AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 Lugh ❖ If truth hurts, just change it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
CHANGELIN NOCKER modern myth.

Sláine A. Rodhlann

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 15/04/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 204
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Leith O. Martain
› L'AVATAR : Dominic Cooper
› LES CREDITS : Lizard, Ellaenys et Tumblr
› LA COULEUR RP : SandyBrown

CHANGELIN NOCKER ∭  modern myth.

MessageSujet: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Sam 16 Avr - 0:15
DOMINIC COOPER > NOCKERS

Sláine A. Rodhlann

« I always tell the truth. Even when I lie. »



› Nom prénom & Surnom : Sláine Ardghal Rodhlann, aka Lugh
› Âge : 4500 balais et des brouettes
› Métier / Occupation : Profiteur professionnel (use et abuse des gens pour jouir de leurs biens et de leurs logis )
› Caractère : Manipulateur - Égoïste - Égocentrique - Jaloux - Susceptible - Sulfureux - Volage - Tentateur - Sournois - Polyvalent - Adaptable - Trompeur - Arrogeant - Instruit - Rhétorique - Convainquant - Imaginatif - Galant.
› Type de Fey/Vampire/Drow/Druide : Changelin Nocker de mère Fomoire et de père Sidhe



Résumé du Personnage



Lugh est un Changelin, aux origines pas tout à fait communes à celles des autres de son espèce. En effet, bien qu'il s'est cru à l'origine fils de Fey et d'humain comme la plupart des Changelins, il est en réalité le fils d'un Sidhe anonyme et Eithne, qui n'est autre qu'une Fomoire et surtout la fille de Balor, Roi des Vampires. Il ignore toujours ces détails et s'il a bien compris aujourd'hui qu'il n'est pas un Changelin ordinaire, il ne connait pas encore toute la vérité.

Dès sa naissance, Balor a tenté de le noyer, le laissant pour mort dans la rivière, où il a été sauvé puis élevé par un couple d'Elémentaires. En grandissant, Lugh a toujours maudit ses origines mêlées, ne pouvant surmonter le fait qu'il était un bâtard. Bien conscient de la partie Sidhe de ses origines, il a toujours voulu leur ressembler et comme les meilleurs d'entre eux, rejoindre la Cour du Haut Roi. Malheureusement il se heurta à un mur, plus d'une fois, ce qui ne fit qu'amplifier sa motivation. Au fil du temps, plus qu'un membre de la Cour, il voulut devenir bien plus gratifiant que cela. Son but, devenir un Tuatha dé Danann. Touchant d'abord aux diverses disciplines dont les Tuatha étaient les spécialistes, il réalisa bien vite qu'il ne parviendrait jamais à leur hauteur. Il y avait pourtant quelque chose qu'il savait faire mieux qu'eux: parler, manipuler, réarranger la vérité. Lugh maîtrisait le langage comme personne, et grâce à ça il put se forger une légende... Auprès des humains. Pendant des siècles il s'est mêlé à eux, se servant de leur crédulité pour ériger son mythe à travers des histoires, certes basées sur des vérités mais aux remaniements fantasques, lui octroyant petit à petit ce fameux statut divin tant convoité. Aux yeux des Hommes il devint donc Lugh le Grand Guerrier, dieu de la communication, des arts et autres disciplines toutes plus variées en fonction des régions...
Cependant au près de la Faerie tout ça ne changea rien. Il ne fut pas reconnu en tant que Tuatha auprès des siens, malgré son influence sur les humains, malgré son pouvoir sans cesse plus grandissant. A vrai dire, sa réputation divine tint bien mieux le coup que certains véritables Tuatha, ce qui pouvait en quelque sorte être considéré comme une vengeance en soi. Mais au final, une fois l'ère des Tuatha terminée, Lugh ne parvint jamais à se faire reconnaître, et jusqu'à nos jours encore ça lui resta en travers de la gorge.

Aujourd'hui, les soucis de la Faerie lui passent un peu au dessus de la tête. Les conflits entre les Cours Seelie, Unseelie, les Drows, les Vampires, tout ça il s'en moque. Malgré les millénaires son objectif n'a pas vraiment changé, il cherche toujours à se faire un nom. Il veut que la Faerie toute entière le remarque. Ainsi donc, armé de son arrogance et de son beau parlé, il compte bien utiliser Ellan Vannin comme scène pour son éternelle quête d'ascension...




Particularités & Apparence



› Particularités :
› Lugh est le plus grand manipulateur qu'ait connu la Faerie, si pas carrément le monde entier
› Il est le fils d'un Sidhe anonyme et de Eithne la Fomoire, mais il ignore encore ces détails. Il a conscience de ne pas être un Changelin ordinaire mais n'en sait pas plus.
› Bien que pour les humains il ait été un dieu au même titre que les autres Tuatha dé Danann, auprès de ces derniers il n'a jamais vraiment été considéré comme tel. Parce que...
› Parce qu'il a forgé sa légende de toutes pièces auprès des humains, se servant de leur naïveté et de leur crédulité afin de se faire passer pour un dieu d'exception. Le tout grâce à...
› Son incroyable capacité à manier les faits non pas grâce au mensonge, mais bien à son habileté à manier le verbe comme personne, et aussi tout de même grâce à sa Main de pouvoir.
› Malgré ses remaniements successifs de la vérité, Lugh n'est pas pour autant un total imposteur. Il a réellement appris à se battre, à manier aussi bien les armes que les langues, il a touché autant à l'artisanat qu'aux arts plus abstraits et récréatifs comme la musique, la peinture ou la poésie. Il fut un véritable touche à tout, juste n'est-il pas aussi "divin" qu'il l'a laissé supposer dans ses légendes...
› De par ces faits, Lugh n'a jamais eu honte de son passé de divinité, contrairement aux autres Tuatha dé Danann. Car après tout, comment avoir honte de quelque chose qu'on a pas véritablement fait?
› Il y a une chose dont il a honte par contre c'est son apparence. Il déteste le fait de ne pas être un Sidhe, de n'être que la moitié de ça. Pour cette raison, il ne montre que très rarement sa véritable apparence, lui préférant de loin son look humain glamouré...
› Pour une raison qu'il n'explique pas, Lugh ne s'est jamais senti à l'aise dans l'eau. La pluie ne l'a jamais gêné, mais se retrouver dans une grande quantité d'eau comme un lac, la mer, une piscine ou même à moindre mesure juste une baignoire, le rend vraiment mal à l'aise. Il ignore que cela est dû à un événement de sa naissance, lorsque son grand-père Balor a tenté de le noyer et l'a laissé pour mort. Et donc pour cette raison, il est un bien piètre nageur...

› Apparence Féerique/Vampirique : Lugh n'aime pas son apparence Féerique, pour une simple et bonne raison: ce n'est pas celle d'un Sidhe. Presque aussi grand eux, il est pourtant légèrement plus petit. Il possède leur peau si pure, si parfaite, d'un blanc presque laiteux, mais ses oreilles légèrement pointues rappellent bien à tout le monde qu'il n'est qu'un bâtard. Par le passé il a commis l'erreur de vouloir comme eux une longue chevelure majestueuse, il fut sévèrement puni pour son outrage. Depuis il les garde courts à l'image de ceux qu'il a sous son apparence humaine. La différence avec cette dernière c'est qu'au milieu de cette courte crinière noire comme le jais, l'on peut trouver quelques mèches d'un rouge étrangement sanguin. Et enfin il y a ses yeux, qui contrairement aux Sidhes ne possèdent pas trois mais seulement deux couleurs. Un rouge écarlate particulièrement vif, cerclé d'un jaune fort pâle presque cendré, semblant parfois parsemé de petites pointes argentées. Certains lui ont dit que ça leur faisait penser aux yeux d'un Vampire, ce qu'il a toujours pris pour de la médisance.
Non clairement, tous ces détails font que Lugh abhorre son apparence, préférant la simplicité de son look humain...

Pouvoir



Pouvoir de la Main du Détournement : Loin de posséder toute la puissance d'autrefois, la Main de Lugh reste malgré tout la manipulation à l'état pur. Grâce à elle il a pu tromper son monde, contourner les règles et tout simplement construire sa légende.
› Palier 1 : Au cours d'une conversation, Lugh est capable s'il le souhaite de détourner sans faille l'attention de son interlocuteur en changeant complètement de sujet comme ça de but en blanc. L'interlocuteur ne se rendra compte de rien, sauf peut-être après en y repensant.
› Palier 2 : A ce niveau, Lugh peut convaincre une personne que ce quelle croit est réel, même si c'est impossible. Par exemple si la cible croit aux fantômes ou aux morts-vivants, sous l'inflence de Lugh elle pourrait les voir comme s'ils existaient bel et bien.
› Palier 3 : Pendant cinq minutes maximum, Lugh est capable de faire dire tout ce qu'il veut à une personne sans qu'elle ne puisse rien y faire. La cible est consciente de ne plus être en contrôle de ses paroles, mais ne peut malheureusement que subir et assister, impuissante.
› Palier 4 : A son niveau maximum la Main de Lugh lui permet de briser le plus gros tabou de la Faerie, à savoir le mensonge. Une fois par jour et sans aucun risque ni conséquence, Lugh est capable de mentir. Une capacité qui entre ses mains, est une arme plus que redoutable...



Histoire



- Alleeeez s'il te plaîîîît..." me supplia-t-elle d'une voix alcoolisée, toute décoiffée, allongée nue sur le lit, flute de champagne à la main. Sa peau ruisselait encore suite à nos ébats plutôt médiocres qu'elle avait pourtant l'air d'avoir apprécié, elle était bien la seule. Elle luttait pour rester éveillée mais ne voulait absolument pas me lâcher. "Tu as promiiis." C'était vrai. Je lui avais promis de lui raconter une histoire, mon histoire. Foutues Feynatiques. C'était comme ça que je les appelais, ces groupies de Feys en tout genre. Une race en voie d'extinction vu les temps actuels. La plupart sombraient dans l'elfitude comme des idiotes, celle-ci ne devait pas en être loin. Enfin bon, une promesse était une promesse... M'assoyant confortablement contre la tête du lit, elle vint poser sa tête sur mes genoux, avec le regard d'une gamine à qui on allait raconter la plus merveilleuse des aventures. C'en était presque mignon, si on oubliait son air imbibée. Bref.
- Tout a commencé dans le lit d'une rivière, c'est là qu'ils m'ont trouvé, encore bébé.
- Comme Moïse! Oh bon sang, tu ne serais quand même pas Moïse, si!?
- Tu comptes m'interrompre beaucoup? Je peux m'arrêter là hein.
- Non non pardon! Promis je me tais." Elle mima une fermeture éclair sur sa bouche, entre deux petits rires saouls. Soupir.
- Ils étaient tous deux Elémentaires, des Fey sympathiques mais dans le fond assez peu remarquables. Ils m'élevèrent jusqu'à mes quinze, vingt ans? Je ne sais plus trop. J'ai assez vite pris mon indépendance pour partir à la recherche de qui j'étais au fond de moi, qui je voulais vraiment être. Car vois-tu, je n'ai jamais découvert l'identité de mes véritables parents, pas que ça ait la moindre espèce d'importance. Ce qui importait c'était qu'en tant que Fey je n'étais qu'un bâtard. La moitié d'un Sidhe et... D'autre chose. Ca m'avait toujours travaillé, je ne pouvais accepter cette condition qui était la mienne. J'entrepris donc une inlassable quête de reconnaissance. Je voulais que les Feys et en particulier les Sidhes sachent que je n'étais pas qu'un bâtard, que j'étais bien plus que cela. Et pour la reconnaissance, quoi de mieux que la Cour du Haut Roi? Marcher aux côtés des plus grands, fouler les mêmes couloirs qu'eux, devenir leur égal, je ne demandais rien d'autre. Mais il n'y avait rien à faire, pour eux mes origines mêlées étaient un obstacle infranchissable. A de nombreuses reprises j'ai tenté de franchir les portes de la Haute Cour, en vain. Alors même que je me démenais bec et ongles, devais-je renoncer à me tenir à leur niveau simplement à cause de ce que j'étais? Inconcevable, impardonnable. S'ils ne voulaient pas de moi en tant qu'égal, alors je devais m'imposer en étant mieux. Je devais devenir un Tuatha dé Danann.
- Comme la... Marque de yaourt?" Blanc. Sa question fut si stupide que j'en perdis presque le fil de mes pensées. J'oubliais souvent que les humains ne savaient pas grand chose sur nous. C'était pas plus mal.
- Il reste des bulles dans ta flute.
- Ah oui tiens!" Elle la vida cul sec avec un enthousiasme presque comique, oubliant par la même occasion sa question idiote. Je pouvais donc reprendre alors qu'elle se perdait dans sa bibine grand luxe.
- Pour devenir un Tuatha je devais me trouver un art, une discipline dans laquelle je pouvais exceller et en devenir la divinité. J'ai tout essayé: guerrier, forgeron, charpentier, musicien, poète et j'en passe... Mais jamais je ne parvenais au niveau des plus grands. A chacun de mes échecs ma frustration grandissait. Jusqu'au jour où je réalisai que je m'y prenais mal. Je n'avais pas besoin d'exceller dans une de ces matières. Tout ce dont avait besoin un dieu, c'était un culte. Et qui faisait vivre le culte, sinon les humains? C'était eux que je devais convaincre de ma divinité, pas les Feys. J'entrepris donc de me mêler à eux, incognito, pour répandre les bases de ma légende, rumeur après rumeur, histoire après histoire. Les humains ont toujours eu cette fabuleuse tendance à l'imaginaire, qui me permit de simplement démarrer quelque chose, pour ensuite les voir s'émerveiller et terminer eux-même mes récits, bouchant les trous de la manière qui leur convenait le mieux. Je n'avais même pas besoin d'user de mes pouvoirs, ou du moins très peu, ma maîtrise du langage et leur simplicité d'esprit fit le reste. Ainsi plus ou moins rapidement j'atteignis enfin mon statut divin tant convoité. De l'Irlande jusqu'à même la Gaule je fus Lugh le Grand Guerrier, dieu des arts, de la communication et de bien d'autres choses... Après quelques siècles au sein des Hommes, j'allais enfin pouvoir rentrer à la Faerie et prendre la place qui me revenait de droit. Cependant, les autres Tuatha ne virent pas les choses ainsi. Malgré mes efforts, ils refusaient toujours de me voir comme l'un des leurs.
- Sont drô-ôlement coincés tes Twatwatruc-chose *hic*
- N'est-ce pas? Je me suis alors dis qu s'ils ne voulaient pas accepter l'évidence, je devais leur forcer la main. Pour cela, rien de mieux que de défier leur meilleur guerrier! Nuada était son nom. Sans doute la plus grosse déculottée de mon existence. En y repensant c'était vraiment une idée idiote. Cependant à l'époque j'étais très sérieux. Notre duel était censé être à mort, mais il me laissa vivre. Non pas par clémence oooh non non non. Mais parce que selon lui j'étais je cite: "Pathétique". Jamais je n'ai ressenti autant de colère que ce jour là. Je ne savais même pas que je pouvais haïr autant quelqu'un avant cela. Le mépris et le dédain dans son regard, ce fut pour moi bien plus qu'une humiliation. Qu'Unad l'emporte. Si moi je suis pathétique, lui n'est rien si ce n'est hypocrite. Soi-disant défenseur des valeurs Unseelie, il est au final encore plus rigide et obtus que ceux du camp opposé... Enfin soit, je m'égare. Si les Tuatha s'obstinaient dans leur façon de voir, je n'avais plus qu'à retourner auprès des humains et devenir encore plus grand et fameux que ces sombres sots, prisonniers de leurs idées reçues, de leurs Cours, de leurs querelles intestines. Et dans un sens j'y parvins. Ma légende résonna au coeur des Hommes parfois bien plus fortement et surtout plus longuement que certains autres Tuatha. Ce fut ma revanche sur leur étroitesse d'esprit, même si mon but ne se trouvait pas là... Au fil du temps l'ère des dieux finit par disparaître. Durant les siècles qui suivirent je m'amusai de leurs déboires. Seelie, Unseelie, depuis la décision de David de les scinder j'en vins presque à me demander pourquoi j'avais voulu leur ressembler. Ils étaient si... Pathétiques, justement. Lorsque ce même David décida que nous devions nous dévoiler aux humains en tant que Fey et renoncer à une partie de nos pouvoirs, je ne le pris pas vraiment mal. Après tout ma puissance ne venait pas de ma Main, mais bien de ma langue.
- Alors là je peux confirmer *hic* elle en fait des miracles cette langue, si tu vois c'que j'veux dire... Héhé *hic*" Là j'étais vraiment en train de me demander pourquoi je passais la nuit avec cette fille. Je connaissais évidemment la réponse. L'ennui. C'était toujours à cause de l'ennui... "Sinon euh c'est bien beau tout ça mais... Tu serais pas en train de te foutre de moi *hic* avec ces histoires de dieu ou chépa quoi? *hic* Elles sont où les aventures épiques, les grands évènements boulversants, tout ça? *hic*" Ces humains et leur goût pour le romanesque et le sensationnel...
- J'ai tué un Fey une fois." Elle me gratifia d'un "Oooh" mi-comateux, mi-intéressé. Je pris ça comme une autorisation de poursuivre. "J'étais fort jeune, j'avais fait l'erreur de laisser pousser mes cheveux bien trop longs au goût des Sidhes, qui me prirent à parti et me les coupèrent sur le champ. Je fus humilié et incroyablement frustré, pour me calmer j'allai m'isoler non loin de là, au bord d'une falaise donnant sur les eaux froides de la mer entourant notre île. Un Sinistre m'avait suivi, il avait assisté à toute la scène. Il voulut me réconforter je suppose, mais il s'y prenait très mal. Il tentait de me convaincre qu'il était futile de vouloir ressembler à ce que je n'étais pas. Il disait que ça ne pouvait que me rendre malheureux. Il ne comprenait rien. Il pensait bien faire mais il ne comprenait vraiment rien. Au lieu de me calmer, ses mots ne firent qu'empirer ma colère et là tout se passa très vite. En voulant l'agripper pour lui dire de se taire je lui fis perdre l'équilibre. Avant que je ne réalise la gravité de mon geste c'était trop tard, il tomba du haut de la falaise. Pas même un Fey ne pouvait survivre à pareille chute, pas à une telle hauteur... Je ne l'ai appris que bien plus tard, mais ce Sinistre était le père de Tethor, un des rares Fey qui devint un ami proche, bien des siècles après ce tragique incident. Je ne lui ai jamais avoué mon crime. Depuis je l'ai perdu de vue, à mon grand regret...
- C'est triste... Et les grandes rencontres? *hic* Des conquêtes peut-être?" Elle commençait sérieusement à me pomper l'air. En vérité, j'espérais qu'elle ait déjà sombré dans un coma éthylique, mais elle était plus résistante que je l'imaginais. Ne restait plus qu'à espérer que ce ne soit plus très long...
- Il y eut des conquêtes bien évidemment, certaines plus intéressantes que d'autres. Comme Cethlenn par exemple. La splendide Vampire. Avec elle les choses furent pour le moins... Mouvementées. Elle semblait un peu perdue au moment où je l'ai rencontrée, mais bien vite le piment de notre relation la rendit un peu plus comment dire... Vivante. Ca ne dura pas par contre. Malgré l'intensité de nos ébats je vis bien que son coeur appartenait à un autre. Malgré tout ce fut un assez bon souvenir.
- Waaah... Une minute, les Vampires existent!? Pour de vrai!?" Oh bon sang... J'oubliais vraiment que tout ça était encore fort nouveaux pour eux. Et voilà, j'avais mal au crâne. C'était pas vraiment possible vu ma nature Fey, mais j'avais quand même mal au crâne.
- Il reste du champagne non?
- Viiiii!" Et voilà attention détournée, une nouvelle fois. Avec l'entrain d'une gamine presque débile et la maladresse d'une poivrote, elle agrippa une nouvelle bouteille dans le seau et fit péter le bouchon, arrosant le lit par la même occasion. Histoire d'éviter une catastrophe je m'emparai de la chose et remplis sa flute, qu'elle ne tarda pas à vider presque entièrement. Sans même me soucier de son attention je repris, puisqu'ayant commencé, autant terminer.
- Il y eut aussi cette somptueuse Sidhe, Deichtire. Elle était la fille d'un grand prophète et je la désirais ardemment. Cependant elle était déjà fiancée à un autre, ce qui ne m'empêcha pas de parvenir à mes fins, loin de là. A l'époque ma Main était plus puissante, et je me servis d'elle pour convaincre Deichtire, le soir même de noces, que j'étais son jeune époux. Un subterfuge qui rendit la nuit encore plus mémorable, si bien que lorsque j'obtins enfin ce que je voulais, je ne pus m'empêcher de lui dévoiler l'imposture. Ce fut aussi crapuleux que satisfaisant, bizarrement. Après ça je me suis désintéressé d'elle, mais ce que j'ignorais, c'était que je lui avais mis un polichinelle dans le tiroir. Je ne l'appris que des années plus tard, lorsque le fiston commis l'exploit de tuer un Kith à mains nues. Sacré gaillard, ce Cúchulainn. Plus tard il parvint à se faire accepter au sein de la garde du Haut Roi. Sans le savoir il rendait son papa fier, le fiston. J'ai bien tenté de l'approcher une fois, pour tirer sur la corde paternelle et lui soutirer quelques faveurs. Malheureusement le bougre était déjà au courant des tenants et aboutissants de sa conception, ce qui rendit notre entrevue quelque peu... Tendue. Il avait fort caractère, sans doute tenait-il ça de moi.
- Mmm vous les Feys et votre jeunesse éternelle *hic*... J'ai vraiment du mal à t'imaginer père tiens." Vu la difficulté avec laquelle elle alignait sa bouche et sa flute, j'avais presque du mal à croire qu'elle soit parvenu à me lâcher une phrase aussi longue. L'aidant un peu en poussant le pied de son verre du bout du doigt, je m'assurai qu'elle avale tout, histoire de l'achever. Je poursuivis néanmoins.
- Ne t'en fais pas, moi aussi, c'est bien pour ça qu'on ne se parle plus. Si je devais considérer quelqu'un comme mon fils, ce serait plutôt Fior. Un brillant Changelin, avec un potentiel infini. Il a eu une enfance particulière avec une mère somme toute... Compliquée, mais ce gars a toujours été une perle. Sa relation avec la vérité devrait presque faire de lui mon ennemi, pourtant il m'a toujours semblé être celui le plus à même de suivre mes pas. Bien sûr il n'est pas non plus exempt de défauts, son attachement familial bien trop exacerbé par exemple, mais au delà de ça, je l'aime beaucoup. J'espère le revoir, bientôt... Voyons voir, qu'est-ce que j'ai oublié? Ah vi, les grandes guerres Fey. Je n'y ai pas participé. Je n'avais rien à gagner dans celle contre les humains, et celle des deux Cours était tellement absurde qu'elle m'a plus fait rire qu'autre chose. Le seul inconvénient furent les déménagements incessants suite aux conséquences des deux conflits. Je n'aime pas trop faire la girouette. Mais bon, avec de la chance le prochain sera le dernier... Bon bah voilà, je pense que c'est... Tout."

Enfin elle pionçait. Du moins c'était l'impression qu'elle me donnait avant de subitement relever la tête telle une mort-vivante et d'agripper le seau à champagne pour dégobiller dedans. Elégant. Elle ne tarda pas à sombrer malgré tout peu après ça. Dehors la nuit touchait lentement à sa fin, et de ma chambre d’hôtel je voyais le ferry s'approcher du port, presque en même temps que le soleil qui pointait timidement ses premiers rayons. Un dernier regard vers ma compagne d'un soir, les chances que ses souvenirs de la nuit à son réveil soient inexistants étaient grandes, voir garanties. Sourire en coin j'agrippai calmement mes fringues, prêt à rejoindre les quais. D'ici quelques heures ma nouvelle vie allait débuter et avec elle, enfin l'espoir de voir la Faerie me reconnaître à ma juste valeur. Ellan Vannin tiens-toi prête, car me voilà...


Et vous alors ?



› Pseudo : Lizard, mais ici c'est Leith, Crom, ou Cenn pour la plus belle
› Âge: déjà 31 sad2 *sort honteusement sa carte du club des vieux*
› Crédit des images : Tumblr et moi, généralement
› Comment je suis arrivé(e) sur le forum ? Une partie de moi y était déjà, l'autre a voulu faire un DC
› J'ai lu le règlement, je l'accepte et je signe par mon pseudo : Non.  Bon d'accord... "Lizard."
› Un petit mot à ajouter ?   Je ne devais pas craquer, je ne pouvais pas craquer, mais j'ai craqué. Shocked  J'arrivais pas à penser à autre chose today, ça fait des mois que ce pv me titille à la fin ma volonté de lézard amorphe a fini par céder, du coup voilou, DC Happy



True Lies

“You better take a good look cause I'm full of shit
With every bit of my heart I've tried to believe in it
You can dress it all up, you can try to pretend
But you can't change anything in the end.”  ©️ code : Ellaenys. // quote : Trent Reznor.  
Revenir en haut Aller en bas
CHANGELIN NOCKER modern myth.

Sláine A. Rodhlann

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 15/04/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 204
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Leith O. Martain
› L'AVATAR : Dominic Cooper
› LES CREDITS : Lizard, Ellaenys et Tumblr
› LA COULEUR RP : SandyBrown

CHANGELIN NOCKER ∭  modern myth.

MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Sam 16 Avr - 0:15
Le Test Rp

Votre arrivée à Ellan Vannin




Je n'ai jamais été un grand fan de la mer. Si depuis la plage, un port ou toute autre point de terre (autrement dit fermement ancré dans le sol) sa vue ne m'avait jamais dérangé, se trouver dedans était pour moi une toute autre paire de manche. Cette idée d'être entouré d'autant d'eau, sans pouvoir en distinguer le fond, que l'on pouvait à tout moment sombrer sous la surface, sans air... Non vraiment, ce n'était pas mon truc. Alors se trouver à bord du ferry faisant route vers Ellan Vannin, ce n'était à mes yeux pas vraiment ce que je pourrais qualifier de partie de plaisir. Alors certes, je n'étais pas techniquement "dans" l'eau, mais je n'étais pas sur le plancher des vaches non plus. D'un autre côté ça aurait pu être pire, le bateau pourrait être entièrement en métal, me foutant un double malaise. Heureusement ce ferry était affreté spécialement pour les Fey, donc à part sans doute le moteur, il me semblait bien que les matériaux employés évitaient l'utilisation du fameux élément maudit par les nôtres.

Bref, pour éviter de me sentir mal tout le long de la traversée, il me fallait donc une distraction. Et je la trouvai à la table d'une charmante Sidhe, avec qui la discussion vira rapidement vers d'intéressants sujets, si je pouvais m'exprimer ainsi. Malheureusement, un importun à l'allure distinguée mais ô combien coincée finit par nous interrompre. Visiblement, il n'était pas ravi de me voir discutailler avec la demoiselle.
- Je vois qu'il y en a qui aiment prendre leurs aises...
- Vous devez être son compagnon, je présume?
- Son mari.
- Mari? Ca existe encore l'institution du mariage chez les Feys? Pourquoi faire?
- Vous...
- Ne vous embêtez pas à répondre" l'interrompis-je d'un revers de la main. "Ce n'était pas une vraie question. Votre charmante épouse était justement en train de me décrire la splendide villa qui vous était déjà réservée sur l'île. Quant à moi je la remerciais de m'y avoir invité pour la nuit."
Avec une délectation dissimulée, j'observais l'expression du ce pauvre bougre qui changeait presque au ralenti. D'un regard presque meurtrier il questionna son épouse, qui de son côté ferma les yeux dans un léger sourire accompagné d'un haussement d'épaule, confirmant sans mot dire mes propos. Un échange muet mais pourtant si parlant, c'était tout simplement exquis. Ne sachant pas trop s'il devait être gêné, en colère, ou les deux à la fois, le mari se tourna à nouveau vers moi. Il semblait avoir du mal à trouver ses mots et surtout sa contenance.
- C'est... Euh... Etes-vous un Sidhe au moins?" Aah les vieux Seelies et les apparences. C'était bien pour cette raison que je n'ôtais presque jamais mon glamour. Me levant dans un soupir, Je lui répondis d'une moue désintéressée, les yeux vers le plafond.
- Eeet c'est exactement à partir de ce moment que vous commencez à devenir horriblement chiant. Quel dommage." Cette fois il n'y avait plus d'hésitation, c'était bien de l'indignation que l'on pouvait lire dans son regard.
- Espèce de sale petit-
- Ellan Vannin.
- Pardon?
- Ellan Vannin, vous allez y habiter, qu'est-ce que ça vous fait?
- C'est... Excitant." Me répondit-il d'un air confus, comme s'il lui manquait soudain un bout de la conversation. Il poursuivit néanmoins. "Se retrouver à nouveau loin des humains comme autrefois ne peut-être qu'une bonne idée, si vous voulez mon avis."
- J'imagine." Je vins poser ma main sur son épaule avec une empathie somme toute... Feinte. Ce n'était pas très sympa de ma part d'avoir utilisé mon pouvoir pour une situation aussi ridicule, mais pouvoir me moquer d'un vieux Sidhe ayant un balais coincé dans l'arrière-train, je ne ratais jamais ce genre d'occasion. "Sur ce on se retrouve ce soir alors?" La question n'était pas pour lui mais bien sa femme, à qui je lançai un dernier clin d'oeil, qu'elle accueillit d'un sourire intéressé.  En m'éloignant je pus entendre le couple qui commençait à se disputer, difficile alors pour moi de masquer ma satisfaction...

Le ferry ne tarda pas à mouiller le port de Douglas. Pieds touchant enfin la terre ferme, je pris une grande inspiration. Nous y voilà, Ellan Vannin. Avec un sourire en coin j'observais le paysage qui s'offrait à moi, imaginant déjà comment j'allais m'y prendre pour me refaire un nom. Toute la Faerie devait se réunir sur cette île, mes quelques rares amis, mes ennemis aussi, sans doute. L'idée de laisser ma marque ici m'emplissait d'une excitation certaine, qu'il m'était difficile de réprimer. Ainsi le pas décidé je m'engageai vers le centre de l'île, prêt pour ce nouveau chapitre de mon existence...    



True Lies

“You better take a good look cause I'm full of shit
With every bit of my heart I've tried to believe in it
You can dress it all up, you can try to pretend
But you can't change anything in the end.”  ©️ code : Ellaenys. // quote : Trent Reznor.  
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR Swallowing darkness.

Cian N. Quinn

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 27/04/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1991
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Nayden B. Wiesław.
› L'AVATAR : Seb Stan.
› LES CREDITS : Ellaenys, tumblr ( je sais pas qui :/ )
› LA COULEUR RP : Blanc !

ADMINISTRATEUR ∮ Swallowing darkness.

MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Sam 16 Avr - 0:43
Happy


Nuada/Nodens
Briseann an dúchais tri shúile an chat
ξ
C’est dans ses yeux qu’on lit la vraie nature d’un homme.
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Sam 16 Avr - 1:26
Super choix de vava et de Pv.
Rebienvenue parmis nous copaing de flood !
Éclate toi bieng avec ce nouveau persow.
*débarque avec le cupcake spéciale DC*


Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Sam 16 Avr - 9:40
Ce vava quoi!
Re bienvenue à la maison
Revenir en haut Aller en bas
THE UNSEELIE BLACK-SMITH ∭ Néné, l'Omnivore qui dévore tout, même ta main.

Blodwyn E. Tyronoe

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 10/09/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 6823
› L'AVATAR : elizabeth olsen
› LES CREDITS : kiaran + cassie-railly
› LA COULEUR RP : white

THE UNSEELIE BLACK-SMITH ∭  Néné, l'Omnivore qui dévore tout, même ta main.

MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Sam 16 Avr - 9:49
Il a craquééééééééééééééé ! ! ! heart Evil or Very Mad Cool Et de belle façon qui plus est ! Super choix de personnage, et que dire de cet avatar, la classe incarnée !

Bon courage avec ta fiche, donc, rebienvenue dans la maison et pis surtout amuse-toi bien !


of blood and fire

Though I am old with wandering through hollow lands and hilly lands, I will find out where you have gone, and kiss your lips and take your hands ; and walk among long dappled grass, and pluck till time and times are done the silver apples of the moon, the golden apples of the sun. —texte : yeats / code : ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Sam 16 Avr - 10:03
Ah ce PV, je le trouve trop cool

Re-bienvenue et amuse-toi bien avec ce nouveau perso
Revenir en haut Aller en bas
CHANGELIN NOCKER modern myth.

Sláine A. Rodhlann

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 15/04/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 204
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Leith O. Martain
› L'AVATAR : Dominic Cooper
› LES CREDITS : Lizard, Ellaenys et Tumblr
› LA COULEUR RP : SandyBrown

CHANGELIN NOCKER ∭  modern myth.

MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Sam 16 Avr - 14:14
Le cupcaaaaake
Merci tout plein tout le monde
content que le choix du vava plaise autant!
Reste à être à la hauteur de ce super pv now Happy


True Lies

“You better take a good look cause I'm full of shit
With every bit of my heart I've tried to believe in it
You can dress it all up, you can try to pretend
But you can't change anything in the end.”  ©️ code : Ellaenys. // quote : Trent Reznor.  
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICEobsidian butterfly.

Naemesys S. O'Ciardha

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/06/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4049
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : S. Eliz'yan Forsyth.
› L'AVATAR : Jessica Chastain.
› LES CREDITS : Ellaenys.
› LA COULEUR RP : Crimson.

ADMINISTRATRICE ∞ obsidian butterfly.

MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Sam 16 Avr - 14:23
Rebienvenue à la maison
J'suis sûuuure que tu vas gérer sa mémé ! heart heart (Tu vois, la foi est toujours là )

Yummy !



the phantom queen
i won't just survive, you will see me thrive. can't write my story, i'm beyond the archetype. i won't just conform, no matter how you shake my core, 'cause my roots run deep. don't doubt it, victory is in my veins, i know it and i will not negotiate. i'll fight it.
Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Sam 16 Avr - 16:15
Reeeee !



But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
CHANGELIN NOCKER modern myth.

Sláine A. Rodhlann

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 15/04/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 204
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Leith O. Martain
› L'AVATAR : Dominic Cooper
› LES CREDITS : Lizard, Ellaenys et Tumblr
› LA COULEUR RP : SandyBrown

CHANGELIN NOCKER ∭  modern myth.

MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Dim 17 Avr - 15:53
Merchiii Very Happy

Bon, j'espère que le format de l'histoire convient, à part ça me reste pu que le test rp!


True Lies

“You better take a good look cause I'm full of shit
With every bit of my heart I've tried to believe in it
You can dress it all up, you can try to pretend
But you can't change anything in the end.”  ©️ code : Ellaenys. // quote : Trent Reznor.  
Revenir en haut Aller en bas
SHADOW GIRL ∭ Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

Skye R. O’Sidheach

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/08/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1892
› L'AVATAR : Deborah Ann Woll
› LES CREDITS : Tumblr & Ellaenys
› LA COULEUR RP : #276b70

SHADOW GIRL ∭  Scato, faut pas la faire chier. La sexy guerrière qui te met le feu.

MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Dim 17 Avr - 21:24
Beau-Papa Very Happy

Re-bienvenue toi
Bonne continuation de fichounette


They'll know my name
As I walk through the flames of burning lands, my feet are torn to strands. I will not thirst. As I cross the raging sea, waves are crashing over me. They drag me down, but I will not drown. They'll know my name, after the storms are passing through. They'll know my name, when they've forgotten all about you. And I shall rise, again and again. Oh well I shall rise. Again and again.

Revenir en haut Aller en bas
THE THUNDER TWIN ∭ Nom de Zeus ! Tara, Taratata elle est tarée !

Saíréann J. Mac Cárthaigh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 17/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1102
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Non
› L'AVATAR : Amber Heard
› LES CREDITS : Blondie - Topito
› LA COULEUR RP : DarkSlateblue

THE THUNDER TWIN ∭ Nom de Zeus ! Tara, Taratata elle est tarée !

MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Dim 17 Avr - 23:07
Rebienvenue toi !!!!

Et cette avatar ... Je trouve qu'il va parfaitement à Lugh

Pleins de bisous et des câlins pour encouragement !


Thunderstorm

Le tonnerre grondait, les éclaires se suivaient presque sans interruption et la pluie se mit à tomber à torrent. [...] Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage. — quote : Mark Twain / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
CHANGELIN NOCKER modern myth.

Sláine A. Rodhlann

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 15/04/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 204
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Leith O. Martain
› L'AVATAR : Dominic Cooper
› LES CREDITS : Lizard, Ellaenys et Tumblr
› LA COULEUR RP : SandyBrown

CHANGELIN NOCKER ∭  modern myth.

MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Lun 18 Avr - 18:30
Merci belle fille Very Happy
Et merci Taranis Smile

Finito! heart J'espère que tout il sera bon


True Lies

“You better take a good look cause I'm full of shit
With every bit of my heart I've tried to believe in it
You can dress it all up, you can try to pretend
But you can't change anything in the end.”  ©️ code : Ellaenys. // quote : Trent Reznor.  
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR Swallowing darkness.

Cian N. Quinn

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 27/04/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 1991
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Nayden B. Wiesław.
› L'AVATAR : Seb Stan.
› LES CREDITS : Ellaenys, tumblr ( je sais pas qui :/ )
› LA COULEUR RP : Blanc !

ADMINISTRATEUR ∮ Swallowing darkness.

MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   Lun 18 Avr - 18:43
Et bah rien à dire, tu t'en doutais ? C'est parfait xD

Tu es validé(e) !

« fáilte a thaistealaí thuirseach. »


Un petit mémo pour t'aider


Félicitations, te voilà membre de la famille d'AS ! D'ailleurs, pour ne pas te perdre, nous te proposons quelques petites étapes :

ξ La Gestion de Personnages : Ta première étape afin d'ouvrir ton sujet de relations et de topics. Un seul sujet nécessaire pour les deux, si c'est pas merveilleux !

ξ Le Bazar de l'Aesien : Si tu as besoin de trouver un Rp, c'est par ici que ça se passe !

ξ Le Glamourious - Le Magasin : Pour récupérer des points de Glamour ou encore pour les dépenser !

ξ L'Atelier de Construction : Si jamais tu as un scénario en tête, c'est par ici ! ET D'AILLEURS ! Sache qu'à l'inscription tout le monde a le droit un scénario gratuit

ξ Les liens et postes à pourvoir : Si tu recherches des liens ou postes en particulier, ou encore, si tu as envie de fureter pour trouver ton bonheur !

ξ Le futur livre de vie de ton personnage : Si tu as envie d'ouvrir ton sujet pour recenser l'évolution de ton personnage, tu peux ! La forme est totalement libre !

ξ Le Coin des Membres : Si tu as des questions, pose-les là bas directement, un membre du Staff viendra y répondre.

ξ Le Flood : Faire connaissance, jouer ou encore proposer sa galerie de création.

Et tu sais quoi ? Encore bienvenue Aesien






Nuada/Nodens
Briseann an dúchais tri shúile an chat
ξ
C’est dans ses yeux qu’on lit la vraie nature d’un homme.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lugh ❖ If truth hurts, just change it   
Revenir en haut Aller en bas
 

Lugh ❖ If truth hurts, just change it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Lugh ❖ If truth hurts, just change it
» On ne change pas une equipe qui gagne
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Obama;Change is coming to america

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Spring Court
Cúirt earrach
 :: Swallowing darkness :: Fiches validées
-