AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SHADOW GIRL ∭ Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

Skye R. O’Sidheach

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/08/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1892
› L'AVATAR : Deborah Ann Woll
› LES CREDITS : Tumblr & Ellaenys
› LA COULEUR RP : #276b70

SHADOW GIRL ∭  Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

MessageSujet: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Sam 31 Oct - 0:11
Book & Answers

ft. Liam & Skye


Comprendre. Comprendre, trouver quelque chose. Une raison, une explication, un antécédent, aussi. Trouver une solution, débusquer le moindre indice qui permettrait de résoudre la crise, ou qui permettrait au moins de fournir une base de ne serait-ce qu'un petit quelque chose aux siens, aux Unseelies. D'aussi loin qu'elle en était concernée, les Seelies pouvaient bien aller se faire voir et se débrouiller par eux-mêmes. Ils abusaient suffisamment de tout et de n'importe quoi pour qu'en plus, même en des temps aussi troublés que ceux-ci, on leur apporte tout sur un plateau, de bronze, d'argent ou même d'or. Skye était suffisamment âgée pour ne pas se fier uniquement à internet, et pour savoir qu'au-delà des théories initiales, dépassées et bien trop basées sur des concepts anciens, il y avait toujours un fond de vérité dans les vieux bouquins. Les mythes et légendes n'échappaient pas à la règle. Et même si elle avait dépassé les deux millénaires, Skye était tout à fait conscience de ne pas avoir la science infuse. D'autant plus que jamais elle n'avait porté couronne, et qu'elle n'avait jamais fait partie des sphères décisionnelles. Elle était plus ou moins issue de la seconde génération, rejetonne de ces Feys initiaux, eux-même venus après Dana elle-même. Elle avait du respect pour ses aînés, et pour leur savoir. Hélas, elle savait ne pas être identique à tous, sur ce point là, et là où les anciens dieux s'étaient quelque peu renfermés sur eux, quand ils n'étaient carrément pas passés dans l'autre monde, leur savoir s'était un peu étiolé, disparaissant par pans entiers dans l'obscurité et l'oubli. Skye ambitionnait de remédier autant que possible à cela.

La bibliothèque avait été un point de chute comme un autre pour elle qui disposait chez elle de nombreux ouvrages. Mais ici plus qu'ailleurs, éclectisme se devait d'être de mise. Si les apparences s'avéraient souvent trompeuses, la concernant, c'était d'autant plus le cas. C'était une guerrière, mais elle n'avait pas encore pris assez de coups sur la tête pour être devenue décérébrée et idiote. Elle en avait dans la caboche, merci bien pour elle. Intéressée par la science et le savoir, elle n'avait pas besoin de chausser de lunettes de vue pour être crédible en parcourant encore et encore des pages et des pages jaunies, à l'encre parfois plus que passée. Les lieux étaient quelque peu vides, lui permettant de s'étaler. Elle avait sorti de leurs rayons des dizaines d'ouvrages, s'était munie d'un gros bloc notes à petits carreaux et d'un stylo bille noir à l'encre gonflée à bloc.

Mais pour l'instant, rien d'intéressant ne lui tombait sous le regard. Et puisque cela faisait déjà des heures qu'elle y était, au moins, cela commençait à la blaser, à la frustrer, et à l'échauffer. Sa patience avait des limites, son seuil de tolérance d'échec également. Et ce dernier seuil était très, très mince, en fait ... Et évidemment, les rares personnes présentes à ses côtés feignaient de ne pas la voir, et de ne pas se préoccuper d'elle et de ses soupirs exaspérés. Des Seelies, à coups sûrs, ou des personnes qui l'avaient reconnue et la connaissaient suffisamment pour savoir que, finalement, la laisser en paix était sans doute la meilleure solution pour eux s'ils voulaient garder la tête sur les épaules !


They'll know my name
As I walk through the flames of burning lands, my feet are torn to strands. I will not thirst. As I cross the raging sea, waves are crashing over me. They drag me down, but I will not drown. They'll know my name, after the storms are passing through. They'll know my name, when they've forgotten all about you. And I shall rise, again and again. Oh well I shall rise. Again and again.

Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Sam 31 Oct - 17:55
In the book of life, the answers aren't in the back
ft. Skye & Liam



Je ne sais pas pourquoi je m'étais persuadé que cette nuit marquerait un tournant. Après tout, cette première nuit de Samain, avec ses cérémonies de renaissance du feu, devrait marquer un tournant. Un symbole très fort pour nous, les Feys. Du coup, j'étais à peu près certain qu'avec le Renouveau de nos feux viendrait le renouveau des Sithins, comme si les deux QG des Feys attendaient eux aussi de renaitre de leurs cendres.
Quelle n'a pas été ma surprise donc, quand ce matin, je me suis réveillé dans les mêmes ténèbres glamouriennes qu'hier ! Toujours cette même sensation d'abattement sur les épaules, toujours ce poids dans mes entrailles et toujours la même difficultés à faire appel à ma propre magie. Qu'est-ce que c'est que ce souk ?? Vous parlez d'une déception !
J'étais tellement sûr de moi que je me sens complètement floué ! Mais je me dis que je n'étais pas encore sur l'ile, quand les Sithins se sont éteints. Je n'ai pas senti dans ma chair, la disparition des pouvoirs des Sithins. Si j'y avais assisté, peut-être que j'aurais mieux appréhendé la perte et que je ne me serais pas naïvement persuadé que ça n'était qu'une question de cycle. Toujours est-il que je suis vexé comme un pou de m'être gouré et que j'ai soudain la très désagréable impression d'être complètement à côté de mes bottes en ce qui concerne ces Ténèbres inattendues.

Ni une ni deux, je file en direction du seul endroit de détenir les réponses à mes questions : le bar de Keagan, la bibliothèque.
Sauf que pour la première fois depuis que je fréquente le lieu - très souvent - ma chère bibliothèque me fait défaut. Où sont les ouvrages que je cherche ? Depuis quand est-ce que la Grande Bibliothèque ne dispose pas des bouquins que je cherche ?! Rien, nada ! Comme si personne n'avait jamais rien écrit sur les Sithins, leurs pouvoirs ou sur des Ténèbres mystérieuses. En clair, aucun des mots clés auquel le pense ne trouve de solution et je grince des dents. Après avoir erré pendant près de vingt minutes, je jette finalement mon dévolu sur quelques grimoires qui ne me satisfont pas vraiment, mais vu que j'ai rien trouvé de mieux... Les bras chargés, je me dirige alors vers un coin du bâtiment où je pourrai m'étaler confortablement.
Et là...

- Ah ben je comprends mieux !

Je lâche mes bouquins poussiéreux à côté d'une des piles qui, je suppose, a été ramenée là par Skye. J'adresse un immense sourire à ma copine de recherche et me laisse tomber sur une des chaises.

- Ça fait une heure que je tourne en me disant que cette bibliothèque est beaucoup plus pauvre que je croyais mais en fait, c'est toi qui a tous les bouquins que je voulais.

Ce qui me conforte un peu dans l'efficacité de mon raisonnement parce que si Skye a eu le même, c'est qu'on est sur la bonne voie. Si on le voulait, à nous deux, on ferait des ravages dans la communauté scientifique !

- Pourquoi ce soudain engouement pour les Sithins ?

Je ne vais pas lui faire l'affront de lui demander si elle a vécu la même déception que moi parce que je sais qu'elle n'a pas été aussi naïve que je l'ai été... Elle ne s'est certainement pas levée ce matin en se demandant pourquoi le Glamour n'était pas revenu, elle ! Mais du coup.. pourquoi maintenant ? A moins qu'elle ait passé les dernières semaines à venir travailler sur le sujet sans que je le sache ? Possible... Même si je me sentirais un peu vexé de ne pas avoir été invité !
 

 



But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
SHADOW GIRL ∭ Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

Skye R. O’Sidheach

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/08/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1892
› L'AVATAR : Deborah Ann Woll
› LES CREDITS : Tumblr & Ellaenys
› LA COULEUR RP : #276b70

SHADOW GIRL ∭  Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Sam 14 Nov - 15:33
Book & Answers

ft. Liam & Skye


Elle avait la sensation de n'arriver à rien. D'être dans le flou total, de ne plus y voir clair ou net. D'être d'une inutilité considérable. Skye aimait savoir, certes, mais elle aimait surtout comprendre. Rester sur le bord du chemin et observer les autres guider la voie, ce n'était pas forcément dur à faire. C'était peut-être même là la solution de facilité ultime, celle qui ne vous demande aucun effort, aucun engagement, ni physique, ni psychique. Mais ce genre d'attitude ne lui correspondait pas. Elle n'avait absolument rien contre suivre une voie déjà empruntée, ou rejoindre dans la même direction d'autres êtres. Mais elle voulait d'abord être sûre du bien fondé de cet itinéraire, de sa pertinence. Elle acceptait d'être guidée et de ne pas tenir les rênes, mais voulait être absolument persuadée de la légitimité du leader, du bien fondé de ses intentions et de ses desseins. Et, là, en l'absence de leader véritable, il fallait bien trouver la voie, ou ne serait-ce qu'une voie, quelque chose. Le moindre petit indice, la moindre petite lueur. Skye ne voulait pas rester figée, en état fixe, sans rien faire, à attendre le dégel, ou une nouvelle catastrophe. Mais ces bouquins, aussi vieux et anciens qu'ils pouvaient être, ne lui apportaient présentement aucune solution. Peut-être parce qu'il n'y avait pas forcément eu de précédents, et qu'il faut bien une première fois à tout. Pas de chance, donc, si c'était une première ...

Sur le moment, la Sidhe Unseelie était un peu à cran. Sans doute suffisamment, en tout cas, pour ne pas immédiatement présenter un visage radieux et détendu dès lors qu'une pile de livres était lâchée sans plus de ménagement sur la table, faisant trembler l'ensemble, et y compris sa main qui était en train de gribouiller quelque chose, trois fois rien, mais quelque chose, sur l'une des feuilles à petits carreaux du bloc qu'elle avait amené avec elle. Oui, clairement, elle avait beau n'avoir encore rien trouvé de réellement intéressant et pertinent dans le cadre de la situation actuelle, cela ne l'empêchait en rien d'être plongée et immergée dans ses recherches, et de ne pas se sentir immédiatement encline à de la visite, ni même à de la discussion. Mais heureusement pour le petit importun, finalement, Skye le reconnut assez vite, quittant alors toute pensée assaillante, comme lui enfoncer son crayon dans la bouche, ou lui refermer un livre sur les doigts en signe de protestation. Elle l'observe doucement, alors, en plissant les yeux, tout en refermant délicatement et méticuleusement le capuchon de son crayon, ainsi que son bloc note, tout en laissant cependant ouvert l'ouvrage qu'elle était en train de consulter lorsqu'il était arrivé. Liam ... S'il fallait commencer à expliquer le pourquoi du comment ils se connaissaient, ils n'étaient pas rendus ! Car sans dater de plusieurs siècles, cela remontait tout de même suffisamment loin pour qu'il n'appartienne pas à ces rencontres toutes récentes, faîtes alors que la communauté Fey était rassemblée sur l'Ile de Man. Dès lors, elle le connaissait suffisamment bien pour savoir qu'il ne venait pas la déranger juste pour le plaisir, et que s'il était là, ce n'était pas pour passer le temps ni même pour draguer les bibliothécaires. Quoi que ... Non, plus sérieusement, elle connaissait suffisamment bien le Sidhe Seelie pour savoir qu'il avait de réelles motivations toutes pertinentes pour se trouver ici. De toute façon, pour passer le temps et se divertir convenablement, il y avait sans doute des lieux plus adéquates que la bibliothèque, tout passionné de connaissances, de culture et de savoirs que l'on pouvait être ...
    « Liam ... Quelle bonne surprise ... » Sans doute le taquinait-elle un peu, en n'employant pas forcément un ton réellement convaincu ou enchanté. Ou peut-être y avait-il un peu trop de lassitude générée par le contexte environnant pour qu'elle soit au maximum de ses capacités de salutations polies et enjouées. Peut-être. « Détrompes toi : la bibliothèque possède des tas d'ouvrages, mais aucun de réellement intéressant et pertinent vis à vis de la situation actuelle ... Malheureusement. » Elle soupire un grand coup, tout en fronçant le nez, symbole de frustration et d'agacement chez elle. Entre autres. Face à sa question, elle reste un instant silencieuse, un brin dubitatif, et dans la réflexion. Pourquoi maintenant et pas avant, c'est ça ? ... « Je l'ignore ... Enfin, si, bien sûr : je ne peux pas rester les bras croisés pendant que la situation reste en statu quo. Et puis, tout cela me touche, et m'ébranle, profondément. Mais, pourquoi maintenant, c'est ça ? ... Peut-être ai-je cru à une plaisanterie initiale, qui laisserait vite place à un prompt rétablissement. Ou peut-être que je m'attendais à ce que l'un d'entre nous sorte avant de son mutisme en nous donnant la réponse, en ayant ne serait-ce qu'une explication, ou un début de piste ... »


They'll know my name
As I walk through the flames of burning lands, my feet are torn to strands. I will not thirst. As I cross the raging sea, waves are crashing over me. They drag me down, but I will not drown. They'll know my name, after the storms are passing through. They'll know my name, when they've forgotten all about you. And I shall rise, again and again. Oh well I shall rise. Again and again.

Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Mar 24 Nov - 0:34
In the book of life, the answers aren't in the back
ft. Skye & Liam



J'aime la classe de Skye.
De son port de tête à la souplesse de son dos, en passant par l'acidité subtile de son ton quand elle me salue. Elle déborde d'élégance et de finesse et c'est vraiment plaisant de trouver ces qualités chez une Sidhe connue pour sa violence sur les champs de bataille. Sans compter son regard pétillant d'intelligence.
Du coup, quand elle fait mine d'être déçue de me voir débouler dans son espace de recherche, je ne me vexe pas et souris même, séduit par son ersatz de dédain, en lâchant un "Cache ta joie" sur un ton moqueur. Je la connais depuis bien assez longtemps pour savoir ce qu'il en est réellement.
Et effectivement, au lieu de m'envoyer paître comme elle le ferait certainement avec tout autre intrus, elle range soigneusement ses petites affaires pour m'accorder un peu de sa précieuse attention. Après tout, nos deux cervelles réunies sont capables de merveilles, ce serait trop dommage de ne pas mettre tout ça à profit !
Et quand son joli visage de poupée se fronce, tout ronchon, je me dis qu'il était même grand temps que j'arrive ! Apparemment, elle n'arrive à pas grand chose... Et vu que c'est elle qui a tous les bouquins intéressants sur le sujet qui nous concerne, je commence à me dire que ça s'annonce mal, notre affaire !

- Moi aussi j'ai pensé que ce serait temporaire... Je croyais que le solstice allait ramener la lumière mais apparemment, je me suis planté...

Je la regarde, toute ma déception affichée sur mon visage. J'aime pas trop, me planter. J'ai même plutôt horreur de ça !

- T'as pas trouvé la moindre piste dans tout ce bazar ?

J'agite ma main en direction de tous les ouvrages qu'elle était en train de consulter et me saisis d'un, un peu au pif. Je le feuillette, un peu distraitement, bien convaincu que si elle n'y a rien trouvé, je ne trouverai rien non plus. Mais ça me donne l'impression de chercher aussi. Et puis j'aime l'odeur des vieux bouquins. Ça sent le savoir, bien plus que tous les internets modernes. Même si la situation dans laquelle nous sommes me laisse un arrière goût de trahison. Nos précieux livres nous ont abandonnés et nous laissent dans le mystère, dans l'ombre, dans le flou ! Je referme le gros volume avec un peu trop de force - que je regrette immédiatement, il n'y est pour rien le pauvre ! - et le courant d'air créé fait voleter une mèche sur mon front.
Mais comme si l'odeur de papier usé aérait mes neurones...

- Et si...

Je fronce les sourcils et regarde Skye, bien dans les yeux. On serait dans un de ces dessins animés humains, une ampoule lumineuse apparaitrait au dessus de ma tête.

- Tu t'es demandé si le fait qu'il n'y ait plus de Roi ou Reine des deux cours pouvait changer quelque chose ? Il y a toujours eu des dirigeants chez les Sidhes, sauf récemment et comme par hasard, nos Sithins s'éteignent ?

Ça n'a peut-être aucun rapport mais c'est une théorie comme une autre. Et au point où on en est, on peut pas se payer le luxe d'être snob avec les idées ! Je croise les bras sur mon torse, mes pensées tournant dans ma tête, ma réflexion se faisant là, en direct. Il y a des rumeurs qui courent, ces derniers temps. Des élections seraient proches. De nouvelles têtes couronnées devraient voir le jour. Et avec elle le retour de la vie dans nos Sithins ? Honnêtement, je sais pas trop ce que je pense de l'idée d'avoir un souverain, mais si ça peut faire revenir la lumière... Oui, peut-être que j'accepterais les choses plus facilement. Quoique ça dépend quand même de qui se retrouve avec la couronne sur la tête... On a pas mal de tarés chez les Sidhes ! Est-ce que Skye ferait une bonne Reine Unseelie ? Pourquoi pas ! Je souris et ricane intérieurement. Ça serait sacrément fun !
 

 



But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
SHADOW GIRL ∭ Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

Skye R. O’Sidheach

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/08/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1892
› L'AVATAR : Deborah Ann Woll
› LES CREDITS : Tumblr & Ellaenys
› LA COULEUR RP : #276b70

SHADOW GIRL ∭  Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Ven 11 Déc - 18:31
Book & Answers

ft. Liam & Skye


On ne demande pas quel âge à un Sidhe. C'est inconvenant, et cela fait partie des règles de savoir-vivre élémentaire. Sans doute parce qu'au fondement initial, c'est comme si cela se résumait à poser une question dont on avait déjà la réponse, comme de par le fait qu'on était censé savoir qui était qui, et donc à quel époque précisément la dîte personne avait vu le jour. Sans parler du fait qu'il y avait ces dernières décennies à exclure, l'incapacité des Sidhes à concevoir ayant fini par rarifier les naissances au point qu'on n'en avait plus recenser depuis une mémoire d'homme, au moins. Et bien qu'une mémoire d'homme, ça soit court, cela fait déjà trop. Pas que Skye soit une férue de la maternité ou de la grossesse, preuve en était qu'elle n'avait aucun de ces enfants auprès d'elle, mais, quand même, cela lui faisait un petit quelque chose. Avec le temps, les êtres les plus doux ont eux aussi tendance à devenir plus bougon et nostalgique. Et puis, un peu de vie, de jeunesse et de vitalité, cela ne fait pas de mal. Sans parler du fait qu'elle aussi avait été jeune, à un moment, et qu'elle avait dû faire ses preuves auprès de ces grands êtres bien plus âgés qu'elle, déjà majestueux et prestigieux. Et il n'y avait pas de raison que d'autres ne traversent pas de nouveau ces épreuves obligatoires, celles qui vous forgent, et sont censées vous apprendre la modestie, et tout ce qui va avec. Tout ce qui vient à vous manquer quand vous prenez de l'âge et que les êtres autour de vous commencent à vous classer dans la catégorie des aînés, pour ne pas dire des vieux croulants. Skye n'avait jamais demandé son âge à Liam, mais elle se doutait bien qu'à quelques siècles près, ils devaient être de la même génération. Cependant ... Cependant, l'âge ne fait pas tout, et ce sont sans doute surtout les expériences de vie qui comptent le plus. A des instants, elle qui était moins âgée que bien d'autres, elle pouvait avoir ce regard qui en disait sans doute bien trop long sur ce qu'elle avait personnellement expérimenté, ou sur ce à quoi elle avait assisté. Et à d'autres instants, elle savait rappeler à votre bon plaisir (ou pas !) qu'elle n'avait quand même pas encore 5000 ans, et qu'elle savait se faire mutine, provocante, et piquante. Qu'elle restait elle-même, malgré tout, et ce en dépit des récents évènements qui, merci bien, avaient un peu été comme un immense choc derrière la tête, comme lorsqu'un ressac de l'océan vous donne un bon coup de vague derrière le crâne, juste avant que vous n'entendiez vos oreilles vriller et que vous ne buviez la tasse.

Bien qu'ils sachent tous deux se livrer à quelque joute verbale non dénuée de petites piques et de provocations gentillettes, visiblement, il n'en demeurait pas moins qu'ils gardaient une certaine faculté à rester les deux pieds sur terre, conscients des tourments alentours, et refusant d'y faire face sans trouver un moyen de dominer tout ça et de ne pas se laisser porter par un quelconque mouvement de foule. Ils étaient des penseurs, pas des suiveurs. Qui plus était, ils étaient de ceux qui agissaient, et non de ceux qui observaient, ça, et uniquement ça. Observer ... Observer, c'était bien. Se renseigner, c'était encore mieux. Le must du must, c'était de trouver, n'importe quoi, quelque chose. Quelque chose qui permettrait d'avancer, d'anticiper, ou, en tout cas, de ne surtout pas stagner ou, pire, reculer. La rétrogradation, ou le pédalo en arrière, cela n'avait jamais été dans les penchants de Skye. L'archaïsme et l'arrièrisme ne l'intéressaient pas plus que ça, et revenir à des âges sombres déjà connus par ses prédécesseurs, non merci, mais cela ne la tentait pas plus que ça. Cette histoire de solstice, elle y avait pensé, oui, elle aussi, mais cela n'avait rien donné. Au contraire, cela lui avait un peu mis la tête dans l'eau. Les morts, elle les avait si souvent côtoyés, ou plutôt elle avait été là pour nombre d'entre eux, juste avant leur trépas. Ce goût létal, elle l'avait si souvent eu dans la bouche ... Une sorte de liaison l'unissait à la Mort, et certains en venaient même à la dire oiseau de malheur, mais ceux-là n'avaient jamais pris le temps de se pencher sur l'exactitude des consignes de la mission que lui avait donné David lui-même. Oh, oui, David ... Honnêtement, si elle le retrouvait, celui là, elle n'hésiterait pas à se sentir encore plus furieuse qu'elle ne l'était déjà après lui. Sa Main de la Prophétie aurait sans doute été si utile en de tels temps ...
    « Oh, si, j'ai trouvé des trucs. Comment confectionner un onguent censé endormir les nerfs afin de pouvoir pratiquer une amputation la moins douloureuse possible. J'ai aussi trouvé quelques mythes sur les histoires de fesses présumées de certains Tuatha, avec des gravures suggestives. Une étude complète de la flore aujourd'hui disparue, aussi. Et des conneries sur mon compte, aussi. Mais rien qui n'aille dans le sens de mes recherches ... »
Finalement, elle referma l'un des bouquins ouverts d'un coup sec, non sans quand même vérifier que Liam n'y avait laissé traîner aucun de ses doigts. Elle se mordilla aussi les lèvres, un peu échaudée de ses heures de recherche. Et puis, son vis à vis finit par plonger son regard dans le sien, et dans un autre contexte, et une autre humeur de pensée, elle aurait bien pu plaisanter en lui disant qu'il n'avait pas besoin de tant d'intensité pour capter son attention et chercher à l'hypnotiser. Mais il avait de beaux yeux, quand même. Sauf que Skye avait l'esprit suffisamment vif et concentré pour savoir que tout ceci relevait d'un sérieux qui forçait l'attention. Après tout, elle n'avait pas la présomption de tout savoir, et si son cerveau pouvait être secondé par celui de Liam, même s'il était Seelie, et bien elle n'allait sûrement pas passer à côté de l'opportunité qui se présentait devant elle. Cette théorie, qu'il laissait brusquement fuser d'entre ses lèvres, était loin d'être stupide ou hors sujet. Après tout, à sa connaissance, Dagda n'avait rien instaurer qui n'ait aucune utilité. David non plus n'avait rien laissé exister qui pouvait tout autant dépérir faute d'utilité. La hiérarchie royale était ce qu'elle était. Et Skye avait beau avoir eu des griefs contre certains monarques (pour ne pas dire tous, à un moment ou à un autre), ses critiques n'avaient jamais été destinés qu'à la personne et non à la figure politique en elle-même, et encore moins au système en place. Elle ne connaissait rien d'autre que cette royauté décisionnel et directionnel, après tout, et ne pouvait donc regretter aucun temps passé où les choses avaient été différentes.
    « Franchement ... Je n'y avais pas pensé, mais c'est peut-être plausible. Les Cours n'ont pas toujours existé, mais il y a au moins toujours eu un Haut-Roi. Là, on n'a plus personne. David est porté disparu, ton Roi a buté ma Reine, et personne n'a encore montré les crocs pour accéder au trône ... Le souci, c'est qu'il serait fort surprenant si Dagda ou David avaient consignés par écrit ce que cela impliquait réellement d'être Haut-Roi, et ce qui était devenu de la charge d'Orel et de Lizabeth à leur accession au trône ... Perso', j'ai jamais reçu aucune confidence sur l'oreiller qui pourrait répondre à cette interrogation ... »


They'll know my name
As I walk through the flames of burning lands, my feet are torn to strands. I will not thirst. As I cross the raging sea, waves are crashing over me. They drag me down, but I will not drown. They'll know my name, after the storms are passing through. They'll know my name, when they've forgotten all about you. And I shall rise, again and again. Oh well I shall rise. Again and again.

Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Dim 13 Déc - 19:56
In the book of life, the answers aren't in the back
ft. Skye & Liam


Je me sens un peu tendu.
Je pense bien que ma théorie n'est pas complètement absurde. Dans l'ensemble, mes théories sont souvent même plutôt bonnes ! C'est juste que là, le sujet est quand même sacrément compliqué et je me doute que autres petits malins se sont penchés sur la question avant moi. Et en haut de la liste des petits malins, il y a Skye. Or elle est là, sous mon nez, à claquer des livres avec fureur en me racontant tous les trucs inutiles qu'elle a pu lire ces dernières heures. Si je hausse très brièvement un sourcil à l'évocation des découvertes sur sa propre personne, je me tais parce qu'elle a l'air particulièrement furax et que ça n'est jamais une bonne idée de caresser à rebrousse-poils une ancienne super guerrière. Courageux oui, mais pas téméraire !
Du coup, après lui avoir balancé mon idée comme ça, sans transition, je me sens pas trop serein. J'ai un peu peur de passer pour un abruti, même... Parce que Skye, elle a quand même quelques - ah ! - années de plus que moi et que si ça se trouve, mon idée est complètement stupide et ça fait un bail que tout le monde l'a jetée au rebut des théories idiotes...
Sauf qu'elle ne m'éclate pas de rire au nez, ce dont elle ne se serait pas privée si c'était si idiot, parce qu'elle et moi, c'est un peu comme ça qu'on fonctionne. Elle prend même un petit air inspiré qui coince mon souffle dans ma gorge. Quoi ? Qu'est-ce que j'ai dit ? Elle semble réfléchir un moment et ça, c'est plutôt bon signe. Il faut toujours analyser une nouvelle information, la confronter à d'anciennes connaissances, la retravailler dans le contexte et là seulement, on peu décider si la théorie est recevable ou non. Bon, en sciences, il faudrait y ajouter tout un tas de statistiques, des tests de comparaison d'hypothèse, ce genre de choses, mais là, on parle d'histoire. Presque de mythologie. Dans quelle case mettre l'extinction de nos Sithins ? Une extinction encore unique à ce jour, histoire de corser le tout.
Mais le domaine auquel on associe cette question n'a que peu d'importance. Non, ce qui compte, c'est que Skye prenne la parole après une longue réflexion, pour me dire 1) qu'elle n'avait pas pensé à ça, ce qui en dit long sur ma remarquable intelligence *paf* et 2) que c'est pas complètement idiot, ce qui en dit aussi long... Bref.
Mon euphorie est de courte durée et mon enthousiasme rapidement douché par ses propos. Comme quoi, les anciens dirigeants n'ont certainement pas laissé de mode d'emploi des Sithins et qu'on a donc aucun moyen de savoir comment rallumer ces foutus lieux de pouvoir !
Et puis elle conclut et les Sithins disparaissent presque de mon esprit.

- Confidences sur l'oreiller ? Excuse-moi quoi ? Pardon ?

J'en bafouille presque et les mots sortent de ma bouche complètement n'importe comment !
Non pas que je sois très choqué d'entendre mon intellectuelle amie évoquer d'anciennes aventures amoureuses - ou pas amoureuses, pour ce que j'en sais - mais c'est juste qu'on a jamais parlé de ce genre de choses et que très franchement, je n'avais pas du tout envisagé que ce sujet nous tombe dessus pendant cette recherche !
Et puis si j'ai bien compris...

- Tu t'es tapé un des rois Sidhes ??

Oui, bon... J'admets que ça manquait de finesse et d'élégance... Je me racle la gorge et, avant qu'elle ait pu me lancer un livre à la figure pour protester contre mon impolitesse, je reprends.

- Je veux dire... Hum... Je ne savais pas que tu avais été si proche d'un de nos dirigeants.

J'ai presque envie de lui demander lequel, mais on s'éloignerait sacrément du sujet...

- Lequel ?

Ok... Il faut croire que j'ai un esprit de commère... Mais je suis Sidhe et ce genre de scandales de cour, je suis né pour y être accro ! Et puis...
Bon sang, je suis presque content que mon père ne soit en lice que pour les prochaines élections parce que je n'aurais pas supporté d'apprendre que Skye et Nuada... Brrr....

- Désolé, ça ne me regarde pas... Je suppose que tu te doutes que je n'ai eu aucune confidence sur l'oreiller non plus alors finalement, on n'est pas beaucoup plus avancé on dirait...

Par contre moi, je suis traumatisé pour toujours parce que j'ai des images de Skye avec mon futur royal père et c'est pas terrible...
 

 



But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
SHADOW GIRL ∭ Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

Skye R. O’Sidheach

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/08/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1892
› L'AVATAR : Deborah Ann Woll
› LES CREDITS : Tumblr & Ellaenys
› LA COULEUR RP : #276b70

SHADOW GIRL ∭  Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Lun 14 Déc - 0:48
Book & Answers

ft. Liam & Skye


Cela n'avait pas toujours été aisé pour Skye que d'évoluer parmi les siens. Sans doute parce que, initialement, le concept d'être entre les siens avait de lui-même été quelque peu étrange pour elle. Elle n'avait pas évolué dans un cercle conséquent durant les premières décennies de sa vie. Là où certains folklores parlent de cigognes venant déposer les bébés dans les foyers censés les accueillir, Skye, elle, avait été larguée sur l'île à laquelle elle avait fini par donner son nom. Ou plutôt ses chers géniteurs l'avaient-ils déposée ici, sous bonne garde, quand même, mais sans prendre part à leur rôle de parents. C'était étrange, comme concept, et rien que cela l'avait quelque peu différenciée dès le début du flot normal et quotidien de ce qu'était la vie des siens. On n'adopte pas, chez les Feys. Le concept du sang est primordial. Pas que l'on voue un culte au sang, jusqu'à se mettre y lui faire des révérences dès qu'il coulait, ou à sa scarifier dès qu'on le faisait couler. Mais le concept des liens du sang est bel et bien important, si ce n'est essentiel. Parmi les Sidhes, également, on est quelque peu censé connaître ceux qui sont du même sang que vous, un peu dilué ou pas. Et les parents n'ont pas l'habitude de laisser leur progéniture voguer à leur vie sans s'en préoccuper réellement. Mais les circonstances de sa naissance ayant été celles qu'elles ont été, sans que cela ne fasse pour autant un enfant du viol, cependant, Skye avait effectivement passé les premières décennies de sa vie sur une île qui était devenue sienne, son petit royaume à elle et rien qu'à elle, en gros. Une île inconnue au bataillon, au début, mais dont elle n'avait cessé de faire croitre le prestige et la renommée, jusqu'à ce que de nombreux guerriers viennent jusqu'à elle pour qu'elle les forme. Elle avait dû écrémer, faire le tri, évidemment. Mais tout ceci l'avait amenée à ne faire ses premiers pas à la Haute-Cour que plus tardivement en comparaison avec nombre de Sidhes de sa génération. Ce qui faisait peut-être que certains concepts avaient un peu moins de force aveuglante pour elle. Elle respectait la hiérarchie et l'autorité, car c'était ainsi, et qu'elle ne prétendait nullement vouloir tout renverser, mais cela avait fait qu'elle ne s'était jamais privée de penser ce qu'elle pensait de tout cela, ou plutôt des figures en poste. Cela lui avait valu des grincements de dents de bien des courtisans, mais elle n'en avait eu que faire.

Dès lors, cela l'avait poussée à être curieuse et intéressée par tout le système en place, pour connaître les limites à ne pas franchir, ainsi que les failles. Là où on pouvait un peu s'aventurer sans se créer des problèmes insurmontables et trop colossaux, en fait. Elle s'y connaissait donc un minimum, sans être experte ou avoir occupée quelque rang prestigieux, quoi qu'elle avait obtenu la confiance de David, ce qui devait quand même être quelque chose. Ce qui l'avait poussée, en partie, à répondre à Liam ce qu'elle lui avait répondu. Jusqu'à ce qu'il bug un peu. Un peu beaucoup, même, lui tirant finalement un sourire amusé, accompagné d'un petit éclat de rire, non moqueur, mais présent. Oui, elle devrait sans doute un peu mieux choisir ses termes, ou être plus prolixe en contextualisation. Ou bien, elle pouvait le laisser s'imaginer des choses ... Sauf que, bon, s'il finissait par passer pour un con, après ça ...
    « Tu es mignon, mais, non, mes charmes n'atteignent tout de même pas ce palier là. J'étais encore jeune quand Dagda a cédé son trône. Quant à Orel et Lizabeth, merci mais non merci, les narcissiques castrateurs, très peu pour moi. J'ai obtenu la confiance de David, cependant. » Elle joua finalement avec l'une de ses mèches, en songeant à son cher Cúchulainn. Ah, Cúchulainn ... « J'ai couché avec Cúchulainn par contre, tout le monde sait ça. Mais je ne crois pas que s'être fait l'arrière--petit-fils d'Aengus revienne réellement à avoir couché avec son père l'ancien Haut-Roi ... Non, en réalité, il se trouve juste que, parmi mes amants figurent peut-être des Sidhes assez hauts placés ou intelligents pour avoir eu connaissances de certaines informations quelque peu oubliées depuis le temps. »
Les mémoires oublient. Les mémoires confondent. Les mémoires trient ce qui doit subsister et ce qui ne le doit pas. Les mémoires sont donc sélectives. Et les êtres, eux, sont bien mystérieux. Ils vous dissimulent des choses, partout, tout le temps. Ils omettent de vous informer de certains événements, ils en taisent bien d'autres. C'est la règle du jeu. Skye elle-même s'y est livrée bien des fois. Elle a laissé planer bien des mystères la concernant, parce que ça l'arrangeait, et parce qu'elle en avait fini par en avoir assez de devoir sans cesse tout recadrer, tout repréciser. Pas parmi les siens, non. Les siens ne s'aventurent que très peu à confondre les gens. Encore une fois, il y a cette histoire du sang sacré, et, de fait, les familles veillent à ce que ne subsistent aucune usurpation d'identité ou de prestige. Et c'est aussi valable pour les morts : on ne doit cesser de défendre leur nom et leur honneur pour ne pas laisser ceux-ci être aisément traînés dans la boue. Cependant, les mortels, eux, ont nettement moins de scrupules. Sans doute parce que, de toute façon, ils comprennent tant de choses de travers, et que le bouche à oreilles, ça fait des ravages dans la compréhension, la pertinence et la précision. Oui, donc, il arrive parfois que, finalement, face aux propres siens, on se doive de préciser quelque peu les choses.
    « Je te l'accorde, il est si facile de s'emmêler les pinceaux. On m'a confondu et mixée avec quelques figures prestigieuses, tu sais. Il y en a même qui sont allés jusqu'à voir en moi la réincarnation de Mórrígan. Ou à prétendre que j'étais bel et bien elle, qui se planquait. N'importe quoi ... Mórrígan est Mórrígan, et je ne m'aviserais jamais de revendiquer son prestige ou sa réputation. Et puis, c'est un peu vexant que de devoir faire face à la confusion et la méprise dès lors qu'on s'avise d'être une femme guerrière ... »


They'll know my name
As I walk through the flames of burning lands, my feet are torn to strands. I will not thirst. As I cross the raging sea, waves are crashing over me. They drag me down, but I will not drown. They'll know my name, after the storms are passing through. They'll know my name, when they've forgotten all about you. And I shall rise, again and again. Oh well I shall rise. Again and again.

Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Lun 14 Déc - 13:56
In the book of life, the answers aren't in the back
ft. Skye & Liam


Je ne suis pas le plus sidhe des Sidhes. Je l'ai toujours su mais parfois, mes lacunes s'expriment tellement fort que je me demande un peu comment j'ai pu survivre dans le monde de la Faïrie. La politique n'est pas ma meilleure amie, peut-être parce que j'ai grandi avec la sensation que le choix que j'ai fait en optant pour les Seelies n'était pas parfaitement idéal. Du coup, je ne me suis jamais vraiment comporté comme un Seelie. Mais mon incompétence à me tenir comme on l'attend dans les hautes sphères n'est pas mon seul défaut. Peut-être ai-je été mal conseillé par ma tante. Peut-être ai-je passé trop de temps auprès des humains. Peut-être suis-je tout simplement la honte de mon peuple. Je n'ai pas les réponses à ces possibilités. Mais toujours est-il que - quelle qu'en soit la raison - j'ai tendance à oublier les règles de base qui régissent la société Sidhe. Ainsi, alors que je m'exclame en réponse aux confidences de Skye, je réalise trop tard, comme à mon habitude, que j'aurais mieux fait de me taire. Exprimer ma surprise, mon incrédulité, n'est pas une attitude à avoir. En fait, si j'étais en face de quelqu'un d'autre que Skye, si la paix n'était pas - même si fragile - en place entre les cours, je pourrais même être en danger.
Ça n'est pas la première fois que je commets ce genre d'impair et j'ai beau le savoir, je suis incapable de me comporter autrement... Un jour, je terminerai soit mort soit dans les cachots. Soit exilé, ce qui serait pire que la mort. Je n'ai pas été construit de la bonne façon et il en résulte un être cabossé par une trop longue vie, déçu à de nombreuses reprises, abandonné, oublié et si élevé de manière si bancale que j'en suis désormais incapable d'avoir un instinct de survie politique suffisant.
Mais heureusement pour moi, même si Skye est probablement mieux armée que moi en ce qui concerne notre société, elle n'est pas du genre à profiter de ma dangereuse stupidité. J'aime aussi penser qu'on est assez ami pour qu'elle n'ait pas envie de me jeter en pâture à une des deux cours. Son rire n'est d'ailleurs pas du tout calculateur et même s'il est un peu moqueur, il me fait sourire. D'accord, j'ai compris, je me suis fichu dedans ! Je souris encore quand elle se la joue modeste avec ses conquêtes, avant de grimacer quand j'en apprends plus que je n'ai envie d'en savoir. Même si c'est de notoriété publique et que je ne connais pas personnellement les personnalités dont elle parle, je ne veux pas savoir ! Et contrairement à moi, elle fait preuve de subtilité prudente en évoquant des amants qui restent anonymes, m'empêchant au passage de m'emparer de munitions dont je pourrais me servir contre elle un jour. Même si de actions ne me viendraient jamais à l'esprit...
Quel dommage cependant, que ces amants se révèlent inutiles dans le cas qui nous intéresse !
Puis sans que je sache trop quelle association d'idées se passe dans sa tête, elle me raconte que les Feys ont inventé tout un tas d'histoires à son sujet. Et la pire de toutes...

- La réincarnation de Morrigan ?

Oh bon sang... Alors ça dans le genre absolument horrible... Il y a trois minutes, je l'imaginais avec mon père et voilà que soudain, la voilà qui se réincarne en ma mère ! Bon, dans un sens, ça rend la première image un tantinet moins écœurante - quoi que... - mais là ? Non. NON !

- Je crois en plus que ça serait une mauvaise idée de vouloir te faire passer pour elle... J'ai dans l'idée qu'elle ne le prendrait pas très bien... Même si je vois pas pourquoi tu aurais besoin de faire ça... Ta propre réputation te précède. A moins que ta réputation et la sienne soient mélangées ?

Je fronce le nez et cligne des yeux.

- Je suis un peu perdu là... Mais c'est très exactement ce que tu essayais de démontrer, non ?

J'agite la tête pour me sortir tout ça de l'esprit. On n'est pas là pour discuter du fait que les gens la prennent pour ma mère - ce qui n'est pas du tout dérangeant pour moi... - mais bien de nos Sithins qui se la jouent en manque d'ampoules !

- Bon, est-ce que parmi tes anciens et célèbres amants dont je ne veux pas connaitre le nom au cas où je les connaitrais très personnellement, il y en a un à qui tu pourrais tirer les vers du nez ? Quoique ça serait quand même bizarre qu'un Fey sache ce qui se passe et ne se soit pas encore manifesté pour aider mais avec les Sidhes, on ne sait jamais hein ? Si ça sert pas ses propres intérêts...

Ce qui nous ramène certainement au point de départ. J'aime pas bien tourner en rond...

 

 



But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
SHADOW GIRL ∭ Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

Skye R. O’Sidheach

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/08/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1892
› L'AVATAR : Deborah Ann Woll
› LES CREDITS : Tumblr & Ellaenys
› LA COULEUR RP : #276b70

SHADOW GIRL ∭  Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Lun 28 Déc - 1:02
Book & Answers

ft. Liam & Skye


Ne pas facilement pouvoir être cernée, comprise. Ne pas pouvoir être résumée à seulement quelques mots. Ne pas avoir d'image clairement définie, inscrite dans le marbre et inaliénable. Tout ceci lui plaisait plutôt bien, jusqu'à un certain point. Tout avait un prix, et, clairement, il lui apparaissait chaque siècle un peu plus qu'elle le payait, encore et encore. Ce prix, la concernant, s'illustrait dans le fait que sa réelle existence s'était un peu perdue en chemin, mêlée et fusionnée à celles d'autres qu'elle. Pour former un magma qui faisait qu'aujourd'hui, peu nombreux étaient les siens à être en mesure de savoir exactement qui elle était, d'où elle venait, quels exploits étaient réellement les siens et quels étaient ceux qu'on lui avait attribué par erreur ou dont on l'avait privée de la paternité. Elle avait été elle-même, toujours, mais elle s'était sans doute un peu étiolée à mesure des siècles. A moins qu'elle n'est plongée vers un côté d'elle-même au détriment d'autres. Un côté peu reluisant, mais non moins glorieux, pris sous un certain angle. Elle avait été si mutine, joviale, piquante et cynique, plus jeune. Comme un chien fou ... L'allusion plairait sûrement à Cúchulainn, sans doute ! Mais elle avait grandi, elle avait pris de l'âge, et ses siècles n'avaient pas été tous roses, loin de là. Elle avait fait du sale boulot, pour beaucoup. Du boulot bien trop teinté de morts et de sang pour que cela plaise au premier venu. Elle avait teinté son existence entière de ce goût du sang, de la guerre, du combat et de la mort, des fragrances certes présentes depuis toujours en elle et autour d'elle, mais pas toujours à ce point. Pas toujours avec autant de force, de puissance, d'importance et d'impact. La Maison Balor lui était toute destinée, en somme. Après qu'elle ait claqué la porte au nez de David, enfin, de façon illustrée. Après qu'elle ait fait une très brève incursion parmi les Seelies. Les Unseelies lui ressemblaient bien plus, pourtant, même parmi eux, elle restait pour certains une étrangère, une ombre difficilement saisissable. Et Skye ne s'épanchait jamais réellement sur celle qu'elle était réellement. Elle ne remettait pas vraiment les points sur les i dès lors que l'on cherchait à la cerner. Cette part d'ombre, d'une certaine façon, elle y tenait. Parce que cela lui ressemblait bien. Et qu'après tout, elle était l'Ombre, elle-même, pour beaucoup. Sa réelle identité l'exprimait clairement. Non, elle n'explicitait jamais trop rien dès lors que cela concernait sa propre existence, parce qu'il y avait des enjeux bien plus importants à étudier, après tout. Mais pour Liam, elle faisait un effort. Pas qu'il ait des siècles à rattraper, mais disons que, comme ils n'évoluaient pas dans la même Cour, évidemment ... Et puis, elle savait qu'il ne cherchait pas à mal, et qu'après tout, c'était elle qui lui avait tendu la perche, en quelque sorte ...
    « Je n'ai jamais voulu me faire passer pour elle, tu sais ... Je ne suis en rien à l'origine de ces digressions et des confusions initiales. Le fait que, physiquement, nous sommes toutes deux rousses, et que nous sommes des guerrières, en a incité plus d'un à tout mélanger. Peut-être que cela leur était plus simple ainsi, ou que nos personnalités respectives ont fait que ... En fait, je n'en sais rien. Je suis l'Ombre, après tout, insaisissable. Je ne suis pas la plus bavarde ou la plus médiatique dirons-nous. ... Et Mórrígan nous ayant quitté depuis longtemps déjà, elle ne peut s'ériger contre ces méprises plus que regrettables. ... Et je ne sais trop comment me positionner face à tout cela. Est-ce que les mortels se servent de moi parce qu'ils la regrettent, ou est-ce qu'ils n'ont aucun respect pour nous deux au point de se dire que, bon, d'accord, ils ont confondus, mais que ça arrive à tout le monde ? ... Quant à ma réputation ... Personne n'a jamais entièrement sut toute l'étendue de mes compétences, ou de mes attributions. L'Imrama na Anam, tout ça, cela reste bien mystérieux, y compris pour les propres nôtres. » Elle gratta du doigt une imperfection sur la reliure de l'un des ouvrages, sans tomber un seul instant dans le fantasme d'une écriture qui prendrait soudainement vie rien qu'en étant enfin réellement effleurée depuis tous ces siècles. Ce genre de choses arrive sans doute, mais pas dans une bibliothèque, à la portée de toutes et tous. Si ? ... Concernant les Sithins, effectivement, cette digression sur la méprise entre deux Sidhes rousses n'aidaient en rien à mieux tout saisir des récents évènements. Cependant, Skye ne se précipita pas pour répondre à Liam. Cela méritait après tout une certaine réflexion, il le fallait bien, après tout, parce que la réponse l'intéressait tout autant que lui, dans le fond. « J'espère grandement que l'un d'entre eux ne détient en effet pas la clef de tout ça, cela reviendrait à dire que j'ai fraternisé avec un destructeur qui se taire dans le mutisme et se réjouit des récents évènements ... J'ai encore des contacts avec quelques proches gardes de David, mais je doute que cela nous aide réellement. Bien que cela peut nous fournir des pistes quant aux raisons qui ont fait qu'il était là, et qu'il riait. Mais je ne garantis rien ... S'il s'agit en tout cas d'une manœuvre d'un Sidhe pour pouvoir accéder à l'un des trônes vacants en nous la mettant bien profond à tous ... Ne restes pas sur mon chemin, ce serait regrettable qu'en tant que dommage collatéral, ta tête s'envole. Je peux être très violente et destructrice quand on me fait une crasse ... »


They'll know my name
As I walk through the flames of burning lands, my feet are torn to strands. I will not thirst. As I cross the raging sea, waves are crashing over me. They drag me down, but I will not drown. They'll know my name, after the storms are passing through. They'll know my name, when they've forgotten all about you. And I shall rise, again and again. Oh well I shall rise. Again and again.

Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Jeu 31 Déc - 17:52
In the book of life, the answers aren't in the back
ft. Skye & Liam


Je ne peux pas dire que je suis surpris quand elle confirme qu'elle ne s'est jamais - volontairement - comparée à Morrigan. Seule une inconsciente se ferait passer pour ma mère. Sauf si, comme Skye le fait très justement remarquer, tout le monde croit la Morrigan morte et que donc, elle ne risque pas revenir pour protester. J'avoue que quand Skye évoque la disparition de ma mère, j'ai beaucoup de mal à ne pas réagir. J'ai beau lui en vouloir au delà des mots de m'avoir abandonné, j'ai conscience de ce que son exil représente. Je sais pourquoi elle est partie et je sais aussi combien ça serait compliqué si quelqu'un faisait courir les rumeurs comme quoi elle est pas si morte qu'elle est censée l'être... Disons qu'en tout cas, ça ne viendra pas de moi, même si je la déteste de m'avoir laissé derrière elle. Donc je me mords l'intérieur des joues et fais tous les efforts du monde pour ne rien laisser paraitre. Je ne suis pas le plus sidhe des Sidhes, mais sur ce point, je sais où est ma place et ce que j'ai le devoir de taire. Heureusement, elle évoque rapidement le stupidité des mortels et je n'hésite pas à hausser haut les sourcils et à prendre un air un peu dédaigneux. Que je n'ai pas besoin de forcer, d'ailleurs... Mettez deux rouquines l'une à côté de l'autre, avec vaguement les mêmes capacités et paf, elles ne font plus qu'une. Et dire que c'est une espèce si pérenne... A se demander ce que les Dieux avaient en tête quand ils les ont créés ! Enfin bon... Je me questionnerai sur les intentions célestes plus tard.

- Même les nôtres sont parfois incultes...

Je sais que je ne suis pas celui qui en sait le plus et que je suis loin d'être celui qui se comporte comme le Sidhe le plus sidhe, mais en attendant, j'ai lu et notre histoire n'a plus beaucoup de secret pour moi. Ou alors c'est parce qu'on a beaucoup discuté, elle et moi ? Les deux ? En tous cas, c'est triste de voir que qui que ce soit ait pu la confondre avec Morrigan. Elles sont différentes mais chacune d'elle mérite d'être reconnue. En tant que personne, je veux dire... Morrigan, en tant que mère, ne vaut pas un cachou.
Skye semble s'être mise mal à l'aise toute seule puisque elle commence à grattouiller un livre, l'air de rien.
Puis elle retourne au sujet qui nous concerne directement et à mesure que les mots sortent de sa bouche, je sens un sourire étirer mes lèvres. Oh bon sang, je connais plutôt bien la Skye qui aime les livres, la Skye qui pense, réfléchit. Mais alors qu'elle évoque ses anciens amants et ce qu'ils risquent s'ils sont mêlés à l'extinction des Sithins je me rends compte que j'ai aussi la guerrière en face de moi. Une guerrière qui est capable d'un vocabulaire que je n'aurais jamais imaginé dans sa bouche !

- Bien profond ?

J'éclate de rire en la regardant, les yeux écarquillés. Qui aurait cru que la si chic Skye, la raffinée, celle qui parle si bien, puisse se permettre une vulgarité pareille quand en colère ?!

- Rappelle moi de ne jamais te foutre en rogne, hein ?

Je rigole encore un peu et me laisse retomber en arrière sur ma chaise, avant de croiser les bras derrière ma tête, nouant mes mains sur ma nuque. Si elle jure comme un charretier, je peux me permettre de me tenir comme un mal élevé ! Si je ne mets pas mes pieds sur la table, c'est parce que je respecte trop les lieux et les livres qui se trouvent sur cette table pour risquer de les abimer.  

- Pour en revenir à ceux qui nous la mettent bien profond *clin d’œil* ça vaut peut-être le coup de demander, on ne sais jamais. Au point où on en est, n'importe quelle piste est bonne à suivre. Mais si jamais tu découvres que l'un des Seigneurs a un truc à voir dans cette histoire, appelle moi, ça fait longtemps que j'ai pas assisté à une décapitation ! Et si c'est un Seelie...


Si c'est un Seelie, ça arrangera pas des masses mes affaires... Déjà que je suis pas bien certain d'avoir envie de rester à la Cour de la Lumière, si je découvre qu'un des postulants au trône a éteint nos Sithins... Ça serait le pompon !
Mais je finis par soupirer, oubliant le sourire de tout à l'heure.

- C'est quand même sacrément chiant cette histoire... Tu crois qu'on a une chance de trouver une explication et une solution ?

Et le plus tôt serait le mieux.

 

 



But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
SHADOW GIRL ∭ Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

Skye R. O’Sidheach

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/08/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1892
› L'AVATAR : Deborah Ann Woll
› LES CREDITS : Tumblr & Ellaenys
› LA COULEUR RP : #276b70

SHADOW GIRL ∭  Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Dim 3 Jan - 22:22
Book & Answers

ft. Liam & Skye


Vivre éloignée de la majorité durant les premières décennies de sa vie n'avait en rien amené Skye à se penser semblable aux humains. Dès lors, même si l'entente et la compréhension n'étaient pas sans cesse là avec les propres siens, c'est à dire avec les Feys, la Guerrière n'en demeurait pas moins à les considérer comme issus de la même engeance qu'elle, si l'on peut dire ça ainsi. De toute façon, dans la vie, on ne peut pas s'entendre avec tout le monde. Certes, il est possible et parfois même nécessaire de faire des concessions, d'accepter ne serait-ce qu'un peu de renier sur ses propres exigences et sur ses attentes, mais il reste impossible de pouvoir être en concordance avec tout le monde. Fort heureusement, les Feys étaient différents les uns des autres, sans parler de ces classifications diverses et variées. Un demi-Fey n'était pas un Sidhe, tout comme un Sidhe n'était pas un Kith. Sans être intolérante, discriminante ou même raciste, Skye observait ces différenciations et les acceptait telles qu'elles étaient et telles qu'elles préexistaient. C'était déjà ainsi avec même sa naissance, et elle ne se déclarait en rien plus pertinente que les autres pour pouvoir se permettre de tout remettre en cause. Cependant, là où son avis pouvait varier et diverger, c'était au niveau du traitement et de la perception réservés à chacun. Mais ceci était une toute autre histoire. Pour en revenir au fait, non, Skye ne considérait pas tous les Feys comme manquant de jugeote et de clairvoyance, mais elle savait quand même que parmi les siens, certains déconnaient sec, avec leurs lubies, leur nostalgie, ou toute autre chose du même genre. Que certains montaient trop hâtivement sur leurs grands chevaux pour s'ériger connaisseurs parmi les connaisseurs. Pour adopter des doctrines de pureté et de luminescence, et tout le tralala, très essentiellement concentrés dans tout ce que défendait la Cour Seelie, ou presque. Oui, clairement, son passage parmi leur rang ne lui avait pas laissé le meilleur des souvenirs, loin de là. Cependant, dans un aspect plus général et une volonté de rester juste et fair play, Skye devait quand même reconnaître que l'ignorance n'était pas toujours une fatalité reposant uniquement sur les épaules de ceux qui en faisaient quelque peu preuve.
    « Hmm, tu sais, je ne sais pas trop si on peut parler d'inculture concernant ce point. David m'a confiée cette mission il y a de très nombreux siècles de cela, et évidemment, cela n'a fait l'objet d'aucune sorte de décret public royal ou de communication à grande échelle ... Et puis, je comprends assez bien que l'intérêt du plus grand nombre puisse majoritairement se porter sur le présent, en évitant de trop songer à ce qui nous arrive à tous dès lors qu'on perd notre dernier souffle d'immortalité ... »
Skye était complexe, sans nul doute. Elle ne s'en cachait pas, ne s'en parait pas non plus plus que ça, et, en tout cas, elle ne faisait rien non plus pour arranger les choses ou vous fournir la moindre clef. La concernant, toute entière, c'était plus ou moins à prendre ou à laisser. Soit vous trouviez un angle d'approche vous permettant de la percer ne serait-ce qu'un peu à jour, dans une bribe de forteresse protectrice qui se détache et vous laisse la comprendre, l'apprécier, soit vous vous détourniez tout simplement d'elle. Faire de grands jeux de manche, jouer aux coups d'éclats, ce n'était pas son truc. Et même lorsque vous pénétriez suffisamment son intimité pour vous lier de quelque façon ne serait-ce qu'un peu positive avec elle, vous vous trouviez sans doute bien incapable de vous avancer à affirmer la comprendre de A à Z et la connaître par cœur. Sans doute n'avait-elle jamais encore emprunté de tels termes en présence du Seelie, crus et directs, francs et sans demi-mesure sur ce que cela sous-entendait. Mais elle ne s'affirmait pas soudainement capable d'un tel vocabulaire pour autant. Ce qui la fit partager l'éclat de bonne humeur et d'amusement qui naissait sur le visage de Liam et éclairait jusqu'à ses yeux. Et ce en dépit de la véracité et de la brutalité froide, mordante et létale de la prémonition qu'elle servait sur un plateau. Lorsqu'en viendrait le temps, Skye n'hésiterait nullement à dégainer les armes et à faire ce qu'elle savait si bien faire : tailler en pièces, démembrer, éradiquer, défricher le chemin, et défendre ses positions, ses convictions et ceux qui partageaient les mêmes idéaux qu'elle.
    « Souviens toi seulement qu'avant même d'avoir de l'attrait pour la science, les connaissances et tout ce qui s'en suit, mon identité initiale reste celle de Scáthach, et que je suis et je reste l'Ombre ... »
Elle le laisse finalement poursuivre, parce qu'elle ne coupe jamais la parole, et qu'avec Liam, les digressions étaient si vite venues. Ils étaient issus de la même génération, en somme, et ce en dépit des quelques années qui les séparaient. Plus d'un siècle, en fait. Mais à l'échelle des leurs, ce n'était qu'une broutille, en quelque sorte ... Donc, ils étaient plus ou moins considérés comme étant de la même génération, mais parfois, face à elle, elle avait la sensation de voir une source d'émerveillement et de mutinerie interminable. Le qualifier de farfadet serait malvenu, tout comme l'associer à l'image d'un enfant perpétuel, mais l'idée était là, quand même, sans doute. A côté de lui, pour sûr, elle était bien moins marrante et fun ! Finissant par se lever, elle se dirigea vers lui, bouffant les quelques mètres qui les séparaient d'une ou deux enjambées, pas plus, avant de poser son séant sur la table, face à lui, les deux jambes toujours en contact avec le sol, cependant. Elle était grande, même sans Glamour, Skye ... Croisant les bras sur sa poitrine, elle laissait poindre un sourire un brin carnassier à la perspective d'une décapitation, et encore plus si cela impliquait un Seelie.
    « Je vais donc faire marcher mon réseau ... Cependant, je crains fort de n'avoir à te prévenir de rien du tout si la culpabilité de qui que ce soit est prouvée. Ce genre d'affaires ne se règle pas en catimini et dans le secret : tu comprends, il ne faudrait pas manquer l'occasion de faire un exemple, ou plutôt de prouver à tous que cracher sur les règles et les principes fondamentaux a toujours des conséquences. Cependant, sans monarques dans les deux cours, j'ignore qui sera en charge de décider de la sentence et de son application ... » Finalement, face à la dernière interrogation du Seelie, Skye prit un instant pour réfléchir, les yeux un peu dans le vague, juste au dessus de l'une des épaules du sieur. « Nous avons survécu au temps, à l'oubli, et à tant d'autres choses. Les nôtres existaient déjà depuis longtemps avant notre naissance, et j'ose croire que cela sera encore le cas lorsque nous aurons rejoins le Tír na nÓg ... J'ai confiance. Cela se résoudra tôt ou tard, le plus tôt étant le mieux, bien évidemment ... »


They'll know my name
As I walk through the flames of burning lands, my feet are torn to strands. I will not thirst. As I cross the raging sea, waves are crashing over me. They drag me down, but I will not drown. They'll know my name, after the storms are passing through. They'll know my name, when they've forgotten all about you. And I shall rise, again and again. Oh well I shall rise. Again and again.

Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Jeu 7 Jan - 10:50
In the book of life, the answers aren't in the back
ft. Skye & Liam


Au moins, je la fais rire !
Mais comme elle m'a aussi fait rire - et surpris, parce que c'était surtout de ça qu'il s'agissait - je ne peux qu'être content qu'on partage un instant de joie. Surtout alors que le thème de nos recherches du jour est si sombre.
Pourtant, même si on n'a pas avancé d'un chouilla en ce qui concerne les Sithins, j'en ai appris bien plus sur elle en même pas une heure qu'en des années de fréquentations studieuses. Qui aurait cru qu'elle avait fréquenté les hautes sphères Sidhes de si près ? Qu'elle avait eu de si royales connaissances ? Qu'elle avait été prise pour Morrigan ? Ou qu'elle pouvait aussi s'exprimer comme une crieuse du Port ? Rien que pour ça, ça valait qu'on se mette ensemble la rate au court-bouillon !
Puis elle me rappelle son identité d'Ancienne et je la regarde presque avec regrets. J'aime la Sidhe qu'elle est aujourd'hui, j'aime son esprit, ses capacités d'analyse, sa curiosité, sa culture immense, mais j'avoue que de temps en temps, j'aurais aimé la connaitre quand elle était cette guerrière. Même si ce qu'en disent les livres est sacrément impressionnant et que la voir à l’œuvre doit être aussi exaltant que terrifiant. Quand je pense que nous avons été sur les mêmes champs de bataille et que je l'ai ratée ! Ça devait être un sacré spectacle !
Enfin bon. Inutile d'avoir des regrets à ce sujet. La Skye que j'ai sous les yeux est certainement aussi chouette que son pendant guerrier. Et même si elle n'a plus une épée dans les mains en permanence, elle a toujours son esprit combatif ! Preuve en est, sa façon de s'installer face à moi, les bras croisés sur sa poitrine, avec dans la bouche des mots vengeurs prononcés sur le ton d'une liste de courses. Non, c'est certain, cette Ombre à la retraite forcée, elle en jette tout pareil !

- Bwof, je suis sûr que si tu décapites le fou qui a éteint les Sithins, personne ne t'en voudra, que tu aies eu ou non l'aval d'un Roi ! T'as plus qu'à te dépêcher de faire parler tes ex ! Pas de Roi, pas de sentence, pas de punition pour avoir fait justice toi-même !


Bon, ça fera forcément hurler la Cour à laquelle appartient le malotru mais qui voudrait s'opposer à Skye, quand elle revêt son costume d'Ombre, n'est-ce pas ? Je souris d'avance...
D'autant plus qu'elle a l'air pleine d'espoir - un peu, en tous cas - de voir le problème se résoudre un jour, quelle que soit l'ampleur de notre intervention.

- J'espère... Ca fait pas longtemps que je suis sur l'île donc j'ai toujours connu les Sithins dans cet état, mais je sens quand même la différence... Comme si je savais que ça ne devrait pas être ainsi.

Peut-être un souvenir inscrit dans mon sang, de la sensation d'avoir mon Sithin au sommet de sa force. Je l'ai connu, après tout, il y a très longtemps. Ça n'a pas vraiment duré et j'ai l'impression d'avoir passé l'essentiel de ma vie loin de toute énergie fey. Ce qui n'est pas le cas du tout, en fait, c'est juste mes souvenirs les plus récents. A moins que la sensation ne semble si fugace que parce que je ne me suis jamais vraiment senti chez moi dans le Sithin Seelie ? Quoi qu'il en soit, le souvenir semble fragile dans mes veines, mais il est là, et me permet de me rendre compte qu'un Sithin éteint, ça n'est pas normal et ça n'est pas ce qu'il nous faut... Je ne sais pas ce qu'il en est réellement pour les autres Feys, mais en tant que Sidhe, il me manque quelque chose. Quelque chose de plus important qu'un sentiment d'appartenance, celui là, je ne l'ai jamais eu....

- Mais changeons de sujet, puisqu'on ne peut plus y faire grand chose pour le moment ! Tu as un pronostic pour les futurs couronnements ? Des potins concernant la Cour Unseelie ? Promis, j'irai pas cafter aux Seigneurs Seelies !

S'ils savaient à quel point j'en ai rien à faire, de savoir quel Seelie va finir sur le trône... Mais chut, si ça se savait, je donnerais pas cher de ma peau Seelie...

Spoiler:
 





But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
SHADOW GIRL ∭ Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

Skye R. O’Sidheach

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/08/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1892
› L'AVATAR : Deborah Ann Woll
› LES CREDITS : Tumblr & Ellaenys
› LA COULEUR RP : #276b70

SHADOW GIRL ∭  Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Dim 17 Jan - 1:45
Book & Answers

ft. Liam & Skye

Partager des points communs ne signifiait en rien être identiques et semblables en tous points. La pluralité, la spécificité et la diversité, entre autres, existaient bel et bien, et étaient de ces concepts qui rendaient les choses tout autant intéressantes que complexifiées. Chacun avait sa propre existence, son propre leitmotiv, son propre passif, ses propres ambitions. Il n'existait sûrement pas plus de Fey en tout point semblable à un autre Fey que dans les théories discriminatoires et racistes des humains, et pas plus que deux humains se ressemblant en tous points, même si, de l'avis même de Skye, les ressemblances étaient bien plus prononcées chez les humains. Mais sans doute était-elle de mauvaise foi, ce qui lui importait peu, de par le simple fait qu'elle n'était pas des leurs, et que leur sort lui était insignifiant. Les siens étaient les Feys, et plus particulièrement les Sidhes, et encore plus précisément les Unseelies, bien qu'elle ne soit pas des plus discriminatoires et sectaires. Sans doute parce qu'au final, quand vient l'heure de la Mort, chacun n'est plus qu'un amas de chair et d'os, rien de plus, rien de moi. Et, au nom du Haut-Roi, ce que Skye en connaissait un rayon concernant la mort ... De là à ne la cantonner qu'à ce domaine de connaissance là ... Liam était fort heureusement de ces êtres qui savaient ouvrir grand les yeux et regarder un peu ailleurs, pour mieux saisir le panorama global. D'ailleurs, sans doute la connaissait-il bien plus en tant que Skye qu'en tant que Scáthach, ce qui était pour le moins surprenant. Si cela était plus qu'agréable, la Guerrière en venait tout de même à en demeurer toute surprise, sans doute parce qu'elle oubliait cette particularité qui était celle du Seelie. En tout cas, il était bien mignon de penser que l'on pouvait agir selon son grès lorsqu'on estimait être dans son bon droit ou que l'on rendait service au plus grand nombre. Mais, dans les faits, cela ne fonctionnait pas exactement de cette façon, c'était le moins que l'on pouvait dire !
    « Pardonnes moi de te le dire, c'est sans mauvaise intention, mais j'aimerais avoir ta simplicité de raisonnement ... Malheureusement, les tensions entre les deux Cours demeurent bel et bien vivaces, et je me refuse à donner quelque raison que ce soit aux Seelies de crier à l'ingérence et à la déclaration de guerre, s'il s'avère que le ou les coupables sont des anciens sujets d'Orel. Et s'il s'agit d'un Unseelie ... Je refuse de tuer l'un des miens sans aucune forme de procès. Et les sanctions rétroactives, comme effet boomerang, il n'y a pas pire ! »
En tant qu'adoratrice du concept de la famille, il y avait mieux. Car Skye n'avait pas débuté dans la vie comme l'avait fait la majorité des Feys, auprès de ses parents, ou au moins auprès de Feys avec qui elle partageait des liens du sang. Ces liens si sacrés pour les leurs. Cependant, elle s'était construit un cercle de proches, de ces êtres qui comptaient pour elle, tant et si bien que pour eux plus que pour n'importe qui, elle verserait son sang, endurerait milles et une peines et vivrait milles morts. Auprès d'eux plus qu'auprès de n'importe qui, elle se sentait bien, elle se sentait chez elle, elle se sentait appartenir au même univers qu'eux. Le Sithin Unseelie faisait partie de son existence, représentant plus que deux tours jumelles et ténébreuses s'érigeant vers les cieux. Le voir s'éteindre avait réveillé chez elle une certaine noirceur et avait sorti de leurs retranchements bien des mauvais souvenirs et des mauvais côtés de sa personnalité. Skye n'était pas une enfant de chœur, et côté tendresse et douceur, on pouvait largement trouver mieux, et de loin. Raison de plus pour retrouver le ou les coupables et leur faire bien payer, de la plus violente des agonies, si possible. Mais, après tout, tout ceci ne dépendait fort malheureusement pas d'elle et d'elle seule ... Rien que d'y penser, la Guerrière sentait ses poings se serrer d'eux-même, jusqu'à ce que ses ongles viennent quelque peu laisser leur trace dans la pulpe des paumes de ses mains. C'était plus fort qu'elle, un pan entier de sa personnalité, de cette force brute et dure qui était la sienne à bien des égards. Mieux valait sans doute qu'elle ne parle pas, qu'elle n'ajoute rien sur le sujet, de crainte de se mordre la langue de par la fermeté avec laquelle ses deux mâchoires étaient serrées l'une contre l'autre. Changer de sujet était donc une initiative des plus bienvenues, et Skye ne manqua pas d'approuver du chef. Non sans prendre quelques secondes pour reprendre ses esprits, afin d'éviter de souffler le chaud et le froid, ou de paraître bipolaire.
    « Te voilà à vouloir jouer les bookmakers, alors ? ... Si tu me demandes mon avis personnel, et complètement biaisé, ma préférence irait à Cian. Pour les Seelies, en revanche ... J'hésite entre te donner le nom du prétendant que je déteste le plus, histoire d'avoir une bonne raison qu'on le ou la pourrisse, et te donner le nom du plus capable de gérer sa barque ... Pour ce qu'il en est des potins de ma Cour, je ne suis pas trop fana des gossip, et les histoires de culs des autres, si je n'y prends pas part, ça ne m'intéresse pas plus que ça. Cependant, comme tu es affilié à la Maison Seelie qui trouve le plus grâce à mes yeux ... Disons qu'on ne manque pas de continuer à s'entraîner régulièrement au maniement des armes, chez les Unseelies. On finira bien par vous re-botter le cul ! Et toi, de ton côté, des trucs intéressants à me mettre sous la dent ? »


They'll know my name
As I walk through the flames of burning lands, my feet are torn to strands. I will not thirst. As I cross the raging sea, waves are crashing over me. They drag me down, but I will not drown. They'll know my name, after the storms are passing through. They'll know my name, when they've forgotten all about you. And I shall rise, again and again. Oh well I shall rise. Again and again.

Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Dim 24 Jan - 18:58
In the book of life, the answers aren't in the back
ft. Skye & Liam


Je suis soulagé de voir que le changement de sujet que j'ai instigué semble apaiser son humeur. Par Danu, je ne pensais pas déclencher une réaction pareille en blaguant sur le fait qu'elle pouvait trucider l'Extincteur de Sithins sans se soucier des conséquences ! Même si je ne peux qu'être d'accord sur ses hésitations. Elle pourrait peut-être ne pas être punie directement d'un tel acte, mais les suites risqueraient en effet d'être catastrophiques... Les Feys n'ont certainement pas besoin d'une nouvelle guerre fratricide...
Je ne pensais pas non plus la voir s'assombrir en évoquant l'extinction des Sithins. Décidément, je suis capable de bien des choses en un temps record et sans même y penser ! Sauf que ce genre de choses là, je m'en passerais. Je ne suis pas venu pour causer des tourments à ma chère amie au cerveau si bien fait. C'est donc avec un petit soupir de soulagement que je constate que j'ai, avec succès, détourné son attention sur un sujet plus léger. Et je suis d'autant plus content que, vu mon efficacité à la décontenancer sans le vouloir, j'aurais pu marcher dans un nouveau piège en lançant le thème des couronnements !
En fait, j'ai même manifestement très bien visé, avec ce sujet, parce que non seulement elle me répond en n'ayant plus l'air de celle qui va se casser les dents à force de faire grincer ces mâchoires, mais en plus, elle a même presque l'air enthousiaste ! Plus que ça même !
Je ris de sa blague et secoue la tête quand elle me désigne comme le chef des paris de l'ile. Loin de moi cette idée ! D'abord parce que même si mes connaissances sont vastes, mes mathématiques n'ont jamais été ma spécialité... Pour ne pas dire que je suis complètement nul et que si j'étais réellement bookmaker, je serais un bien piètre bookmaker et que je risquerais de me faire trouer la peau par mes clients, pour cause de calcul mal effectué ! Sans compter le fait que si je m'intéresse au sujet de ces élections, comme tout bon Fey, je ne suis certainement pas celui qui veut s'y impliquer le plus. Mais mon attention est très rapidement détournée de ces considérations monétaires.
Cian ?
Son choix se porterait sur Cian ?
Je ne suis certainement pas le Sidhe le plus apte à commenter ce choix mais je me sens blanchir malgré tout. C'est toujours tellement étrange de me dire que mon père pourrait devenir Roi des Unseelies... C'est bizarre parce que j'ai du mal à imaginer que le Sidhe qui m'a engendré pourrait devenir le souverain d'une Cour forte et largement représentée sur Ellan Vannin. Et c'est encore plus bizarre parce que la dernière fois que j'ai regardé, j'étais Seelie et que rien que ça, c'est sacrément problématique... Pas réellement, en fait, puisque personne ne sait que je suis le fils de Nuada, pas même lui. Mais moi je le sais et même si le fait qu'il soit mon père n'a jamais eu la moindre conséquence dans existence quotidienne, je ne peux pas m'empêcher de penser que s'il devient Roi, notre allégeance opposée sera forcément un problème. Parce qu'à partir du moment où on se retrouvera face à face, il n'y aura plus d'espoir de voir les choses changer entre lui et moi. Pas que j'en rêve - ou peut-être que si, en fait... Et oui, ça me perturbe d'imaginer qu'une simple élection, même celle d'un Roi, pourrait mettre encore plus de bazar dans ma vie....
Mais ça, Skye s'en fiche, et je n'ai pas vraiment envie d'y penser !

- Je pensais que tu voterais pour toi-même, je croyais que les Unseelies étaient tous imbus d'eux-mêmes !

Je lui file un coup de coude et ricane, fier de ma vanne, avant de réfléchir un peu plus au reste de ses propos.

- J'ai un peu honte de dire que côté potins Seelies, je suis peut-être encore plus mauvais que toi... En fait, il se pourrait que tu en saches plus sur ma propre Cour que moi.

Ca ne serait pas étonnant. Je n'ai jamais été un Sidhe très friand des secrets de palais, mais ces derniers siècles c'est encore pire... Le départ inattendu et inexpliqué de ma mère adoptive m'a encore plus éloigné de ces futilités. Ce qui se passe à la Cour, je l'ignore... Au point que je suis à peine au courant de la liste des potentiellement couronnés chez les Seelies. Bon, d'accord, pas à ce point, mais presque.

- J'hésite à me sentir flatté ! Être le mieux considéré des plus mal considérés reste assez nul, non ? Mais sache que tu trouves aussi grâce à mes yeux même si tu es une Unseelie et que tu as l'air de vouloir de mettre un empoté sur le trône de ma Cour ! J'aime autant que mon futur souverain soit un peu futé, si ça ne t'ennuie pas... Histoire d'éviter encore une guerre, même si vous avez l'air de vous tenir prêts !

Je souris, pour lui indiquer que je la taquine, avant de froncer les sourcils.

- On a tellement pas besoin de ça... Un peu de paix, c'est trop demander ? Comment est-ce que notre peuple pourrait retrouver sa gloire d'antan s'il passe son temps à s'entre-tuer ? Plus de naissance et des assassinats... Tu parles d'un moyen de survie ! Darwin avait beau être humain, il doit bien se foutre de nous, tiens !





But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
SHADOW GIRL ∭ Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

Skye R. O’Sidheach

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/08/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1892
› L'AVATAR : Deborah Ann Woll
› LES CREDITS : Tumblr & Ellaenys
› LA COULEUR RP : #276b70

SHADOW GIRL ∭  Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   Mer 3 Fév - 0:13
Book & Answers

ft. Liam & Skye


Mais où Liam allait-il chercher tout ça ? A quel instant Skye semblait-elle avoir manifester la moindre intention de ceindre quelque couronne que ce soit, ou, même moindre, quelque titre de noblesse ou de reconnaissance que ce soit ? Si, clairement, la Guerrière comprenait parfaitement qu'il s'agissait d'une plaisanterie, d'une boutade sans réel fondement de croyance concrète, il n'en demeurait pas moins que l'idée la surprenait. Certains Feys, particulièrement des Sidhes, pensaient qu'elle n'était qu'une chienne obéissante, pendant longtemps à la botte de David, quand, dans les faits, il n'en était rien. Pour certains humains, qui ne se basaient que sur des écrits rédigés bien après le début de son existence, des écrits erronés, donc, une aura de royauté l'entourait bel et bien, alors qu'il n'en était rien non plus. Les responsabilités, en soit, cela ne lui avait jamais pesé, elle ne les fuyait pas, et ne les craignait pas. Cependant, elle appréciait plus qu'un peu sa liberté. Sans doute cela tenait-il à sa nature profonde, à cet encrage bien à elle, loin des siens, durant les premiers temps de sa vie. Être monarque d'une Cour, c'était devoir rester fidèle à ses devoirs, et honnête avec soi-même, en comprenant d'emblée que cela signifiait de renoncer à tout ce qui vous concernait personnellement pour penser à votre Cour, et à votre Cour en priorité, encore et toujours. Skye, elle, avait toujours placé sa mission avant tout le reste, même si cela lui avait coûté, à bien des reprises. Son œuvre, qualifié de basse besogne par beaucoup, n'avait jamais été une chose facilement valorisable et très reluisante. Mais elle l'avait toujours menée à bien, en se salissant les mains, et plus que ça. Elle avait emprunté ses propres chemins, usé de ses propres méthodes, mais elle avait fait ce que David attendait d'elle, c'était là l'essentiel. Cette liberté là, ce champ d'action lui étant tout ouvert, au sein de certaines limites fixées au préalable, tout ça, elle ne pourrait jamais en user et en jouir en étant reine. Alors, non, pour cette raison comme pour d'autre, poser son cul sur un trône royal, ce n'était pas pour elle. Elle quittait son trône présent, à savoir le rebord de la table, pour prendre quelque peu ses aises et s'éloigner de Liam, sans le prévenir, sans rien dire, sans lui expliquer ce qu'elle comptait faire. Son but précis ? Rejoindre l'un des rayonnages de la bibliothèque, pour en extraire une sorte d'atlas sur les terres celtes. Un atlas avec des photos, des dossiers complets sur chacune des îles considérées comme celtes, et il y en avait des tas, la plus part d'une circonférence dérisoire, vierge de toute habitation, mais cela n'en restait pas moins des îles, au sens propre du terme, soit des lopins de terre cernés de toute part par les flots. Un atlas qui revenait aussi en détail sur l'histoire propre à chacune de ces terres celtes. Un ouvrage de référence, à ses yeux, respectueux de la réalité des faits, exposé de façon crue et sans détour. Peut-être que, pour plus de réalité, il aurait fallu que les pages traitant des guerres, des massacres et des morts de masse soient rédigées en lettres de sang, pour de vrai, mais, bon, ce serait trop demander. Revenant vers le Seelie, elle lâchait l'ouvrage sur la table, l'ouvrant, par cœur, à la page qui lui convenait. Celle qui commençait la partie consacrée à l’Écosse. S'appuyant d'une main sur la table, tout prêt de Liam, la Guerrière se penchant en avant, dos tendu à l'extrême, non sans volontairement feuilleter les pages pour arriver jusqu'au chapitre consacré à l'Ile de Skye, juste pour que des évènements tels que Culloden reviennent à l'esprit du jeune homme. Et enfin, Skye s'étalait dans toute sa splendeur, sous leurs regards à tous deux.
    « Oh que oui, j'en sais des choses, sur la Cour Seelie ... Mais, bon, puisque tu insistes sur le fait que je devrais me montrer narcissique et avoir des ambitions royales, voici mon royaume à moi. Skye ... Ouais, je te le concède, lorsque j'ai troqué mon identité initiale pour un pseudonyme plus discret, je n'ai pas forcément fait dans l'originalité. Au moins on se souvient de qui je suis réellement, si on a un peu de culture ... Skye, c'est mon royaume à moi, du moins, ça l'a bien plus été autrefois que cela ne l'est aujourd'hui. J'y suis née, et j'en ai été la première habitante. La propriétaire, aussi ... »
Et puis, finalement, elle finit par reprendre sa position présente, en se réinstallant de nouveau sur le bord de la table. Pas parce qu'elle craint soudainement que Liam se mette à mater son décolleté, ou qu'elle choisisse de parer à toute tentative de sa part de lui mettre la main aux fesses, mais simplement parce qu'elle lui a montré ce qu'elle voulait lui montrer, et que, maintenant, libre à lui de feuilleter l'ouvrage, mais, elle, cela ne la dérangeait pas plus que ça de continuer à rester dans le sujet de la royauté, et des couronnements qui viendraient. Ces histoires d'inimités profondes entre Seelies et Unseelies lui étaient passées par dessus la tête pendant bien des siècles, pour ne pas dire durant toute sa vie ou presque. Et pour cause. N'appartenant à ce mouvement des deux Cours que depuis 1875, cela signifiait que, tout le temps restant, ou presque, elle avait figuré au sein des rangs de la Haute-Cour, qui n'avait jamais souffert de la moindre inimité, de la moindre concurrence et de la moindre lutte pour prendre un ascendant qu'elle possédait d'emblée et par nature. Elle avait eu l'occasion, à maintes reprises, de fréquenter des membres des deux Cours inférieures, quand elle n'avait pas juste croiser ces mêmes féodés. Elle avait pu largement se faire une idée de la trempe de chacun, ainsi que des différences des deux Cours. Elle n'était restée aveugle et sourde aux inimités, et aux querelles, mais cela ne l'avait pas concernée, alors elle ne s'en était pas plus souciée que ça. Mais quand 1875 était venu, bien des choses avaient changé pour elle, dont ça. Elle s'était retrouvée les deux pieds dedans, pour ne pas dire autre chose, et le fait qu'elle avait laissé sa chance aux Seelies avant de rejoindre les Unseelies n'avait pas forcément bien été perçu par tous, quoi que nul ne puisse lui reprocher de s'être rabattue par dépit auprès de Lizabeth. En effet, elle avait tout autant claqué la porte de la Cour Seelie qu'elle avait claqué celle de la Haute-Cour. Et puis, après tout, la Reine de l'époque ne lui avait pas claqué la porte au nez, à elle, et ce en dépit du manque de points communs et d'amitiés entre elles. Bref.
    « Woo, serais-je donc ton Unseelie préférée ? Voilà qui me rendrait toute chose, vraiment ! » Un instant, elle feignit de rougir, non sans placer ses deux mains jointes par dessus son cœur, pour emphase. « Plus sérieusement, t'as une dent contre Cian ? Il a tué ton chat, ou quelque chose comme ça ? Quant à trouver un souverain futé parmi les Seelies, bonne chance, les prétendants possédant cette qualité sont bien bien rares ! » Oui, décidément, les Seelies et elle, cela faisait bien 36 666, au moins ! « Hmm, si tu veux prendre pour modèle un mortel, libre à toi, saches seulement que si Darwin s'est suffisamment envoyé en l'air avec sa femme, leur progéniture a été de bien piètre qualité, puisque sur leurs 10 enfants, il me semble que trois sont morts avant d'avoir atteint l'âge de 10 ans, et sur les 6 enfants qui se sont mariés, 3 étaient stériles et n'ont donc jamais eu d'enfants. Sans doute parce que sa femme n'était autre que la fille de Josiah Wedgwood, et que Josiah, lui, n'était autre que le frère de Susannah. Susannah Darwin, née Wedgwood, qui était la mère de Charles. Les deux époux étaient cousins germains. Même si tout est question de degré de consanguinité, Darwin n'en reste pas moins ne pas forcément être le meilleur exemple qui soit pour prôner un retour à la fécondité ... » Elle ... avait lu ça quelque part, quelque chose comme ça. « Je ne saurais personnellement pas forcément vivre dans un monde en paix. La Guerre, c'est ... C'est toute une partie de moi. Heureusement que les humains sont là pour continuer à se cogner sur la gueule à longueur de temps, cela me fournit toujours du boulot, quoi que la qualité laisse de plus en plus à désirer. Les causes semblaient plus nobles, autrefois, et les combattants étaient moins lâches. Le face à face disparait peu à peu pour se cramer la gueule à des milliers de kilomètres de distance. »


They'll know my name
As I walk through the flames of burning lands, my feet are torn to strands. I will not thirst. As I cross the raging sea, waves are crashing over me. They drag me down, but I will not drown. They'll know my name, after the storms are passing through. They'll know my name, when they've forgotten all about you. And I shall rise, again and again. Oh well I shall rise. Again and again.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam   
Revenir en haut Aller en bas
 

In the book of life, the answers aren't in the back ∯ Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» New pet!!??
» Itchi
» [Fe] The Day of the Dead - Événement #45
» (F) LEXIE K. BLACKWELL ♦ Life is a storm don't look back.
» — bring me to life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Autumn Court : Douglas
Cúirt fhómhair
 :: 
Place Centrale
 :: Autres
-