AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 Un coin de douceur |- Silvester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SIDHE SEELIE noble's blood.

Anava Telperimpar

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 24/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 210
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : RAS
› L'AVATAR : Lily Collins
› LA COULEUR RP : Royalblue (#4169E1)

SIDHE SEELIE ∭  noble's blood.

MessageSujet: Un coin de douceur |- Silvester   Mer 9 Mar - 14:40
Au Jardin de Lumière
ft. anava & silvester
Qu'est-ce que 'j'avais fait pour mériter ça ? J'avais l'impression d'être maudite. Comme si Danu elle-même avais mit une malédiction sur ma tête, que je devais mériter sans m'en rendre compte. Tout ça me dépasais. Ce monde me dépassait, cette vie me dépassait. Je ne savais plus quoi faire. Est-ce qu'il avait vraiment quelque chose à faire ? Est-ce que je pouvais vraiment me rassurer d'une façon où d'un autre ? J'en doutais, grandement.

Ce foutue couronnement. J'étais déjà plus que mitigé à cette idée. Mais là, j'étais arrivé à un stade où je méprisais cette chose. Pourquoi il fallut que se soit mon père qui soit choisi, hein ? Au début, j'étais fière et heureuse pour lui. C'était dans sa nature, dans son sang de diriger. Il avait un bon roi en sont temps et revenir aux sources ne pouvait qu'être une bonne chose. J'avais espoir que cela a un effet bénéfique sur lui et qu'il redevienne comme avant. J'avais bien sûr ressenti de l'angoisse, roi ce n'est pas rien, et cela nous expose à de nouveaux dangers, et ça les Seelies savaient très bien y faire, pour mettre en danger quelque chose, ou quelqu'un. Un comble, heureuse et inquiète en même temps.

Mon bonheur fut de courte durée, quand la cour fut attaquée, par je ne sais pas quoi. En tout cas, je n'ai pas cherché à comprendre, j'avais bien trop peur. On ne peut pas dire que je me souviens vraiment de ce qui s'est passé. J'avais tellement peur que tout ce qui passait autour de moi était presque ignoré. Ce n'était pas pour moi que la peur me prenait aux tripes, mais pour mon père, il avait été ouvertement menacé. Pourquoi ?

Depuis je faisais que des nuits blanches. Incapable de trouver le sommeil. À chaque fois que je fermais les yeux, je revoyais la scène, et une bouffée d'angoisse m'obligeait à sortir de mon lit. À chaque fois que je fermais les yeux, je revoyais la scène, et une bouffée d'angoisse m'obligeait à sortir de mon lit. Mais je crois que cela commençait à se voir : mes yeux cernés, mes paupières toutes violettes et ma peau de marbre qui virait au gris/noir. Je ne sais pas combien de temps j'allais tenir comme ça.

Il fallait que je trouve le moyen de me reposer un peu. Et s'il y avait bien un endroit qui allait sûrement m'aider, c'était le Jardin de Lumière. La nature à un effet apaisant sur moi, et à la maison, il était assez petit, juste de quoi faire pousser deux, trois légumes. Et c'était moins loin que d'aller à la plage ou au parc. Je n'avais même pas la motivation de mettre mon glamour. Les arbres étaient bien assez larges et épais pour que je me cale dessus, une fois assise en tailleur, et ne pas glisser. Fermant les yeux, je soupire en espérant pourvoir avoir un peu de répits.





Je veux vivre autre chose que cette vie
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: Un coin de douceur |- Silvester   Jeu 10 Mar - 8:48
un coin de douceur
ft. Anava & Silvester

Arpentant le jardin en poussant une brouette contenant divers pas en pierre blanche, Silvester rejoignait une allée du jardin qu'il venait d'aménager, soucieux d'y apporter la touche finale avant la fin de la matinée. Cette allée qui partait du jardin des roses venait rejoindre une coupole qu'il avait installée quelques mois plus tôt où les Feys pouvaient s'installer pour admirer le jardin surplombant le bassin de nénuphars en toute tranquillité, en amoureux ou à plusieurs. En ligne de chaque côté de l'allée s'enchaînait des mandariniers dont les fruits apportaient leur touche de couleur au jardin qui lentement, mais surement, s'éveiller de l'hiver qui touchait à sa fin.

Depuis que le Sithin s'était de nouveau allumé, Silvester avait dû se préparer que la plupart des arbres bourgeonnent plus tôt que prévu, doublant donc son travail afin de rien laisser au hasard et mettre de côté les travaux un peu plus lourd, dont l'aménagement. Ayant un peu de l'avance et ne voulant pas non plus aller top vite en cas de mauvaises surprises, il avait décidé d'attendre quelques jours de plus pour les spécimens les plus solides qui ne craignaient guère l'hiver ou le gel et il avait décidé de terminer l'allée.

Un sourire serein sur son visage alors qu'il atteignait la dernière partie de l'allée embaumée par une odeur de mandarine, son visage s'illuminait un peu plus, arrêtant la brouette au bout de l'allée non terminée pour jeter un coup d'œil sur ce qu'il avait déjà accompli, l'allée disparaissant à un tournant. Il était plutôt satisfait du résultat et il espérait que les visiteurs l'apprécieront autant que lui. Satisfait, l'élémentaire repris son labeur, d'abord en mettant les pas en place, puis avec une bêche, il prit soin de dessiner les contours avant de creuser un trou afin que chacun des pas sois pile au niveau de l'herbe. Une fois terminé, il planta la bêche dans le sol et sans reprendre son souffle suivi l'allée jusqu'au jardin des roses, l'odeur des fruits ce mêlant au parfum des roses alors qu'il se rapprochait de sa destination, les mains dans les poches de son pantalon, le regard ambré traquant le moindre dénivelé ou erreur sur son chemin et les pieds nus. Ces derniers dépassés exprès, afin de sentir l'herbe verte entre chacun des pas, une sensation qu'il adorait, cette caresse qui semblait animée tout ses sens et apportait une attention particulière au souffle de son jardin. Alors qu'il atteignait le jardin des roses, il prit le temps de sortir une cigarette, l'allumer puis la glisser entre ses lèvres avant de faire le chemin inverse, cueillant quelques mandarines au passage.

Une fois atteignant les marches qui menaient donc à la coupole, il laissait échapper un soupir satisfait, s'installant sur l'un des bancs pour s'accorder quelques minutes de répit. Ses yeux balayaient le décor qui se dressait devant lui, certains arbres arboraient déjà un feuillage des plus généreux, pendant que d'autres n'en était qu'au stade de bourgeon et c'est à travers les branches nues que l'élémentaire remarquait une forme dans l'un des arbres. À cette distance, il ne pouvait pas dire qui était venu se réfugier là, mais il le saurait bien assez tôt. Il termina d'abord sa cigarette avant de quitter le banc et rejoindre son invité, si s'en était un, tout en épluchant l'une des mandarines qu'il avait récupérées, fredonnant un petit air.

C'est en se rapprochant des arbres, qu'il pouvait finalement avoir confirmation de qui avait élu domicile parmi le feuillage réconfortant du chêne. Il s’agissait de son apprentie, qui ces derniers temps lui avaient semblait des plus troublée. Silvester, pourtant, ne cessait de lui dire qu'elle se prenait un peu trop la tête, mais c'était le genre de commentaire qui n'aidait pas quelqu'un à trouver une solution, toujours est-il que c'était un fait indéniable. Un sourire bienveillant s'esquissait sur ses lèvres alors qu'il venait appuyer son dos contre l'arbre, terminant son quart de mandarine avant de manifester sa présence auprès d'Anava.

« Si tu arrives à communiquer avec notre ami, demande lui comment se porte le sol sous ses racines, je serais curieux d'obtenir un compte-rendu détaillé. » S'annonçait-il avec un ton léger, mais taquin, levant les yeux vers la jeune femme, tendant sa main qui tenait l'une des mandarines. « De plus, il doit en avoir marre lui aussi que tu te poses toutes ces questions. »  Ses yeux brillaient avec malice, alors qu'il pouvait enfin voir apparaitre le visage de son apprentie qui ressemblait plus à une Sinistre qu'une Sidhe. Il attendait toujours qu'elle vienne récupérer la mandarine qu'il lui tendait, imperturbable et un sourire illuminant son visage.



Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas
SIDHE SEELIE noble's blood.

Anava Telperimpar

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 24/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 210
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : RAS
› L'AVATAR : Lily Collins
› LA COULEUR RP : Royalblue (#4169E1)

SIDHE SEELIE ∭  noble's blood.

MessageSujet: Re: Un coin de douceur |- Silvester   Dim 13 Mar - 15:33
Au Jardin de Lumière
ft. anava & silvester

Mes yeux étaient fermés. Je sentais la douceur de l'endroit m'envelopper, comme une douce couverture qui vient me tenir chaud. L'air qui se faufilait entre les branches et les feuilles, était comme une berceuse. Un vrai havre de paix, de quoi apaiser n'importe quel esprit tourmenté. Enfin, c'était mon point de vue, cet endroit pouvait être tout aussi bon pour mon père, l’apaisé un peu, car ce n'était pas si simple. Je sentais mon corps de détendre, ce décontracté, cela faisait un bien incroyable. J'avais eu une bonne idée de venir ici, en fin de compte, j'allais pouvoir me reposer un peu. Histoire d'être présentable et de ne pas ressembler à in zombie, ou d'être d'humeur irascible à cause du manque de sommeil. C'était une des rares choses qui me rendait insupportable : la fatigue.

Mais alors que tout était bien parti pour une bonne petite sieste, une voix me sortit de mes songes. Ouvrant doucement les paupières, je tourne la tête pour voir mon ami et collègue : Silvester. J'eus un sourire en coin, mélange de nostalgie et de résignation. Il y a quelque siècles, j'aurais pu. Ma main de lumière me permettait de « trouver et toucher » la chlorophylle dans la flore, et donc sentir la santé de la plante que je touchais. Mais là cela n'était plus possible depuis très longtemps. Il fallait s'y faire, j'étais bonne à rien.

-Il y a quelques siècles, j’aurais pus le faire tu sais. Encore une chose à ajouter sur les sacrifices faits.

J'eus un soupir. Ce n'était pas question de tout ce qui me passait dans la tête, mais de dormir. Rah, Sil' tu devrais prendre les choses un peu plus au sérieux. J'avais envie de lui balancer une bulle d'eau, pour l'enquiquiner. Il savait que j'aimais jouer avec mon pouvoir et que je me montrais jamais agressive avec lui. Je me glissai jusqu'à lui et pris la mandarine qui me tendit. Je la fixai un moment avant de reporter mon attention sur mon collègue. Parfois, il était agaçant avec ce sourire jusqu'aux oreilles, gentiment agaçant. Je ne comprendrais jamais pourquoi il pétillait toujours la positive attitude même quand les faits qu'on lui exposait avaient rien de bon. Une vraie énigme pour moi, que je ne suis pas prête de comprendre.

-J'aimerais surtout pouvoir dormir. Je suis tellement angoissée que j’enchaîne des nuits blanches. Mais j'imagine que tu va encore me dire que ce n'est pas bien grave......

Avec lui rien ne l'étais. Je me demandais même s'il était capable de s'inquiéter pour quelque chose ou quelqu'un.






Je veux vivre autre chose que cette vie
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: Un coin de douceur |- Silvester   Jeu 17 Mar - 14:13
un coin de douceur
ft. Anava & Silvester

Si l'élémentaire était une énigme pour Anava, cette dernière ne l'était pas vraiment pour lui, au contraire, il n'y avait rien de compliquer dans la personnalité de la demoiselle, dont la psychologie principale était son manque de confiance en elle et ces nombreux complexes qui préoccupait la demoiselle. Si au fil des années, elle avait évolué, sachant en dépasser certain, d'autres demeuraient, au grand damne de son ami et collègue. Ce genre de mauvaise habitude, il était difficile de s'en défaire, Silvester en était bien conscient, même s'il ne manquait jamais une occasion de la taquiner sur le sujet en espérant la décomplexer avec le temps. Anava était le fruit d'une union officieuse entre Dagda et une maîtresse qui par le passé avant tant aimé le haut roi. Une fille, un enfant, un de plus dans la liste de la descendance de cet ex-Haut-Roi, maintenant roi des Seelies et le jardinier pouvait comprend l'origine des angoisses de son amie. Elle était une de ces progénitures que Dagda avait tenté de gâter le mieux qu'il pouvait et apporter un peu d'intérêt envers sa personne, même si elle n'était qu'infime ou maladroite, Anava devait se faire une place dans la cours Seelie et ce n'était pas une mince à faire, car entre les enfants issus des infidélités de Dagda, les potentielles belles-mères et autres flagorneries, l'élémentaire pouvait comprendre les complexes de son amie. Néanmoins, elle pourrait passer au-dessus de cela, mais il fallait avoir un caractère un peu plu affirmé et son amie avait était gâtée par une certaine grâce, mais surtout une loyauté et gentillesse qui n'était pas toujours compatible avec la cours.

Ses lèvres se courbaient légèrement en une petite moue lorsque Anava le prit au premier degré, un soupir amusé s'échappant pendant qu'il secouait la tête. Il fallait toujours que les Sidhes prennent ses paroles au sérieux, pourtant, il était persuadé d'avoir mis le ton qu'il fallait pour que son amie comprennent qu'il rigolait, en plus elle le côtoyer depuis un moment. Enfin, le bras tendu attendant qu’elles viennent récupérer la mandarine, il la regardait avec un faux air défaitiste.

« Toi comme tous les autres Feys et créatures surnaturelles, si c'est un mouchoir que tu voulais, je n'en ai pas. J'espère que cette mandarine compensera ton chagrin. » Son sourire avait repris place sur son visage et il pouvait bien lire dans le regard de la Fey que ce sourire était de trop compte tenu des circonstances actuelles. Elle finit par se saisir du fruit, libérant le jardinier qui continuait de manger le sien un léger éclat de rire s'échappant de ses lèvres à la remarque de son amie.

« Le sommeil, c'est essentiel pour notre bien-être, alors si tu enchaînes les nuits blanches, c'est assez ennuyeux, répondait-il sur un ton un peu moins léger, je peux te conseiller quelques tisanes et médicaments à base de plante pour t'aider à trouver quelques heures de sommeil si tu le souhaites. Tu aurais même dû me le dire plus tôt. » Rajoutait-il. Inquiet ? Il l'était un peu, il leva les yeux vers Anava « Si c'est le couronnement de ton père et les évènements de ces derniers jours qui perturbent ton sommeil, je pense que tu connais mon avis sur le sujet : tu te tortures l'esprit pour rien. » Au moins, cela avait le mérite d'être clair, Silvester n'était pas du genre à laisser les choses s'imprégner dans son esprit, il préférait agir plutôt que de passer des heures a analyser les tenants et aboutissant des évènements. Dagda avait été couronné, les Feys avaient été menacés, à présent, il fallait être prêt à réagir en conséquence et la peur ou l'inquiétude n'était que de l'huile sur un feu déjà bien animé. « Il te serait plus utile d'avoir une bonne nuit de sommeil et te permettre de vivre un peu au lieu de nourrir tes angoisses. » Il ne lui apprenait rien, ce n'était pas la première fois qu'il mettait le doigt sur les anxiétés et complexe de son amie, Silvester ne changeait pas sa position et ne pouvait pas non plus grand-chose si Anava ne mettait pas du sien. Enfin, ils n'étaient pas non plus obligés d'en parler, clairement elle avait besoin de se changer les idées et c'est ainsi qu'il désignait la mandarine qu’elle avait dans la main.

« Goûte et dis moi ce que tu en penses. » Lui suggérait-il avec un sourire. « Je les trouve pas mal, même si je pense qu'avec encore un peu de soleil, elles seront parfaites. » Le couronnement, il avait l'impression d'aborder le sujet à chaque nouvelle conversation, même s'il ne fermait pas la porte à son amie de se servir de lui comme exutoire, il préférait se positionner en oreille attentive plutôt que conseiller, de toute façon, le seul conseil qu'il avait se résumait à cette mandarine, la croquer à pleine dent, comme on croque la vie.



Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas
SIDHE SEELIE noble's blood.

Anava Telperimpar

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 24/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 210
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : RAS
› L'AVATAR : Lily Collins
› LA COULEUR RP : Royalblue (#4169E1)

SIDHE SEELIE ∭  noble's blood.

MessageSujet: Re: Un coin de douceur |- Silvester   Dim 20 Mar - 12:50
Au Jardin de Lumière
ft. anava & silvester

Bien que Silvester me taquinait depuis toujours, que cela soit sur ma tendance à être angoissé ou mes complexes, il le faisait toujours gentiment. Ce n'était le genre d'homme à se moquer ouvertement ou le faire par pure idée méchante. Non. Malgré toutes nos différences, il arrivait à me comprendre. Ce qui était un peu un miracle quand on comprenait à quel point nos personnalités étaient opposées. Opposées certes, mais pas incompatible. Parfois, je lui envie cette insouciance, ce détachement face au événement. Il était sans doute bien plus heureux que moi, j'en étais sûre.

J'adorais les fruits, leur sucre. Même si les poires et les bananes étaient in-mangeable pour moi. Rien que l'odeur me donnait des hauts de cour. Je perçai sa peau au sommet avec mon ongle de pouce et commençai à en éplucher la moitié. Restant silencieuse un instant.

-C'est le geste qui compte, merci, dis-je avec un sourire timide.

Je retirai un quartier puis le mangea. Le jus était bon. La chair aussi, bien pulpeuse. Mais il était vrai que cela manquait un peu de sucre. Vraiment pas grand chose. Par chance, il y avait aucune acidité. Un fruit acide et sans sucre, ce n'est pas bon à manger. Ici au Jardin de Lumière toute la Flore était choyer. On faisait tout pour qu'il retrouve sa beauté d'antan. Et la douceur de ses fruits faisaient partie de la mission.

-Il manque en effet un peu de sucre. Quelques rayons de soleil, devrait suffire.

Je reportai ensuite mon attention sur ce qu'il avait dit avant. Il ne pouvait pas comprendre, il ne comprendrait jamais. Mon père, c'était la seule chose qui me restait, ma seule raison de vivre, ma seule motivation. Alors oui, je m'inquiétais beaucoup pour lui. Sans lui, je n'étais rien.

-Il a été ouvertement menacé Sil', il te faut quoi ? Que quel qu'un attente à sa vie ? De plus, tu n'as pas vu dans l'état qu'il est depuis. Il ne peut même pas se tenir débout. Le Sithin à puiser tout son Glamour. C'est comme si toute son énergie refusait de rester à l'intérieur de lui. Et rappel toi que la dernière fois qu'il a été haut-roi cela ne lui à pas vraiment réussi sur le long terme.

Je parlais toujours calmement. Il était très rare que je monte le ton même quand j'étais énervée. Il fallait vraiment toucher la corde sensible pour que je soit hors de moi.C'est-à-dire, Eir et ma mère.

-Je comptais prendre des gélules d'aubépine et de passiflore, cela a toujours été une bonne combinaison. Dis-je en revenant au premier sujet de conversation. Mais si je t'écoute bien, je devrais totalement ignorer l'état de mon cher père et passer à autre chose.






Je veux vivre autre chose que cette vie
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: Un coin de douceur |- Silvester   Lun 21 Mar - 1:05
un coin de douceur
ft. Anava & Silvester

L'élémentaire hocha la tête à la remarque de la Sidhe, il partageait son avis au sujet du manque de sucre, même si cela ne le gênait pas vraiment, c'était pour cette raison qu'il avait profité de la présence de son apprentie. Il aimait les fruits qui avaient du jus et du goût, mais il n'était jamais certain de la teneur en sucre, lui préféré quand ça l'était un peu moins, même si c'était subjectif, il savait que la plupart des personnes se délectaient des fruits les plus sucrés que fruité justement. Le goût, Silvester considérait qu'il avait perdu un peu de ses papilles gustatives avec le temps, la cigarette et le fait qu'il mangeait peut-être un peu trop de nourriture relevée ou épicée. L'odeur était un paramètre auquel il se fiait plus, mais du coup, il ne pouvait pas toujours juger de la teneur de certains aliments au goût, de manière infime, mais assez pour s'en remettre au jugement d'autres personnes. IIl était rassuré néanmoins qu'il avait assez bien jaugé le fruit malgré tout, il terminait la mandarine un sourire satisfait sur les lèvres et son attention portée sur ce fruit, résultat de leur précieux travail et soin. Le jardinier avait toujours ce sentiment de fierté lorsque ses fruits, ses arbres, ses fleurs et ses plantes étaient les plus beaux, les plus enivrantes ou les plus goûteux et c'était les cuisiniers du Sithin qui avaient l'occasion de sélectionner le meilleur pour délecter le Roi et les nobles des productions du jardin lors d'évènements spéciaux.

Il leva un sourcil lorsqu'elle reprit au sujet de son père. Son père ne pouvait plus se tenir debout ? Voilà une nouvelle qui le surprenait, car cela contredisait ce qu'il avait vu un jour plus tôt. Il n'interrompait pas son amie, sentant la détresse dans sa voix, comme l'inquiétude qui l'animait. Un soupir soulevait sa poitrine, alors qu'il s'attaquait à la seconde et dernière mandarine qu'il avait en sa possession. Anava mettait le doigt sur des sujets sensibles, mais surtout, tous les deux étaient proches de Dagda à leur manière, Silvester le considérait comme un oncle d'adoption, l'ami le plus cher de son père et certainement le seul qu'il pouvait appeler proche, alors il tenait beaucoup à lui, certainement plus qu'il ne voulait l'admettre ou l'exprimer. Pour Anava, Dagda était son père, sa chaire et quelqu'un qu'elle devait partager avec tant d'autres, mais avec qui elle avait une relation proche, trop proche peut-être au goût de certain, mais à laquelle la Sidhe tenait plus que tout. L'élémentaire pensait qu'elle prenait les choses trop à cœur, c'était normal, biologique même, mais vu son état ne s'était pas ainsi qu'elle aiderait son père qui lui aussi avait le don de s'inquiéter de tout et de tout le monde.

« Le jour où je te dirais d'ignorer ton père, j'espère que tu me mettras une bonne claque dans la figure. » Répondait-il une fois qu'il eut gobé son quart de mandarine. « Je ne sais pas ce que te racontent les nobles de ta maison, mais ton père est venu me rendre visite le lendemain du couronnement. S'il n'était pas au meilleur de sa forme, il était sur ses deux pieds et capable de tenir une conversation. » Silvester tournait la tête de nouveau en direction d'Anava, sourire aux lèvres, mais avec un air plus sérieux. « J'étais présent, comme toi le soir du couronnement, ce n'est pas seulement ton père qui a était menacé, c'est lui, mais aussi Cian, les Seelies, les Unseelies et la communauté des Feys en général. Je sais et je vois bien que tu t'inquiètes pour ton père, mais ce n'est pas en te privant de sommeil et te faisant des films dans ta tête que tu pourras le soutenir. Si tu ne vas pas bien, crois-tu vraiment qu'il puisse être capable de se soucier de lui-même ? » Le jardinier n'était pas du genre à expliquer sa logique, il considérait être assez clair dans ses actions, la seule raison que le tout échappait aux uns et autres était parce qu'il ne laissait pas transparaitre la psychologie derrière. Il n'aimait pas que les gens entre dans sa tête, jouer l'imbécile heureux collé parfaitement à l'image qu'ils se faisaient de lui et il avait généralement la paix, parce qu'il ne comprenait pas. Il se fiait aux faits, il avait besoin de voir pour être convaincu, comme entendre de vives voix, être témoin des actions des uns et des autres.

« Je pense que tu devrais essayer une tisane avant de te coucher et mettre un peu de lavande sur son oreiller. » Rajoutait-il son attention tombant de nouveau sur la mandarine, offrant la fin à la Sidhe. « Et tu devrais parler à ton père au lieu d'écouter les bruits de couloir, il est plus solide qu'on ne le pense. »



Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas
SIDHE SEELIE noble's blood.

Anava Telperimpar

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 24/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 210
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : RAS
› L'AVATAR : Lily Collins
› LA COULEUR RP : Royalblue (#4169E1)

SIDHE SEELIE ∭  noble's blood.

MessageSujet: Re: Un coin de douceur |- Silvester   Jeu 31 Mar - 12:54
Au Jardin de Lumière
ft. anava & silvester

J'eus un petit rire en écoutant ce que me disait Silvester. Une bonne claque. Je ne sais pas si j'étais vraiment capable de devenir violente avec les personnes que j'aimais, avec mon entourage proche. Je n'étais pas une femme violente, une vraie pacifiste. Il y avait sans aucun Aengus avec qui je pouvais me montrer mauvaise, mais je n'étais pas proche de lui. Pour moi la violence c'est l'outil des faibles d'esprit. Bien que je ne juge pas ceux qui ont fait la guerre. Alors Gifler mon collègue, je ne sais pas. L'image que j'avais en tête m'avais fait rire. Je ne sais même pas si j'aurais la force suffisante pour lui faire une marque si cela devait arriver.

Je le croyais. Je pensais bien que père avait pu venir le voir. Mais de le voir ainsi, je n'avais pas eu la force de retourner le voir. J'étais restée sur l'image affaiblie par le Sithin après le couronnement. Je ne sais pas vraiment pourquoi je n'étais pas retournée le voir. Peut-être la peur qu'il me reproche de n'avoir rien fait ce soir-là, d'avoir été pétrifiée sur place ? Je m'en voulais tellement de l'avoir laissé tomber alors qu'il avait besoin d'aide. Quelle piètre fille je faisais. Continuant à couper les quart et les manger, je me demandais si je pouvais parler de ces tourments là à Sylvester.

-Je te crois. Je ne suis pas allé le revoir depuis la fin du couronnement, où il n'était vraiment pas bien. Nimue à fait un sacré boulot.

J'eus un soupire, me décidant à parler ouvertement. Tant pis s'il se moquait encore de moi. J'avais besoin d'en parler.

-J'ai été faible Syl'. J'ai été incapable d'aider, ou de protéger. Pétrifiée par la peur, alors qu'il y avait un véritable danger. Je suis bonne à rien.....une mauvaise fille. J'ai que ça, à faire, veiller sur lui. Et je ne l'ai pas fait.

Puis je redressa la tête, plongeant mes yeux tricolore de feu dans ceux de mon ami, prenant un ton bien plus sérieux que lui.

-Mon père s'est rarement préoccupé de moi, ce n'est pas un argument valable. Mais je comprends ce que tu veut dire. Je dois lui montré l'exemple. Tu crois vraiment, toi, qu'il y aura d’autre menace, ou quelque chose de menaçant pour les Feys ? Ou c'était juste pour nous faire peur ?

Cela restais flou dans ma tête. Pourquoi quelqu'un, ou une entité viendrait proférer de telles menaces ? Les Feys ont enfin trouver un semblant de stabilité et de paix.







Je veux vivre autre chose que cette vie
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: Un coin de douceur |- Silvester   Sam 2 Avr - 1:28
un coin de douceur
ft. Anava & Silvester

« Je te crois. » Manquerait plus qu'elle mette sa parole en doute, Silvester considérait qu'il avait vu bien assez de Sluagh en si peu de temps pour que l'un d'eux ne débarque finir le travail et le tuer pour de bon.

Par contre, il sentit son cœur se serrer lorsque son amie lui confia qu'il n'avait pas été en forme avant le couronnement, Dagda était réellement emprunt de doute qui le bouffait tous les jours. Le jardinier le savait, mais il oubliait souvent à quel point leur roi pouvait avoir l'esprit fragile s'il laissait les doutes l'envahir. Son père n'en parlait pas souvent, mais le fils soupçonnait ce dernier d'avoir plusieurs fois retrouvé le Sidhe dans un état déplorable au point d'aller chercher Nimue qui semblait être la plus apte à le sortir de ses tourments. Un peu comme Essus avec Taranis, à l'image de son père, le jardinier était une ancre pour la Sidhe, mais en aucun cas celui capable de la sortir de ses crises les plus graves. Certainement parce qu'il représentait un extrême par son courant de penser et qu'il fallait au moins quelqu'un d'aussi optimiste pour qu'il soit l'influence nécessaire. Néanmoins, il ne reviendrait pas sur son affirmation, Dagda était plus fort qu'on pouvait le croire, sinon il ne serait pas là, il ne serait pas roi.

Anava avait fini par le rejoindre à ses côtés, continuant à déguster sa mandarine, Silvester lui avait fini par sortir son paquet de cigarettes roulé, s'en préparant une toute en écoutant la jeune femme qui semblait soudain opter pour quelques confidences. Ce n'était pas rare qu'il soit une oreille pour les tracas des uns et autres, mais sa collègue avait toujours tendance à hésiter, certainement parce qu'il ne pouvait pas résister de la titiller un peu et se moquer, gentiment, de ses insécurités.

Ce qu'elle lui raconta n'avait rien d'amusant, en vérité, dès ses premiers mots l'élémentaire lui avait lancé un regard plein d'interrogation, regard qu'elle n'avait pas vu puisqu'elle semblait plutôt regarder le fruit dans ses mains ou ses pieds, ou les deux. Il croyait entendre son père, il retenu un soupir, écoutant avec attention Anava, oubliant sa cigarette. Il n'eut même pas le temps de répondre à ce qu'elle venait de confier, peut-être parce qu'elle n'avait pas envie qu'il la contre dise une fois de plus ou alors elle anticipait sa réponse. Dans tous les cas, elle tenait la conversation comme rarement elle l'avait tenue, son regard tricolore plongeant dans le sien, il restait sans voix, même si son visage semblait toujours des plus lumineux, ses yeux pétillants et son éternel sourire en coin aux lèvres.

C'était amusant de constater à quel point il y avait de non-dit chez les Feys, eux pourtant incapable de mentir. Dagda devait être la personne qui avait tendance à se mettre toute la culpabilité sur le dos, en tout cas lorsqu'il s'agissait d'échecs, que ce soit ses propres échecs voulus ou ceux où il n'avait pas le contrôle. Il s'inquiétait toujours pour les autres, en tout cas, c'est ce que le père de Silvester lui racontait et une chose que ce dernier avait constatée par le passé et encore plus lors de sa visite dans le jardin. De plus, l'élémentaire lui-même avait pu constater les préoccupations de Dagda, il en était capable puisqu'il ne manquait jamais une occasion pour lui poser des questions, sur lui ou le jardin. Ce n'était pas tous les quatre matins, certes, ce n'était pas le rôle du Sidhe après tout et c'est peut-être pour cela que le jardinier ne ferait aucun commentaire. C'était une affaire de famille et elle culpabilisait déjà assez, ce n'était pas le moment de mettre une conviction basée sur une expérience en tant que sa propre fille et non comme un proche de la famille.

« Sans vouloir rajouter une ombre à ton tableau, je pense que nous sommes pas à l'abri de possibles évènements. Ce qui ne serait pas la première fois depuis que nous sommes arrivés sur cette île. » Il ne fallait pas oublier qu'ils avaient eu des signes avant-coureurs, sans oublier l'extinction des Sithins et le couronnement. « Après, ils veulent nous faire peur, c'est leur meilleure arme après tout, ce n'est pas difficile pour eux de l'insuffler et les Feys restent vulnérables. Notre meilleure défense, c'est de ne pas laisser cette peur dicter notre comportement. » Le jardinier passa un bras autour des épaules de la Fey pour la rapprocher un peu de lui, lui adressant un large sourire. « Pour ce qui s'est passé au couronnement, c'est normal d'avoir eu peur : on a tous eu peur. Et lui y compris, même s'il n'avait pas l'air se battant avec ce qu'il avait sous la main. Tu n'es pas la seule à devoir veiller sur lui et puisque maintenant, tu sais ce que c'est d'avoir peur, tu n'as qu'à travailler pour qu'à l'avenir, cette peur ne t'empêche pas d'agir, que ce soit pour fuir ou agir. Ça serait ballot si la prochaine fois, tu restes clouée sur place alors qu'on te fonce dessus. » Silvester était très sérieux, même si le ton n'y était plus vraiment dans sa dernière phrase.

« Si tu veux apprendre quelques trucs pour te défendre ou travailler cette peur, je veux bien t'aider. » Et là aussi, il était sérieux et si Anava en doutait, elle pouvait toujours lire son regard qui brillait d'une toute autre flamme.



Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas
SIDHE SEELIE noble's blood.

Anava Telperimpar

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 24/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 210
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : RAS
› L'AVATAR : Lily Collins
› LA COULEUR RP : Royalblue (#4169E1)

SIDHE SEELIE ∭  noble's blood.

MessageSujet: Re: Un coin de douceur |- Silvester   Mer 13 Avr - 18:43
Au Jardin de Lumière
ft. anava & silvester

Je ne savais vraiment pas comment prendre tout ça. J'aspirais à une vie normale, tranquille, le plus possible. Et tout les trois-quatre matins il me tombait une merde sur le coin du nez. Mais bordel qu'est-ce que j'avais bien pus faire pour avoir tout ça. Je n'avais fait de mal à personne, je n'avais jamais été méchante, même avec Aengus ou Eir qui pourtant l'aurait mérité largement. Alors pourquoi ?

Une folle envie furieuse, me vint de partir d'ici et d'aller au commissariat voir Cethor. Il avait été si rassurant et adorable. Et je me sentais vraiment moins mal quand il était là. Mais je ne pouvais dépendre des autres comme ça, même si c'était quelqu'un de bien et qui me comprenait sur certains points. Silvester était lui aussi gentil, mais il n'avait pas cet effet étrange de m’apaiser comme le faisait ce cher inspecteur. J'avais toujours été seule, et j'ai appris à me débrouiller seule, sans avoir besoin de personne d'autre. De voir qu'a présent que c'était la autres qui pouvaient être des solutions à mes soucis me frustrais grandement.

Agacée je laissa ma mandarine, à moitié manger. Je la faisais tourner entre mes mains, en espérant que cela canalise un peu le stress que je ressentais. Silvester avait l'avantage d'être honnête, mais c'est vrai que cela n'était pas rassurant.

-Je n'aime pas quand tu a raison tu sais, dis-je avec un peu rictus, à croire que les feys ne peuvent pas vivre tranquillement hein. Cela prépare sans doute quelque chose de plus gros et on peut rien y faire.

C'était inévitable quelque chose approchait et rien ni personne ne pouvait y faire. On était totalement impuissant. Une vision  bien fataliste, mais il fallait s'y faire. Voilà ma solution : l'ignorance ou se blaser de tout.

-Je n'ai pas le courage d'un roi ou d'un guerrier, je suis qu'une botaniste. Une personne qui ne s'est jamais battue d'une manière ou d'une autre et limite contre la violence. Je suis un cas désespérer mon cher.

Vois était bien plus légère, bien plus amusée. Même dans les pires moment j'arrivais à faire quelque pointe d'humour auto-dérisoire.

-C'est très gentil à toi. Et assez surprenant aussi, mais quelqu'un m'a déjà proposer de me donner des cours de taïchi. Cela va pas être du gâteau, mais peut-être que cela me changera les idées. Moi qui n'aime pas la violence apprendre un art martial, ça va me faire tout drôle.






Je veux vivre autre chose que cette vie
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: Un coin de douceur |- Silvester   Dim 17 Avr - 4:52
un coin de douceur
ft. Anava & Silvester

Silvester éclata de rire lorsque Anava lui fit savoir qu'elle n'aimait pas qu'il ait raison, d'un autre côté, il aurait préféré avoir tort et pouvoir mentir afin de la laisser se bercer dans l'illusion qu'une vie tranquille, pépère et rangée était possible. Les Feys ne pouvaient pas mentir et embellir la réalité était quelque chose qu'il ne faisait que pour son propre équilibre mental, se mentant à lui-même en silence. Ce genre de chose ne durait jamais bien longtemps, la réalité revenait toujours à la charge et pour regarder vers l'avenir, il fallait embrasser la réalité du présent, aussi abrupte soit-elle. C'était pour cela qu'il avait toujours le sourire aux lèvres, il saisissait le présent avec une foi en l'avenir, garder le sourire et ne pas plier. L'absurdité même de ce genre de réaction pouvait choquer ou déstabiliser, mais l'élémentaire n'aimait pas être fataliste et dans la voix de son ami, ce qu'il venait de dire sonnait tel quel.

« Avec ce genre d'attitude, non, on ne pourra pas faire grand-chose en effet. » Ce n'était pas un reproche, en tout cas pas dans le ton de l'élémentaire qui avait fait la remarque en retenant un rire. Un soupir soulevant sa poitrine, fallait-il partir perdant alors qu'ils n'étaient qu'au début des choses et qu'il ne tenait qu'à eux de garder l'esprit ouvert et tourné vers la vie. Au moins, Aengus, contrairement à son père et sa sœur continuait à s'accrocher à cette oisiveté, quitte à passer pour quelqu'un qui n'en avait rien à faire du reste. Ce n'était pas faux, mais pas vrai non plus, simplement l'Apollon n'avait pas d'autre responsabilité que celle de musicien de la cours et il n'avait aucune raison de se soucier du reste. Parallèlement, Silvester, qui n'avait que le jardin de Lumière à s'occuper ne pouvait pas prétendre ne pas se sentir concerné par ce qui se passait, il tenait trop aux Feys, alors, peut-être que ça ne sautait pas aux yeux, mais ça restait dans un coin de sa tête, toujours.

Anava clamait ne pas être quelqu'un de courageux, qu'elle ne s'était jamais battue et au contraire était plutôt du genre à être pacifiste face aux conflits qui se présentaient devant elle. Un cas désespéré, elle mettait un point d'honneur à le souligner d'un ton qui se voulait léger, prompt à l'auto dérision, une attitude qui fit sourire le jardinier qui continuait à secouer la tête avec incrédulité. Elle lui fit par de sa surprise au sujet de sa proposition, elle était fondée, pas entièrement, mais fondée. Quelqu'un comme Silvester, qui affichait des sourires rayonnants, prônant de croquer la vie à pleine et travaillant à longueur de journée dans son jardin, en faisant parfois de la musique, il n'avait pas le CV d'un guerrier. Pourtant, il avait bel et bien était formé aux arts de la guerre, comme tous les Feys devraient l'être, en tout cas, c'était ainsi que son père avait vu les choses et donc il avait été formé et remis en forme par les meilleures guerrières de leur communauté, même s'il n'avait pas pris directement pris part aux combats, il avait participé aux deux guerres, venant même a espionner les deux dernières années de guerre contre les Unseelie.

« Du taïchi, tu dis ? C'est un art martial humain. » Fit-il remarquer avec un léger ton amusé en libérant son ami de son étreinte. « Je suis un botaniste aussi, mais l'art de la guerre fait partie de nos traditions, mon père tenait à ce que je sois formé et on a l'avantage de pouvoir le faire dans notre immortalité. » Il avait plus le profile du botaniste, surtout lorsqu'on le lançait sur le sujet, il n'y avait plus de moyens à le faire taire et simplement attendre qu'il se calme où remarque que ce qu'il racontait n'avait pas beaucoup d'impact sur son interlocuteur. « Je trouve ça amusant que pour des Sidhes, ni toi, ni Aengus semblent avoir une affection pour cette activité. »

Silvester n'était pas forcément à l'aise à l'idée de tuer, ce genre de geste, il le prenait très au sérieux et après l'épisode de la guerre fratricide, il avait même revu ses principes, pour qui et pourquoi il serait prêt à ôter une vie. Néanmoins, il serait idiot de nier qu'il y avait quelque chose de naturel pour lui de se battre et qu'il y prenait goût rapidement, surtout contre des ennemis. Les Feys avaient beau être nés avec l'immortalité et des pouvoirs, ils ne manquaient guère d'ennemis dans leur propre communauté, et même en dehors, ne pas savoir se défendre, s'était dangereux dans leur monde.

« J'espère que ton professeur de taïchi compte t'en apprendre autant sur le maniement des armes que celui du stress. » Silvester n'avait jamais voyagé au-delà de l'Europe, alors les arts martiaux asiatiques, il n'y connaissait pas grand-chose, sauf leur philosophie et le style.  Il glissait enfin la cigarette oubliée entre ses lèvres, « Il faudra aussi que tu me montres le résultat, rajoutait-il avec un large sourire en allumant sa cigarette, et tu vois, tu n'es pas un cas complètement perdu non plus. »



Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas
SIDHE SEELIE noble's blood.

Anava Telperimpar

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 24/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 210
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : RAS
› L'AVATAR : Lily Collins
› LA COULEUR RP : Royalblue (#4169E1)

SIDHE SEELIE ∭  noble's blood.

MessageSujet: Re: Un coin de douceur |- Silvester   Sam 23 Avr - 14:38
Au Jardin de Lumière
ft. anava & silvester

Je sourie en entendant Silvester rire. Au moins il y en avait un de nous deux qui avait le moral. Bien que j'avoue volontiers être fataliste, à être facilement inquiéter et angoisser. Mon collègue avait une telle énergie, un esprit positif si fort, que parfois c'était contagieux. En quelques instant il avait presque faillit me faire rire, et la fatigue que je ressentais en arrivant avait presque disparue. Ce n'est pas pour autant qu'elle n'était plus là. Il va vraiment falloir que j'ai un vrai sommeil, sur plusieurs jours. Cela ne se récupérais pas aussi rapidement.
C'était si facile à écouter mon interlocuteur, de passé au delà, de ne pas faire attention à ce qui se passait. Mais la réalité nous revenait toujours en pleine face. Il avait beau s'en foutre, on ne peut pas ignorer ce qui se passe autour de nous. Je me demande si j'étais vraiment capable d'ignorer tout cela, même si je le voulais.

Je ne connaissais pas la entièrement la vie de Silvester, tout ce qu'il avait vécu. Mais moi j'avais suffisamment vécu pour savoir que les moment de bonheur n'était que de passage, la vie c'est des emmerdes à la cuillère et les bon moment c'était des pauses pub. Les pubs c'est réguliers mais pas très long. Même quand les feys on cru que cette île allait être un nouveau départ, on s'est  vite rendu compte que cela changeais pas vraiment. Les conflits étaient juste internes au lieu d'être internationale. Il y avait un peu de changement, si on peu appeler cela du changement.

-Oui nos traditions. Comme si c'était dans nos tradition de se foutre sur la tronche et qu'on anticipe cela en faisant des feys des armes sur patte. Je ne suis pas bien fan de ce concept. Bien qu'on soit totalement différent moi et Aengus on partage au moins cela. Quand je dis que je suis différente des autres, ce n'est pas qu'a moitié.

Le maniement des armes. Non hors de question, quitte à devoir utiliser la violence, je voulais me défendre moi même. Pas d'arme à feu,pas de couteau. Au mieux des armes contondantes, mais c'est tout. Cela risquais de ne pas être beau à voir. Je n'étais pas faite pour cela, et en plus les activité sportive je détestais ça. Mais si il y avait que ça pour me soulager et me redonner un peu confiance, je ferais l'effort.

-Il sait très bien ce qu'il fait, il est policier en plus. Te montré le résultat pour que tu te moque un peu plus, même pas en rêve, dis-je en lui donnant une tape sur l'épaule.







Je veux vivre autre chose que cette vie
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: Un coin de douceur |- Silvester   Ven 23 Sep - 14:16
keep a smile on your face, we are young

un coin de douceur

ft. Anava & Silvester


Anava ne semblait pas convaincue, par l'entêtement de Silvester et son rappel de l'importance des armes et l'art du combat à son interlocutrice. Cette dernière exprimait alors son scepticisme au sujet des traditions et de l'éducation des Feys. Silvester ne pouvait s'empêcher de continuer d'afficher ce sourire amusé, alors que son regard s'évadait un instant, devenant presque pensif comme s'il comprenait un peu mieux quelque chose de sous-jacent. Son père et Dagda, il les avait surpris en plein débat sur l'éducation, ils ne semblaient pas d'accord sur tout, comme beaucoup de sujets finalement, quelque chose qui n'avait jamais teinté leur amitié, une que Silvester et Aengus avaient malgré eux pris en miroir, bien qu'ils ne furent peut-être pas aussi proches qu'avaient pu l'être leur père respectif. Il gardait cette réalisation pour lui, dans un tiroir de sa mémoire afin de se concentrer sur le sujet du moment, Anava et ses cours de taïchi. Il comprenait un peu mieux les difficultés de la Sidhe de trouver sa place au milieu des Seelies, eux qui défendaient les traditions, la Fey passait son temps à les remettre en question. C'était presque comme si elle se trouvait dans une position plus marginale que lui, ce qui avait le don de le faire doucement rigoler. Les paroles de la Fey, néanmoins, le firent lever un sourcil d'étonnement, alors qu'elle semblait tomber un peu à côté de la plaque de ce qu'il avait voulu dire. Un soupir amusé soulevait sa poitrine alors qu'il se grattait sa joue couverte d'une barbe de trois jours, avant de saisir la cigarette entre ses lèvres pour laisser un nuage s'échapper de ses lèvres.

« En vérité, c'est parce que nous avons des ennemis naturels, les Fomoires, les Sluaghs, les Gobelins pour ne citer qu'eux, que nous avons ancré cette tradition d'être prêts au combat, un minimum. Après, qu'on aime ou qu’on n’aime pas, ces autres choses, un choix qui nous appartient parfois, un goût qu'on a pour l'art de la guerre... » Mais tout cela, elle devait déjà le savoir, comme elle savait qu'elle n'était pas faite pour cela, soit, ce qui voulait dire qu'elle avait intérêt à trouver des alliés qui pourraient la défendre ou alors travailler sa main de pouvoir. Enfin, Silvester s'abstenu de lui remettre une couche, ce n'était pas sa place et il pouvait parler, il n'était pas non plus le plus traditionnel des Feys du Sithin.

« Policier, tu dis ? Alors il vit à Douglas ! » Concluait-il en tirant de nouveau sur sa cigarette. « Mon amie Fial aussi est inspecteur de police là-bas. » Rajoutait-il à titre informatif. « Je ne me moquerais pas de quelqu'un qui tente d'évoluer un peu afin de s'adapter à son environnement. » Silvester avait répondu sur un ton amusé, mais sincère rendant un léger coup d’épaule à la Sidhe . « Aller de l'avant et combattre ses propres démons, c'est un beau projet. » Concluait-il avec un hochement de tête déterminé, un encouragement, c’était tout ce que semblaient Anava au-delà d’un peu de soutiens, de fraîcheur et de gaieté. Silvester maintenait sa position, elle se prenait certainement trop la tête. Tout le monde ne semblait guère capable de se contenter d’un rayon de soleil, un fruit bien mûr et d’un jardin pour se sentir léger, à chacun sa méthode.




Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un coin de douceur |- Silvester   
Revenir en haut Aller en bas
 

Un coin de douceur |- Silvester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un coin de douceur |- Silvester
» Le bon coin
» Colline de coin de table
» MC : nombre de "coin" selon le nombre de joueur
» [RP][Petit Coin des Artisans] Les charpentiers.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Winter Court : Faërie
Cúirt an gheimhridh
 :: Sheading Ayre :: Le Jardin de Lumière
-