AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 In vino veritas [PV Keagan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: In vino veritas [PV Keagan]   Mer 28 Oct - 21:51

In vino veritas
ft. Keagan & Liam


Okay.
Donc.
Y a deux jours, j'étais un Sidhe normal. Un âge respectable, un avenir pas vraiment tracé mais j'y travaille, un passé relativement stable, une expérience certaine au combat qui me laisse espérer que je pourrai m'engager dans la Garde Seelie quand j'en aurai vraiment envie et une famille du genre assez pourri, mais c'était la mienne et elle me convenait. Disons que je vivais avec. Ca a pas été hyper simple de grandir en sachant que mes parents biologiques avaient pas voulu de moi et que pour cette raison, j'ai été élevé par ma tante Ethel.

Mais ça, c'était y a deux jours.

Depuis, j'ai retrouvé la guerrière rousse. Celle qui me hante depuis la grande guerre contre les Hommes. Celle près de qui je me suis senti entier pour la première fois de ma vie. Celle que j'ai ensuite cherché pendant des décennies. Celle qui, comme je viens de le découvrir, est ma sœur jumelle.
Ce qui m'amène à la deuxième grande découverte des heures précédentes : mes parents ne m'ont pas abandonné à ma naissance. Nooooon, c'est beaucoup plus marrant que ça ! Ma mère adoptive - ma tante donc - a en fait trouvé super fun de m'enlever à ma mère biologique après lui avoir effacé tout souvenir de mon existence pour ensuite me mentir toute ma vie à ce sujet ! Et pas plus tard qu'il y a quelques heures, celle que j'ai détesté pendant 2000 ans a déboulé chez moi pour m'expliquer tout ça et pour chambouler tout ce que je pensais être vrai.

Autant dire que là tout de suite, j'ai besoin d'un verre. De plusieurs verres même. Voire carrément un certain nombre de bouteilles et si possible, l'épaule de mon pote Keagan pour pleurer dessus. Ouais parce que même si, dans l'ensemble, tout ça c'est plutôt des bonnes nouvelles, ça fait quand même un max de trucs à digérer ! Et accessoirement, j'ai appris que celle que j'ai considéré comme ma mère pendant 2000 ans m'a juste menti depuis le début. Et ça, ça craint. Vraiment.
Donc oui, j'ai besoin de picoler et de m'enivrer - autant que faire se peut - histoire d'oublier ou au moins, me changer un peu les idées. Et pour ça, rien de mieux que le bar à l'ambiance vaguement glauque du trio improbable.

Je me suis pas fringué, je me suis à peine débarbouillé. Je vais pas au Bear's Den pour séduire ce soir, bien au contraire. Je risque de finir encore plus misérable que ce que je suis déjà...
Bref, je pousse la porte du bar et inspire profondément l'air un peu chaud à l'intérieur. Il fait jamais frais, dans ce repère de l'ours, et parfois, il arrive même que ça pue, mais ça fait partie de ce que j'aime dans ce bar. C'est pas surfait comme coin. Je vais pas dire que c'est familial, faudrait pas pousser, mais y a rien de superficiel ici. Du coup, j'y vais pas tout le temps parce que c'est pas forcément là que j'y trouve le genre de nanas que j'ai envie de draguer.
Mais aujourd'hui, c'est de ça dont j'ai besoin. D'une tanière d'ours 100% authentique, avec un whisky qui n'a pas de whisky que le nom.
En plus, au Bear's Den, y a Woody. Et Woody, il déchire !

- Salut Groot !

Comme chaque fois que j'entre, je salue l'Elementaire-arbre avec ce surnom qui lui va si bien mais qu'il ne comprend pas. Comme à son habitude, il me salue en grommelant. Je crois qu'il m'aime pas trop, Woody. Faut dire que la première fois que je suis venu, je lui ai sorti du "Tu s'appelle Groot" toute la soirée et même s'il a rien capté, ça l'a un peu saoulé, le Woody. Mais moi je l'aime. Il est d'un calme olympien en toute circonstance et il est super classe. Il a dû en voir des trucs, Woody, avant de se planter là.
Mais l'autre qui est classe, ici, c'est quand même Keagan. L'armoire à glace Kith est planté derrière son comptoir et comme toujours, même si je suis grand pour un Sidhe, il me donne l'impression désagréable d'être un poids plume, une allumette, un foutu haricot vert. Merde enfin ! Je suis pas du genre gringalet parmi les miens mais Keagan ? Bon sang... ce gars porte sur lui sa moitié ursine ! Je l'ai jamais vu en colère, Keagan, et ça me tarde pas... Mais j'ai déjà trouvé une planque pas très loin de Woody, pour si un jour le patron du bar pète une durite.

Mais il a l'air pas du tout colère ce soir et tant mieux. Je me laisse tomber sur un tabouret et colle ma joue sur le comptoir en lâchant un long soupir dramatique.

- J'espère que t'as du stock Keagan parce que ce soir, je fais chauffer mon ardoise...

Puis j'agite une main dans sa direction pour faire genre que je lui ai dit "bonsoir" quand même, parce que j'aime bien être poli, mine de rien.




But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
ULTIMATE BEAR ∭ Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

Keagan Rafferty

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/09/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2504
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Apollon
› L'AVATAR : Jason Momoa
› LES CREDITS : BLC
› LA COULEUR RP : tomato

ULTIMATE BEAR ∭  Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

MessageSujet: Re: In vino veritas [PV Keagan]   Mer 4 Nov - 18:50
Somme toute, il faisait assez calme, comme bien souvent au Bear's Den. Le calme n'excluait heureusement pas les clients, et plusieurs tables étaient en effet occupées par toute sorte de Fey hauts en couleur. On trouvait notamment un petit groupe de Demi Fey qui sirotaient un pichet de bière à la paille, trois élémentaires de feu qui s'envoyaient de l'absinthe flambé près de l'entrée, ce qui devait assurément être une vieille Sinistre, seule, voilée et immobile dans son coin sombre, et toute une bande de rigolards non identifié agglutiné autour du billard. Peut-être des Changelins ou des Sidhes, peu importe, tant qu'il ne s'agissait pas d'humains.
Ah et, bien entendu, il y avait Woody au bar, mais ça c'était inutile de le préciser à présent.

Quoi qu'il en soit, le bourdonnement des conversations feutrées emplissait l'atmosphère d'une ambiance relax qui convenait parfaitement à Keagan. Il pouvait ainsi s'accouder derrière son bar, abîmer son regard au vide, et rêvasser tout son soul de ce qui occupait ses pensées ces derniers temps, à savoir : une femme. Evidemment. Une femme avec une peau d'opale, des cheveux d'or, et un regard de saphir et d'émeraude. Il se fichait bien d'ailleurs, de ce que pouvait dire Bishop à propos de ses sempiternels coups de coeur. Pour l'instant, il avait simplement envie de se persuader que la belle élémentaire était définitivement faite pour lui, et son activité préférée ces derniers jours était d'imaginer leur prochaine rencontre et de se jouer en boucle les meilleures dialogues.

Lorsque la porte du bar s'ouvrit pour laisser rentrer un nouveau client, le Beornide fronça brièvement les sourcils, déçu qu'on vienne le déranger dans ses élucubrations amourachées. Pourtant, lorsque la frimousse familière lui apparue plus clairement, l'agacement s'envola aussitôt et un petit sourire vint s'ébaucher sur ses lèvres pleines. Liam faisait partie de ces quelques habitués avec qui Keagan accrochait vraiment bien, plus en tout cas que l'attitude vendeuse réservée à n'importe quel consommateur. Liam le faisait marrer et il avait un faible pour l'aura juvénile et fraiche qui se dégageait de lui malgré le fait qu'il ait au moins le double de son âge. C'était surtout l'un de ces rares Sidhes qui n'avait pas la fâcheuse tendance à se prendre de haut.

Son entrée en matière le prouvait une fois de plus !
Le Béornide émit un petit rire, à la fois amusé par la remarque de son ami et amusé par ce petit air tragique qui animait ses traits ronds. Que lui arrivait-il encore à celui-ci ? Keagan s'était déjà fait conter tant ses aventures que ses mésaventures, et l'idée d'un tout nouvel épisode de la vie trépidante de Liam pour occuper sa soirée lui allait tout à fait.
Réactif, le Kith dégaina verre vide et bouteille pleine qu'il disposa devant le Sidhes avant de les lui désigner d'un air engageant.

-Et voilà. Le premier est pour la maison, t'as l'air d'en avoir besoin... j'me trompe ? questionna l'ours de manière parfaitement rhétorique puisqu'il connaissait déjà plus ou moins la réponse. Laisse-moi deviner : t'as rencontré la nouvelle femme de ta vie et elle t'a mit un râteau ?

S'ils avaient bien quelque chose en commun, eux qui ne se ressemblaient en rien ni de corps ni d'esprit, c'était leur penchant un rien démesuré pour la gente féminine. Du coup, lorsque l'un d'eux tirait la tronche, il y avait toujours fort à parier qu'une femme était en cause.
Malheureusement pour Liam, il s'agissait de quelque chose de bien moins futile cette fois-ci, mais cela n'empêcherait pas Keagan d'y accorder un intérêt sincère. Il n'était bien sûr pas le plus fin psychologue de l'île - un peu trop 'ours' pour ça - mais il avait l'écoute facile, la langue bien pendue, et parfois même bon coeur, du moins lorsqu'il avait de l'affection pour son interlocuteur. C'était le cas cette fois-ci, aussi remplit-il le verre du Sidhe a ras bord, s'installant plus confortablement pour écouter l'histoire.



Pistols at dawn

This is me reaching and you wanting to run, Stand down or show down baby, let's get this done code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: In vino veritas [PV Keagan]   Mer 4 Nov - 21:47

In vino veritas
ft. Keagan & Liam


Peut-être que j'en ai fait un peu trop dans le ton dramatique. Ou peut-être pas. Mais toujours est-il qu'au moins, ça fait marrer Keagan. Je suis là, à grommeler dans son comptoir et lui il ricane, le faux-frère ! Il compatit pas du tout le saligaud ! Je suis au bout du rouleau ! Au fond du seau ! La cervelle sous les pissenlits ! Et lui, il ricane !

Bon, il pose aussi une bouteille devant moi alors on peut dire qu'il se rachète plutôt pas mal. Surtout quand je l'entends dire que le premier est pour lui. Je me redresse juste assez pour lui adresser un regard de labrador mouillé et tends une main vers le verre très attendu.

- Laisse-moi deviner : t'as rencontré la nouvelle femme de ta vie et elle t'a mit un râteau ?

Je ferme les yeux une seconde et décide que j'ai besoin d'avoir une dose d'alcool dans l'estomac avant de pouvoir répondre à ça. Je me rassois donc correctement - c'est pas parce que je suis Sidhe que je peux boire n'importe comment sans avaler de travers - et descends le verre cul-sec. La boisson me brule l’œsophage en passant et me réchauffe finalement l'estomac. Un truc bien au Bear's Den, c'est que l'alcool est fort mais bon. Assez costaud pour finir par vous émécher un fey avec pas mal de motivation, mais assez parfumé pour ne pas donner l'impression qu'on ferait démarrer un avion avec. Bref.

- J'en ai rencontré deux.


Et pas des moindres !
Je n'attends même pas sa réaction et me saisis tout seul de la bouteille qu'il a naïvement laissée devant moi pour me servir une grande rasade de la liqueur, que j'avale à nouveau sans élégance mais avec la très ferme intention de m'en remplir jusqu'aux molaires.
Je regarde Keagan et je souris de voir qu'il s'est réinstallé, oubliant pendant une seconde la tempête qui souffle dans mes pensées. C'est qu'on dirait presque un réflexe de Pavlov ! Je déboule en meuglant et lui, il s'installe confortablement. Est-ce que j'ai tendance à venir pleurer sur son épaule ? Nooooooooooon, jamais ! Point du tout, enfin !

- Mais c'est pas ce que tu crois, pour une fois...

Parce que oui, bon... C'est vrai que parfois, peut-être, il arrive que de temps en temps, je m'épanche rien qu'un peu sur l'inutilité de toutes mes conquêtes même si je changerais de mode de vie pour rien au monde. Contrairement à ce qu'a l'air de croire mon grand ami, je ne cherche pas le grand amour ni la femme de ma vie. Juste à passer du bon temps pour combler le vide qu'avait laissé ma famille à ma naissance. Mais ça, je ne lui ai jamais dit, je ne sais pas vraiment pourquoi... Alors forcément, c'est difficile de lui raconter pourquoi aujourd'hui, je me sens complètement dépassé par les évènements.

- J'ai besoin d'un autre verre...


Je suis pas aussi rapide sur la picole d'habitude mais bon, c'est pas non plus tous les jours qu'on se découvre une soeur - jumelle, qui plus est ! - et qu'on apprend que la mère qui nous a abandonné ne savait en fait pas qu'on existait et qu'elle est finalement ravie de nous rencontrer... Donc, j'ai besoin d'un verre et j'en avale un de plus, en regardant Keagan - toujours immobile et silencieux devant moi - droit dans les yeux. Je suis pas surpris qu'il n'ait pas encore fait de commentaire. Quand je suis dans cet état, il me laisse palabrer pendant aussi longtemps que nécessaire avant de m'assommer avec une remarque ultra constructive sortie de nulle part qui étonne toujours dans la bouche d'un gros ours pareil.

- T'as de la famille ?

Oui parce que finalement, il pèse un peu lourd ce dernier verre bu trop vite trop tôt et ça m'arrangerait qu'il parle juste un peu, le temps de retrouver la stabilité de mon estomac. Alors je plante mon coude sur le comptoir, le menton dans ma main et je lui jette un regard plein d'espoir.
J'aurais aussi pu demander à Grout mais il me répond plus très souvent, l’Élémentaire...





But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
ULTIMATE BEAR ∭ Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

Keagan Rafferty

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/09/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2504
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Apollon
› L'AVATAR : Jason Momoa
› LES CREDITS : BLC
› LA COULEUR RP : tomato

ULTIMATE BEAR ∭  Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

MessageSujet: Re: In vino veritas [PV Keagan]   Mer 25 Nov - 19:59
En isolant la première réplique de son interlocuteur, on aurait pu croire qu'il était dès lors facile de cerner la situation. Rencontrer et fréquenter une seule femme pouvait parfois s'avérer d'une complexité rare, alors deux en même temps, voilà qui relevait quelque peu du défis, surtout lorsque l'on ne pouvait pas réellement mentir...
Mais soit, peu importait ce genre d'élucubration puisqu'il ne s'agissait même pas de cela au final. Keagan dut reconnaître que durant l'espace d'une brève seconde, il fut déçu. Que le sujet s'avère intéressant ou pas, de son avis, il était toujours préférable de parler de femme plutôt que d'autres choses.

Difficile de se faire une idée de toute façon puisque Liam prenait soin de ménager son suspense. La nature impatiente de Keagan aurait pu être irritée par ce détail s'il n'avait subodoré quelque chose de particulièrement cocasse à la clé. Il était loin de connaitre son interlocuteur sur le bout des griffes - ils étaient tous deux bien trop vieux pour qu'une poignée de mois suffise - mais il commençait à cerner le personnage par contre. De toute évidence, si suspense il y avait, ce n'était non pas pour se faire désirer mais bien car le morceau semblait costaud.

Du reste, le Beornide ne comprit pas vraiment où le Sidhe voulait en venir avec sa dernière question, mais bon public, il décida de jouer le jeu après une gorgée d'alcool qui lui réchauffa le gosier. D'abord il ébaucha un demi-sourire tranquille avant d'hausser vaguement une épaule :

-B'sur que j'ai d'la famille. Tout l'monde à d'la famille.

Avant de réaliser qu'il se trompait, non pas dans la véracité de ses propos mais plutôt dans le temps employé pour les conjuguer. Evidemment, il perdit bien vite son petit sourire et fronça inconsciemment les sourcils :

-Ouais enfin... en tout cas j'en ai eu une. On était pas mal. Ma mère a eut près d'vingt portées en tout. Le plus souvent, c'était des portées d'deux, mais moi j'viens d'une portée d'trois - chez nous ça porte bonheur, précisa-t-il en passant avant d'adresser un bref sourire vague à son souvenir.

Une fois de plus pourtant, le sourire s'estompa pour faire place à un soupir. Comment ficher le bourdon en moins d'une minute ? Liam semblait avoir la réponse à cette question !
... Même si en vérité, Keagan n'avait généralement besoin de personne pour se fiche le bourdon à propos de ce genre de sujet. Il suffisait qu'il laisse dériver ses pensées et tôt ou tard, il finissait toujours par tomber sur le même genre de regrets pesants et gris. Le sujet 'famille' se rangeait clairement dans cette catégorie aujourd'hui.

-Avec, t'sais, les guerres et tout ça, on est beaucoup moins maintenant, précisa-t-il en restant vague pour le moment.

C'aurait été une manière bien morbide d'embrayer sur cette conversation même s'il n'avait pas pour habitude de faire un tabou de quoi que ce fut.

-Qu'est-ce que ça a avoir avec tes histoires ? ... puis là, naïvement peut-être, ses yeux d'un bleu translucide s'illuminèrent d'une presque-avidité tandis qu'il se redressait de toute sa hauteur : oh-oh-oh ... t'as mis une fille enceinte ?!!!?

Une bouffée d'espoir traversa le pub comme un courant d'air car forcément, si c'était ça, c'était une grande nouvelle ! La dernière naissance recensée remontait presque à une vie d'Homme, et avec tout ce qui se passait en ce moment du côté des Sithins, une grossesse aurait été un vrai foutu don du ciel !


Pistols at dawn

This is me reaching and you wanting to run, Stand down or show down baby, let's get this done code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: In vino veritas [PV Keagan]   Jeu 26 Nov - 11:51

In vino veritas
ft. Keagan & Liam


Pour la première fois, j'ai l'impression que peut-être, j'ai brisé Keagan. D'habitude, rien ne l'ébranle ! Il est l'impassibilité faite ours. Solide comme un roc, imperturbable. Faut dire qu'il doit en entendre, des histoires abracadabrantes, dans ce bar. Les Feys ont beau ne pas pouvoir s'enivrer, l'alcool de Bear's Den peut vous taper un peu la cervelle, juste assez pour s'épancher sur sa large épaule.
Pourtant cette fois, la carapace du Kith se fissure.
Si je ne vois pas son sourire quand il répond à ma question presque rhétorique, je l'entends dans sa voix et je lève les yeux de mon verre. Juste pour voir la frimousse réjouie de Keagan s'assombrir de nouveau. Apparemment, j'ai dit exactement ce qu'il fallait pas et la culpabilité m'assaille. Quel abruti !
Ma famille est un vraie foutoir, mais au moins, elle a pas été décimée au cours des siècles... Je marmonne un pauvre "Je suis désolé", pas du tout certain que Keagan peut m'entendre, tandis qu'il semble perdu dans ses souvenirs. Je déteste voir le visage de mon pote aussi fermé, à cause de moi, par dessus le marché ! Quel con sérieux ! Pour quelqu'un qui se vante souvent d'être plutôt perspicace, j'assure pas une cacahuète... Bon, je pouvais pas vraiment savoir alors c'est pas comme si j'avais volontairement appuyé là où ça fait mal mais bon... Ca ne rend pas sa mine défaite plus facile à regarder... Les secondes s'égrainent, pas vraiment légères, et quand Keagan reprend la parole, j'avais presque oublié la raison de ma question idiote et c'est à mon tour de me remettre à tirer la tronche...
Qu'est-ce que ça a à voir avec mes histoires ? Mes histoires c'est ma famille, justement ! Je m'apprête à lui dire, très exactement quand ses yeux s'ouvrent en grand, un genre de lueur bizarre dans les iris et je reste le bec ouvert et les sourcils un peu froncés, m'attendant à entendre une de ses fameuses répliques qui me mettent à terre à chaque fois.

- Oh-oh-oh ... t'as mis une fille enceinte ?!!!?

Un couinement de souris se coince dans ma gorge et je lui adresse un regard horrifié pas du tout raccord avec le regard tout joyeux et plein d'espoir que lui me lance.

- Quoi ?? Mais non pas du tout !

En plus, c'est dégueu !! J'avais ma mère et ma sœur en tête, moi !! Sérieux c'est carrément gore, là ! Il a des étoiles plein les yeux !

- Me regarde pas comme ça, t'imagines même pas à quel point ce que tu viens de dire est à vomir !


Sans compter le fait que j'ai pas du tout envie d'avoir un bébé maintenant, pérennité de l'espèce ou pas ! Et puis... c'est peut-être désespérément romantique mais à choisir, j'aimerais autant que, si je dois avoir des enfants, que ce soit avec une femme que j'apprécie - voire que j'aime - plutôt qu'avec un coup d'un soir dont j'aurais oublié le prénom sitôt la nuit passée.
Mais Keagan avait l'air vraiment heureux dans son erreur et ça me ferait presque culpabiliser de le démentir...

- Je me sens pas prêt pour ça... Mais en l'occurrence, j'ai découvert que j'avais une sœur. Donc tu vois, c'est pas vraiment une femme à qui faire un bébé.

Beuh...

- Je t'ai déjà parlé de ma famille ?

Je crois pas, c'est pas le genre de sujet que j'évoque facilement. Mais ce soir... Ouais, ce soir semble le bon moment. Surtout que Keagan, je lui fais confiance...





But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
ULTIMATE BEAR ∭ Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

Keagan Rafferty

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/09/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2504
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Apollon
› L'AVATAR : Jason Momoa
› LES CREDITS : BLC
› LA COULEUR RP : tomato

ULTIMATE BEAR ∭  Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

MessageSujet: Re: In vino veritas [PV Keagan]   Mar 8 Déc - 18:51
Pendant quelques petites secondes, Keagan avait été persuadé d'en être arrivé à la bonne conclusion, à savoir, un bébé miracle. Excès de positivisme ou transposition quelque peu égoïste d'aspirations personnelles quelconques, difficile de le dire, et certainement un peu des deux dans l'fond. Sans avoir spécialement envie de devenir le géniteur d'un petit, son instinct animal l'avait toujours fortement poussé à se créer une descendance. Le danger avec l'immortalité qui était leur, c'est qu'ils avaient toujours fait l'erreur de prendre l'éternité pour acquis. Qu'importe la procrastination si l'on avait l'infinité du temps devant soi ? Remettre au lendemain, ou au siècle suivant n'avait guère le moindre poids pour qui ne possédait pas d'échéance. A cela près que l'échéance était tout de même tombée, mais là n'était pas la question.

Le Kith était tombé à côté de la plaque et les pensées liées à la fausse paternité de Liam le désertèrent dès lors qu'il fut question de soeur. Sidhe ou Beornide, de fait, faire un enfant avec sa soeur avait quelque chose de vomitif. Il accueilli donc l'annonce d'un petit haussement de sourcils étonné, mais sans pour autant réellement savoir quelle tête il convenait de faire exactement. Indécis et le front doucement plissé de quelques ridules concentrées, le barman se contenta donc d'attendre la suite et de plus ample éclaircissement sur cette histoire.

Finalement, ce fut une question assez brève qui tomba, et Keagan prit le temps de méditer quelques instants avant de répondre :

-Haem... nan. J'crois pas qu'tu m'ais jamais parlé d'ta famille en fait ... ou alors juste comme ça, en passant. Ca doit être pour ça qu'j'ai encore du mal à voir l'aspect sensationnel du truc...

C'est que, techniquement, pour se retrouver étonné d'apprendre qu'il avait une soeur, il aurait tout d'abord fallut qu'il sache qu'il n'en n'avait pas, même s'il en avait finalement une. Bref, pour éviter de s'embrouiller lui-même d'entrée de jeu, le Kith reprit rapidement la parole :

-N'empêche que ça m'étonne vraiment pas au final. Maintenant qu'on est tous réunis et entassés sur une île aussi petite, on risque d'avoir droit à tout un tas de retrouvailles bizarres, bonnes ou mauvaises.

Logique après tout ! Leur espace s'était tant réduit dernièrement qu'il redoutait souvent de croiser de vieilles connaissances indésirables...
Dans le cas de Liam, c'était loin d'être le cas ! Keagan considérait le fait de retrouver une soeur comme un événement très heureux, même si en observant de plus près la tronche que tirait son interlocuteur, ça ne semblait pas être son cas. D'ailleurs à bien y regarder, il ne venait pas du tout là pour fêter la nouvelle, il venait plutôt pour noyer son chagrin. Etrange comportement selon lui, mais c'était certainement car il n'en savait pas encore assez sur toute cette histoire.

-Bon et alors quoi ? Elle sort d'où cette soeur ? Comment ça s'fait que t'étais pas au courant ?




Pistols at dawn

This is me reaching and you wanting to run, Stand down or show down baby, let's get this done code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: In vino veritas [PV Keagan]   Mer 9 Déc - 20:51

In vino veritas
ft. Keagan & Liam


Je m'en veux presque de briser ses illusions. Disons que j'en voudrais de voir son visage se froncer de déception si je n'étais pas moi-même complètement chamboulé en cet instant.
Il faut croire que je pose la bonne question, puisqu'il se recentre sur le problème - même s'il ne sait pas, lui, qu'il y a un problème. Il me répond simplement par la négative, ce qui ne m'étonne pas. Je parle pas très souvent de ma famille compliquée. Comme si j'avais honte d'avoir été abandonné alors que j'y suis sacrément pour rien.
Impossible de ne pas sourire en revanche, quand il me taquine sans le vouloir. Comment ça c'est pas sensationnel ?! Bien sûr que si ! Mais il ne peut pas savoir à quel point ça l'est alors je lui pardonne. Je le regarde, en savourant avec beaucoup plus de prudence le contenu de mon verre, tandis qu'il évoque la surface de l'île. J'acquiesce parce qu'effectivement, son raisonnement se tient. A tous nous tasser sur le même bout de caillou, statistiquement, on va tous finir par se croiser. Maintenant qu'il le dit, ça n'était qu'une question de temps avant que je tombe sur Naeve, ma sœur. Du coup, mon histoire parait moins exceptionnelle mais non. C'est exceptionnel. Bien sûr que c'est exceptionnel.

- Bon et alors quoi ? Elle sort d'où cette soeur ? Comment ça s'fait que t'étais pas au courant ?

Je repose mon verre et lâche un long soupir.

- T'as raison pour l'île. Cette fille, je la connais depuis des siècles, on s'est croisé une fois sur un champ de bataille pendant la guerre contre les humains, mais je savais pas qui elle était. Je l'ai cherchée après, sans jamais la trouver. Et là, je suis tombée sur elle complètement par hasard. Si tu cherches un Fey, pas besoin d'engager un détective, viens juste ici, ça se fera tout seul !


Je lâche un ricanement désabusé parce que quand on y pense, c'est vraiment trop bête !

- Mais faudrait peut-être que je commence par le début...


Et je raconte, les yeux fixés sur mon verre. Comment j'ai passé les deux millénaires de ma vie à croire que j'avais été abandonné par mes parents biologiques, comment j'ai été élevé par ma tante qui a fini par elle aussi disparaitre il y a quelques siècles [ça, c'est les modifications du prédef]. Je raconte aussi cette Sidhe auprès de qui j'ai combattu et qui m'avait laissé un souvenir impérissable. Une Sidhe que je viens de retrouver ici.

- On a discuté un peu pour essayer de comprendre pourquoi on était si bouleversé par la présence de l'autre. Et c'est là qu'on s'est rendu compte qu'on était frère et sœur.

J'avale une nouvelle gorgée de ma boisson et hésite à évoquer la douleur que j'ai ressentie à ce moment là, de croire que j'avais été abandonné alors qu'elle, elle avait grandi avec notre mère. J'hésite à dire combien j'étais déchiré entre la joie de la trouver et le désespoir de me sentir encore plus seul. Je décide que c'est trop sinistre pour en parler, d'autant plus que tout a changé hier.

- Et hier soir, ma mère, la biologique je veux dire, a déboulé chez moi pour me raconter une histoire abracadabrante ! Ma tante a effacé la mémoire de ma mère juste après l'accouchement et après, elle m'a enlevé ! Et m'a menti toute ma vie !

Je jette un regard en mode "C'est pas complètement dingue ?" à Keagan puis me remet à grommeler.

- Et après elle m'a dit que mon père allait me détester parce que j'ai choisi les Seelies.

Je soupire. Retrouver Naeve, apprendre que ma mère ne m'a pas abandonné à ma naissance, ça c'était chouette, même si hautement perturbant. Mais savoir que Nuada va me renier sans me connaitre, ça craint...

- Je crois que j'ai besoin d'un autre verre ! Tu comprends mieux le côté exceptionnel de mon histoire maintenant ?

S'il me dit non, je prends mes clics et mes clacs et je vais pleurnicher ailleurs !






But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
ULTIMATE BEAR ∭ Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

Keagan Rafferty

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/09/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2504
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Apollon
› L'AVATAR : Jason Momoa
› LES CREDITS : BLC
› LA COULEUR RP : tomato

ULTIMATE BEAR ∭  Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

MessageSujet: Re: In vino veritas [PV Keagan]   Jeu 17 Déc - 22:38
Plus Keagan écoutait Liam raconter son histoire, plus le Kith en venait à très sincèrement regretté que son ami n'ait pas tout simplement engrossé une petite Seelie. C'aurait été bien moins compliqué comme anecdote de comptoir, parce que de toute évidence il venait de s'embarquer dans une magouille à vous coller la migraine.
C'est pas ça, avec un boulot pareille, des histoires complètement allumées, il en entendait des tas, surtout lorsque la population concernée était immortelle. Aurait-il eut la moindre affinité avec la littérature et l'écriture qu'il en aurait volontiers écrit tout un recueil, peut-être même qu'il aurait pu pondre un best-seller, surtout s'il concluait son recueil avec l'histoire de ce mec qui découvre après 2000 ans qu'il à une soeur et une mère amnésique...
Encore plus cocasse : après une révélation pareille, le premier réflexe de Liam, c'était de passer la porte du bar pour siphonner sa liqueur - et par la même occasion, venir déverser son désarroi dans l'oreille attentive du barman.

Sauf que le barman était presque rebuté de se trouver aux prises avec une telle responsabilité.
C'est vrai quoi, si cette histoire était vraie, bonjour l'angoisse ! Être un Fey incapable de mentir et se réveiller un beau matin en réalisant que sa vie toute entière était un abominable mensonge... un comble ...
Tout ça l'obligeait à assurer au niveau de l'écoute et des réponses à fournir, histoire de ne pas aggraver le truc.

Après un silence relativement long, il parvint enfin à répondre au Sidhe :

-Haem... ouais ... j'comprends mieux. Puis mécaniquement, il agrippa la bouteille pour remplir le verre de Liam : j'te l'offre celui-là...

Encore pas mal perplexe, Keagan resta pensif quelques instants encore, avant de secouer la tête comme pour y mettre un peu d'ordre.

-Donc attend attend attend. J'veux m'assurer d'abord qu'j'ai bien tout suivi ok ? ... Alors... donc ... l'histoire c'est qu't'as été élevé par ta mère qui était en fait ta tante, ... qui a effacé les souvenirs de ta vraie mère et d'ta soeur ? Mais j'comprend pas, pourquoi elle ferait un truc pareille ? Et comment t'as su qu'cette nana c'était ta soeur ? Juste comme ça ? T'étais bouleversé et c'est tout ?

Il lui manquait probablement un monceau de données pour appréhender correctement cette histoire complètement farfelue. Il était sans doute parti pour environ deux ou trois heures de questionnement intempestifs et de commentaire mi-idiots mi-honnêtes comme il en avait le secret. M'enfin, comme c'était à peu près le temps que ça prenait à un Fey pour s'enivrer un peu, ce n'était pas plus mal pour Liam.

-Rappel moi quel âge t'as encore ? C'est pas genre 2000 balais et une ramassette  ? J'comprend qu'tu sois dégoûté, t'es carrément trop vieux pour ce genre de plan... si c'est vrai... enfin j'veux dire. T'es sûr que c'est vrai de vrai ? T'es sûr que c'est ta tante qui te baratine ?



Pistols at dawn

This is me reaching and you wanting to run, Stand down or show down baby, let's get this done code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: In vino veritas [PV Keagan]   Dim 20 Déc - 18:12

In vino veritas
ft. Keagan & Liam


J'ai cassé Keagan...
Merde, j'ai cassé Keagan !! Je jette un regard un peu ennuyé à Grout qui continue à faire... ce qu'il fait d'habitude sans plus nous prêter attention et, réalisant que je n'aurai pas d'aide de la part de l'Elémentaire, je repose mon regard sur Keagan. Le Kith me fixe, complètement figé, la bouche entrouverte. Si son regard n'était pas si intense, je m'interrogerais sur la possibilité d'un accident vasculaire cérébral... Je l'ai peut-être pas cassé complètement... Il a juste planté, on dirait. Tout ça à cause de mon histoire à dormir debout... L'histoire de ma vie fait planter les barmans qui en ont pourtant entendu d'autres... Je peux pleurer un peu ? Non parce que si ça, c'est pas la preuve ultime que mon existence est un foutu souk, je sais pas ce qu'il faut !
Les secondes défilent, longues, presque interminables, jusqu'à ce que le cerveau de Keagan se remette en route et qu'il m'offre le verre suivant. Je sirote tranquillement - et reconnaissant ! - cette nouvelle dose, bien conscient que si Keagan a redémarré, il a pas encore tout bien assimilé. Mais après quelques minutes, le voilà qui reprend, la voix chargée de doutes, tout ce que je viens de lui raconter. Il résume quasiment la totalité de ma vie en deux phrases et c'est complètement déprimant... Je lui lance un regard de poisson crevé et termine mon verre en une longue gorgée qui ne me brûle même pas l'oesophage tellement il est déjà anesthésié... Je regrette vraiment d'être un Fey, là tout de suite... J'adorerais vraiment pouvoir oublier ce bazar... Je suis à deux doigts de tenter de m'assommer tout seul sur le comptoir quand Keagan - plutôt perspicace dans son genre même s'il n'a pas toute les cartes en main pour comprendre la totalité de l'histoire - me pose la question qui tue.
Heureusement, j'avais déjà avalé ma gorgée, mais ça ne m'empêche pas de m'étrangler un peu sur ma salive.

- Oui. Oui je suis sûr.

Et c'est bien ça le pire... Je passe mes mains dans mes cheveux et commence à tirer dessus. Parler d'Ethel dans ces termes, c'est presque pire que tout le reste et je sens ma peau commencer à luire à cause de l'excès d'émotions qui m'envahit, une fois de plus. J'inspire longuement, expire, puis recommence jusqu'à arrêter de ressembler à une lampe à pétrole.

- Je trouvais ça complètement dingue mais quand c'est toi qui en parle, c'est encore pire, t'imagine même pas...


Et je ne peux que comprendre qu'il ait des doutes. Moi aussi, j'en aurais, si je n'étais pas si certain, absolument certain, que toute cette histoire n'est pas un canular.

- Ma tante n'a jamais menti sur mon identité ou sur cette de mes parents. Pour être honnête, je suis le portrait craché de mon père, je suis même étonné que personne n'ait encore pensé à faire le rapprochement. Peut-être parce que comme personne ne savait que j'existais, personne n'a jamais regardé de près.


Je croise mes bras sur le comptoir et laisse tomber mon visage dedans, y grommelant un peu avant de tourner le visage juste assez pour pouvoir continuer à parler à Keagan.

- Pour ma sœur, en plus de ce lien étrange, on a parlé et on a fini par se rendre compte qu'on avait la même mère... Autant te dire que c'était pas la conversation la moins bizarre que j'aie jamais eue... Et pour ma mère... figure toi que Danu elle-même nous a rendu une petite visite !

Et ça aussi, c'était du genre bizarre...

- Je crois que ma tante déteste ma mère. Et inversement. J'ai pas vraiment demandé... Je me fiche presque de savoir pourquoi elle m'a menti. Tout ce que je sais, c'est que je sais plus vraiment qui je suis...

Je replante mon visage dans mes avant-bras et souffle, espérant presque qu'il ne m'entendra pas.

- T'as pas plus fort que ça ? Je voudrais juste dormir et oublier... même quelques heures...

Avec Naeve, je suis certain que ça va aller. Je n'ai aucun doute sur la force du lien qui nous unie. Morrigan en revanche... C'est moins gagné. Et Nuada... C'est carrément perdu d'avance.
Ca aurait du être une super nouvelle, mais au final... rien n'est moins sûr !




But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
ULTIMATE BEAR ∭ Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

Keagan Rafferty

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/09/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2504
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Apollon
› L'AVATAR : Jason Momoa
› LES CREDITS : BLC
› LA COULEUR RP : tomato

ULTIMATE BEAR ∭  Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

MessageSujet: Re: In vino veritas [PV Keagan]   Dim 27 Déc - 21:08
Leur nature empêchait les Fey de proférer tout haut le moindre mensonge, mais il n'y avait aucune loi intrinsèque qui leur interdisait le mensonge pas omission malheureusement. C'était en tout cas fort malheureux dans le cas de Liam, car il avait de toute évidence été victime de la plus grande menteuse par omission que le Songe ait jamais vu naître... Cette garce avait manifestement distillé les informations au cours des siècles, uniquement celles qui abondaient avec sa version de l'histoire, sans jamais aborder les quelques détails pourtant capitaux que Liam venait tout juste d'apprendre et qui changeaient toute la donne. La fameuse tante devait être fameusement douée dans l'art du verbe et de la manipulation, et Keagan ignorait s'il convenait de la féliciter ou de commanditer son meurtre...

Ben quoi ? Avec une histoire pareille, et si lui même s'était retrouvé à la place du Sidhe, à coup sûr qu'il y aurait eut du sang projeté sur les murs et une bonne vieille décapitation à mains nues. Liam manquait clairement de la bestialité nécessaire pour en arriver là, et il valait mieux pour sa tante de toute façon. Mais n'empêche, quel choc ! Keagan était subjugué par le calme de son interlocuteur alors qu'il aurait été dans son bon droit d'être en colère, voir même fou de rage.

C'était plus fort que lui, le Kith songeait à ses deux soeurs, à ces deux silhouettes enfantines rendues floues par les siècles, aux femmes qu'elles étaient devenues plus tard, puis s'imaginait ensuite une vie où on l'aurait privé de ces souvenirs. L'idée faisait froid dans le dos... Pis encore, imaginer une trahison de ce genre perpétrer par son propre sang, son propre clan... voilà bien une notion qui dépassait le Beornide. Si on n'pouvait pas faire confiance à son sang, alors on n'pouvait faire confiance à personne. Keagan espérait pour son ami qu'il n'en n'arrive jamais à cette conclusion.

D'ailleurs, il ignorait un peu quoi dire pour le réconforter, alors lorsque le Seelie évoqua son souhait d'oubli et de sommeil, Keagan le prit au pied de la lettre. Accoudé au bar, il se pencha légèrement en avant pour capter le regard de Liam et BOUM, l'instant suivant, le Sidhe tombait profondément endormi le front sur ses bras et le nez sur le comptoir.

-Suffit de demander mon pote, lui répliqua tout de même le barman quand bien même son client ne pouvait plus rien entendre.
-Bah... qu'est-ce que t'as fichu ... ? lui demanda alors Woody avec les habituelles six secondes de délais entre l'action et sa réaction.
-Il a dit qu'il voulait dormir et oublier, et de terminer sa phrase par un signe vers l'endormi l'air de dire 'voilà'. Il se réveillera sûrement dans une heure ou deux avec les idées plus claires, t'verras, expliqua le Kith tout en étouffant lui-même un lourd bâillement.

C'est que ce genre d'effort lui donnait toujours envie de piquer un petit roupillon, comme beaucoup de choses d'ailleurs. Sûr qu'il aurait pu mettre ce temps à profit et sauter sur l'occasion pour faire sa vaisselle, terminer les comptes de la veille ou débarrasser les tables, bref, quelque chose de concret. Mais en bon Beornide, il préférait somnoler, ce qu'il fit durant une bonne heure au moins avant qu'un bruit extérieur ne le ramène à la surface.

Liam lui, ronflait toujours de l'autre côté du bar, arrachant un bref rictus amusé au Kith. Sans faire trop de bruit, il se détourna de la scène pour fouiner dans un placard un peu plus à droite. Il y trouva ce qu'il cherchait et revint vers le Seelie avec un petit flacon rempli d'un liquide aussi translucide que de l'eau. Dans un nouveau verre, il en versa la moitié qu'il déposa juste à côté du dormeur en prenant soin de faire claquer le récipient sur la surface patiné du comptoir. Dans un sursaut, Liam s'éveilla pour se retrouver nez à nez avec Keagan.

-Tiens, tu voulais un truc plus fort, fais toi plaisir. Ce truc là c'est plus ou moins c'qu'on peut trouver de plus raide en terme de spiritueux. Au-dessus y'a pas. Les humains utilisent ça pour se désinfecter quand ils sont blessés, eux ils peuvent pas l'boire, ça les rend dingo, expliqua-t-il comme s'il n'y avait eut aucune interruption dans leur conversation. Bon et alors quoi ? ... tu peux pas juste me lâcher comme ça que Danu vous a payer une visite sans être plus précis ! C'est quoi c'délire ? Quand tu dis Danu tu veux dire LA Danu ? C'est pas une blague ? Elle ressemble à quoi ? Elle t'as causé ?



Pistols at dawn

This is me reaching and you wanting to run, Stand down or show down baby, let's get this done code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: In vino veritas [PV Keagan]   Mar 29 Déc - 10:27

In vino veritas
ft. Keagan & Liam


Mes propos ont l'air de le rendre sacrément perplexe. Je ne peux pas vraiment dire que ça m'étonne.... Même moi, alors que je lui raconte mon histoire, je suis perplexe. C'est dingue comme, dit en une seule fois, tout ça semble complètement absurde. C'est n'importe quoi, c'est triste, c'est ridicule, et pourtant, c'est vraiment ma vie... Dans toute sa folie. Et je suis censé accepter tout ça sans devenir dingue ? Sans avoir envie de me jeter d'une falaise ? Sans vouloir oublier, pour quelques instants seulement, que mon existence est une vaste plaisanterie inventée par Danu qui devait s'ennuyer quand elle m'a imaginé ? Personne ne peut me reprocher de demander, sans m'en cacher, si Keagan a pas une substance miracle sous son bar, qui me permettrait de penser à autre chose. D'ailleurs, il a pas vraiment l'air de m'en vouloir, lui non plus, de le prendre pour un dealer puisqu'il se contente de me regarder droit dans les yeux, comme pour confirmer ce que je demande. Il confirme qu'il a ce qu'il me faut et...


... je sors mon visage de mes bras et cligne des yeux. Keagan pousse vers moi un verre plein d'un liquide clair, qu'il m'annonce comme étant plutôt fort.
Quoi ?
Il parle, comme si tout était normal, et tout a l'air normal. Pourtant, j'ai comme une impression bizarre. Une impression impossible à définir. Danu ? Pourquoi il parle de Danu déjà ? Ah oui... Morrigan. Je réponds je ne sais vraiment quoi. C'est pas comme si la Déesse s'était matérialisée devant nous. C'était juste une sensation. Voilà, c'est ça que je dis. Que c'était une sensation de sa présence.
J'ai l'esprit un peu embrumé, les pensées un peu floues. C'est ça d'être ivre ? J'ai jamais été ivre donc je peux pas en être sûr mais d'après ce que j'ai pu en lire, ce que j'ai entendu, ça ressemble à ça. Tête en vrac et corps engourdi. C'est aussi un peu comme si je me réveillais juste d'une sieste que j'aurais du éviter. Bref, je me sens un peu bizarre, bouche pâteuse et tout.
Je regarde Woody qui m'adresse un petit sourire en coin et lève son verre dans ma direction.

- Pourquoi est-ce que Grout me sourit ? Grout me sourit, y a un truc qui cloche !


Je regarde Keagan, je regarde le verre qu'il vient de me servir, comme si quelque chose de pas net allait en sortir pour me sauter au visage. Je regarde Keagan à nouveau, les yeux plissés, même si je lui ai moi-même demandé un truc plus costaud quelques secondes plus tôt. Puis j'observe le reste du bar, parce que j'ai vraiment la sensation qu'un truc cloche.
Le Fey à coté de moi n'est pas celui qui était là tout à l'heure...
Oui, parce que même si je suis complètement au fond du trou, je suis toujours un Sidhe qui a passé l'essentiel de ses deux mille ans à faire la guerre. J'ai encore quelques réflexes et un instinct de survie assez développé et le sens de l'observation qui va avec.
Est-ce qu'un druide a inventé le transplanage récemment ?
Ce serait absolument génial mais j'en doute fortement. Or, ce serait la seule raison qui expliquerait qu'un Fey a pris la place d'un autre en quelques secondes sans que je m'en rende compte. Ça serait un autre client du pub, je dis pas, mais là, c'est le Fey juste à côté de moi... Je ne peux pas avoir raté le changement de Fey juste à côté de moi !
A moins que...

- T'es sûr que tu m'as servi que de l'alcool ?


Je pose la question par principe, parce que je pense pas que Keagan me filerait un truc plus fort sans que je le sache. Je suis peut-être naïf mais je lui fais confiance. Au moins pour ça.

- Non, laisse tomber. Je suis tellement crevé que je débloque, on dirait.

Je lâche un soupir un peu dramatique et fronce les sourcils. Crevé ? Bizarrement, je le suis pas tant que ça. Je fais rouler mes épaules, ma tête, et réalise que je me sens bien plus détendu que je ne l'étais il y a quelques minutes. Je regarde la bouteille qui trône encore sur le bar et que j'ai pas mal attaquée. Bizarre... Qui aurai cru que c'était si revigorant de picoler ?!
Je repousse le verre que Keagan a posé devant moi.

- Je crois que je vais passer mon tour, finalement. Je me sens plus aussi mal que je croyais.

Je lui souris. J'ai presque envie de lui dire merci. De m'avoir écouté, de s'être offusqué de mon histoire, de m'avoir imbibé d'alcool sans trop poser de question, sans en demander plus que je n'avais envie d'en dire.

- Je vais dormir là je crois. Grout, tu partages ton comptoir avec moi ? Je t'offre un verre !

Puis je ricane quand l’Élémentaire se met à grogner. Ah, voilà le Woody que je connais !




But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
ULTIMATE BEAR ∭ Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

Keagan Rafferty

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/09/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2504
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Apollon
› L'AVATAR : Jason Momoa
› LES CREDITS : BLC
› LA COULEUR RP : tomato

ULTIMATE BEAR ∭  Teddy Bear, le nounours bouffeur de dames frigo.

MessageSujet: Re: In vino veritas [PV Keagan]   Ven 8 Jan - 20:25
Keagan s'était silencieusement amusé de voir naître le doute dans les yeux de Liam, et tous ses questionnements percer lentement le voile du sommeil. Lui-même connaissait on n'peut mieux cette sensation : l'impression confuse d'avoir raté un épisode, ou d'émerger d'on ne sait quelle rêverie trop profonde. A force, on s'y faisait tout à fait et on finissait même par s'en amuser et ne plus se poser la moindre question. Mais les premières fois, c'était toujours assez difficile de comprendre ce qui venait de se passer, à moins que quelqu'un ne vous l'explique clairement. Or le quelqu'un en question se gardait généralement bien de le faire, par amusement tout autant que par intérêt. Sa main de pouvoir avait toujours été un énorme avantage pour lui, plus encore lorsqu'on en ignorait complètement la nature, et moins il en parlait autour de lui plus son avantage était grand.

Lorsque le Sidhe lui demanda s'il était certain de ne lui avoir servi que de l'alcool, le Kith prit donc cet air typique de l'innocent qui ne voit pas trop de quoi il est question, levant discrètement les yeux au ciel en l'entendant répéter par la suite qu'il était crevé.
Avec la sieste qu'il venait de se faire, c'était un rien difficile à croire et le détail mettait en valeur le tempérament de diva de son client. C'était bien connu que les Sidhes avaient ce petit penchant pour les ambiance exaltées, les tragédies familiales et les scènes déchirantes. De vrais dramaturges, même si pour le coup, ce n'était assurément pas ce pauvre Liam qu'il fallait mettre en cause.

Au contraire, il était clairement la victime dans cette histoire, et même si son discours et son attitude légères de barman ne lui donnaient pas l'air de s'en faire plus que ça, au fond, il compatissait réellement aux mésaventures de son ami. Il s'imaginait à sa place, et la colère et la frustration qu'il aurait ressenti dans sa situation. Brr ! Il préférait avoir une famille morte à qui il n'avait absolument jamais rien eut à reprocher, qu'une famille vivante et aussi foireuse que la sienne... c'était une pensée cruelle, mais c'était une pensée qui l'obligeait à relativiser certaines choses. Ce n'était pas plus mal.

Enfin bref, comme Liam venait de décliner le verre de tord boyaux qu'il venait de lui servir, Keagan le ramena vers lui :

-Sûr de ton coup ? le questionna-t-il brièvement avant d'agripper le verre et de se l'enfiler cul sec.

Le liquide lui déchira la gorge et la poitrine, lui arrachant un long frisson et un grognement qui, depuis le temps, n'était plus un grognement de douleur mais bien un grognement de plaisir. En cause, la sensation divine de flottement et de légèreté qui s'en suivait, que les humains appelaient ivresse, et qu'il était si difficile d'atteindre lorsqu'on était Fey.

-Fiouuuuuf. Mon vieux tu rates quelque chose s'tu savais. J'te ferai goûter du formole un jour, tu vas voir, c'est vachement poivré sur la langue mais ça t'envoi sur Mars ce truc. En tout cas, la prochaine fois qu'tu te découvre un frangin, une cousine ou même une tête qui t'pousse entre les omoplates, hésite pas à venir me voir, j'aurai toujours de quoi t'consoler.

Sur ces bonnes paroles, il adressa au Sidhe un clin d'oeil amical, avant qu'une pensée subsidiaire ne lui arrache un froncement de sourcil. Se penchant en avant, il ajouta d'un ton plus sourd :

-D'ailleurs, entre nous, si jamais t'as des ennuis ou, disons, si jamais quelqu'un t'énerve assez pour que t'ai envie de mettre une prime sur sa tête - il haussa une épaule - enfin tu vois ... ça peut s'faire aussi, pour un prix parfaitement démocratique, nouveau clin d'oeil, un rien plus commercial celui-là...




Pistols at dawn

This is me reaching and you wanting to run, Stand down or show down baby, let's get this done code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: In vino veritas [PV Keagan]   Lun 11 Jan - 13:09

In vino veritas
ft. Keagan & Liam


Une chose est sûre, vu la réaction de Keagan quand il descend l'intégralité du verre qu'il vient de me servir, j'ai bien fait de pas essayer de boire ce truc ce soir ! Je ne dis pas que je ne tenterai pas le coup un autre jour, mais ça a l'air de vraiment tenir les promesses annoncées par mon grand ami et je me sens bien trop bizarre, là tout de suite, pour prendre le risque de perdre encore plus le contrôle ! Ca ne m'empêche pas d'éclater de rire quand il se moque gentiment de mes problèmes du jour. Oui, je me sens mieux au point de ricaner.

- Promis, la prochaine fois qu'un nouveau membre de ma folle famille débarque, je viens te trouver et je descends une bouteille entière de ton tord-boyaux !

Puis je me souviens que je ne suis pas censé mentir. Est-ce que ce que je viens de dire revient à une promesse ? Ou est-ce que ça compte des paroles bravaches que je suis autorisé à oublier dès qu'elle sont prononcées ? J'espère que Danu se montrera indulgente et qu'elle pardonnera le fait que je roule des mécaniques.
Mais pas le temps de me pencher plus sur le sujet parce que Keagan se met à froncer les sourcils et quand Keagan fronce les sourcils, on se tait et on écoute. Ou on attend l'orage et l'apocalypse. Sérieux... Les sourcils de Keagan, on plaisante pas avec ça ! L'ours qui se cache sous la peau de ce grand Kith apparait, quand ces sourcils se manifestent. Et effectivement, j'avais raison d'avoir peur - ou de m'attendre à quelque chose de sérieux - puisque mon grand ami ici présent m'annonce simplement que si besoin, il m'aidera à me débarrasser d'individus gênants. Je le regarde en clignant des yeux, ahuri, et me demande s'il compte se salir les mains ou s'il connait juste les bonnes personnes. Pendant quelques instants, je suis hyper choqué, avant de me souvenir que malheureusement, ce qu'il me propose n'est pas si extraordinaire dans le monde des Sidhes. Le meilleur exemple étant celui que je viens d'apprendre : Dagda a fait trucider Morrigan parce qu'il ne supportait pas l'aventure qu'elle a eu avec Nuada. De quoi faire grincer des dents, je suis d'accord. Mais de là à la faire assassiner ? Avec Naeve et moi dans son ventre ? Je trouve ça un peu disproportionné !
En clair, la proposition de Keagan me surprend parce que je ne m'attendais certainement pas à ce genre de choses de sa part, mais ça ne m'étonne pas tant que ça. En fait, il va falloir que je me fasse à l'idée que plus grand chose ne devrait m'étonner, dans cette Fairy. Il serait grand temps que je me décide à comprendre le monde dans lequel j'évolue, sinon je vais me faire bouffer tout cru.
Déstabilisé, je réponds à Keagan par un sourire complètement creux et descends de mon tabouret.

- J'y penserai.

Ou pas. Ou certainement pas tout de suite. Il y a trop d'idées négatives dans ma tête ces derniers temps pour que je prenne des décisions intelligentes.

- Merci de m'avoir écouté Keagan, mais je crois que je vais rentrer chez moi.

J'ai besoin d'être seul, finalement.

RP terminé




But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: In vino veritas [PV Keagan]   
Revenir en haut Aller en bas
 

In vino veritas [PV Keagan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Flashback] In vino veritas (Ausonius Niger et Numerius Petronius Vospicus)
» ✤ LE TOP SITE DE MAGNA VERITAS
» Après la fête, à "Veritas Alibi"
» Veritas odium parit, obsequium amicos.
» Invocations du moment Final Fantasy Brave Exvius - Les Veritas de la Lumières, des Cieux, des Mers, Charlotte et Hayate - du 25/08 au 08/09

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Autumn Court : Douglas
Cúirt fhómhair
 :: Le Port :: The Bear's Den Pub
-