeux effarés de dame son épouse. Après quoi tu lui fit promettre de ne plus se laisser malmener par quiconque autrement tu viendrais lui arracher ses yeux également.

Mais que lui était-il donc arrivé à ce frère dont tu étais si proche ? Autrefois vous passiez vos journées ensemble, inséparables, et maintenant il ne pouvait se séparer de cette bécasse ? C’était l’amour, te répondit ta sœur, le Grand Amour. L’amour rendait-il aliéné ? Cela fit rire ta sœur qui te répliqua avec les sourires dont elle avait le secret que cela changeait simplement nos priorités. Et tout en jouant avec les osselets, elle te prédit que tu connaîtrais le Grand Amour un jour. Avec un air faussement désabusé tu lui demandas si elle ne pouvait pas avoir d’autres informations au sujet de ce Grand Amour. Elle sourit, pourtant la main à ses lèvres, s’amusant de ton impatience. Puis elle répondit qu’elle n’en avait pas la moindre idée et que l’art de la divination n’était pas aussi précis, mais elle imaginait un prince aussi beau que l’amour, un blond lumineux et respirant la joie de vivre tout comme toi. Tu accompagnas son rire avant de lui demander si ce prince ne pouvait pas être une princesse. Le visage de ta sœur se crispa et elle te répondit sur un ton dur et froid si tu ne pouvais pas cesser avec « ça ». « Ça » c’était le fait que tu aimais aussi bien la compagnie des femmes que des hommes. Quel mal y aurait-il à cela, demandas-tu. Le mal était que tu ne pensais qu’à ton propre amusement au lieu de contribuer à la survie de la race féerique. Ce n’était pas le peu de temps que tu accordais aux femmes qui risquait de menacer la survie de l’espèce. Mais tu avais compris à cet instant que l’on te demanderait plus que tu ne pouvais ou voulais donner.

Il te fallait prendre l’air, voir du pays, vivre ta propre expérience. Tu ne pouvais rester auprès de ce clan que tu aimais mais qui voulait que tu sois une autre, plus conforme à leurs propres désirs, plus sage alors que tu ne voulais que l’amusement et jamais l’ennui. Alors tu partis à l’aventure. Saisissant chaque occasion qui se présentait à toi pour vivre pleinement ton existence qui s’annonçait si longue. Tu étais curieuse et tu avais envie d'apprendre. Tu observas les humains et certains t'impressionnèrent par la force de leur esprit. Malgré leurs vies si fugaces ils réussirent à marquer une empreinte durable dans les mémoires. Ceux là t'inspirèrent pour mener une vie qui ne sera ni vaine ni futile ni vide de connaissances. Ils furent rares cependant et la grande majorité de l'humanité te dégoûtait par la bassesse de leurs désirs et  la médiocrité de leurs ambitions. Pouvoir, richesse et luxure voilà tout ce qui accaparait leur esprit. Une vie si courte consacrée à des objectifs si minables. Vouer sa vie à l'exploitation de contrées inconnues, à l'écriture de mots qui marqueront les cœurs et les esprits pour maintenant et les générations à venir, à pousser le savoir à son plus haut sommet, voilà un noble but. Pour ta part tu voulais t'inscrire dans la lignée des héros d'autrefois et accomplir des exploits avec ce goût pour la violence qui t’était propre. Tu t’aventuras dans des contrées éloignées de ton royaume natal, si loin même que tu traversa les océans pour un nouveau monde. Tu offris tes talents de combattantes en échange de paiements. Tu avais en effet appris auprès de ton père le don de troubler les sens par un simple contact. On recherchait un nouveau membre dans un groupe de chasseur de prime. Tu n’avais pas peur du corps à corps, ni d’avoir du sang sur les mains et les récompenses promises étaient trop belles pour être refusées. Ce fut au cours d’une mission que tu fis une rencontre qui orienta ta vie dans un nouveau sens. Il se nommait Keegan, un béornide, qui offrait sa force pour protéger des Feys fortunés. Mais tu avais une tête à rapporter alors tu ne laissas pas impressionner par son imposante stature. Il vous fallut vous affronter pour reconnaître en l’autre une âme sœur, créée par les forces cosmiques pour vivre côte à côté. Nul doute que vous étiez destinés à poursuivre votre chemin ensemble. Il l’avait compris et il rejoignit tes rangs pour combattre avec toi. Tu pensais qu’il te suffirait, que tu avais trouvé le compagnon idéal, un frère d’arme. Mais tu avais tort. On ne pouvait pas tout connaître de notre avenir après tout. Il en vint un autre qui transforma le duo en trio et enfin l’équilibre parfait fut trouvé. Il se nommait Edmun Bishop. Un sinistre. Et tu prenais un malin plaisir à lui tourner autour, à le titiller, à jouer avec ses nerfs. Tu ne lui avoua pas tout de suite à quel point il t’impressionnait par son calme et son sens de la stratégie. Tu attendis quelques décennies pour cela.  

Les temps changeaient et ceux qui pensaient que l’avenir serait sans surprise se trompaient. Le Haut Roi David conjura aux Feys de se mêler aux humains et pour ce faire ils devaient abandonner une partie de leurs pouvoirs. Tu t’étouffais de rage et d’incompréhension. Tu n’avais que faire des humains, ils étaient un amusement passager, un spectacle divertissant mais surtout navrant qui te dégoûtait plus qu’autre chose. Or tu n’avais pas le choix. Le chaudron de Dagda renfermait déjà les pouvoirs des Feys. Tandis que tu serrais les dents, tu sentis une main sur ton épaule. Tu eus un geste brusque de recul avant de reconnaître l’un de tes frères. Les fées des dents souhaitaient se retrouver entre elles, rester unies et à l’écart des autres. Mais ce n’était pas une vie pour toi. Cela ne l’avait jamais été et ne pouvait définitivement plus l’être. Tu avais voyagé trop loin, tu avais vécu ta vie trop fort pour retourner en arrière. Ils ne comprenaient bien sûr. Comment pouvais-tu préférer un béornide et un sinistre à la place de ta famille de sang ? Comment pouvais-tu mener une vie si dangereuse, au lieu de fonder une famille à ton tour, ou du moins essayer, les naissances étant devenues si rares. Tu avais fait ton choix et ce n’était pas eux, pas avec la vie qu’ils te proposaient. Ce fut ton pouvoir de fée des dents que tu confia au chaudron, celui de changer la texture de ta peau pour la rendre dur et pâle comme l’ivoire des dents que vous rongiez avec avidité. Et ce fut ton passé de fée des dents que tu laissa définitivement avec toi.
Encore un échec. Keegan demeura introuvable malgré vos recherches. Fichu ours mal léché ! La première chose que tu lui feras lorsque tu le retrouveras, ce sera de lui donner la claque la plus monumentale qu'il ait jamais reçu. Tu étais furieuse. Et fatiguée. Ce nouvel échec était insupportable. Tu avais envie de tout détruire, de hurler et de pleurer de rage. Certes il ne pouvait plus devenir l’ours féroce qu’il était et sa force n’était plus aussi brute dans les combats. Mais il demeurait ton frère d’arme, ours ou non. Tu n’avais que faire que sa force ne soit plus la même. Ta confiance en lui était inchangée. Mais il vous avait abandonné. Tu étais seule. Vous étiez seuls. Amputés d'un membre. Le trio était devenu un duo sans équilibre. Vous aviez besoin les uns des autres. À deux vous ne fonctionnait pas aussi bien, il manquait quelque chose. Et si ce duo, ce dernier vestige du trio d'autrefois, menaçait de se détruire ? Est ce qu'Edmund allait partir lui aussi ? Allait-il t'abonner ? Tu regardas Edmund avec un drôle d'air avant de te jeter sur lui pour l'embrasser. Tu avais besoin de savoir que lui ne partirait jamais, qu'il ne te ferait pas l'affront de te quiter. Tu ne pouvais pas connaître ce qui adviendrait à l'avenir mais tu savais que ce soir il resterait auprès de toi. Alors tu insistas, tu ne fis pas attention à ses premières protestations et tu l'embrassa encore, jusqu'à ce qu'il comprenne que tu en avais besoin. Il se montra tendre avec toi et pendant cette étreinte tu ne pensas qu'à lui, laissant de côté tes griefs et ta peine.

La peur. Il n’y avait rien de pire que la peur. Elle engendrait la haine et la haine engendrait la guerre. Les humains, ces immondices, tremblaient de peur et avaient pris les armes pour lutter contre les Feys. Misérables vauriens. Ils ignoraient tout. Les pertes furent lourdes. Car les Feys n’étaient pas immortels. Les rumeurs parvirent à leurs oreilles, eux qui se tenaient pourtant éloignés de ces conflits. Ecoutant les bruits qui circulaient, tu retrouvas finalement la trace de Keegan. Tu lui asséna un violent coup dans l’estomac avant de te jeter dans ses bras en lui criant que tu le détestais. Et la guerre continuait. La peur étreignit également le cœur des feys. Dans sa folie le roi Orel assassina la reine Lizabeth, persuadé qu’elle était la cause de l’infertilité des feys. Et la peur engendra à nouveau la haine et la violence. Les cours se menèrent une guerre farouche, aggravant encore davantage la haine des humains pour les feys. Le peuple féerique fut exilé et trouva refuge sur l’île de Man qu’il rebaptisa Ellan Vannin. Un nouveau paradis. Un havre de paix qui devait les protéger à jamais de la haine et de l’incompréhension des humains. Ils n’avaient guère le choix, comme ils ne l’avaient pas eut avec le chaudron. La fuite ou la mort. Et la fuite n’était pas aussi terrible. Ellan Vannin était une terre magnifique, te rappelant ta Bretagne natale. Les rancœurs demeuraient entre les deux cours mais tu avais l’habitude depuis des siècles maintenant de te tenir éloigner de ces querelles et ces sourdes menaces. Tu espérais juste que la paix demeure et que ce ne soit pas simplement le calme avant la tempête. Mais tout semble si fragile depuis la mort du roi Orel. Le dernier souverain a disparu, laissant les feys avec un sentiment d’abandon. Même toi qui n’a jamais suivi personne, tu comprend l’impact de cette disparition. Et le temps n’arrange rien. Lentement la faerie se meurt. L’île a perdu les Sithins et c’est l’espoir qui sembla avoir disparu en même temps.

 


Et vous alors ?



› Pseudo : Poison Ivy.
› Âge: On ne demande pas son âge à une dame voyou !.
› Crédit des images : myvintagelove (gif).
› Comment je suis arrivé(e) sur le forum ? Je me promenais tranquillement et là BIM un ours débarque. J'ai peur mais en fait je le reconnais cet ours c'est un poto alors on discute et il me parle d'une île avec des feys et moi je dis que ça a l'air pas mal du tout et puis les ours c'est très vils comme bestioles alors il profite de ma candeur pour me pervertir et me persuade de venir. Alors me voilà.
› J'ai lu le règlement, je l'accepte et je signe par mon pseudo : J'ai lu le règlement, je l'accepte et je signe Poison Ivy.
› Un petit mot à ajouter ?    

Revenir en haut Aller en bas
DEMI-FEY NOCKER strange fairy.

Trixie Fleurdespois

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 02/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 281
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Mini Sorbier
› L'AVATAR : Karen Gillan
› LES CREDITS : valingai(avatar) wild heart (codes) Taylor Swift (citations)
› LA COULEUR RP : #4eb580 (la couleur de ses ailes hihi)

DEMI-FEY NOCKER ∭  strange fairy.

MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Ven 2 Oct - 22:23
Test Rp


Le sourire aux lèvres, Trixie trépignait d’impatience. Elle conservait le même sourire radieux depuis qu’elle était montée à bord du bateau et même si ses zygomatiques la suppliaient d’arrêter, elle continuait de sourire. D’ailleurs il n’y avait pas que ses muscles du visage qui auraient apprécié de voir son sourire diminuer. Ses deux compagnons étaient plus déprimants l’un que l’autre. Edmund ressemblait à la Dame Faucheuse et se cachait derrière un journal, tandis que Keegan dormait la bouche grande ouverte.
« Vous êtes tout bonnement insortables, le savez vous ?! C'est presque marqué 'réfugiés Fey' sur vos fronts. Heureusement que la plus part des passagers ont l'air Fey aussi... »
Le sinistre lui lança un regard qui en disait long sur l’importance qu’il accordait au qu’en dira-t-on mais il finit par ôter sa capuche en soupirant. Elle gagnait toujours à ce petit duel visuel de toute façon. Keegan fut réveillé par un coup de pied d’Edmund, ce qui le fit bondir sur son siège avant de bougonner qu’il ne dormait pas. Mais si justement il dormait profondément et il était temps de s’activer.
« Secoue-toi mon nounours ! On arrive. »
Quelques personnes aux alentours jetèrent un regard pour savoir qui parlait de nounours et à qui cette personne pouvait bien s’adresser. Ils posèrent les yeux sur Trixie, puis sur Keegan avant d’effectuer un hochement de tête que l’on pourrait traduire par un « effectivement c’est plutôt approprié comme surnom ». Trixie sautilla jusqu’à la rambarde, pointant du doigt la silhouette du port.
« C’est beau, n’est-ce pas ? »
Keegan rétorqua qu’il aurait préféré Bimini ou l’île de Pâques. La demi fey émit un rire léger.
« Cela n’aurait pas été pareil, voyons ! Ici c’est comme un retour aux sources, c’est presque comme revenir sur une des Îles Fortunées. C’est notre nouvelle maison. »
Et la maison, c’était quand j’étais avec vous. Mais quitte à choisir, autant choisir un lieu avec du caractère. Elle lui plaisait cette île, elle lui rappelait sa Bretagne natale. Les sithins s’élevaient au loin avec la promesse d’une protection durable. Edmund se tourna vers les deux autres pour réclamer une maison avec sous-sol.
«  On dit je voudrais pas je veux, petit impatient. » répondit-elle tout en riant de voir les yeux d’Edmund rouler dans ses orbites. Elle adorait le faire tourner en bourrique.
Le trio se mit en marche. Plus elle avançait dans les ruelles et plus elle aimait cet endroit. Le charme d’un petit village de campagne avait toujours sut émouvoir son cœur. Mais ce fut Edmund qui parvint à jeter son dévolu sur une maison en particulier. Trixie regarda la bâtisse plus attentivement avant de hocher de la tête en signe d’approbation. Comme il fallait s’y attendre, la maison était habitée et comme il fallait encore s’y attendre, elle fut désignée pour s’en occuper.
« La poisse. C’est toujours à moi de faire ça. »
Elle n’aimait pas les humains. Ils étaient futiles, minables, faibles et elle s’arrêterait là pour la liste de leurs défauts. Inspirant longuement, elle s’avança jusqu’au porche avant de toquer à la porte. Une femme lui ouvrit la porte, la mère certainement.
« Bonjour. Puis-je entrer ? » demanda-t-elle avec un charmant sourire et beaucoup de Glamour.
La femme hocha la tête, un air béat sur le visage et lui céda le passage. Tout pouvait être réglé très vite et sans violence. Trixie n’avait pas envie de verser de sang aujourd’hui. Elle allait la jouer diplomate.
« Est-ce que vous vivez seule ? Non ? Pourriez-vous appeler votre famille dans ce cas. Ho parfait ils sont tous là. »
Le même air béat sur les quatre visages. Pathétique.
« Fort bien. Ne perdons pas de temps en paroles inutiles, voulez-vous ? Vous savez ce que je suis, n’est-ce pas ? Nous sommes des Feys et nous venons nous installer sur cette île. Cette terre est notre désormais et nous avons donc besoin d’un toit. Votre maison me plaît. Je vous laisse donc le choix : soit vous me la céder gracieusement, après tout je suis certaine que vous ne supporterez pas l’idée de me voir à la rue, soit vous exposer votre famille à de nombreuses souffrances. Prenez cette proposition comme une chance. Vous avez encore l’opportunité de partir avant que mon peuple prenne entière possession de l’île. Cette terre est notre refuge. Ne vous inquiétez pas, je prendrais soin de cette maison. Et pour vous ce sera l’occasion de commencer une nouvelle vie, ailleurs, loin d’ici. Je suis certaine que vous avez toujours eu secrètement envie de voyager. Prendre l’avion pour un pays chaud par exemple. Hawaï est un véritable paradis sur terre vous savez. »
Elle usait tellement du Glamour qu’elle aurait pu leur demander de se terrer dans un trou, ils l’auraient fait avec grand plaisir. La famille prit leurs passeports et partirent aussitôt, l’air ravi. Trixie sentit sa tête tourner et elle se laissa tomber sur une chaise pour prendre un peu de repos. Elle ne ferait pas ça tous les jours. Encore un peu faible après la forte dose de magie qu’elle avait utiliser pour convaincre la famille, elle alla ouvrir la porte à ses compagnons.
« Je veux une ovation, messieurs. La maison est à nous. Va donc prendre ta cave, sinistre sir. Moi je veux le grenier. C’est là où vivent les souris. »

Revenir en haut Aller en bas
THE UNSEELIE BLACK-SMITH ∭ Néné, l'Omnivore qui dévore tout, même ta main.

Blodwyn E. Tyronoe

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 10/09/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 6823
› L'AVATAR : elizabeth olsen
› LES CREDITS : kiaran + cassie-railly
› LA COULEUR RP : white

THE UNSEELIE BLACK-SMITH ∭  Néné, l'Omnivore qui dévore tout, même ta main.

MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Ven 2 Oct - 22:30
Bienvenue ! La dernière du trio ! (dernière arrivée, j'entends !)

Bon courage pour la fiche !


of blood and fire

Though I am old with wandering through hollow lands and hilly lands, I will find out where you have gone, and kiss your lips and take your hands ; and walk among long dappled grass, and pluck till time and times are done the silver apples of the moon, the golden apples of the sun. —texte : yeats / code : ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
DEMI-FEY NOCKER strange fairy.

Trixie Fleurdespois

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 02/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 281
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Mini Sorbier
› L'AVATAR : Karen Gillan
› LES CREDITS : valingai(avatar) wild heart (codes) Taylor Swift (citations)
› LA COULEUR RP : #4eb580 (la couleur de ses ailes hihi)

DEMI-FEY NOCKER ∭  strange fairy.

MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Ven 2 Oct - 22:40
Merci beaucoup ♥




       

       
    ⊹ A bird may love a fish
    but where will they live?
    Say you'll remember me in your wildest dreams,  say you'll remember me standing in a nice dress staring at the sunset, red lips and rosy cheeks, say you'll see me again even if it's just pretend.

       


       
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Ven 2 Oct - 22:59
Bienvenue, jolie demi-fey ! Excellent choix d'avatar, j'aime beaucoup.
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
DEMI-FEY NOCKER strange fairy.

Trixie Fleurdespois

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 02/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 281
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Mini Sorbier
› L'AVATAR : Karen Gillan
› LES CREDITS : valingai(avatar) wild heart (codes) Taylor Swift (citations)
› LA COULEUR RP : #4eb580 (la couleur de ses ailes hihi)

DEMI-FEY NOCKER ∭  strange fairy.

MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Ven 2 Oct - 23:24
Merci vous êtes chous !




       

       
    ⊹ A bird may love a fish
    but where will they live?
    Say you'll remember me in your wildest dreams,  say you'll remember me standing in a nice dress staring at the sunset, red lips and rosy cheeks, say you'll see me again even if it's just pretend.

       


       
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICEobsidian butterfly.

Naemesys S. O'Ciardha

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/06/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4049
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : S. Eliz'yan Forsyth.
› L'AVATAR : Jessica Chastain.
› LES CREDITS : Ellaenys.
› LA COULEUR RP : Crimson.

ADMINISTRATRICE ∞ obsidian butterfly.

MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Ven 2 Oct - 23:47
BIENVENUUUE TRIXIE Ouh, tu vas faire le bonheur de Pedo Bear
J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous D'ailleurs, quel choix Karen

Par contre, ta fichette à l'air d'avoir un gros bug, tu devrais reprendre le modèle et le C/C parce que tout a disparuuuu Surprised

En attendant, bon courage pour ta fiche et j'ai hâte de la découvrir, surtout parce que ça va faire du bien d'avoir une demi-fey heart



the phantom queen
i won't just survive, you will see me thrive. can't write my story, i'm beyond the archetype. i won't just conform, no matter how you shake my core, 'cause my roots run deep. don't doubt it, victory is in my veins, i know it and i will not negotiate. i'll fight it.
Revenir en haut Aller en bas
DEMI-FEY NOCKER strange fairy.

Trixie Fleurdespois

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 02/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 281
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Mini Sorbier
› L'AVATAR : Karen Gillan
› LES CREDITS : valingai(avatar) wild heart (codes) Taylor Swift (citations)
› LA COULEUR RP : #4eb580 (la couleur de ses ailes hihi)

DEMI-FEY NOCKER ∭  strange fairy.

MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Ven 2 Oct - 23:59
Merci. Que dire du choix de Jessica alors ?! J'ai posté à partir de mon téléphone donc c'est pour ça que les codes sont incomplets xD ça m'apprendra à aller trop vite. Je corrige tout ça demain. J'aurais d'ailleurs des questions au sujet des demi feys.




       

       
    ⊹ A bird may love a fish
    but where will they live?
    Say you'll remember me in your wildest dreams,  say you'll remember me standing in a nice dress staring at the sunset, red lips and rosy cheeks, say you'll see me again even if it's just pretend.

       


       
Revenir en haut Aller en bas
ULTIMATE BEAR ∭ Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

Keagan Rafferty

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/09/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2504
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Apollon
› L'AVATAR : Jason Momoa
› LES CREDITS : BLC
› LA COULEUR RP : tomato

ULTIMATE BEAR ∭  Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Sam 3 Oct - 0:04
Ma petite Féedespois heart c'est NOËL MES GENS !
Je ne regrette pas ce changement d'avatar, cette petite bouille rousse me vend déjà du rêve et il me tarde de te lire ... ET DE RP !! Surprised



Pistols at dawn

This is me reaching and you wanting to run, Stand down or show down baby, let's get this done code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
DEMI-FEY NOCKER strange fairy.

Trixie Fleurdespois

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 02/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 281
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Mini Sorbier
› L'AVATAR : Karen Gillan
› LES CREDITS : valingai(avatar) wild heart (codes) Taylor Swift (citations)
› LA COULEUR RP : #4eb580 (la couleur de ses ailes hihi)

DEMI-FEY NOCKER ∭  strange fairy.

MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Sam 3 Oct - 0:07
I LOVE YOU ♡♥♡
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICEobsidian butterfly.

Naemesys S. O'Ciardha

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/06/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4049
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : S. Eliz'yan Forsyth.
› L'AVATAR : Jessica Chastain.
› LES CREDITS : Ellaenys.
› LA COULEUR RP : Crimson.

ADMINISTRATRICE ∞ obsidian butterfly.

MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Sam 3 Oct - 0:22
Ouh, le téléphone a été vilain Surprised

J'avoue que Jessica a un charme ..

C'est le noël de Pedo Bear



the phantom queen
i won't just survive, you will see me thrive. can't write my story, i'm beyond the archetype. i won't just conform, no matter how you shake my core, 'cause my roots run deep. don't doubt it, victory is in my veins, i know it and i will not negotiate. i'll fight it.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Sam 3 Oct - 13:05
Bienvenue ! C'est toujours chouette de voir un scénario être pris !

Bon courage pour la rédaction de ta fiche et pour remettre le bon code ^^". Faire du forum via le téléphone c'est pas simple quand même.

Hâte d'en savoir plus sur ce personnage !
Revenir en haut Aller en bas
DEMI-FEY NOCKER strange fairy.

Trixie Fleurdespois

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 02/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 281
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Mini Sorbier
› L'AVATAR : Karen Gillan
› LES CREDITS : valingai(avatar) wild heart (codes) Taylor Swift (citations)
› LA COULEUR RP : #4eb580 (la couleur de ses ailes hihi)

DEMI-FEY NOCKER ∭  strange fairy.

MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Dim 4 Oct - 17:11
BOUYAAA CINTIA T'ES TROP BELLE VIENT LA QUE JE TE ROULE UNE PELLE (omg ces fleurs font peur mouhahaha)




       

       
    ⊹ A bird may love a fish
    but where will they live?
    Say you'll remember me in your wildest dreams,  say you'll remember me standing in a nice dress staring at the sunset, red lips and rosy cheeks, say you'll see me again even if it's just pretend.

       


       
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Dim 4 Oct - 18:15
Bienvenuuue Karen

Bon courage pour la fiche
Revenir en haut Aller en bas
DEMI-FEY NOCKER strange fairy.

Trixie Fleurdespois

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 02/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 281
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Mini Sorbier
› L'AVATAR : Karen Gillan
› LES CREDITS : valingai(avatar) wild heart (codes) Taylor Swift (citations)
› LA COULEUR RP : #4eb580 (la couleur de ses ailes hihi)

DEMI-FEY NOCKER ∭  strange fairy.

MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   Dim 4 Oct - 18:37
Charlize

merci




       

       
    ⊹ A bird may love a fish
    but where will they live?
    Say you'll remember me in your wildest dreams,  say you'll remember me standing in a nice dress staring at the sunset, red lips and rosy cheeks, say you'll see me again even if it's just pretend.

       


       
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: TRIXIE ◆ the monster under your bed   
Revenir en haut Aller en bas
 

TRIXIE ◆ the monster under your bed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Monster Mercenary Card
» Monster truck en chariot de guerre
» Nos beau Accessoire du monster Combo
» Monster Combo
» Monster Soul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Spring Court
Cúirt earrach
 :: Swallowing darkness :: Fiches validées
-