AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 The greater the power, the more dangerous the abuse. [PV Cian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DRUIDE natural witchcraft.

Tomas O'Dochartaigh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/12/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2207
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Liam O'Halloran
› L'AVATAR : Ian Bohen
› LES CREDITS : Tumblr
› LA COULEUR RP : PowderBlue

DRUIDE ∭  natural witchcraft.

MessageSujet: The greater the power, the more dangerous the abuse. [PV Cian]   Dim 20 Déc - 10:42
The greater the power, the more dangerous the abuse
ft. Cian & Tomas
Si on m'avait dit que je serais un jour approché par les puissants pour me rapprocher d'encore plus puissants, je n'y aurais pas cru. J'aurais même probablement ri, repris mon biseau et aurais recommencé à travailler une pièce de bois en récitant dans le silence de ma tête les préceptes druidiques enseignés par ma très chère Aghna.
Il faut croire que les temps ont changé ou que les druides sont devenus une denrée si rare que les très hauts de ce monde faërique en viennent à courtiser les petits mages de ma trempe. A moins que je ne sous-estime grandement mes talents, mais j'en doute. Je ne suis pas un druide de pacotille - merci à mon mentor qui elle, était une pointure - mais je n'atteins certainement pas la cheville des grands aujourd'hui disparus. Accusons, pour mon ego, le manque d'expérience et mon âge pas encore très avancé. A l'échelle d'une vie d'Homme, 39 ans, ça n'est pas encore la force de l'âge !
Quelles que soient les raisons qui ont poussé les nobles Sidhes à venir toquer à ma porte, le résultat est le même. J'ai parlé à plus de Feys tirés à quatre épingles ces derniers jours que je ne l'avais fait dans tout le reste de ma vie ! Bénies soient mes capacités d'adaptation qui m'ont permis de ne pas complètement perdre mes moyens devant ces très hautes silhouettes aux yeux tricolores, venues me vanter les mérites de leurs cours respectives. Il m'a fallu un petit moment pour comprendre ce qu'ils voulaient et j'ai dû puiser dans toutes mes ressources de stoïcisme pour rester de marbre face à leur discours. Moi ? Druide attitré d'une cour ? Qui a rajouté des lignes à mon CV pendant que je ne regardais pas ?
Ils ont parlé, j'ai posé des questions dont je ne suis pas sûr d'avoir entendu les réponses et ils sont partis, chacun leur tour, non sans m'avoir conseillé d'aller m'adresser directement aux futurs couronnés afin de faire un choix avisé. Là seulement, j'ai réalisé qu'à moins d'être passé à côté d'une information capitale à la télévision locale, je venais d'entendre une exclusivité de première catégorie ! Ainsi, les futurs têtes des Sithins seront donc Cian et Dagda. Même moi - qui ne suis pas encore bien au fait des histoires de cours - ne suis pas réellement surpris de cette information. Dagda a déjà été sur le trône et Cian a fait ses preuves en tant que guerrier de talent.
Et d'après les rumeurs, ils ne s'entendent pas très bien ces deux là. Je commence à me dire que venir sur cette île n'était pas la meilleure de mes idées ! A moins que je ne sois là justement pour ça. Pour faire profiter un de ces dirigeant de mes conseils avisés afin d'éviter une nouvelle guerre, d'éviter de nouveaux conflits inutiles entre ces peuples anciens, certes, mais qui ont passé des millénaires à se cogner sur la tête et à s'opposer aux humains. Un peu de paix, est-ce trop demander ?

C'est probablement pour tenter de répondre à cette question que je me retrouve dans le domaine Balor, à la recherche d'un Sidhe dont je n'ai jamais croisé le regard. Tout ce que je sais de lui, je le sais des légendes et de ce que les seigneurs Unseelies m'en ont dit : une tresse noire, une haute taille et la fâcheuse tendance à traîner dans ce coin pour former les guerriers de la cour Unseelie. Ses prochains soldats personnels, donc. Assez maigre, quand il s'agit de retrouver quelqu'un. Mais heureusement pour moi, je sais parler et poser des questions quand c'est nécessaire, sans forcément me formaliser des regards hautains que certains abrutis m'adressent au lieu de me répondre. Les Sidhes... C'est à se demander pourquoi je fais l'effort de venir ! D'autant plus qu'il parait que les Seelies seront pire... Une vraie partie de plaisir qui s'annonce !
Mais qu'ils fassent ce qui leur plait, parce qu'au final, le choix m'appartient et ce sera tant pis pour ceux qui m'ont toisé comme si je n'étais qu'un insecte qu'ils n'ont pas eu envie d'écraser de crainte de salir leurs bottes. Je peux même les envoyer tous sur les roses si ça m'amuse, et au diable les anciennes relations entre les couronnes et les druides. Je suis venu parce que je pense que c'est ce qui est juste et ce qui doit être fait. Mais qu'on me traite comme quantité négligeable, comme un mortel sans intérêt, et j'irai proposer mes talents aux Feys qui en auront besoin !
Ma confiance n'est pas chose qui s'acquiert facilement. Mon respect non plus, d'ailleurs. Et pour les obtenir, j'ai besoin qu'on me respecte et qu'on ait confiance en moi. Un lien sain, juste et équilibré. Un lien qui sera probablement difficile à construire, mais tout commence par un peu de bonne volonté.
J'espère que Cian sera de mon avis quant à la façon de mener les négociations. Un mot de travers et je rentre chez moi !
Je passe beaucoup trop de temps à chercher et à me faire regarder de haut et quand je finis par enfin mettre la main sur le Sidhe que je cherche, je suis plutôt de mauvaise humeur.
Mais ce dernier est très occupé à faire son travail et pendant les quelques secondes que je passe à l'observer à distance, je respire profondément pour retrouver un semblant de calme. Après vingt minutes à m'offusquer de l'impolitesse de ces Sidhes, ça serait quand même un peu hypocrite de ma part d'aboyer sur ce Cian qui ne m'a pas encore adressé la parole et d'être aussi désagréable que tous ces grands prétentieux. C'est donc très calme que je me racle la gorge et que je lance, dans l'air froid de ce matin de décembre :

- Excusez-moi d'interrompre votre entrainement mais j'aimerais m'entretenir avec votre Capitaine. A propos d'un sujet qui ne concerne que lui.


Je ne pense pas qu'il soit temps d'annoncer à ces soldats que le Sidhe qui les forme sera bientôt leur Roi. Et ça n'est certainement pas à moi de le faire. Pas si je veux que ma tête reste fixée à mes épaules.




 
Don't mess with magic.
" The power of Thought, the magic of the Mind! "→  code : ellaenys. // quote : Lord Byron
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR Swallowing darkness.

Cian N. Quinn

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 27/04/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1991
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Nayden B. Wiesław.
› L'AVATAR : Seb Stan.
› LES CREDITS : Ellaenys, tumblr ( je sais pas qui :/ )
› LA COULEUR RP : Blanc !

ADMINISTRATEUR ∮ Swallowing darkness.

MessageSujet: Re: The greater the power, the more dangerous the abuse. [PV Cian]   Mer 23 Déc - 23:19
Let's Talk
Nuada+Tomas

L’entraînement avait toujours été obligatoire pour les Sidhes appartenant à la Maison Balor. Valeureux guerriers, fiers combattants et fers de lance des Unseelies, ils se devaient d'être au meilleur de leur niveau. Évidemment, il y avait quelques un qui avaient énormément de mal à tenir une arme ou à battre un adversaire, et les séances étaient faites pour cela. Nuada n'était pas le seul Sidhe qui entraînait les plus jeunes d'entre eux, d'autres s'étaient partagés la tâche. Lui, en sa qualité d'ancien Capitaine des Gardes de la Reine Défunte, avait pour coutume d'entraîner les meilleurs.  Ils étaient tous, sans conteste, de très bon niveau.. capables de détruire un ennemi aussi rapidement que brutalement mais aucun n'avait jamais réussi à toucher l'ancien Dieu de la Guerre. Il avait gagné le respect de ses pairs par le travail conséquent qu'il avait dû abattre pour en arriver là. Jamais il n'avait passé une journée sans tenir son arme, jamais il ne s'était dit que l'entraînement ne lui servirait à rien. Après tout, il n'était pas comme ses frères aînés, il n'avait aucun don particulier et, par conséquent, il avait travaillé d'arrache-pied pour mériter ce qu'il avait aujourd'hui.

Ce matin là, comme tous les autres matins, il avait retrouvé ses compagnons d'entraînement. Ils étaient au nombre de cinq, marqués par la vie et surtout par la guerre. Ils avaient délaissé les armures et autres tenues inadéquates, ne portant qu'un débardeur pour certains ou de simples t-shirts pour d'autres. Il faisait froid mais les Feys avaient une facilité de régénération telle que les températures extrêmes ne les atteignaient que peu. Et, si ce jour était tout à fait normal pour ses comparses, Nuada avait la tête ailleurs : sa femme n'arrêtait pas de lui annoncer de mauvaises nouvelles et il cherchait désespérément une solution à tous leurs problèmes. Pour sûr, le Seigneur de la Maison Balor lui avait signifié qu'un Druide viendrait à sa rencontre, mais les histoires de politique gavait sincèrement le Sidhe et il en avait oublié la venue de Tomas.

Pour l'heure, il se retrouvait face à un gaillard plus grand que lui mais particulièrement fin dans sa musculature peu travaillée. Aucune arme n'était à portée sûrement parce qu'ils avaient décidé de travailler le corps à corps pur et dur. Le Sidhe aux cheveux bleus ciel lança son poing dans la direction de Nuada ce qui n'était qu'une feinte pour venir lui faucher les jambes par la suite. L'arme de chair fut frappée d'un coup de poignet vers l'extérieur pour le déséquilibrer et, la jambe qui se tendait pour venir le faucher fut touchée par le talon de Nuada. Un crac se fit entendre. Le Sidhe touché grimaça en serrant les dents mais aucun cri ne s'échappa de ses lèvres. «  Tu es trop prévisible, je te l'ai déjà dis. Évite les feintes, tu es grand, tu es donc fort. » Faisant un signe de la main à un autre des Sidhe il marmonna « Darenyal, emmène-le se reposer. » Jetant un bref œil à la jambe qui ne semblait pas dans une bonne position, il soupira. Cela mettrait plusieurs jours à guérir, il aurait dû faire un peu plus attention.. mais il était connu pour n'avoir aucune modération dans ses méthodes d'apprentissage. Du moment que les choses rentraient, autant qu'elles puissent le faire violemment, histoire qu'elles ne soient pas oubliées.

Une fois le blessé éloigné, il ne restait plus que trois Sidhes avec lui. Il en choisit deux et leur fit signe de s'entraîner entre eux. Le troisième était approché et il lui marmonna quelque chose à l'oreille. Ce fut à ce moment qu'une voix leur parvint alors que le lieux était plus ou moins vide. Le regard tricolore de Nuada se posa sur l'impertinent. Au final, il ressemblait à tous les autres Sidhes si ce n'étaient le tatouage de rosier sur son bras gauche et un étrange tatouage argenté fait de veines et autres arabesques le long de son bras droit. Silencieusement,  il fit un signe de tête aux trois autres pour qu'ils puissent continuer l'entraînement. Se détournant, Nodens attrapa Terreur Mortelle qu'il avait laissé au sol non loin de là afin de la replacer dans son dos grâce au fourreau qu'il attachait par dessus son débardeur. Les pieds enfoncés dans de larges bottes de cuir remontant à ses genoux et enfermant un pantalon noir, il s'avança vers l'inconnu. « Bonjour. C'est moi, qu'est-ce que je peux faire pour vous ? » Il était poli, il l'avait toujours été jusqu'à ce qu'on lui manque de respect.. ce qui n'était pas encore arrivé pour l'heure. Normalement, ceux qui ne faisaient pas parti de la Maison Balor n'avaient pas le droit de poser les pieds dans les environs, mais si les gardes l'avaient laissé passer, c'était bien qu'il en avait eu l'autorisation.

Tout à coup, il se souvint de ce que lui avait dit le Seigneur de la Maison : ce type là avait un reflet bizarre dans les yeux, et une sensation naturelle émanait de lui. Cela faisait très longtemps que Nuada n'avait pas croisé de Druide. Il était donc celui qui avait été envoyé pour discuter avec lui, celui qui devait choisir entre les Seelies et Unseelies. « Vous êtes le druide qui a été envoyé. » Penchant la tête de côté, le regard de bleus et d'or glissa le long de la silhouette de Tomas avant de regarder par dessus son épaule. Il  lui fit signe de le suivre tandis qu'il le dépassa pour commencer à marcher. « Cela ne vous gêne pas que nous discutons en marchant ? A moins que vous préférez le faire dans un endroit plus chaud. »  



Nuada/Nodens
Briseann an dúchais tri shúile an chat
ξ
C’est dans ses yeux qu’on lit la vraie nature d’un homme.
Revenir en haut Aller en bas
DRUIDE natural witchcraft.

Tomas O'Dochartaigh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/12/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2207
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Liam O'Halloran
› L'AVATAR : Ian Bohen
› LES CREDITS : Tumblr
› LA COULEUR RP : PowderBlue

DRUIDE ∭  natural witchcraft.

MessageSujet: Re: The greater the power, the more dangerous the abuse. [PV Cian]   Lun 28 Déc - 15:01
The greater the power, the more dangerous the abuse
ft. Cian & Tomas
Même si Cian ne s'était pas retourné vers moi en confirmant son identité, j'aurais su que c'était lui. Il n'est pas menaçant envers moi, il n'exprime pas d'animosité particulière mais alors qu'il remet son épée dans son fourreau, c'est difficile de ne pas le trouver impressionnant et charismatique. J'ai presque envie de dire effrayant mais nous n'en sommes pas encore là. Il est simplement froid et d'une politesse rigide, ce qui est déjà mieux que ce que m'ont fait subir certains de ses pairs quelques minutes plus tôt. Puis il semble qu'une idée fasse son chemin dans son esprit puisque son regard s'éclaire, le temps d'un millième de seconde, et je n'ai plus l'impression que ma vie est en danger. Du moins, pas pour les minutes à venir.
A mon tour d'acquiescer lorsqu'il s'assure de la raison de ma visite et oui, je frémis un peu sous le poids de son regard tricolore. Je savais - à peu près - dans quoi je m'engageais en venant ici mais je dois être honnête avec moi-même, ce Sidhe me fait froid dans le dos ! S'il le souhaite, il peut me trancher la gorge d'un petit coup de son épée monstrueuse et je n'aurai même pas le temps de me rendre compte de quoi que ce soit ! En fait, il n'aurait même pas besoin de dégainer l'horreur qui pend dans son dos pour m’annihiler. Une idée qui ne m'aide pas vraiment à me détendre, même s'il a l'air de savoir qui je suis et qu'il semblait attendre ma visite.
Ce qui m'aide, en revanche, c'est qu'il évoque le froid ambiant. Je souris et le suis alors qu'il se met en marche.

- Le froid ne me fait pas peur.

Bien au contraire, mais je ne lui fais pas encore assez confiance pour lui en donner la raison. Comme tout mortel, je mourrais certainement dans une tempête de neige, mais la nature de ma Main de Pouvoir m'aide à résister, un peu plus que la plupart des humains. Si je choisis les Unseelies ou s'il me demande directement en quoi consiste mon pouvoir, je lui dirai mais sinon, je garderai cette information pour moi.

Une fois que nous sommes assez éloignés du groupe de soldats, je regarde celui qui sera bientôt le futur roi des Unseelies et lui demande, sans m'embarrasser d'une subtilité inutile :

- Je vais être franc avec vous, je ne sais pas ce qu'un roi peut attendre de moi en tant que Druide. J'ai des connaissances et certaines compétences très spécifiques, et j'ai un pouvoir qui ne demande qu'à s'épanouir mais je ne vois pas en quoi ça pourrait vous servir.


Je devrais certainement le mettre en garde à propos de tout un tas d'autres points, qu'il s'agisse de mon caractère ou de mon refus catégorique d'obéir aux ordres de qui que ce soit mais il n'est pas l'heure d'exposer toutes les cartes que j'ai en main. C'est un Sidhe, que j'ai en face de moi, et pas le plus loquace, il semblerait. Il ne serait pas prudent de tout lui dévoiler dès maintenant. Il vaut mieux attendre d'en savoir plus sur ce que serait mon rôle avant de trop en dire.

- Mais puisque tous les Seigneurs Sidhes de l'île sont venus toquer à ma porte, je suppose que je pourrai avoir une certaine utilité. Dans ce cas, pourquoi est-ce que je devrais rejoindre la cour Unseelie ?


Je me sens presque comme un recruteur face à un candidat. Presque, parce que je n'ai jamais rencontré aucun recruteur de toute mon existence - l'avantage de travailler seul et pour mon propre compte - et parce que l'homme que j'ai en face de moi est loin de ressembler à un candidat à quoi que ce soit. C'est moi qui ai le choix de la cour que j'aiderai, mais j'ai la sensation que Cian participera à cette décision. Il choisit au moins autant que je choisis.  Et je n'ai aucun doute sur le fait que si je ne lui conviens pas, je me ferai expulser sans mnagement des terres Unseelies, même s'il doit ainsi être mis en situation d'infériorité face aux Seelies. J'avoue ne pas avoir encore bien saisi l'ampleur du fossé qui sépare les deux cours. Est-ce que Cian serait prêt à s'encombrer d'un druide qu'il déteste juste pour faire un pied de nez à Dagda ?

- Devez-vous me séduire pour que je n'aille pas rejoindre votre concurrent ?

Oui bon, personne n'a dit que je n'avais pas le droit de le chatouiller un peu ! Je n'ai pas envie de signer avec un roi qui n'a sens de l'auto-dérision ! Parce que je n'ai pas l'intention de me laisser mener à la baguette ou de garder la bouche fermée s'il me cherche. Mieux vaut donc tester la température de l'eau à l'avance, n'est-ce pas ?





 
Don't mess with magic.
" The power of Thought, the magic of the Mind! "→  code : ellaenys. // quote : Lord Byron
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR Swallowing darkness.

Cian N. Quinn

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 27/04/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1991
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Nayden B. Wiesław.
› L'AVATAR : Seb Stan.
› LES CREDITS : Ellaenys, tumblr ( je sais pas qui :/ )
› LA COULEUR RP : Blanc !

ADMINISTRATEUR ∮ Swallowing darkness.

MessageSujet: Re: The greater the power, the more dangerous the abuse. [PV Cian]   Dim 3 Jan - 18:51
Let's Talk
Nuada+Tomas


Oh il allait connaître Cian, peut-être pas le comprendre, mais il était aisé de savoir comment ce Sidhe fonctionnait. Il n'était pas très loquace et il jugeait rien qu'en un simple coup d'oeil. La force de l'habitude et surtout de sa prudence exacerbée. De plus, il n'était pas ici par gaieté de cœur, ce n'était pas un choix qu'il avait fait de parler à Tomas, cela avait été une demande des Seigneurs des Maisons Nobles.. et pour l'heure, il devait leur obéir au maximum de ses possibilités.. non pas parce qu'ils avaient un quelconque pouvoir sur lui mais Cian était un Guerrier, pur et dur.. Il savait mener des troupes, une bataille mais en aucun cas il n'avait le sens de la politique. Le Seigneur de la Maison Balor le savait mieux que personne et tentait, tant bien que mal, de mettre Cian dans le bain. Ce dernier refusait toujours les réunions ou s'endormait pendant quelques petites réflexions sur les lois Unseelies.. ce qui ne faisait pas de lui le candidat idéal pour porter une couronne. Mais il était fidèle à ses valeurs, fidèle à ce qu'il était, il n'avait pas été atteint de folie et il connaissait tous les rouages de la Cour. Un Unseelie de cœur, un Unseelie depuis la création des Cours.

Avançant paisiblement, il jetait un œil autour de lui : les baraquements semblaient vides, pas une âme aux alentours mis à part quelques Gardes qui ne bougeaient pas aux entrées du cœur du Domaine. Son attention fut donc tout naturellement attirée par la personne qui marchait à ses côtés. Il n'avait pas peur du froid, grand bien lui fasse, Cian se fichait éperdument de la raison qui faisait qu'un humain n'était pas grandement atteint. Il se fichait aussi de ce que lui disait le Druide simplement parce qu'il n'avait aucune envie de prendre la moindre décision politique. «  Je ne suis pas roi. » Il ne l'était pas encore et il n'avait pas envie qu'on le considère comme tel. Encore une fois, Cian était un Guerrier pas un clampin qu'on mettait sur un trône pour faire bonne figure. Il avait accepté ce rôle parce qu'on ne lui avait pas laissé le choix. « La nature. » Une réponse énigmatique, une réponse qui voulait pourtant tout dire. Le Sithin avait besoin d'un Druide pour la nature, pour l'harmonie qu'ils avaient perdu.

Il s'arrêta alors dans sa marche afin de faire face au Druide. « Je n'ai aucune raison, aucune flatterie, aucune demande à vous faire. » Ses prunelles tricolores jaugeaient un long moment l'expression de Tomas avant qu'il ne reprenne, toujours dans le plus grand calme. « Votre choix, pas le mien. Si vous préférez rejoindre la Cour Dorée, libre à vous. Je ne vais pas vous faire tout un speech pour essayer d'enjoliver la Cour Enténébrée, ce n'est pas mon genre. » Haussant les épaules, il soupira, laissant s'échapper une brume blanche d'entre ses lèvres. « Les Cours ont besoin d'un représentant naturel de la Grande Déesse, les Druides sont un peu comme des prêtres, des catalyseurs d'énergie. Il en faut un, ou plusieurs, pour que les Sithins soient à leur plein potentiel. » Et, tandis que les Sithins se mourraient, un couronnement et des représentants de la Déesse devraient largement suffire pour les nourrir. Cian connaissait son rôle, il savait dans quoi il s'embarquait mais ce Druide ne savait rien. Il était jeune, il n'avait sans doute jamais approché de près les Nobles Feys et son éducation était à faire. Soit, mais Cian n'avait pas envie de jouer les précepteurs pour un humain.

Il reprit donc sa marche et retint un rire à la dernière question que Tomas lui posait. Une séduction, il ne manquait plus que cela tient. « Je ne suis pas mon frère. » Oh non, Dagda aimait jouer de beaux tours pour séduire les personnes qui l'entouraient, un peu à l'image d'Orel ou encore de David. Il se faisait plaisant, abordable et adorable, arrivant à gagner amitié ou amour en un regard. Non. Nuada n'avait pas été fait de ce moule là, il ne pliait pas les genoux, il ne séduisait personne : on lui faisait confiance ou pas, il n'y avait pas de juste milieu. « Comme je l'ai déjà dis, ceci est votre choix, pas le mien. Les Unseelies mises sur la fidélité et la confiance, il n'y a aucune fidélité ou confiance dans la séduction, juste de l'illusion. » En attendant, ils n'étaient pas encore arrivés au cœur du sujet. «  Vous êtes encore bien jeune.. Je suppose que vous avez des questions plus.. pointues à me poser non ? » Un sourcil haussé, il lui lançait un regard en coin.



Nuada/Nodens
Briseann an dúchais tri shúile an chat
ξ
C’est dans ses yeux qu’on lit la vraie nature d’un homme.
Revenir en haut Aller en bas
DRUIDE natural witchcraft.

Tomas O'Dochartaigh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/12/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2207
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Liam O'Halloran
› L'AVATAR : Ian Bohen
› LES CREDITS : Tumblr
› LA COULEUR RP : PowderBlue

DRUIDE ∭  natural witchcraft.

MessageSujet: Re: The greater the power, the more dangerous the abuse. [PV Cian]   Dim 3 Jan - 21:50
The greater the power, the more dangerous the abuse
ft. Cian & Tomas
Et bien... Je n'ai pas encore rencontré Dagda mais j'espère qu'il est plus amène que l'énergumène que j'ai sous les yeux ! Je ne peux pas dire que je m'attendais à un joyeux luron, mais je n'avais pas non plus anticipé que j'allais faire face à un Sidhe presque encore plus froid que la glace que je travaille. Booooon... Ça s'annonce merveilleusement bien cet entretien ! Est-ce qu'on peut parler d'entretien quand un des deux protagonistes ne s'exprime que par monosyllabes ? Non, je suis sévère. Mais deux mots et rien de plus, ça n'incite pas vraiment aux grandes effusions ! Pourtant, je m'étais mis en tête que les Unseelies étaient un peu plus décomplexés. Soit je me trompe, ce qui est très possible, soit c'est juste Cian, et c'est aussi très possible. Il a parfaitement l'air du guerrier qu'il est, tout rigide et plein de maîtrise. Ça a pas l'air très folichon, dis donc, d'être capitaine de la Garde. Ceci dit, il est aussi probable que je ne comprenne pas réellement la réalité de son existence de Sidhe et la réalité de son histoire. Le peu que j'en sais ne me parle pas vraiment. C'était probablement plus dur que ce que je ne peux deviner, ce qui explique peut-être son attitude glaciale.
Ou alors, ma tête ne lui revient pas. Ou il n'a strictement rien à faire d'un Druide dans son entourage ! Et vu son éloquence, pour le moment, c'est peut-être la réponse la plus adéquate. Je suis à une seconde de lui dire que si ma présence n'a aucun intérêt, autant nous faire gagner du temps à tous les deux, quand il daigne enfin aligner plus de trois mots d'affilée. Oh, je ne peux pas dire que le ton soit chaleureux, mais je ne doute pas un instant de la sincérité de ses mots. Et s'il est antipathique au moins n'essaie-t-il pas de m'embobiner avec de belles paroles. Le choix sera le mien, donc. Et vu le bonhomme qui se tient devant moi, tout froid mais bien honnête, il est bien possible que ma réflexion ne soit pas longue, même si je ne comprends toujours pas très bien le rôle que je pourrais avoir à sa Cour.

Mais il me tient quand il rit à ma dernière remarque et qu'il répond à ce qui se voulait une plaisanterie par les seuls mots dont j'avais besoin pour être convaincu. Confiance et fidélité. Mes pieds s'arrêtent tandis qu'il poursuit, sans se rendre compte de l'importance de ce qu'il vient de dire. Il me regarde, un sourcil en l'air et je n'ai qu'une envie, c'est de lui tendre la main pour sceller notre entente.

- Je ne sais pas qui est votre frère et présenté comme vous venez de le faire, je ne suis pas certain d'en avoir envie. Le mensonge et la trahison sont les seules choses que je ne pardonne sous aucun prétexte. D'ailleurs, n'êtes-vous pas censés ne pas pouvoir mentir ? Je croyais que les Feys ne pouvaient pas mentir.


A moins qu'il ne s'agisse que des Sidhes ? Ma mémoire m'abandonne mais comme Cian est un Sidhe, mes doutes n'ont que peu d'importance.

- Voilà une question d'ailleurs. Le mensonge est-il seulement affreusement mal vu ou est-ce qu'il vous est impossible ?

La nuance est diablement importante ! Un Fey qui n'en a rien à faire de son âme - ou ce qu'ils ont d'approchant - pourra mentir sans vergogne s'il ne risque pas de partir en fumée au moindre détournement de vérité !
En réalité, j'ai au moins un millier de questions à lui poser mais je doute que le moment soit bien choisi pour lui demander ce qu'il en est réellement de la paix entre les deux Cours ou quelle est la position des Sidhes par rapport aux peuples de l'Ombre qui viennent d'arriver sur l'île.

- J'ai en effet des questions relatives à mon rôle. Déjà, que voulez-vous dire par "La nature" ? Cette réponse n'a pas réellement éclairé ma lanterne. Si vous voulez seulement arroser vos potagers, je pense que les humains lobotomisés de l'île peuvent s'en charger. Et même si j'ai la main verte, j'ai horreur de jardiner. Ensuite, si je choisis la Cour Unseelie, serai-je interdit de tout contact avec les Seelies ? Devrai-je refuser mon aide à un Seelie qui me la demande ? Pour faire plus simple, est-ce qu'en ralliant une Cour, j'ai quand même le droit d'interagir avec l'autre ?

Une question qui a une haute importance. Rejoindre une Cour, je trouve cela plutôt intéressant. Et si j'arrive à développer une réelle relation de confiance avec le Dirigeant, je pense pouvoir en retirer beaucoup de satisfaction. Ce que je souhaite, c'est rendre Aghna fière de moi et du rôle qui sera le mien. Mais je ne veux pas que ça aille à l'encontre de mes convictions et de ce que je suis.

- Vous, en tant que Sidhe Unseelie, qu'est-ce que vous voudriez qu'un Druide vous aide à réaliser ?

Oui parce que s'il n'a pas eu l'air enchanté de m'entendre l'appeler "Roi", j'ai eu l'impression qu'il tenait à son titre d'Unseelie. Si c'est par ce biais que je peux savoir ce qu'il attendrait de moi, autant me plier à ses préférences... L'étiquette collée sur son front m'importe peu en cet instant.



 
Don't mess with magic.
" The power of Thought, the magic of the Mind! "→  code : ellaenys. // quote : Lord Byron
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR Swallowing darkness.

Cian N. Quinn

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 27/04/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1991
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Nayden B. Wiesław.
› L'AVATAR : Seb Stan.
› LES CREDITS : Ellaenys, tumblr ( je sais pas qui :/ )
› LA COULEUR RP : Blanc !

ADMINISTRATEUR ∮ Swallowing darkness.

MessageSujet: Re: The greater the power, the more dangerous the abuse. [PV Cian]   Mer 6 Jan - 21:17
Let's Talk
Nuada+Tomas


Nuada parlait peu : quelques mots, quelques regards bien placés, tout cela avait été une habitude qu'il avait prise depuis deux milles ans. Au service de Lizabeth, il n'avait jamais eu l'occasion de donner son avis excepté en ce qui concernait la protection de la Reine. A force d'être silencieux et de communiquer par les actes, Nuada était devenu le moins bavard des Unseelies. Du temps de sa jeunesse, il avait été bien plus amusant, forte tête, capable d'éloquence mais cela remontait à bien trop loin dans ses souvenirs. Et puis, les Feys étaient des créatures qui parlaient peu mais bien la plupart du temps, justement, cette histoire de mensonge faisait d'eux des cibles si jamais ils ne faisaient pas attention à ce qui s'échappait de leurs lèvres. Ainsi, dans la position du prochain souverain des Unseelies, il était devenu encore moins bavard qu’auparavant, préférant se taire plutôt que de sortir des inepties ou de manipuler ceux qui l'entouraient. Il ne voulait pas devenir comme Lizabeth ou encore Orel, il ne voulait pas se mentir à lui-même et surtout, il ne voulait pas jouer des mots pour asseoir son autorité. Ce qu'il ne savait pas était qu'il n'avait pas besoin de parler pour ficher la frousse à tous les Sidhes qui le connaissaient. Un jour, quelqu'un lui ferait la remarque et il risquerait de le regretter.. pour sûr.

En attendant, il avait fait l'effort de donner de son temps à ce Druide qu'il ne connaissait pas, du temps pour répondre à ses questions mais pas du temps pour le séduire afin qu'il rejoigne la Cour Enténébrée. Les Unseelies se faisaient confiance parce qu'ils étaient ensemble par choix, non pas par obligation ou parce qu'ils attendaient quelque chose des Nobles. C'était une manière de voir le monde, une manière de vivre qui différait complètement de la Cour Dorée. « Je ne me permettrais pas d'émettre des jugements de valeur sur mon aîné, ce que je pense de lui ou de la Cour Dorée n'est que personnel. » Tomas pouvait se faire sa propre opinion des Seelies, Nuada ne les aimait pas mais ce n'était pas le cas de tout le monde. Il avait une histoire complexe au milieu des Cours Féeriques et ce passif l'obligeait à avoir une vision subjective, il le savait mais s'en fichait. Puis vint la question sur le mensonge, une question très complexe en soi et il ne savait pas comment l'expliquer correctement à un humain qui n'avait visiblement jamais fait les frais des capacités des Feys. « Nous pouvons mentir mais les conséquences sont bien trop mortelles pour que nous ayons l'envie de le faire. Je suppose que nous ne pouvons pas mentir si nous souhaitons rester en vie.. Mais les Feys sont très doués dans l'art du détournement et de la manipulation des mots pour faire croire n'importe quoi à n'importe qui. L'omission  n'est pas un mensonge et la demi-vérité non plus. » Hochant la tête, fier de sa manière d'énoncer les choses, Nuada se sentait en accord avec lui-même.

Il observa longuement le jeune homme afin de vérifier que tout était clair sur ce sujet et, si tel était le cas, il pouvait donc passer à autre chose. Les yeux tricolores du Sidhe s'élevèrent en direction des cieux, il pensait avoir été clair en ce qui concernait le rôle du Druide, mais pas assez visiblement. Il fallait donc qu'il fasse l'effort d'étoffer un peu ce qu'il disait et d'arrêter de parler par énigme, ou tout du moins, par monosyllabe. Retenant un soupir, non pas d’exaspération mais de réflexion, il reprit tranquillement sur un ton toujours aussi monocorde : « Nous avons déjà un jardinier pour le Jardin des Ténèbres. » Etait-il sérieux ? Peut-être.. ou pas. « Les Druides ne se rabaissent pas à des tâches ingrates. Comme je vous l'ai dis, chaque Sithin doit être connecté à la Déesse et au Nemeton du manière ou d'une autre surtout quand un Roi ou une Reine est à la tête d'une Cour. Les dirigeants des Cours ne sont pas seulement des personnes qui doivent gérer les lois ou les membres de cette Cour, ils sont la nourriture du Sithin qui puise dans notre propre énergie afin de vivre. Les Rois et Reines doivent alors être capables de se régénérer rapidement. La présence seule d'un Druide auprès des dirigeants permet une régénération plus importante grâce au lien qui l'unie à la Déesse ou encore au Nemeton. Je ne vois pas comment je pourrais vous expliquer les choses plus clairement.. » Et si Tomas ne comprenait toujours pas, Nuada allait finir par croire qu'il était un idiot. Mais pour l'heure, ce n'était pas le cas.

Au moins, il avait beaucoup parlé, un peu trop à son goût d'ailleurs. Et puis.. il y avait les questions sur les Seelies, trop de questions sur les Seelies. Pourquoi un Druide qui rejoindrait une Cour voudrait garder des contacts avec l'autre ? Il n'avait pas peur pour sa tête ? Visiblement pas. « Les personnes qui interagissent avec les deux Cours sont appelés des espions.. » C'était parfaitement logique, dans le cadre de deux armées s'affrontant, un membre d'une armée n'allait pas taper la causette au camp adverse. « Mais, encore une fois, c'est une question de confiance. Beaucoup d'Unseelies gardent contact avec des anciens amis Seelies. » Bien que ces derniers aimaient toujours rabaisser leurs anciens camarades, mais ça c'était une autre histoire. « Mais ces Unseelies sont dignes de confiance. Je ne vous connais pas, et je ne vous fais pas confiance, pourquoi je vous laisserai discuter avec des Seelies ? » Une question pour une question, les sourcils froncés, Nuada se demandait bien pourquoi ce Druide cherchait tant à rester au milieu alors qu'il était venu le voir tout de même. Faire des choix dans la vie c'était compliqué mais l'absence de choix en était un aussi. Et il avait déjà répondu à la question sur le rôle de Tomas, que cela soit pour lui ou pour les Seelies. Personnellement, il n'avait rien à partager avec un Druide.. sans doute parce qu'il n'avait pas eu l'opportunité de bavarder avec beaucoup d'entre eux. «  Je suppose que le rôle de base est déjà un lourd fardeau : faire le lien entre la Déesse et moi-même semble particulièrement compliqué sachant qu'elle a disparu de la circulation. Mais il me semble que vous Druides êtes tout aussi doués dans l'art de la guérison. Je ne crache pas dessus. »



Nuada/Nodens
Briseann an dúchais tri shúile an chat
ξ
C’est dans ses yeux qu’on lit la vraie nature d’un homme.
Revenir en haut Aller en bas
DRUIDE natural witchcraft.

Tomas O'Dochartaigh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/12/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2207
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Liam O'Halloran
› L'AVATAR : Ian Bohen
› LES CREDITS : Tumblr
› LA COULEUR RP : PowderBlue

DRUIDE ∭  natural witchcraft.

MessageSujet: Re: The greater the power, the more dangerous the abuse. [PV Cian]   Jeu 7 Jan - 13:14
The greater the power, the more dangerous the abuse
ft. Cian & Tomas
Et bien et bien... Il est pire qu'une huître, ce futur roi des Unseelies ! Une huître timide et asociale, si j'ai envie de pousser l'image jusqu'au bout ! Je ne suis pas forcément non plus de ceux qui encombrent les conversations mais ce futur souverain est une sacrée pointure quand il s'agit d'en dire le moins possible ! Chaque mot qui sort de sa bouche a presque l'air de lui faire mal ! Ou de l'ennuyer au plus haut point, je ne suis pas encore certain. Mais je ne lui en tiens pas rigueur. D'après ce que je sais des cours Sidhes, parler semble dangereux. Chaque propos peut se retourner contre celui qui le prononce et forcément, ça n'incite pas aux confidences ou aux bavardages. Et vu ce que Cian m'explique au sujet du mensonge, il semble qu'une grande partie des mots soufflés par les Sidhes puisse être considérée comme du mensonge, même s'ils prétendront le contraire en se cachant derrière la sémantique. Mensonge par omission ? Semi-vérité ? En ce qui me concerne, c'est du pareil au même ! Je me demande presque ce que je fabrique sur cette île mais le futur Roi qui se trouve devant moi a au moins le mérite de dire la réalité des choses. S'il est capable de me dire que les siens excellent dans la manipulation de la vérité, c'est qu'il doit être capable de ne pas mentir - ou ne pas se contenter de semi-vérités, puisque c'est aussi de ça qu'il s'agit - et si un futur roi peut être honnête et s'offusquer des méthodes de certains autres, alors il doit être possible d'accorder sa confiance à certaines Êtres sur Ellan Vannin. C'est déjà mieux que rien... Seul l'avenir me dira si j'ai raison d'accepter de leur laisser le bénéfice du doute.

- Je ne vais pas dire que ce que vous dîtes me rassure mais j'apprécie votre honnêteté sur le sujet.

Parler d'une des interdictions majeures des Sidhes n'a pas semblé chose facile pour lui, la moindre des choses est de le remercier d'avoir répondu à ma question qui manquait peut-être de subtilité.
Puis, malgré son évidente réticence - que je n'explique pas vraiment - il me donne un peu plus d'information sur le rôle d'un Druide au sein d'une Cour. A priori, personne n'attend de moi que j'agisse ou que je réalise certaines actions spécifiques. Non, apparemment, il s'agit d'un rôle d'intermédiaire entre la Déesse qui offre au monde son pouvoir et les souverains qui alimentent l'énergie des Sithins. Je ne vais pas dire que je comprends parfaitement ce que ça implique mais il semble que la seule présence du Druide soit suffisante. Bon. C'est certes loin de ce que j'avais imaginé mais j'ai dans l'idée que le bougon qui grince des dents devant moi ne s'est pas encore demandé ce qu'il pourrait bien faire d'un druide comme moi. D'ailleurs, il est plutôt avare de détail lorsque je lui demande d'être un peu plus spécifique mais je ne lui en veux pas. Peut-être sera-t-il plus demandeur lorsqu'il sera couronné.

- Guérir est dans mes cordes, en effet. Certaines plantes sont vraiment extraordinaires et c'est amusant de constater comme elles peuvent parfois sauver ou tuer, selon le dosage.

Je lui souris.

- Je comprends qu'il faille une grande confiance pour accepter l'aide de quelqu'un qui a les connaissances suffisantes pour tuer en prétendant guérir.

La confiance. Il semble que ce sera le mot qui aura le plus de poids dans cette conversation.

- Vous pourriez me laisser discuter avec les Seelies parce que cela va forcément se produire, sur une île aussi petite qu'Ellan Vannin. Tout comme je ne compte pas fermer la porte de ma boutique aux membres de la Cour que je ne choisirai pas. En l'occurrence, il s'agit simplement d'être civique et poli. Et parfois serviable, même. Pour tout ce qui concerne la politique en revanche, il me parait évident qu'une fois un camp choisi, je m'y tiendrai.

Je claque des doigts et après quelques mouvements de ma main droite, avec l'eau qui stagne dans un bac à fleurs vide pour la saison, je fais apparaître une coupe de glace imitant parfaitement le cristal que je tends à Cian.

- Certaines plantes, mélangées à certaines boissons, forcent la vérité à être dite, c'est assez pratique pour démasquer les espions. En tous cas, ça l'est avec les mortels, je ne suis pas certains que cela fonctionne sur les Feys. En attendant que je retrouve Danu, je suis certain que je pourrai vous être utile.

Il me plait, avec sa méfiance. S'il m'avait accueilli à bras ouverts et la bouche en coeur pleine de promesse, je ne l'aurais pas cru. En me traitant d'espion et avec ses grognements presque boudeurs, il m'aide à me laisser convaincre.



 
Don't mess with magic.
" The power of Thought, the magic of the Mind! "→  code : ellaenys. // quote : Lord Byron
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR Swallowing darkness.

Cian N. Quinn

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 27/04/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1991
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Nayden B. Wiesław.
› L'AVATAR : Seb Stan.
› LES CREDITS : Ellaenys, tumblr ( je sais pas qui :/ )
› LA COULEUR RP : Blanc !

ADMINISTRATEUR ∮ Swallowing darkness.

MessageSujet: Re: The greater the power, the more dangerous the abuse. [PV Cian]   Sam 23 Jan - 18:38
Let's Talk
Nuada+Tomas


C'était se voiler la face que de croire que Nuada était digne de confiance car aucun Fey ne l'était. Soit, il disait les choses clairement la plupart du temps, ne mentant jamais mais ce n'était pas parce qu'il était un Guerrier non versé dans l'art du politique qu'il n'était pas capable de faire des coups en chien dans le dos de certaines personnes, bien au contraire. Mais Nuada ne comptait pas lui dire clairement qu'il n'était pas aussi digne de confiance que ses congénères. Pour l'heure, il donnait à Tomas des réponses claires, sans tourner autour du pot et en usant le moins de mots possibles. Cela venait sans doute du fait de son rôle de l'ombre durant deux millénaires, mais ça seuls les Sidhes pouvaient faire le lien entre les deux. Alors, il hocha la tête en guise de réponse en ce qui concernait son honnêteté. Et puis, il avait été amené là un peu par obligation, on lui avait demandé de faire certaines choses qui le gonflaient au plus haut point parce qu'il allait devenir Roi. Sincèrement, il aurait préféré laisser sa place à quelqu'un d'autre.. mais les Seigneurs Nobles n'avaient pas cherché à trouver un possible remplaçant pour des raisons sommes toutes logiques. Si le Sithin n'avait jamais obéit à Nuada, il serait simplement resté un Noble de la Maison Balor sans grande importance mais il avait fait tourner la Cour malgré lui et malgré l'absence de Lizabeth pendant de nombreuses années.

«  Cela fait quelques années que nous n'avons plus de médecins, en tout cas, pas vraiment dignes d'être intéressants. Avec le retour des Fomoires et de leurs camarades Vampires, je suis persuadé que ce manque se fera sentir. Votre place sera cruciale je pense.. » Le Sithin avait besoin d'un Druide, c'était un fait.. mais il ne savait pas vraiment jusqu'à quel point cette place pouvait être importante. Il se souvenait des deux Druides qui avaient été aux côtés de Lizabeth durant son règne. Ces derniers l'avaient soigné plusieurs fois et surtout, s'étaient occupés des Gardes qu'elle avait aimé torturer. Aujourd'hui, Nuada ne pensait pas qu'il aurait besoin de faire couler le sang comme l'avait fait sa Reine.. Mais les conseils de ces personnes avaient été aussi cruciaux pour elle que pour lui. Finalement, il fronça les sourcils aux paroles de Tomas. « J'espère que vous utiliserez vos capacités pour le bien des Unseelies.. » En d'autres termes, pas pour leur faire du mal, il ne le permettrait pas.. et ceux qui avaient eu à faire à Nuada avaient disparu de la circulation depuis longtemps.

« Rien ne vous empêche d'être civil et poli, je le suis moi-même avec certains Seelies.. en ce qui concerne d'autres, je préfère frapper que d'user de ma langue. » Il n'allait pas par quatre chemins. « Mais je vous conseille d'être très prudent, si la Guerre entre les Cours s'est calmée, cela ne veut pas dire que certains ne seraient pas prêts à tout pour manipuler les foules et enterrer les Unseelies. » Les traditionalistes Seelies avaient la mauvaise manie de vouloir détruire tout ce qui représentait l'imperfection.. et les Unseelies étaient en première ligne de mire. Soupirant à peine, il l'observa faire son petit tour de passe-passe avec l'eau qui se trouvait non loin. Il était donc un de ces manipulateurs là, bonne nouvelle, l'eau était à la base même de la guérison, il était donc forcément doué dans le domaine. Un sourire amusé étira alors ses lèvres. « Je suis du genre à utiliser la torture pour savoir ce que je veux, mais je suppose que chacun à ses propres méthodes. » Les potions et autres moyens étranges qu'avaient trouvé les Druides pour avoir ce qu'ils voulaient étaient, pour le Sidhe, complètement inconnus. Il ne disait pas que cela ne risquait pas de fonctionner mais il avait bien plus l'habitude d'utiliser la force.

«  Dans quelques semaines se déroulera le couronnement. Je vous laisse faire votre choix en allant voir si l'herbe n'est pas plus verte ailleurs. Si vous venez au couronnement Unseelie, je considérerai que vous aurez fait votre choix. » Secouant légèrement la tête, il reprenait : « J'aurais besoin d'un Druide ce jour là, un Druide pour garder mes forces intactes. Le couronnement sera.. extrêmement épuisant pour moi, et les Seigneurs Nobles ont besoin que quelqu'un soit à mes côtés. » Tournant les yeux vers deux gardes un peu plus loin qui le saluaient, il en fit de même. « Ma femme est extrêmement prudente, si vous arrivez à gagner sa confiance, vous aurez la mienne. » C'était bien la première fois qu'il parlait de Morrigan ainsi.



Nuada/Nodens
Briseann an dúchais tri shúile an chat
ξ
C’est dans ses yeux qu’on lit la vraie nature d’un homme.
Revenir en haut Aller en bas
DRUIDE natural witchcraft.

Tomas O'Dochartaigh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/12/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2207
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Liam O'Halloran
› L'AVATAR : Ian Bohen
› LES CREDITS : Tumblr
› LA COULEUR RP : PowderBlue

DRUIDE ∭  natural witchcraft.

MessageSujet: Re: The greater the power, the more dangerous the abuse. [PV Cian]   Mer 27 Jan - 11:16
The greater the power, the more dangerous the abuse
ft. Cian & Tomas
Je ne prétendrai pas avoir réalisé l'exploit de rendre Cian prolixe. J'ignore si quelqu'un en est capable et si cette personne existe, il ne s'agit certainement pas de quelqu'un qu'il connait depuis seulement vingt minutes. Mais s'il n'est pas bavard, il semble cependant plus à l'aise qu'il ne l'était au début de cette conversation, m'offrant des réponses plus claires et, si j'ose être optimiste, se détendant un peu jusqu'à être presque amical. Presque seulement, n'exagérons pas ! Mais depuis quelques instants, j'ai l'impression que cette conversation nous conduit réellement quelque part. Ses intentions quant à la présence d'un druide à ses côtés s'éclaircissent nettement, de même que ce qu'il en attend, et c'est très appréciable quand on considère le fait que je ne avais aucune idée sur le sujet. Tout comme il exprime clairement sa position par rapport aux Seelies et la position que je suis censé avoir moi aussi, si je choisis la Cour Enténébrée.

- J'ai saisi. Utiliser les pouvoirs offerts par Danu pour prendre soin des Unseelies et se méfier des Seelies.

Un résumé qui manque certes d'élégance mais Cian a l'air d'être dans une bonne dynamique de communication, hors de question donc de lui couper la parole pour lui demander plus de précisions. Après tout, c'est très clair. En tant que Druide des Unseelies, je serais censé leur être bénéfique. Et les tensions entre les deux cours sont encore à ce jour tellement palpables que même moi, simple mortel, je les ressens partout sur cette île. J'ai toujours un peu de mal à comprendre que les Feys, tous les enfants de Danu, puissent se déchirer alors que leurs ennemis naturels viennent de poser leurs sombres pieds sur Ellan Vannin mais je garde cette pensée pour moi. Je n'étais pas là lors de ces guerres fratricides et il semble évident que des souffrances très anciennes se sont exprimées lors de ces temps sombres. Cian en garde manifestement des rancoeurs importantes et je ne vais certainement pas tourner de couteau dans la plaie maintenant. Plus tard peut-être, quand j'aurai réussi à l'apprivoiser, autant qu'on puisse apprivoiser un roi Sidhe, bien évidemment. Quand il aura plus confiance en moi, donc.

Et a priori, on en prend un peu la direction puisque mon petit tour de passe-passe lui arrache un sourire et pour être parfaitement honnête, j'en suis tellement surpris que j'en perds presque le contrôle de mon pouvoir ! Cian, sourire ? Ca n'est certainement pas quelque chose que j'avais envisagé en commençant cette conversation ! Et encore moins après avoir échangé mes premiers mots avec ce mur en armure. Un sourire se forme sur mes lèvres mais se fige rapidement quand il parle de torture, me rappelant en une seconde à qui j'ai réellement affaire. Un Sidhe de plusieurs millénaires qui a servi une Reine folle pendant des siècles et qui a dû protéger son peuple quels que soient les moyens qu'il aurait à utiliser pour y parvenir. Je me racle la gorge pour retrouver une certaine contenance et m'accroche fermement à la sensation du pouvoir de Danu dans mes veines. Près d'un bonhomme pareil, mieux vaut ne pas être sans défense. Je ne crains pas qu'il me tombe dessus avec son effrayante épée mais on n'est jamais trop prudent. Ne vient-il pas justement de me rappeler que les Sidhes pouvaient être fourbes et imprévisibles ?
Mais mes poings se desserrent rapidement. Vient-il d'admettre à un parfait inconnu potentiellement dangereux pour lui qu'il allait être vulnérable pendant son couronnement ? Et vient-il de dire que l'avis de sa femme était si important qu'il faisait office de décision ?
J'éclate de rire sans pouvoir m'en empêcher et le regarde avec incrédulité, amusement et une touche d'admiration.

- Je ne connais aucun autre homme qui dirait aussi ouvertement que l'avis de sa Dame est primordial sur un sujet aussi important ! Beaucoup le pensent mais rares sont ceux qui l'admettent à voix haute devant un autre homme. Vous avez là tout mon respect et mon admiration, sieur guerrier !

C'est presque plus incroyable que le fait d'avoir admis sa faiblesse à venir ! Et j'en suis sincèrement étonné.

- Il me tarde de rencontrer cette femme qui vous inspire une telle confiance et un tel respect. Elle doit être parfaitement extraordinaire.

Car il s'agit bien de ça. Il n'écouterait pas une femme qu'il ne respecterait pas. Et quand on est Cian, futur Roi des Unseelies, je doute que le respect se donne aisément. Tout comme il n'accorde pas sa confiance, d'ailleurs.
Je me sens presque honoré qu'il m'ait parlé de la sorte, avec une certaine liberté. Et la décision que j'étais venue prendre semble de plus en plus claire, même si je ne suis pas allé voir si "l'herbe était plus verte ailleurs", comme Cian le suggère.

- J'irai probablement rendre visite aux Seelies, par souci d'équité, mais j'aime votre attitude. Vraiment.

J'irais même jusqu'à lui dire qu'il me plait bien, ce fier guerrier qui fait confiance à sa femme, mais nous ne sommes pas encore assez proches pour ça. Et je tiens à garder ma tête où elle est. Et mes ongles où ils sont. La torture, c'est pas mon truc !




 
Don't mess with magic.
" The power of Thought, the magic of the Mind! "→  code : ellaenys. // quote : Lord Byron
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR Swallowing darkness.

Cian N. Quinn

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 27/04/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1991
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Nayden B. Wiesław.
› L'AVATAR : Seb Stan.
› LES CREDITS : Ellaenys, tumblr ( je sais pas qui :/ )
› LA COULEUR RP : Blanc !

ADMINISTRATEUR ∮ Swallowing darkness.

MessageSujet: Re: The greater the power, the more dangerous the abuse. [PV Cian]   Mer 3 Fév - 20:13
Let's Talk
Nuada+Tomas


Tomas avait compris l'essentiel de ses propos, Nuada ne demandait pas mieux. Le résumé offert lui suffisait amplement. Il était sûr que faire parti des Unseelies pour un Druide ne signifiait pas la même chose que pour un Fey.. mais Nuada était très attaché aux principes de devoirs et de confiance. Il avait été trop entouré de personnes cherchant à se servir de lui pour leurs propres desseins.. et aujourd'hui, il ne comptait plus acquiescer sans dire un mot. Il était libre, enfin, et il pouvait donc penser comme il  le souhaitait ou agir comme il le voulait. Mais, en ce qui concernait les Seelies, si Nuada les détestait ouvertement il ne savait pas encore ce que le couronnement allait lui apporter. Son propre frère aîné devenait l'ennemi -  une habitude qu'il avait prise avec le temps. Malheureusement, il n'avait pas été face à Dagda depuis des lustres et n'avait aucune idée de ce qu'un tête à tête pourrait leur apporter. Pas une amitié, c'était certain, mais il espérait tout de même que la haine fraternelle de Lizabeth et d'Orel n'allait pas l'atteindre lui et son frère. Des doutes qu'il ne partageait pas, ni avec ses proches, ni avec des inconnus.

Par contre, cela ne le gênait pas de partager d'autres informations : qu'il puisse être vulnérable durant le couronnement, tout le monde le savait.. enfin, tous les Feys ayant un peu de culture quant aux Sithins et à ses besoins. Ce n'était un secret pour personne : Lizabeth avait donné elle-même de son Glamour tous les jours de son règne, s'habituant à la fatigue et à la douleur. Fort heureusement, le Sithin rendait toujours une part de son énergie à son possesseur quand le besoin s'en faisait sentir, d'où la crainte que pouvait avoir les Feys pour leurs dirigeants respectifs. Mais le jour du couronnement était un moment bien singulier, le Sithin allait se nourrir du nouveau Roi pour la première fois. A cela, il y avait deux possibilités : trop assoiffé et considérant le Glamour indigne, il pouvait tuer le nouveau dirigeant en pompant un peu trop de Glamour.. ou alors, le Sithin allait agir avec douceur, absorbant ce dont il avait besoin avant de laisser sa source se reposer. Est-ce que Nuada craignait le couronnement ? Oui et non. Tout Fey craignait la mort dans un sens, surtout quand il s'agissait d'être indigne de la place qu'on pouvait vous assigner. Et non, parce que Nuada savait que le Sithin lui obéissait depuis la mort de Lizabeth ; il avait été à ses côtés depuis la création des Cours et jamais le lieu de pouvoir des Unseelies ne l'avait rejeté une fois. La confiance était donc toute relative.

Pour sa femme, il eut un léger rictus qu'on ne pouvait situer dans un sentiment bien spécifique. Il était impossible de savoir s'il était ravi de parler de son épouse, s'il regrettait ses mots ou s'il agissait en fonction du rire qui lui venait du Druide. Nuada avait une confiance aveugle en Morrigan et il avait toujours espéré que cette confiance puisse être réciproque. Elle était son Grand Amour, elle était sa vie et il n'avait été que l'ombre de lui-même quand il avait cru l'avoir perdu. Par contre il était loin d'être sexiste, elle avait été présente que les champs de bataille à ses côtés et avait été aussi capable que n'importe qui d'autre. Les Vampires avaient toujours eu une société patriarcale mais cela n'avait jamais été le cas chez les Feys, après tout, les Unseelies avaient été sous le règne d'une femme durant deux milles ans. « Elle est aussi capable que moi et sa capacité de jugement est.. parfaitement aiguisée. » Peu de femmes avaient traversé sa vie.. en fait, aucune. Morrigan n'avait pas été la première, mais elle avait été la seule dans bon nombre de domaine. Elle était extraordinaire à ses yeux et il n'hésitait pas à le dire. « Vous allez pouvoir vous faire votre propre opinion sur elle. Je ne suis pas objectif quand il s'agit de Naemesys. » Forcément, il n'utilisait pas son nom de Déité à haute voix comme personne ne l'appelait Nuada parce que personne ne savait que c'était lui. Bien qu'avec le couronnement, ce secret allait s'ouvrir au monde Féerique à son plus grand damne.

Glissant ses mains dans ses poches, le Unseelie jeta un regard en biais à Tomas. Redevenu plutôt silencieux, ou en tout cas, se servant de la parole au minimum, il considérait que l'entretien était terminé. Fructueux ou non, qu'importe. Le résultat allait lui être communiqué par la présence ou non du Druide à son couronnement. Il pensait à présent que Tomas avait toutes les informations nécessaires pour jauger des Unseelies, et qu'il ne lui restait plus qu'à prendre une décision rapide. « Faites donc. Et si vous n'avez plus de questions à me poser, je retourne à mon entraînement. Les bons gardes ne se forment malheureusement pas seuls. » Penchant la tête, il détourna son attention vers le chemin qu'ils avaient parcouru. Il attendait tranquillement de savoir si oui ou non Tomas en savait assez et si le Druide n'avait plus aucune questions à lui poser, Nuada le saluerait d'un signe de la tête et s'en irait reprendre là où il avait laissé ses camarades Balor.



Nuada/Nodens
Briseann an dúchais tri shúile an chat
ξ
C’est dans ses yeux qu’on lit la vraie nature d’un homme.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The greater the power, the more dangerous the abuse. [PV Cian]   
Revenir en haut Aller en bas
 

The greater the power, the more dangerous the abuse. [PV Cian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» [Photoshop][Difficile]The Power Sign'
» [Nouvelle Règle] Power in Stones (Le Pouvoir des Pierres)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Winter Court : Faërie
Cúirt an gheimhridh
 :: 
Sheading Rushen
 :: Domaine Balor
-