AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 “Never be afraid to trust an unknown future to a known God.” ∞ (TOMAS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMINISTRATRICEobsidian butterfly.

Naemesys S. O'Ciardha

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/06/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4049
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : S. Eliz'yan Forsyth.
› L'AVATAR : Jessica Chastain.
› LES CREDITS : Ellaenys.
› LA COULEUR RP : Crimson.

ADMINISTRATRICE ∞ obsidian butterfly.

MessageSujet: “Never be afraid to trust an unknown future to a known God.” ∞ (TOMAS)   Sam 6 Fév - 19:01
“ Never be afraid to trust an unknown future to a known God. ”

ft. tomas && morrigan

Dès son arrivée, Morrigan avait connu l’envers du décor. Elle avait visité sa propre tombe, ou plutôt la pierre qu’on lui avait fait graver parce qu’elle n’avait été qu’un souvenir au regard de tous. Aujourd’hui, elle était en vie, bien plus qu’elle ne l’avait été durant deux millénaires. Elle sentait l’énergie couler dans ses veines, le glamour infuser chaque fibre de son être et les sentiments s’embraser à la moindre étincelle. A tous ces aspects resplendissants, il y a avait cependant un revers de fortune. Reine des Unseelies, au bras de son Âme Sœur, elle aurait pu être heureuse et insouciante, or, la Sidhe n’avait jamais été entièrement l’un et ne serait jamais l’autre. Elle percevait au-delà d'un spectre de sang le voile de la vérité, chaque fibre vivace de son être ressentait le tremblement que la terre allait connaitre. Elle ressentait l'assaut éminent des ténèbres. Elle savait que le monde allait saigner.

Quand ? Comment ? Pourquoi ?
Trop de questions.
Peu de réponses.
Les prémices avaient été offerts durant le couronnement, et la Morrigan en conservait un arrière-gout amer. Elle avait besoin de La Retrouver, la Capricieuse. Elle avait besoin de mettre la main sur sa Caprice.. Histoire de la faire chanter dans les batailles à venir, de la ravir en tranchant le corps de ses ennemis. Comment Morrigan avait-elle pu la délaisser pendant autant de temps ? La dureté d'une éternité avait suffi à la séparer de son épée. Diable que cette dernière allait lui en vouloir, lorsqu'elle mettrait la main dessus.. Diable qu'elle allait l'entendre pester, la Capricieuse.

Pivotant sur ses hauts talons, la Sidhe s'était rendue dans le jardin des Ténèbres pour une raison bien obscure aux yeux de tous. Pour elle, c'était une évidence, elle avait vu qu'on la rejoindrait là, à cette heure-ci. Elle avait vu le crépuscule et la silhouette du Druide. Avant leur première rencontre, la Morrigan avait déjà envisagé la seconde. Elle connaissait le souhait et les attentes de Nuada, tout comme elle avait conscience de ses propres exigences, et de ce fait.. Elle souhaitait bien du courage au Druide.

Jamais ô grand jamais la Reine Unseelie laisserait une âme approcher trop près de son Âme Sœur. Ce n'était pas de la possessivité, c'était de la méfiance, un instinct de protection qu'il lui rendait bien. Après tout, elle avait été la première à avoir été frappé dans le dos, par excès de confiance, pour ne pas dire de zèle.
Caressant d'une main une rose à la teinte cramoisie, la Sidhe observait les lucioles illuminer peu à peu le jardin Unseelie. Le spectacle était fascinant au regard de la rouquine dont la peau répondait instinctivement à l'appel de cette lueur doucereuse. Sa longue chevelure de feu dégageait une chaleur qui tranchait dans l'obscurité ambiante et son regard laissait couler en son sein trois nuances allant de l'émeraude à l'or. Dans sa robe de soie rouge, Morrigan semblait avoir oublié deux milles années de supplices afin de réintégrer ses anciens quartiers. Cependant, tout cela était bien plus compliqué qu'une histoire d'apparence. Tout était toujours plus compliqué.

Abaissant sa main lentement, elle abandonnait cette rose à son sort et finalement pivotait sur ses hauts talons afin de se placer de profil par rapport à l'entrée. « Même les ténèbres peuvent dissimuler une véritable beauté. Elle me semble être la plus précieuse, d'ailleurs, parce qu'elle est la plus dissimulée. » Blanc, elle basculait le regard en direction de la silhouette du Druide qu'elle savait présent, sans pour autant lui avoir octroyé la moindre œillade jusqu'à là. « N'êtes-vous pas de mon avis ? »

Passant ses doigts sur la soie de sa robe, elle faisait quelques pas avant de s'arrêter face à Tomas, elle l'observait longuement, jusqu'à plonger son regard dans le sien. Elle le sondait sans prendre peine de dissimuler ses manières. « Tomas O'Dochartaigh. Je sais que nous n'avions pas rendez-vous, tout comme je savais que vous viendriez à ma rencontre. » Logique, puisque Nuada l'avait informé de sa démarche, n'est-ce pas ? Peut-être. Ce dont ne faisait pas mention Morrigan était qu'elle avait conscience qu'il serait là, en cet instant, face à elle. Elle lui adressait d'ailleurs un sourire avant de lui tendre la main pour serrer la sienne. « Naemesys. Enchantée, même si nos chemins se sont déjà croisés. » Une fois sa main serrée, elle se détournait pour prendre la direction d'un banc en pierre et s'y assoir. « Vous avez donc fait votre choix pour les Unseelies, j'en suis ravie. A présent, comment comptez-vous me convaincre que vos intentions sont nobles à l'égard de notre couronne ? » Le sourire demeurait mais le regard était bien moins amen. Il reflétait les exigences latentes de Morrigan et son implacabilité.





the phantom queen
i won't just survive, you will see me thrive. can't write my story, i'm beyond the archetype. i won't just conform, no matter how you shake my core, 'cause my roots run deep. don't doubt it, victory is in my veins, i know it and i will not negotiate. i'll fight it.
Revenir en haut Aller en bas
DRUIDE natural witchcraft.

Tomas O'Dochartaigh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/12/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2207
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Liam O'Halloran
› L'AVATAR : Ian Bohen
› LES CREDITS : Tumblr
› LA COULEUR RP : PowderBlue

DRUIDE ∭  natural witchcraft.

MessageSujet: Re: “Never be afraid to trust an unknown future to a known God.” ∞ (TOMAS)   Jeu 11 Fév - 11:04
Never be afraid to trust an unknown future to a known God
ft. Naemesys & Tomas
Il fallait s'y attendre... Par les cieux, pourquoi ne suis-je même pas surpris ? Ce fichu Sithin Unseelie est tellement immense ! A moins que mon sens de l'orientation ne soit si riquiqui ? Il suffirait probablement d'un brin d'humilité pour répondre à cette épineuse question, mais mon humilité est, en cet instant, repoussé bien loin à l'arrière de mon esprit. Ça fait des heures que j'arpente, en long en large et en travers, ce fichu jardin des Ténèbres ! Qui, heureusement pour moi, n'a de ténébreux que sa lumière défaillante et le petit côté un peu glauque de ses parterres de fleurs fanées... Si je suis autorisé à passer plus de temps par ici, il va falloir que je m'intéresse de plus près à ce problème... Je ne suis certes pas jardinier, pas Fey non plus, mais un herboriste de ma trempe pourra peut-être aider ces jardins dont l'ancienne noblesse, aujourd'hui éteinte, ne fait aucun doute. Enfin... J'y penserai si j'arrive un jour à sortir d'ici ! Avec la nuit qui tombe, je suis de plus en plus désorienté et je commence à sacrément regretter ma curiosité ! Presque, seulement, parce que même si les lieux sont clairement emprunts d'une certaine tristesse, ils n'en restent pas moins magnifiques. Surtout depuis que le soleil se couche et que des insectes que je n'avais pas repérés se mettent à luire dans tous les coins, donnant à l'endroit un étrange petit air de voie lactée à hauteur d'homme. C'est vraiment joli. Un peu effrayant aussi... Si je n'avais pas été sur Ellan Vannin, je ne ressentirais pas cette toute petite pointe d'inquiétude. J'aime la nature, qui me le rend bien, et personne ne s'est jamais fait dévorer, de son vivant, par une armée de lucioles ! Mais nous sommes en terres feys, où les ronces grignotent les rois sur leur trône alors je suis en droit de douter, n'est-ce pas ?
J'avance donc, en espérant aller dans la bonne direction - celle de ma maison - parce qu'il commence à faire sacrément froid, dans le coin. Entre l'hiver et l'étonnant climat qui semble régner pile au dessus des territoires Unseelies...
Et puis soudain, j'y suis ! Je reconnais enfin la porte que j'ai empruntée pour arriver dans ce jardin plus vaste que la région où j'ai grandi. Je me faufile entre les buissons mais alors que je m'apprête à passer sous l'arche, une voix s'élève, tellement inattendue que je sursaute. J'adopte immédiatement une ridicule posture défensive - contre qui pourrais-je gagner un combat à main nue dans le coin ?! - avant de reconnaître la Reine. Elle est là, plantée à côté d'un rosier, entourée de milliers de lucioles qui semblent faire briller sa peau. A moins que ça ne soit sa peau ? Avec les Sidhes, tout est possible ! Je me redresse donc, pour incliner la tête et saluer la Dame comme il se doit, soufflant un bref "Ma Reine", sans l'interrompre. J'ai raté ses premières phrases, trop occupé que j'étais à essayer de ralentir le rythme de mon cœur surpris, mais je l'écoute alors qu'elle s'avance vers moi, et j'ouvre des yeux comme des soucoupes tandis qu'elle évoque un rendez-vous dont je n'ai pas été averti. Je sers sa main comme un automate et répète moi aussi des "Enchanté" et des "Ma Dame". Je suis plus réactif que ça, d'ordinaire, mais je m'accorde le droit d'être un peu surpris de cette rencontre ! On ne tombe pas tous les jours sur une Reine et tout ça est encore un peu nouveau pour moi !

- J'espère que cette nouvelle rencontre sera moins épique que la dernière. Veuillez me pardonner mais je ne suis pas certain d'avoir réellement apprécié la précédente ! Ceci dit, laissez moi vous féliciter de vos talents, ma Dame. Les prouesses que vous avez réalisées lors du couronnement étaient très impressionnantes !


Et je n'ai même pas besoin de faire semblant. Cian m'avait dit, lors de notre première rencontre, que sa Reine était un personnage fort et étonnant. Je suis certain que les audacieux venus troubler la fête sont du même avis !
Je la rejoins près du banc et m'hésite à m'asseoir à ses côtés. Quel est le protocole dans ce cas ? Je m'agite une seconde avant de décider que si elle m'a serré la main et donné son prénom, c'est qu'elle ne doit pas être de ces Reines qui s'assoient très au dessus des autres. Je pose donc mes fesses à l'autre bout du banc et la regarde tandis qu'elle me demande comment je vais lui prouver ma bonne foi. Un grand sourire étire mes lèvres. Cian m'avait prévenu.

- Le Roi vous connait bien.

C'est aussi amusant que c'est adorable. Et ça donnerait presque envie de croire à ce Grand Amour qui semble adoucir même les plus grands guerriers du monde des feys.

- Je n'ai pas l'intention d'essayer de vous convaincre avec des mots. Même si je méprise le mensonge, je suis capable d'en prononcer sans que Danu fasse pleuvoir toute sa colère sur ma tête. Il faudra donc que je gagne votre confiance autrement. Mais sachez que gagner la mienne n'est pas chose aisée non plus.  

Je la regarde, en plantant mes yeux verdoyants dans les siens, incroyablement tricolores.

- J'ai été séduit par la franchise un peu abrupte du Roi et j'ai cru comprendre que cette sincérité était moins systématique du coté des Seelies. C'est peut-être un peu maigre pour vous convaincre mais je préfère un Roi qui me dise en face qu'il ne me fait pas confiance qu'un souverain qui me ferait des sourires tout en me faisant suivre en douce. Cian a eu l'honnêteté de me dire qu'il vous mettrait sur ma route. J'apprécie cette attitude.

Ça ne sera certainement pas suffisant pour me mettre la Reine dans la poche mais que puis-je faire d'autre ? Seul le temps pourra résoudre le problème. Si elle décidait de me faire confiance en cette seconde, ça me ferait sacrément douter de ses compétences intellectuelles et j'ai dans l'idée que la grande rousse qui me dévisage est loin d'être une andouille...



 
Don't mess with magic.
" The power of Thought, the magic of the Mind! "→  code : ellaenys. // quote : Lord Byron
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICEobsidian butterfly.

Naemesys S. O'Ciardha

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/06/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4049
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : S. Eliz'yan Forsyth.
› L'AVATAR : Jessica Chastain.
› LES CREDITS : Ellaenys.
› LA COULEUR RP : Crimson.

ADMINISTRATRICE ∞ obsidian butterfly.

MessageSujet: Re: “Never be afraid to trust an unknown future to a known God.” ∞ (TOMAS)   Mer 24 Fév - 1:14
“ Never be afraid to trust an unknown future to a known God. ”

ft. tomas && morrigan

Le Sithin était bien plus qu'un simple lieu, bien plus qu'un endroit aux murs et aux portes impressionnantes. Il était une entité vivante, possédant une âme, un cœur pulsant au rythme du Glamour qui était sien. De ce fait, il arrivait parfois que l'Endroit se fasse capricieux, qu'il joue de vilain tour, par simple esprit de contradiction.. Ou alors, il lui arrivait de mener une personne là où elle devait aller. Tout simplement. Et dans le fond, c'était ce qui s'était produit avec Tomas qui s'était perdu pour mieux croiser la route de Morrigan. Tout n'avait été qu'une question de conjonctures, de circonstances et d'instinct pour la Rouquine.

Observant longuement le Druide, la Morrigan détaillait chaque mimique, chaque mot prononcé de son interlocuteur. Des druides, elle en avait déjà croisé, elle en avait même protégé au nom d'une ligné et d'une aide mutuellement bénéfique. Alors, elle connaissait bien ces humains bénis par Danu.. Peut-être aussi parce qu'une part d'elle abritait la Déesse Mère. Peut-être. Penchant le visage sur le côté, elle songeait à nouveau au couronnement qui avait été un véritable désastre. Si durant plusieurs jours après ce dernier, elle avait été épuisée pour avoir veillé jours et nuits sur Nuada, aujourd'hui, elle allait mieux.. Parce qu'il allait mieux.

« Il ne se passera rien, ce soir.. Enfin, normalement. » Elle aurait pu faire la blague de dire qu'elle n'était pas un devin, mais cela aurait été la moitié d'un mensonge. Parce qu'elle pouvait voir, ce qu'on lui permettait de voir. « Ce ne sont pas des prouesses mais la guerre. Tout simplement. J'ai été forgée pour me battre, il n'y a rien de très étonnant à cela. Mettez-moi dans une cuisine et là, vous serez étonné de voir le cataclysme que je peux déclencher. » L'ombre d'un sourire planait et la dernière note apportée à ses paroles semblaient volontairement légère. Pourtant, dans le fond, son ton avait été grave. « Quoiqu'il en soit, vous vous êtes montré apte à remplir votre rôle vis-à-vis de Cian, je ne l'oublierais pas. » En soit, c'était un bon point pour Tomas, même si cela ne faisait pas tout.

Se tournant davantage vers le Druide, elle l'observait avec un haussement de sourcil qui trahissait au mieux son étonnement. « Effectivement, il me connait bien, tout comme je le connais bien. Nous sommes les deux faces d'une même pièce, unit tout en gardant nos singularités. » Qu'elle avouait sans honte aucune. Au contraire, la Morrigan était fière de pouvoir afficher ce lien qui avait été si longtemps brimé, dissimulé au regard de tous.
Cependant, cette discussion était toute autre et la Sidhe avait pleinement conscience que ce n'était pas de son couple dont il était question, mais bien plus de la place future de Tomas. En prêtant une oreille attentive à ses mots, Morrigan comprit qu'il prêtait une importance certaine aux actes et non pas simplement aux mots. C'était une bonne manière de voir les choses.

« Danu n'aime pas se mettre en colère. Le mensonge est puni par les ténèbres qui viennent nous dévorer, elles-mêmes. » Etrangement, cela amusait la Sidhe qui se laissait aller à un moment de flottement avant d’en revenir finalement à l'essence de la discussion. Enfin.. Plus ou moins. « Que pensez-vous de la déesse mère ? » Donc de Danu. La question était étrange et sortait plus ou moins de nulle part, puisqu'elle ne faisait aucunement suite à ses précédentes paroles, hormis si l’on songeait à Danu. Pourtant, elle enchainait après sa réponse, tranquillement. « La confiance est une épreuve de foi, vous aurez l'occasion de tester la nôtre, comme j'aurais l'occasion de tester la vôtre. » Qu'elle lâchait sur le ton de la confidence. Il semblait évident que Morrigan se plaçait en garde-fou. C'était une reflexe qui était né avec le port de cette nouvelle couronne. Car qui disait couronne, disait responsabilité.

Concernant Nuada justement, la mention de son tempérament .. Brutal eu le mérite d'arracher un rire spontané à la rouquine tandis qu'elle acquiesçait d'un signe de la tête. « Il n'y a pas que sa franchise qui soit abrupte chez lui, mais c'est ce qui le rend unique. » La Sidhe aimait ce mauvais caractère qui était celui de son Âme Sœur. « Je ne médirais pas les Seelies afin de prêcher pour les Unseelies. Ce serait bas, voir mesquin.. Ce qui a tendance à m’insupporter. Je dirais simplement que nous avons des mentalités divergentes et des conflits qui nous sont propres.. Mais sachez que ce qui approche est différent, plus dangereux qu'une querelle de Cours. Je vous le dis tout de suite, faire partie des Unseelies ne sera pas sans danger, mais cela assurera surement d'avantage votre survie que si vous étiez livrés à vous-même. » C'était un avertissement évasif, certes, mais qui avait le mérite d'être formulé.  





the phantom queen
i won't just survive, you will see me thrive. can't write my story, i'm beyond the archetype. i won't just conform, no matter how you shake my core, 'cause my roots run deep. don't doubt it, victory is in my veins, i know it and i will not negotiate. i'll fight it.
Revenir en haut Aller en bas
DRUIDE natural witchcraft.

Tomas O'Dochartaigh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/12/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2207
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Liam O'Halloran
› L'AVATAR : Ian Bohen
› LES CREDITS : Tumblr
› LA COULEUR RP : PowderBlue

DRUIDE ∭  natural witchcraft.

MessageSujet: Re: “Never be afraid to trust an unknown future to a known God.” ∞ (TOMAS)   Dim 28 Fév - 20:46
Never be afraid to trust an unknown future to a known God
ft. Naemesys & Tomas
Je ne sais pas vraiment ce que à quoi je m'attendais pour cette première rencontre. S'il était évident que j'allais un jour me trouver en tête à tête avec la Reine, le déroulement de cet entretien était, lui, loin d'être aussi évident à anticiper. La seule chose à peu près certaine, c'est que je ne pensais pas me trouver face à une femme prête à parler et à plaisanter ! Et c'est ce qui se produit, pourtant. Nous sommes assis l'un à côté de l'autre, sur un banc dans le mystérieux jardin du Sithin Unseelie, pour une rencontre que je n'arrive pas encore à décrire comme prévue même si j'ai la sensation que quelque chose se joue ce soir, sans que j'en aie pleinement conscience. Et là où j'avais imaginé de la tension, voire même un peu d'inquiétude, de peur de décevoir, je me retrouve à discuter presque sans angoisse avec celle qui tient la confiance de Cian entre ses mains. La réalité est ainsi faite : c'est elle qui décidera si ma place est acquise parmi les Unseelies. Et il semble que mon attitude lors du Couronnement ait joué en ma faveur, ce dont je ne peux que me féliciter même si, sur le moment, je n'ai certainement pas calculé ce que pourrait m'apporter mes actes. D'ailleurs, j'ai dans l'idée que c'est cette spontanéité plus que mon efficacité qui m'amène les remerciements de Naemesys.
Mais si elle est là pour juger de ma fidélité, elle semble aussi disposée à s'ouvrir et à ne pas se comporter comme une Reine hautaine et distante puisqu'elle répond sans malaise à ma réflexion. C'est presque étonnant et je ne m'attendais pas à ce qu'elle évoque son couple et la nature de leur relation devant l'inconnu que je suis. Il est probablement une histoire derrière cette sincérité mais je ma place n'est pas de la questionner plus avant à ce sujet. Si elle souhaite me parler du lien manifestement indéfectible qui l'unie au Roi, elle le fera, mais je ne creuserai pas la question. Pas aujourd'hui. Peut-être plus tard, s'il s'avère nécessaire que j'en sache plus sur le couple royal. Je ne pourrai pas leur apporter les conseils les plus avisés si je ne connais pas un peu plus leur histoire. Pour ne pas mettre les pieds dans le plat, pour commencer, mais aussi pour être subtile et perspicace.
Sa question sur Danu me déstabilise un instant, parce qu'elle me tombe dessus sans transition, mais il est aisé de répondre. Je suis Druide, Danu est la Mère Suprême que je respecte, que j'aime, qui m'accorde mon Pouvoir, qui accorde vie à la Lumière. Que dire de plus ? D'ailleurs, elle se désintéresse du sujet aussi vite qu'elle y est venue. Elle est déroutante cette Reine Unseelie. Comme si elle suivait une idée qu'elle seule peut visualiser. Mais on ne juge pas le cheminement d'une Reine, pas quand elle a tout pouvoir quant à mon avenir au sein de cette Cour. Il me faudra apprendre à la suivre, pour ne pas la perdre, mais j'y viendrait, je n'ai pas d'inquiétude. Aucun esprit ne me résiste, après un peu de temps passé ensemble. J'apprendrai à la connaître comme elle apprendra, j'espère, à me faire confiance. Mes espoirs ne semblent pas absurdes, puisqu'elle me met en garde, de façon fort sibylline, contre un futur dont j'ignore tout mais qui semble bien moins obscur pour elle.

- C'est tout à votre honneur de ne pas vouloir médire. Le Roi a eu les mêmes réticences quand je lui ai demandé en quoi je serais mieux accueilli chez les Unseelies.

Je lui souris, avant de rapidement retrouver mon sérieux, car ses propos précédents ne sont pas de ceux qu'on oublie ou que l'on minimise.

- J'ignorais que vous pouviez voir à travers les brumes du futur. Est-ce un don de Danu ? Ou est-ce qu'elle vous offre de voir ce qui est important seulement ?

Je ne suis pas certain qu'il est prudent de l'interroger aussi directement, mais nous sommes désormais dans le même camp et par là, j'entends ensemble contre l'ennemi qui semble venir, quel qu'il soit ! Les enfants de Danu devraient tous s'allier contre le danger, sans maintenir les querelles absurdes.

- Etes-vous autorisée à m'en dire plus ? En savez-vous plus, d'ailleurs ? Quand Danu s'exprime avec moi, ce ne sont que des sensations, de l'énergie, j'ai du mal à imaginer une autre façon pour elle de communiquer avec ses enfants.


A moins, bien entendu, qu'elle n'ait une médium ou une voyante à la Cour et que ces informations cryptiques n'aient rien à voir avec elle ! Mais dans ce cas, je doute qu'elle me le dise... Un Fey capable de dire l'avenir, c'est précieux et ça se garde à l'abri de toutes les menaces !



 
Don't mess with magic.
" The power of Thought, the magic of the Mind! "→  code : ellaenys. // quote : Lord Byron
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICEobsidian butterfly.

Naemesys S. O'Ciardha

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/06/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4049
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : S. Eliz'yan Forsyth.
› L'AVATAR : Jessica Chastain.
› LES CREDITS : Ellaenys.
› LA COULEUR RP : Crimson.

ADMINISTRATRICE ∞ obsidian butterfly.

MessageSujet: Re: “Never be afraid to trust an unknown future to a known God.” ∞ (TOMAS)   Mar 8 Mar - 20:48
“ Never be afraid to trust an unknown future to a known God. ”

ft. tomas && morrigan

Être une Grande Dame, c'était un peu surfait selon Morrigan. C'était se donner des airs que l'on n'avait pas forcement. Le respect s'imposait davantage par des actes, par une manière d'être qui surpassait les artifices d'une attitude calculée. La Sidhe avait été élevée afin de devenir la Déesse Guerrière qu'elle était devenue, la Reine Fantôme qu'elle avait incarnée et la Reine Unseelie qu'elle était à présent. Le fait d'être la Reine d'un Roi, à nouveau, aurait pu l'exaspérer. Elle aurait pu détester ce rôle de seconde, sur bien des plans, mais dans le fond.. Elle avait conscience que c'était sa propre peur de se retrouver au-devant de la scène, face aux regards de ses anciens camarades qui avait freiné son ascension. Morrigan se souvenait de l'instant où Nuada lui avait proposé la couronne Unseelie, elle se souvenait de son refus, ou plutôt de son incapacité à accepter.. A présent, elle comprenait que sa place était à ses côtés. Car s'il avait juré de la protéger, son rôle à elle était quasi identique, empreint d'une réciprocité inébranlable.

Danu.. Danu, elle était au-delà du verbe, du concept même qu'elle constituait. Elle était une voix, un sentiment, un être, au creux des entrailles de Morrigan. Elle murmurait ses ambitions, ses conseils, ses ordres, maniant sa poupée de chair avec brio. Et qui donc était la Sidhe pour refuser les ordres d'une entité suprême ? Qui était-elle pour blasphémer ? Eh bien.. Elle commençait à se dire qu'elle était tout de même un Être à part entière et qu'elle n'avait pas envie de se faire dévorer par les ambitions énigmatiques de celle qu'elle respectait plus que tout. Enfin, cela était un autre sujet, un autre débat intérieur. Une autre question qui n'avait rien à avoir avec les Seelies, ou les Unseelies.

Et tandis que l'esprit de Morrigan s'égarait de manière fugace, elle ne faisait que sourire face à l'absence de réponse de Tomas au sujet de la Déesse Mère. Elle devinait son attachement à Dame Nature, après tout.. Tels étaient fait les Druides. Mais elle aurait aimé, tout de même, l'entendre dire. Pour elle ? Ou pour Danu ? Bonne question. Par la suite, l'évocation de la réponse similaire qu'avait fourni Nuada au sujet de la Cour de la Lumière ancrait d'avantage le sourire de Morrigan sur ses lèvres. Qu'ils étaient identiques dans leurs différences.. Décidément.
Ravalant finalement son esquisse, la Reine Unseelie penchait le visage sur le côté en observant longuement le Druide. La mention de la Déesse Mère et de ses capacités prophétiques la plongeait à nouveau dans les méandres de ses réflexions. Quelques secondes s'écoulaient tandis que les questions s'enchainaient, encore et encore.

« Vous êtes drôlement curieux à ce sujet. » Qu'elle concluait promptement, gagnant vaguement du temps sur la réponse qu'elle se hâtait à formuler silencieusement. Comment expliquer quelque chose qu'elle ne voulait pas forcement dévoiler dans son entièreté ? C'était complexe, d'autant plus qu'elle ne pouvait et voulait user du mensonge.
Et puis, elle se souvenait soudain de sa démonstration au couronnement qui ne laissait définitivement plus aucun doute quant à son lien avec la Déesse Mère. Cela excluait de manière drastique le mutisme ou simplement le secret. « Présager de l'avenir est un don qui m'est propre. » Donc, cela était bien antérieur à Danu. Enfin.. D'une certaine manière. A l'époque, elle se souvenait que ses mains de pouvoirs étaient bien différentes, voir distinctes. A présent, tout cela était bien plus.. Confus, compliqué. « Je ne vous ferais pas l'affront de nier mon lien avec Danu, même si à l’origine, c'était une chose que j'estimais destinée à ma seule discrétion. Il faut croire que c'est un luxe que je n'ai plus vraiment désormais. » On pouvait presque croire qu'elle pestait derrière ses airs de grands calmes. Cette remarque ne tombait pas dans l'oreille d'une sourde tandis qu'un léger vent glissait sur les feuillages, éveillant un parfum printanier inapproprié par rapport à la saison, l'endroit et l'heure tardive. Inspirant profondément, Morrigan reprenait donc tranquillement. « La Déesse Mère communique avec quiconque accepte de l'entendre. » Et plus si affinité, pensait la Reine Unseelie. « Le lien qui vous unit détermine sa manière de s'exprimer à vous. Elle vous concède ses pouvoirs, vous donne accès à des forces naturelles qui ne sont à la portée que d'élus. Des élus qu’elle a acceptés, parce qu’elle les considérait dignes. » Dignes.. Dignes de veiller sur la nature et/ou de puiser en elle pour en faire leur force. « Estimez-vous heureux de ressentir sa présence.. Bien des feys désespèrent de pouvoir entre-apercevoir celle qui est à l’origine de leur monde, de leurs croyances.. Même si paradoxalement, cette absence n'est que le symptôme de leur manque de foi. » Pour être paradoxal, cela l’était. Morrigan avait acquis cette certitude, non pas de manière empirique, mais bien plus parce qu’elle avait saisi au vol un des sentiments de celle pour qui elle œuvrait.






the phantom queen
i won't just survive, you will see me thrive. can't write my story, i'm beyond the archetype. i won't just conform, no matter how you shake my core, 'cause my roots run deep. don't doubt it, victory is in my veins, i know it and i will not negotiate. i'll fight it.
Revenir en haut Aller en bas
DRUIDE natural witchcraft.

Tomas O'Dochartaigh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/12/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2207
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Liam O'Halloran
› L'AVATAR : Ian Bohen
› LES CREDITS : Tumblr
› LA COULEUR RP : PowderBlue

DRUIDE ∭  natural witchcraft.

MessageSujet: Re: “Never be afraid to trust an unknown future to a known God.” ∞ (TOMAS)   Mer 16 Mar - 16:57
Never be afraid to trust an unknown future to a known God
ft. Naemesys & Tomas
Elle m'observe et elle réfléchit, la Reine Unseelie. Pendant de longues secondes, je suis scruté par son regard tricolore brillant d'une intelligence glacée. Même si je ne l'avais pas vue à l'oeuvre lors de la grande catastrophe du Couronnement, j'aurais pu déduire de ce regard que la Reine n'était pas de ceux avec qui il fallait baisser sa garde. Elle regarde, elle analyse et j'ai même l'impression qu'elle sonde jusqu'à mon âme, qu'elle serait capable d'en extraire le moindre secret. Est-ce qu'elle me met mal à l'aise ? Indubitablement. C'est qu'elle est infiniment plus vieille que moi, la Reine de l'Ombre, et son expérience de la vie lui offre certainement quelques astuces pour lire dans mon pauvre cœur de mortel. D'autant plus qu'il y a comme un mystère qui plane autour d'elle... Un mystère que j'ai bien envie de creuser mais avec les Sidhes - les Feys en général mais les Sidhes surtout - on ne sait jamais trop à quoi s'attendre. Je pourrais tomber sur quelque chose de beaucoup trop gros pour moi.
Et ça n'est pas vraiment le moment, si j'en crois les prédictions plus que déprimantes de la Reine.

Pourtant, loin d'être perturbée par son annonce, elle semble se concentrer sur ma curiosité, jusqu'à aller à s'en étonner. Est-ce si déplacé de me demander de quelle façon la Déesse Mère s'adresse à elle ? Peut-être que ma question était un peu intrusive. Après tout, les liens qui unissent un Etre à la Mère de toute chose sont intimes. J'aurais peut-être mieux fait de me taire... Mais Naemesys ne semble pas m'en tenir réellement rigueur. Elle prend le temps, en revanche, avant de me répondre et je sais que j'ai marché sur une frontière que je n'aurais pas dû franchir. J'écoute sagement, tandis qu'elle me confie sa proximité avec la Déesse. J'ai conscience de probablement passer à côté d'une grosse partie de ce qu'il en est réellement, mais ça ne me regarde pas. Puis elle s'arrête pour respirer l'air du soir - qui a d'ailleurs changé pour prendre un parfum subtil assez déroutant - je me permets de souffler quelques mots.

- La Déesse avait peut-être une idée en tête quand elle a décidé de montrer ce lien. D'après ce que j'ai pu voir, cela nous a même sauvé la vie à tous...

Je ne vais pas prétendre que sur le moment, j'ai bien compris ce qui s'est passé lors du couronnement, j'étais bien trop occupé à essayer d'aider qui je pouvais, à sauver mon propre derrière et à m'inquiéter pour le roi. Mais il y a clairement eu un changement dans l'air, à un moment, et la présence de Danu s'est faite sentir.
Mais alors qu'elle évoque la Déesse et la chance que j'ai de ressentir sa douce énergie, je me demande si les Feys ont senti la même chose que moi, lors du combat. Est-ce que réellement, certain sont fermés à sa présence ?

- Je ne serais probablement pas Druide si je n'avais pas foi en elle. Mais son existence et sa bonté semblent tellement évidents... Je ne m'étais jamais interrogé plus avant sur ce sujet.

Jamais je n'avais pensé que sans cette certitude de La savoir partout autour de nous, je n'aurais pas mes pouvoirs. Pourtant, la Déesse n'a pas fait partie de l'entièreté de ma vie... Avant Aghna, je n'avais jamais mis de nom sur les prières que j'adressais à... la Nature.
Je me sens privilégié, soudain, et je me sens bien.

Sauf qu'il y a toujours la menace dont la Reine a parlé, brièvement, et que j'ai mis de côté trop longtemps...

- Ce qui arrive et qui va nous engloutir... C'est ce qui a été dit lors du Couronnement ?

J'ai perdu connaissance après ma rencontre brutale avec le mur, mais assez tard pour avoir entendu la prophétie sinistre prononcée par je ne sais toujours pas quoi, ou qui.

- J'avais vaguement espéré que "la disparition des Seelies et des Unseelies" pouvait signifier que les Cours allaient se réunir et s'entendre, mais je doute que ça aurait été annoncé sur ce ton là, si c'était le cas.


Personne n'a jamais annoncé de bonnes nouvelles avec une voix d'Outre-Tombe, donc il faut croire que la prédiction reste de bien mauvaise augure....
Il ne reste plus qu'à savoir si j'aurai un rôle à jouer dans ce triste futur...



 
Don't mess with magic.
" The power of Thought, the magic of the Mind! "→  code : ellaenys. // quote : Lord Byron
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICEobsidian butterfly.

Naemesys S. O'Ciardha

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/06/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4049
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : S. Eliz'yan Forsyth.
› L'AVATAR : Jessica Chastain.
› LES CREDITS : Ellaenys.
› LA COULEUR RP : Crimson.

ADMINISTRATRICE ∞ obsidian butterfly.

MessageSujet: Re: “Never be afraid to trust an unknown future to a known God.” ∞ (TOMAS)   Dim 20 Mar - 1:23
“ Never be afraid to trust an unknown future to a known God. ”

ft. tomas && morrigan

L'innocence de l'âge était une conception purement humaine selon la Sidhe. Après tout, on pouvait avoir des millénaires au compteur et conserver son âme d'enfant.. Et en parallèle, on pouvait être plus jeune et ressentir le poids du temps. Tout était une question de vécu, d'épreuves, d'obstacles, de guerres et de fugaces instants de bonheur. Pour la Morrigan, sa vie avait commencé avec la Guerre, elle s'était déjà achevée dans le sang et finalement, elle avait repris afin d'enchainer les épreuves, encore et toujours. Alors, dans son regard, Tomas pouvait lire tous ces chemins prit, toutes les épreuves passées, toutes les batailles menées pour son existence mais également celle de son enfant. Il pouvait lire dans son regard tricolore, un vécu qui l'avait forgé, bien plus que son éducation de Sidhe. Il était alors évident que ce n'était pas seulement son ancienne vie à la Haute Cour qui l'avait marquée comme on pourrait si facilement le croire, mais d'avantage l'après : L'exil. L'exil s'était gravé dans sa chair, dans son être, dans son âme.

Cette attitude valait à Tomas un respect qu'elle ne lui aurait surement pas octroyé par le passé. Car bien qu'il fût Druide, jadis, Morrigan aurait pu aisément le considérer comme trop jeune, trop inexpérimenté. Mais pour avoir croisé des humains à la vie bien complexe, représentant une source d'inspiration, la Sidhe avait compris que l’âge de l’âme ne se définissait pas par le nombre. Le Druide était fait de cette chair mortelle, vivant dans un espace-temps presque différent de celui des feys qui étaient frappés par l'immortalité. Une décennie n'était qu'un battement de cœur pour Morrigan, alors que pour Tomas, elle avait conscience que cela représentait bien plus de choses.

Le respect. C'était la clé de beaucoup de choses. La clé de cette rencontre. C'était ce qui valait le droit au Druide de s'assoir aux côtés de la Sidhe d'égal à égal et d'oser lui parler de son lien avec la Déesse Mère. Parce que c'était effectivement une chose versant dans l'intime, le secret de polichinelle.. Surtout pour elle. Parce qu'elle n'aimait pas s'exposer, elle en avait perdu l'habitude. Mais aussi parce que cela revêtait une importance politique. L'équilibre entre les cours Seelies et Unseelies était fragile, et Morrigan ne voulait pas ouvertement apporter de l'eau au moulin de la discorde en présentant son lien à la Déesse.
Seulement.. Le couronnement avait prouvé à la Reine Unseelie qu'elle n'était pas maitresse de ses décisions lorsque cela concernait Danu. Cette dernière suivait un plan qui lui était propre et c'était bien ce que mettait en lumière Tomas, ce qui soutirait une moue de mécontentement à la Rouquine.

« Je sais. Son intervention a sauvé beaucoup de feys lors des couronnements. » Des couronnements, pas seulement des Unseelies visiblement. « Je ne peux me targuer de connaitre les plans de la Déesse Mère. Ce serait d'une assurance mal placée.. Tout ce que je sais, c'est que l'urgence de la situation a mené à ce résultat. Et je ne vais pas m'en plaindre. » Qu'elle concluait finalement à ce sujet.
Morrigan avait pesté au sujet de la manifestation divine, mais dans le fond, elle en était reconnaissante à Danu d'avoir aidé Nuada. Elle en était reconnaissante à Danu de s'être manifestée afin d'aider son propre enfant. C'était plutôt ironique selon Morrigan, parce qu'en ce qui la concernait.. Elle était capable de beaucoup pour ses enfants, qui représentaient sa chair, son sang et quoiqu'elle pouvait en dire : son cœur.

Un sourire finissait par fleurir sur ses lèvres à la mention de la bienveillance de la Déesse Mère. Elle aurait aimé que tous les feys considèrent de la sorte la Déesse Primordiale. « C'est une bonne chose. Cela veut dire que vous n'êtes pas amer. » Morrigan inspirait et finalement se relevait afin de faire quelques pas, histoire de se dégourdir les jambes. Ses pas la menaient vers un rosier grimpant face auquel elle s'arrêtait afin d'effleurer les pétales d'une fleur. « L'amertume vient de l'âge et des déceptions. Même si certaines déceptions n'attendent pas le poids de l'âge pour se manifester. » C'était alambiqué comme pensée.

Morrigan arrêtait sa caresse à la plante en entendant la dernière question de Tomas. Plongeant à nouveau dans ses pensées, elle inspirait profondément avant de finalement reporter son regard sur le Druide. Elle l'analysait longuement avant de briser son mutisme. « Nous engloutir ? C'est un choix de mot bien particulier. » Cela l'avait interpelé, c'était indéniable. « Quel que soit la menace, nous ne plieront pas. Jamais. La guerre coule dans les veines de certains d'entre nous. Ce n'est pas notre premier combat, ce ne sera pas notre dernier. » Son regard empreint de véhémence se détachait de celui du Druide afin de se reporter sur une pierre, plus loin. Elle s'apprêtait à ajouter quelque chose, mais finissait couper dans son élan. Un rire passait finalement la barrière de ses lèvres à la mention de la disparition des cours. Une réunion des cours.. Son rire, dans son fond, était sans joie. Son visage signait à la négative tandis qu'elle reportait toute son attention sur son interlocuteur. « Pour faire disparaitre nos cours, il faut nous tuer. Voyez-vous le dilemme qui se pose dans votre raisonnement ? » Parce qu'elle, elle le voyait. « Et même avec toute la volonté du monde, ces cours ne se réuniront jamais plus. Car ce qui nous opposent dépasse l'idée, le concept de cours. Il s'agit là d'idéologie, d'art de vivre, de manière d'être. La première cour prône la tradition quand la seconde prône le progrès. Et surtout.. Nos deux rois ne trouveront pas de terrain d'entente pour de multiples raisons. » Et ce, malgré le sang coulant dans leurs veines. Morrigan en avait pleinement conscience.







the phantom queen
i won't just survive, you will see me thrive. can't write my story, i'm beyond the archetype. i won't just conform, no matter how you shake my core, 'cause my roots run deep. don't doubt it, victory is in my veins, i know it and i will not negotiate. i'll fight it.
Revenir en haut Aller en bas
DRUIDE natural witchcraft.

Tomas O'Dochartaigh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/12/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2207
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Liam O'Halloran
› L'AVATAR : Ian Bohen
› LES CREDITS : Tumblr
› LA COULEUR RP : PowderBlue

DRUIDE ∭  natural witchcraft.

MessageSujet: Re: “Never be afraid to trust an unknown future to a known God.” ∞ (TOMAS)   Mer 30 Mar - 22:29
Never be afraid to trust an unknown future to a known God
ft. Naemesys & Tomas
Avec la façon qu'elle a de me regarder et de me répondre, c'est difficile de savoir si je commets des impairs irréparables. Elle a toujours l'air sur le point d'avaler quelque chose d'affreusement amer et je ne sais si c'est à cause des pensées qui traversent son esprit ou à cause de ce que je dis. Or, ça serait quand même bien utile d'avoir la réponse à cette question parce que Naemesys pourrait m'écrabouiller d'un coup de paume, littéralement et métaphoriquement. Elle est Reine Unseelie et guerrière de talent donc si je deviens gênant ou quantité négligeable, je ne donne pas cher de ma peau. Donc, j'apprécierait grandement de pouvoir lire entre les lignes des dires de la Reine... Mais je dois me contenter de ce que je ressens et pour le moment, même si je n'ai aucune idée de ce qui se trame derrière les yeux tricolores, je ne me sens pas en danger. Et j'ai conscience que pour que la confiance s'installe entre nous, il faudra du temps, de la part de l'un comme de l'autre. Mais si j'en crois le minusucule sourire qu'elle m'adresse alors que j'évoque ma foi en Danu, je me dis que l'espoir n'est pas complètement absurde. Par la Déesse, qu'elle semble amère... Je ne sais quelles histoires se cachent sous ses mots mais alors qu'elle parle de déceptions en regardant dans le vague, je me dis qu'être immortel n'est pas si tentant que ce qu'il n'y parait à première vue... Des millénaires à contempler la traîtrise, les pertes, les guerres et les déceptions ? Très peu pour moi ! Ma mortalité peut sembler abrupte pour les Feys, mais je ne l'échangerais certainement pas, si le prix à payer est l'ombre qui obscurcit le regard de Naemesys.
Perdue dans des pensées que je n'essaie même pas d'appréhender, elle met de longues minutes à répondre à mes dernières inquiétudes. Ses yeux brûlants se posent à nouveau sur moi et je me demande si le réflexe de me ratatiner sur moi-même disparaîtra un jour devant la reine Unseelie. D'autant plus qu'elle me met face à moi-même et je m'interroge. Que penseraient les psychanalystes humain de ce choix ? Est-ce un lapsus ? Une expression inconsciente de mes peurs les plus profondes ?

- Il faut croire que disparaître me fait plus peur qu'être tué. Ou c'est juste que le mot sonnait bien, je ne peux vous donner plus de précisions à ce sujet !

Il n'empêche que ça pourrait valoir le coup de se pencher sur la question... Est-ce parce que j'ai peur d'être oublié que j'ai choisi de rejoindre Ellan Vannin et de rallier une Cour ?
Il y aura un temps pour y réfléchir. Pour l'heure, j'ai d'autres choses à penser. Comme la réalité de la vie que j'ai choisie en embrassant la voie des druides.

- Je crois qu'il est difficile pour un mortel de réellement comprendre ce qui divise les deux Cours. Je ne pense pas être naïf pour un humain et d'habitude, je suis plutôt vif pour saisir les subtilités d'un conflit. Mais j'avoue que ce qui oppose les Seelies et les Unseelies m'est encore un peu obscure. Je regrette ces disparités, surtout si la menace qui s'annonce est si lourde que ce que vous avez l'air de croire.

Il est grand temps que je me plonge dans certains livres qui s'entassent sur ma table de chevet. Je pense être assez perspicace et rapide d'esprit pour ne pas mettre mon roi dans une situation embarrassante mais il devient vital d'en savoir plus. Un impair dans ce contexte pourrait avoir des conséquences irréparables. Ce qui serait quand même franchement ballot de la part d'un Druide officiellement reconnu par la Cour de l'ombre !

- La guerre ne coule certainement pas dans mes veines mais je ferai de mon mieux pour ne pas décevoir le Roi. J'espère être à la hauteur des combats qui s'annoncent.


Et si j'en crois l'énergie nouvelle qui m'habite depuis quelques jours, Danu a quelques idées derrière la tête en ce qui concerne mon pouvoir de Druide... On verra bien le moment venu, les intentions de la déesse sont mystérieuses après tout. Pas pour la Reine, a priori, mais tout le monde n'est pas en communication directe avec Danu n'est-ce pas ?




 
Don't mess with magic.
" The power of Thought, the magic of the Mind! "→  code : ellaenys. // quote : Lord Byron
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICEobsidian butterfly.

Naemesys S. O'Ciardha

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/06/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4049
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : S. Eliz'yan Forsyth.
› L'AVATAR : Jessica Chastain.
› LES CREDITS : Ellaenys.
› LA COULEUR RP : Crimson.

ADMINISTRATRICE ∞ obsidian butterfly.

MessageSujet: Re: “Never be afraid to trust an unknown future to a known God.” ∞ (TOMAS)   Lun 4 Avr - 3:42
“ Never be afraid to trust an unknown future to a known God. ”

ft. tomas && morrigan

L'éternité était longue à vivre, et parfois à subir. Pour la Morrigan, cela s'était confirmé dès lors qu'elle avait été sous la coupe d'une mère intransigeante projetant en elle tous ses espoirs et projets. Aujourd’hui encore, la Sidhe se demandait pourquoi Ernmas ne s'était pas elle-même élevée au rang de Déité Guerrière, comme elle l'avait tant souhaité pour sa fille ? Peut-être en avait-elle été incapable. Incapable de tenir une arme et de se jeter dans la bataille, préférant manipuler et jouer le jeu de la politique. Dans le fond, la mère de la Reine Unseelie lui faisait trop penser à Dagda, et surement aurait-elle fait une parfaite Seelie. D’ailleurs.. Etait-elle Seelie ? Juste morte dans un recoin du monde ? Sa fille n'en savait rien et ne voulait pas le savoir. Car, aujourd'hui, elle s'estimait affranchit de l'influence néfaste de sa génitrice. Cette dernière avait été la première à laisser des marques sur son âme et son esprit. Elle représentait les fondations d'une amertume que Morrigan s'évertuait à balayer. Mais lorsqu'elle ne pensait pas à sa mère, elle pouvait songer à son ex-mari, qui l'avait trompé, placé en trophée à la tête de la Haute Cour puis tué.

Alors oui, au final, la Morrigan avait matière à être amère, lorsqu'on ne dérivait pas jusqu'au sujet de sa demi-sœur qui lui avait volé son enfant, ou de son exil qui avait duré bien trop longtemps. De sa perte de pouvoir qui l'avait terrassé, de l'éloignement de son Grand Amour qui l'avait rongé. Une éternité.. Même pour un esprit guerrier, une éternité était une chose cruelle. Et Tomas avait bien raison de ne pas envier l'immortalité qui frappait les feys. Seulement, cette immortalité était également la sienne puisqu'il demeurait au sein d'un Sithin. Ce qu'il ne prenait pas en considération était que lui, Druide de son état, mortel de naissance, était immortel auprès de son nouveau roi. Loin d'être invincible, il allait néanmoins goûter aux plaisirs d'une vie sans fin.

« Être effacé, balayé de l'existence-même est une chose bien plus cruelle que la mort en un sens, alors, je peux comprendre votre point de vue. » Qu'elle concédait à révéler, comme si elle levait le voile sur une vérité cachée. « D'autant plus que pour nous, la mort n'est pas une fin en soi. Il s'agit plutôt d'un commencement, auprès de la Déesse. » Comme avait pu le constater Tomas depuis son arrivée à Ellan Vannin, les feys ne célébraient pas la mort, mais uniquement la vie. Leur raisonnement était contraire à ceux des humains. Peut-être était-ce là une des circonstances qui faisait qu'ils ne se comprenaient pas. Peut-être.

« La Faërie est un univers fermé, regorgeant de secrets.. Je pense que vous vous en êtes rendu compte. » Blanc, elle faisait quelques pas en dégageant une mèche rousse sur le côté. « Les cours sont encore plus secrètes, plus complexes. Je ne pourrais vous en révéler l'essence même. » Déjà parce qu'elle en avait été éloignée bien trop longtemps, et surtout parce qu'elle ne le voulait pas. Pas encore. Elle comptait sur le Druide pour comprendre de lui-même la mentalité des cours, des feys et plus particulièrement des Sidhes qui dirigeaient les Sithins. « Quoiqu'il en soit, j'estime que nous sommes peut-être bornés mais cela ne veut pas dire que nous sommes tous fous. » Oui, parce qu'il y en avait des fous, Morrigan avait quelques noms en tête, mais ce n'était pas le sujet. Cela voulait dire que dans le fond, il ne fallait pas se fier aux apparences. Car face à un ennemi commun, il pouvait se produire un miracle.

Concernant le fait de ne pas décevoir Nuada, la Sidhe reportait son regard sur Tomas et l'observait avec une esquisse de sourire. « J'y compte bien. » Revenant vers le Druide, elle arrêtait ses pas devant lui. « En attendant, j'ai une mission pour vous. Je ne nierais pas qu'il s’agisse également d'un test. » Au moins, elle jouait franc jeu. « Durant quelques.. Millénaires, diront-nous.. » Deux, plus précisément. « Je me suis liée à une lignée de Druides, leur octroyant ma protection contre leur bienveillance. Je pense que vous connaissez ces derniers sous le nom de.. Merlin. » Merlin, comme l'enchanteur, oui. Myrddin adorait ce nom.. Ou pas. « J'ai promis de veiller sur les druides de cette famille et il se trouve que la dernière descendante est arrivée sur Ellan Vannin. J'aimerais que vous gardiez un œil sur elle, que vous l'aidiez à s'installer et s'adapter. Elle s'appelle Odalee Merlin. Pouvez-vous faire cela pour moi ? » Elle demandait, tout de même.  







the phantom queen
i won't just survive, you will see me thrive. can't write my story, i'm beyond the archetype. i won't just conform, no matter how you shake my core, 'cause my roots run deep. don't doubt it, victory is in my veins, i know it and i will not negotiate. i'll fight it.
Revenir en haut Aller en bas
DRUIDE natural witchcraft.

Tomas O'Dochartaigh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 06/12/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 2207
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Liam O'Halloran
› L'AVATAR : Ian Bohen
› LES CREDITS : Tumblr
› LA COULEUR RP : PowderBlue

DRUIDE ∭  natural witchcraft.

MessageSujet: Re: “Never be afraid to trust an unknown future to a known God.” ∞ (TOMAS)   Mer 13 Avr - 18:11
Never be afraid to trust an unknown future to a known God
ft. Naemesys & Tomas
Elle est mystérieuse, la Reine des Ténèbres. Tout en elle respire le secret, depuis son port altier jusqu'au sourire en coin qui ne quitte pas ses lèvres depuis le début de cette étrange conversation. Mais si elle semble apprécier laisser planer cette aura énigmatique, elle n'est pas avare en explications. Ce qui est bien précieux pour le certes Druide mais pauvre mortel que je suis. Avoir grandi parmi les Hommes - et n'avoir mis les pieds sur cette ile que quelques semaines auparavant - reste un peu problématique quand il s'agit de comprendre les enjeux qui semblent se tramer dans les parages et dans les temps à venir. Apprendre dans les livres, avec l'assistance d'une Druide extraordinaire, ne suffit pas à percevoir la réalité de la Faërie. La patience de la Reine à mon égard est réellement bienvenue même si ça ne fait que mettre mon ignorance en lumière. Et pour la première fois depuis bien longtemps, je me sens comme un petit garçon qui découvre l'existence. Et pas dans le sens émerveillé du terme ! Je n'apprécie pas vraiment cette perte de contrôle et toutes ces incertitudes. J'aimerais savoir exactement où je vais et quelle est ma place dans cette Faërie dont j'ignore presque tout. Pourtant, j'ai la certitude - et c'est presque viscéral, à quel point j'en suis sûr - que j'étais censé être ici. Depuis le couronnement, même si je ne comprends pas la moitié des choses qui se passent et ce que je suis censé faire pour m'inscrire dans le grand dessein de Danu, je reste convaincu que j'ai pris les bonnes décisions. En venant sur Ellan Vannin et en proposant mes pouvoirs à la Cour Unseelie.
Mais il me reste énormément de choses à comprendre, comme le fait subtilement remarquer la Reine alors qu'elle répond à mes réflexions. En revanche, je ne suis pas très sûr de vouloir découvrir ce qu'elle implique quand elle tente de me rassurer. Pas tous fous ? Sous-entendu que nombre d'entre eux le sont ? Il n'est guère rassurant d'apprendre que ces Immortels gorgés de pouvoirs immenses ont perdu la raison !

Heureusement, la Reine détourne la conversation pour me demander une faveur. Plus ou moins vu qu'elle présente ça d'une façon telle que je me demande sérieusement ce qu'elle va bien pouvoir me faire tomber sur la tête ! Un test ? En voilà une idée qui ne met pas du tout la pression ! Mais dans un sens, c'est compréhensible. Ne lui ai-je pas moi-même demandé de me mettre à l'épreuve afin de prouver ma fidélité au Roi et mes bonnes intentions quant à la Cour Sombre ? Je ne sais à quel défi je m'attends, mais certainement pas à ce qu'elle me propose, finalement.

- Ce serait une grande preuve de confiance de votre part, que de me laisser la responsabilité du bien-être de votre protégée.

Sincèrement, je ne m'attendais pas à ce qu'elle m'offre une opportunité pareille. Dans un sens, c'est très simple. Elle ne me demande pas de risquer ma vie - quoique je ne connais pas le caractère de la demoiselle - ou de faire démonstration de mes pouvoirs dans des contextes dramatiques. Mais dans l'autre sens, avec cette simple mission, elle fait preuve d'une confiance réellement incroyable. Une confiance qui me pousse à tout faire pour m'en montrer digne. Décevoir la Reine semble en effet une bien dangereuse idée... Mais il est clair qu'en cas de réussite, j'aurai gagné bien plus que sa satisfaction.  

- Mais... Merlin ? Comme le Merlin des histoires ? Il a existé réellement ?

Une série d'images passe en flash dans ma tête, depuis un vieux barbu à chapeau pointu à un picte guerrier couvert de tatouages. Les représentations de ce célèbre mage sont aussi nombreuses que variées et je ne peux qu'être intrigué à l'idée qu'un tel personnage a pu fouler cette Terre. Et oui, je me demande quel conteur d'histoire est le plus proche de la réalité !

- Je serais honoré d'aider cette jeune femme à prendre ses marques sur cette île. Je ne sais que trop bien quelles peuvent être les difficultés à trouver sa place. Sera-t-elle liée à la Cour Unseelie ?


Cela pourrait être intéressant de former un Concile... Si la menace dont parlait Naemesys un peu plus tôt finit par vraiment non tomber dessus, nous ne seront pas de trop de deux Druides à combiner nos pouvoirs pour participer au sauvetage de l'île !



 
Don't mess with magic.
" The power of Thought, the magic of the Mind! "→  code : ellaenys. // quote : Lord Byron
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: “Never be afraid to trust an unknown future to a known God.” ∞ (TOMAS)   
Revenir en haut Aller en bas
 

“Never be afraid to trust an unknown future to a known God.” ∞ (TOMAS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» and he said “listen, listen, i’m not afraid to go if it’s with you, i was born to live for you”, 04.03 - 03:11
» Evie ∾ I walk alone in the unknown
» KATIE + i'm not afraid of god, i am afraid of man
» Why Haiti Can't Forget Its Past

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Winter Court : Faërie
Cúirt an gheimhridh
 :: 
Sheading Rushen
 :: Le Jardin des Ténèbres
-