AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 Yelena Abramow ♦ Lélia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Yelena Abramow ♦ Lélia    Ven 4 Sep - 15:19
Cintia Dicker > Nocker

Yelena Abramov

« Lélia »



› Nom & Surnom : Yelena  Abramov  autrefois appelé Lélia
› Âge :  800 ans
› Métier / Occupation :  Botaniste
› Caractère :  

 Rêveuse : « Oui: Je suis une rêveuse. Une rêveuse c’est la personne qui trouve toujours son chemin avec la lumière de la lune et pour qui la punition et de voir le crépuscule avant le reste du monde.»

 Impulsive : « Pour moi, l’impulsivité signifie la folie mais, si une personne n’est pas un peu impulsive, ils n’ont pas de battement de cœur.»

 Empathique : « Tout ce que j’ai toujours souhaité c’est de pouvoir atteindre et toucher un autre être vivant, pas seulement avec mes mains mais, aussi avec mon cœur. »

 Désinvolte : « Les vrais feys ne dansent pas sur le rythme des autres personnes, ils jouent leurs propres musiques pour que les autres dansent à leur tempo. »

 Enjouée : «  Des milliers de raisons ne sont pas suffisante pour me rendre triste, mais une seule raison est capable de me faire sourire. »

 Passionnée : « Vous avez juste besoin d’une personne pour vous aimer mais, pour que cette personne vous aime avec autant de passion que le feu, avec autant de folie que la lune et toujours comme aux premiers jours, c’est différent. Il n’y a qu’une personne pour le faire.  »

 Bavarde : « Je ne suis pas comme un jukebox. Vous n’avez pas besoin de me payer avec une pièce et je ne suis jamais à cours d’énergie.  »

 Familière: « Je reste fortement persuade que tout ce qui n’est pas explicitement interdit et implicitement permis »

 Jalouse: « Le ressentiment c’est comme de boire du poison et d’attendre que l’autre personne meure. »

 Puéril: «Je ne suis peut-être pas jeune mais, je resterai pour toujours une enfant. »

 Malicieuse: «There's nothing more contagious than the laughter. It doesn't even have to matter what they're laughing about »
› Type de Fey : Elémentaire : Nymphe.



Résumé du Personnage



Yelena est une nymphe et de ce fait, elle apparait comme quelqu’un d’assez étrange et incomprise dans le monde des feys. Elle présente toutes les caractéristiques des siens : communion avec la nature, stratégie d’évitement dans la foule et besoin de sentir l’herbe sous ses pieds pour être en parfaite harmonie avec elle-même. Si elle s’éloigne trop longtemps de la nature, cela la rend nauséeuse et lui fait vite perdre la tête.

Sa famille préférait rester isolée du reste des feys et rester entre eux. C’est pourquoi elle n’est pas particulièrement proche et à l’aise avec les autres races de la Faïrie. Ils restèrent de nombreuses années dans les forêts boréales avant de bouger, au milieu des pins, des bouleaux et des érables.  Ce qui est aussi à l’origine du dédain de la dryade pour les temps froids et la neige qu’elle n’a jamais vraiment affectionné. Elle leur préfère la chaleur du soleil et les fraîcheurs du printemps.

Cette existence recluse et loin des histoires de fratries déchainées, d’intrigues politiques et de raisons fumeuses, on fait que les nymphes de la famille de Lélia ont toujours été des êtres aimants et non-violentes. Ce qui les rend plus au moins inutiles dans une situation de conflits qu’il soit de nature verbale ou physique. D’ailleurs, elles les évitent comme la peste.  Lélia se met davantage dans les jambes de quelqu’un dans ces situations.

En ce qui concerne les humains, elle n’a pas d’apriori par rapport à eux. La plupart des Nymphes si elles restent bien souvent discrète et secrète, ne peuvent s’empêcher d’être des êtres de nature bienveillante et de venir parfois influencer en aide aux voyageurs perdus à retrouver leur chemin, donner à manger aux bergers, ou jouer avec les enfants perdus dans les bois. Elle a une certaine fascination pour leur existence éphémère.

Son travail et sa maison à mi-chemin des sithins, lui permet d'allier à la fois son amour de la nature et des choses simples tout en restant un pied pas trop loin de l'humanité et des autres feys. La curiosité lui permet de combattre parfois ses faiblesses : peur de la foule et crainte des autres peuples de la Faïrie.




Particularités & Apparence



› Particularités : Elle  est végétarienne ♦ La nature est une source d’intérêt de tous les instants pour elle et parfois ça la rend un peu distraite ♦ Elle ne supporte pas d’être coincé au milieu de personne, c’est un peu une claustrophobe ♦ Elle a toujours préféré les grands espaces ♦ Une petite chose peut la faire réagir grandement alors qu’un évènement majeur aura beaucoup moins d’importance pour elle ♦ Son hobby c’est de tresser des couronnes de fleurs et de tisser ♦ Elle était autrefois un esprit célébrée en même temps que la déesse du printemps avant qu’on n’oublie jusqu’à son nom ♦ Les oiseaux ont toujours des tas de choses à lui raconter et ils peuvent être aussi bavard qu’elle-même ♦ Elle  craint le fer comme tout bon fey ♦ Déteste l’hiver et à la neige en horreur ♦ La force de Lélia réside dans son environnement, loin de la nature vaste, elle est très faible

› Apparence Féerique : L’apparence féérique de Yelena  est la représentation de la jeunesse et de la fraicheur, tout comme la rosée du printemps, que l’on aperçoit le matin sur les plantes. Elle présente une taille bien moins grande que les sidhes mais plus grande que certains feys. Tout comme les canons de la beauté slaves d’autrefois, la jeune femme à une peau très blanche. Pas du tout le teint de rousse qu’elle aborde lorsqu’elle utilise son glamour. La vérité c’est que c’est bien heureusement qu’elle soit aussi blanche, autrement elle aurait l’air assez étrange avec sa chevelure longue d’un roux profond presque sanguin avec des reflets noirs à la différence du châtain qu’on retrouve chez la plupart des rousses. C’est une teinte de cheveux qu’on dirait avoir été formé par des rubis rouges. Teinte qu’elle n’aborde pas vraiment sans glamour. C’est loin d’être discret. Elle lui préfère un roux plus simple. Quant à ses yeux, ils sont d’un vert vibrant égayé par un cercle noisette qui les rend pétillant et qui rappellent l’appel de la terre. C’est bien la seule chose qu’elle n’arrive toujours pas à cacher par le biais du glamour et elle doit recourir à des méthodes plus triviales.

Pouvoir



Pouvoir de la Main des Guérisons :

Palier 1, Sweet Affection : Soigne une petite plaie, très récente à une vitesse plus au moins lente en fonction de la blesse dont il s’agit. La personne ressent une certaine douleur durant l’entreprise.

Palier 2, Better Passion : Cette fois-ci les plaies peuvent être plus anciennes et seront guérir plus facilement. De plus la personne ne ressentira aucune douleur voir une douce chaleur pendant l’acte.

Palier 3, Kiss of Birds : Guérir quelqu’un par le biais d’un premier baiser. Elle soigne les maux de l’esprit en plus des maux physique. Cela ne marche bien entendu qu'une fois, pour une personne.

Palier 4, Love Communion : Venir en aide à une personne par le biais d’une communion sexuelle. Cela peut venir à bout des maux du cœur mais, aussi améliorer certain détail physique d’une personne comme une cicatrice ou une anomalie physique.


Histoire



› En 1875

L’Aurore brillante et vermeille
Prépare le chemin au soleil qui la suit ;
Tout rit aux premiers traits du jour qui se réveille,
Retirez-vous, démons, qui volez dans la nuit.


 Racine – A Laudes

Après 140 ans d’existence, il y a des choses qui n’étonnent plus ou qui ne prête même plus à sourire malgré que la vie se renouvelle à chaque instant. En cette année-là, il eut plus d’un étonnement mais rien ne fut à la mesure de l’annonce que fut les paroles du Haut Roi David à son peuple. Il était question d’abandonner une partie de leur pouvoir au Chaudron de Dagda pour que les feys puissent enfin se mêler aux humains.  La nouvelle ne fut pas particulièrement facile à avaler ou à comprendre. Les feyx étaient un peuple malgré ses différences, bien complexe par rapport aux humains. Leurs deux peuples pouvaient-ils vraiment se mélanger ? C’était une question qui flottait dans l’air après cette annonce. Il n’y avait pourtant pas matière à contester les paroles du Haut Roi et il fallait se plier à ses décisions. Parmi les nymphes, dryades et autres naïades, il eut quelques discussions à ce sujet mais, c’était un peuple vivait déjà relativement en harmonie avec les humains, bien que de manière assez discrète et secrète et l’idée ne leur semblait pas si incongru. C’était davantage la perte d’une partie de leur pouvoir qui restait un sujet douloureux et qui le restera jusqu’à ce jour.

Lélia comme les siens, n’eut pas le choix de refuser. L’acceptation était une obligation et elle fut acceptée, bon gré mal gré. Il n’y a pas un élémentaire qui se ressemble malgré ce que l’on pourrait croire. La nymphe sentit qu’elle perdait à jamais la capacité de se fondre dans la nature même et cette essence qui avait toujours été prise pour acquis n’était plus qu’un vague souvenir. Etre arraché à la nature de cette façon, c’était une déchirure. Tout comme l’enfant ne souhaite pas quitter le sein de sa mère, la nymphe se sentait arrachée à la terre nourricière, génitrice et créatrice de vie. Bien que n’ayant aucune rancune envers les humains, la douleur reste une cicatrice à jamais ouverte, au fond d’elle et aucune guérison ne semble possible, pas même par le biais de la magie affaiblie. Cependant, même meurtrie, un corps et un esprit peuvent continuer à avancer et il en fut ainsi, pour la nymphe Lélia, ainsi que pour les siens. Ce ne fut pas facile au début mais, il vint un temps ou l’acceptation se fit à la fois dans son cœur et son esprit et elle put continuer son existence, en ayant parfois un brin de nostalgie en pensant au passé.  

› En 1980 - 1982

Les Armes ont tu leurs ordres qu’on attendait
Même chez les rêveurs mensongers que nous sommes,
Honteux de notre bras qui pendait et tardait,
Et nous allons, désappointés, parmi les hommes.


 Verlaine – Mort !

Presque un siècle s’est passé entre l’abandon d’une partie de la magie des feys et la guerre qui les opposa aux humains. Lélia et le siens étaient reparties dans leurs forêts boréales, panser la blessure de l’abandon et apprendre à vivre avec. Si cela peut paraitre bien long, n’oublions pas qu’une année humaine peut représenter un battement de cil dans les longues vies des feys.  La guerre prit par surprises Lélia qui était d’une nature indolente et désinvolte. L’incompréhension était au cœur de cette guerre mais, elle ne pouvait elle-même le comprendre. Les arbres, le vent et les oiseaux soufflaient des récits de sang et de larmes qui avaient le don d’effrayer les siens et de les forcer à se terrer avec plus d’imagination encore dans les forêts en espérant échapper à la vigilance des hommes.  La guerre durant bien deux ans pendant lesquelles Lélia et sa famille, restèrent cachés, ne prenant pas part aux combats. Les nymphes ne sont guère utiles dans un conflit. Elles ont plus tendances à se mettre dans les pattes des guerriers.

Au bout de ses deux années meurtrières, le Haut Roi déposa les armes devant l’assemblée européennes et s’ensuivit de nouvelles lois pour les feys. Le prix à payer pour rester sur les terres humaines, était bien trop lourd à payer et il fallut encore abandonner une partie de leur vie : à savoir la terre où les ancêtres avaient toujours vécu pour se tourner vers le nouveau monde, les Etats-Unis. Cette perte fut tout aussi douloureuse que d’avoir abandonné la fusion avec la nature. Encore une fois, il fallait apprendre à vivre avec et se reconstruire du mieux que l’on pouvait. Les Etats-Unis ne manquaient pas de terres sauvages, de forêts immenses et de cours d’eaux vivifiants. Les nymphes finirent par adopter la terre de leur pays d’accueil, où il leur était encore possible d’utiliser le glamour et de ne pas adopter la façon de vivre des mortels qui leur semblait bien incongrue voir trop étrange.  Lélia se fit petit à petit au changement mais, elle se sentait comme une fleur qu’on aurait replantée dans un pot plutôt que dans la nature.

› En 2001

Ô paria ! - Et revoici les sympathies de mai.
Mais tu ne peux que te répéter, ô honte !
Et tu te gonfles et ne crèves jamais.
Et tu sais fort bien, ô paria,
Que ce n’est pas du tout ça.


 Laforgue – Simple agonie

Une nouvelle guerre avait lieu. Seulement cette fois-ci il s’agissait d’un conflit interne aux feys et plus particulièrement aux cours Seelies et Unseelies. Lélia observe de loin ce conflit pour lequel elle ne prend encore pas part. Elle ne comprend pas l’essence d’un tel conflit. Que la guerre puisse opposer humains et feys puissent se comprendre au vue de leurs trop grandes différences et de leurs idéaux bien éloignés. Pourquoi faire couler le sang si rare de leur peuple dans une guerre civile entre les deux cours ? Certes, les Seelies et Unseelies n’ont jamais été capable de s’apprécier, car ils envisagent l’existence de telle manière qu’elles ne peuvent se rejoindre. Les feys prenant part au conflit oublièrent ans leurs folies qu’ils allaient encourir à nouveau le courroux des humains et risquer de s’attirer leurs colères.

Lélia ne peut pas comprendre ce qui a pu se passer dans la tête du roi de Seelies pour qu’il puisse croire que la reine des Unseelies puisse être responsable du taux de naissance quasi inexistant chez le peuple de la Faïrie. Le sang qu’il a versé en assassinant la reine des Unseelies, ne pourra qu’être mal vu par leur mère à tous, qui n’est pas une personnalité facile. Il règne dans l’air un parfum de morts et les pluies ont le goût du sel des larmes. On sent comme une tempête qui se prépare et qui risque fort de ne pas laisser les feys indemnes. Il se trouve qu’elle n’a pas tort car les humains de la terre des Etats-Unis n’apprécièrent pas que les feys aient rompu le pacte de non-agression et qu’ils aient fait de leur Iowa une victime de la folie des feys, se traduisant par un gros cratère aux milieux de l’état. A nouveau, il fallut fuir et abandonner une terre pour une autre, nouvelle.

› En 2014

Pourtant j’y vois un feu qui luit
Issu du fond de ma mémoire,
Vibrant espoir divinatoire
D’un temps vers où la joie s’enfuit.


 Dorge – A la lueur

Les feys décident de retourner vers l’Europe sur l’île de Man où le pouvoir des Sithins en place permet aux Feys d'ériger une barrière autour de l'île. C’est l’espoir d’une nouvelle vie et de se sentir à nouveau proche du foyer des ancêtres. Les humains pensent les feys disparut alors même qu’ils parcourent librement l’île. Lélia espère une vie plus calme maintenant où elle pourra panser les blessures des dernières années, tout en restant à l’écart des cours. Elle a réussi pendant si longtemps à ne pas entrer dans leurs jeux mais, il ne faut jamais dire fontaine je ne boirais jamais de ton eau… L’avenir pourrait impliquer davantage la nymphe qu’elle ne l’aurait cru.  
 


Et vous alors ?



› Pseudo : Atae
› Âge: 23 ans.
› Crédit des images :  Tumblr
› Comment je suis arrivé(e) sur le forum ? : Je ne m’en souviens plus trop mais, je crois pouvoir dire sans crainte que c’était par le bais d’une pub
› J'ai lu le règlement, je l'accepte et je signe par mon pseudo : J'ai lu le règlement, je l'accepte -- Atae
› Un petit mot à ajouter ? :  C’est trois nains qui vont à la mine. L’un d’eux porte un pioche, l’autre une pelle, qu’est-ce que prend le troisième ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Yelena Abramow ♦ Lélia    Ven 4 Sep - 15:21
Test Rp



Porte ta vie ailleurs, ô toi qui fus ma vie ;
Verse ailleurs ce trésor que j’avais pour tout bien.
Va chercher d’autres lieux, toi qui fus ma patrie,
Va fleurir, ô soleil, ô ma belle chérie,
Fais riche un autre amour et souviens-toi du mien.


 De Musset

Le périple des Etats-Unis jusqu’à Ellan Vannin ne fut pas de tout repos. C’était un euphémisme en effet de croire que cela aurait pu être simple. Il était parfois dommage de penser que l’imagination des hommes, en matière de magie, ne soit pas proche de la réalité. Cela aurait pu se révélé amusant de voler jusque-là mais probablement aussi fatiguant que d’utiliser des moyens de locomotion plus terre à terre. Pour rejoindre l’île, il avait d’abord fallu s’arrêter en Irlande. Pour ce faire la nymphe avait utilisé un bateau pour arriver jusqu’à l’Eire. Enfin l’Europe ! Il avait comme un sentiment d’être rentré à la maison même si les forêts boréales, qui furent son foyer pendant longtemps, étaient bien loin des paysages verdoyants de l’Irlande. Cependant, ce n’était qu’une impression furtive et elle sentait qu’elle était encore loin de ce qu’elle considérait comme être sa maison.  Lélia ne resta pas bien longtemps en Irlande, il y avait encore du chemin à parcourir avant d’arriver à la terre promise.

Enfin le bateau fini par arriver, c’était censé être la fin du périple pour un endroit qui devait ressembler à la maison ! Lélia était accompagnée de ses frères et sœurs qui portaient en eux la même espérance : une nouvelle vie. Est-ce que ce serait semblable au sentiment de vivre aux milieux des forêts de pins et de bouleaux ou bien serait-ce comme de vivre sur une terre exilés comme ce fut le cas aux Etats-Unis ? Nul ne pouvait encore le dire. C’était une aventure, un périple, une découverte qui serait bien la leur. Lélia leva le visage pour laisser le vent et le soleil pour caresser son visage. C’était bon et réconfortant. La jeune femme portait son espoir comme elle portait sa besace avec ses effets personnels : en bandoulière, près de son cœur. Petit à petit, les passagers du bateau quittaient son bord pour rejoindre la terre ferme. Lélia s’attarda un instant, laissant vagabonder son esprit sur les rivières du passés. Elle repensait à ce qu’avait été sa vie jusque-là et ce qu’elle espérait qu’elle soit par la suite.

Cependant, il fallut arrêter de rêvasser et rejoindre sa famille déjà à terre. D’un commun accord, ils avaient tous décidé de rester neutre comme toujours et de s’installer dans un grand espace de préfère proche de la nature et loin de l’agitation. C’était dans cet élément que sa famille avait toujours évolué. C’était un renouveau formé avec des morceaux du passé. Etait-ce vraiment ce qu’elle souhaitait  pour un nouveau départ ? Elle n’en était pas certaine. Le passé avait déjà prouvé que ce n’était pas particulièrement une bonne attitude mais, elle ne pouvait quitter le cocon familial qui avait toujours été un soutien durant ses siècles. C’est avec le cœur plein de doute et d’espoir, que sa famille et elle-même prirent un chemin un peu plus éloignés des autres, marchant encore et encore pour trouver un lieu où s’établir et tenter de fleurir à nouveau. Ellan Vannin était le désir fou et secret de chacun d’entre eux, pour une nouvelle vie. Mais personne ne savait encore si cette vie serait semblable au passé ou bien différente…

La nature avait déjà créé l'océan, le nuage et la femme, il ne restait plus qu'à la nymphe de trouver son chemin.

 Imeacht gan theacht ort…

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Yelena Abramow ♦ Lélia    Ven 4 Sep - 16:15
Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Yelena Abramow ♦ Lélia    Ven 4 Sep - 16:34
Bienvenue à toi !
Voilà une ravissante Élémentaire. Cintia Dicker est juste ! J'espère que tu te plairas parmi nous. Bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Yelena Abramow ♦ Lélia    Ven 4 Sep - 17:21
Merci pour votre accueil ! Very Happy
J'espère bientôt pouvoir entrer dans le jeu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Yelena Abramow ♦ Lélia    Ven 4 Sep - 18:04
Bienvenue ^^
Oh une autre élémentaire *.*
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICEobsidian butterfly.

Naemesys S. O'Ciardha

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/06/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4049
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : S. Eliz'yan Forsyth.
› L'AVATAR : Jessica Chastain.
› LES CREDITS : Ellaenys.
› LA COULEUR RP : Crimson.

ADMINISTRATRICE ∞ obsidian butterfly.

MessageSujet: Re: Yelena Abramow ♦ Lélia    Ven 4 Sep - 18:43
Oh qu'elle est belle la Nymphette
Et puis, ça fait plaisir de voir Cinthia, qu'on ne voit que trop rarement
Bienvenue à toi jeune demoiselle heart J'ai hâte de voir ce que tu vas nous réserver ! D'ailleurs, je zieuterais tout ça avec attention très vite
J'te dis bon courage pour ta fichette en attendant



the phantom queen
i won't just survive, you will see me thrive. can't write my story, i'm beyond the archetype. i won't just conform, no matter how you shake my core, 'cause my roots run deep. don't doubt it, victory is in my veins, i know it and i will not negotiate. i'll fight it.
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICEobsidian butterfly.

Naemesys S. O'Ciardha

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/06/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4049
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : S. Eliz'yan Forsyth.
› L'AVATAR : Jessica Chastain.
› LES CREDITS : Ellaenys.
› LA COULEUR RP : Crimson.

ADMINISTRATRICE ∞ obsidian butterfly.

MessageSujet: Re: Yelena Abramow ♦ Lélia    Ven 4 Sep - 19:09
Eh bien me revoilà pour un magnifique double post Alors j'ai dévoré ta fiche ! Ton style d'écriture est vraiment agréable Et puis, tu as super bien saisit l'univers d'AS
Du coup, j'crois que j'peux dire que ta fiche est parfaite

La seule petite chose qui me manque, c'est le code du règlement, le vrai Nous sommes des sournois, SISI, j'le sais J'te laisse l'ajouter et puis je pourrais te donner tes jolies couleurs



the phantom queen
i won't just survive, you will see me thrive. can't write my story, i'm beyond the archetype. i won't just conform, no matter how you shake my core, 'cause my roots run deep. don't doubt it, victory is in my veins, i know it and i will not negotiate. i'll fight it.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Yelena Abramow ♦ Lélia    Ven 4 Sep - 19:23
Oh merci ! Je suis contente de ne pas être passé à côté de l'univers que je trouve très riche et qui me rappelle mon pays de cœur Smile

Alors j'espère que j'ai pu mettre ce code correctement et que je ne me suis pas trompé ^^
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICEobsidian butterfly.

Naemesys S. O'Ciardha

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 16/06/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4049
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : S. Eliz'yan Forsyth.
› L'AVATAR : Jessica Chastain.
› LES CREDITS : Ellaenys.
› LA COULEUR RP : Crimson.

ADMINISTRATRICE ∞ obsidian butterfly.

MessageSujet: Re: Yelena Abramow ♦ Lélia    Ven 4 Sep - 19:26
Oh ? L'Irlande ?

Bon, en tout cas, c'est tout parfait alors je peux te valider avec plaisir J'vais te laisser au passage le message de validation avec les liens pour te guider et juuuuste te dire que tu as le droit à un scénario gratuit heart

Amuuuse toi bien dans le coin

Tu es validé(e) !

« fáilte a thaistealaí thuirseach. »


Un petit mémo pour t'aider


Félicitations, te voilà membre de la famille d'AS ! D'ailleurs, pour ne pas te perdre, nous te proposons quelques petites étapes :

ξ La Gestion de Personnages : Ta première étape afin d'ouvrir ton sujet de relations et de topics. Un seul sujet nécessaire pour les deux, si c'est pas merveilleux !

ξ Le Bazar de l'Aesien : Si tu as besoin de trouver un Rp, c'est par ici que ça se passe !

ξ Le Glamourious - Le Magasin : Pour récupérer des points de Glamour ou encore pour les dépenser !

ξ L'Atelier de Construction : Si jamais tu as un scénario en tête, c'est par ici !

ξ Le Coin des Membres : Si tu as des questions, pose-les là bas directement, un membre du Staff viendra y répondre.

ξ Le Flood : Faire connaissance, jouer ou encore proposer sa galerie de création.

ξ Les Scénarios : A l'inscription tout le monde a le droit un scénario gratuit \o/

Et tu sais quoi ? Encore bienvenue Aesien heart







the phantom queen
i won't just survive, you will see me thrive. can't write my story, i'm beyond the archetype. i won't just conform, no matter how you shake my core, 'cause my roots run deep. don't doubt it, victory is in my veins, i know it and i will not negotiate. i'll fight it.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Yelena Abramow ♦ Lélia    
Revenir en haut Aller en bas
 

Yelena Abramow ♦ Lélia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yelena Belova { Back in Black [Terminé]
» Yelena Belona - новый черная вдова
» Yelena ¶ Titre en cours
» [RP abandonné] ∞ I'm Maria and I'm your doppelganger. ∞ (PV Elena Petrova)
» (F) DITA VON TEESE - Une créatrice pour Yelena.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Spring Court
Cúirt earrach
 :: Swallowing darkness :: Fiches validées
-