AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 Get out of my way, you, freaking love thief ! [PV Trixie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Get out of my way, you, freaking love thief ! [PV Trixie]   Jeu 5 Nov - 23:27
Get out of my way !
ft. Trixie & Liam
J'avais encore jamais fichu les pieds au Pulse.
Parce que j'en avais pas encore eu l'occasion et parce que d'après ce qu'il se dit, le club est plutôt fréquenté par des Unseelies et qu'il m'arrive, de temps en temps, de ne pas vouloir chercher des noises à qui que ce soit. Mais ce soir, ça m'est un peu égal d'aller fricoter avec les Unseelies. J'en ai rien à carrer moi, de ces affaires d'allégeance... Je suis Seelie sur le papier mais au fond de moi, je suis plutôt rien du tout. D'autant plus que j'ai appris récemment que l'essentiel de ma famille, la vraie, pas celle qui m'a enlevé puis menti toute ma vie, était plutôt Unseelie. Donc bon, disons que je culpabilise pas trop de pousser la porte de la boite de nuit. D'ailleurs, je dois dégager je sais pas trop quelles ondes parce que le videur me dévisage juste une seconde avant de me laisser passer sans plus de commentaire. Soit je lui plais, soit y a plus de Seelies là dedans que je pensais. Soit il va me coller aux bask' toute la soirée... Il croit que je l'ai pas vu ou quoi ? Enfin bon, je hausse les épaules et avance dans la boite.
Y a du bruit mais ça, je m'y attendais. Quel intérêt d'un club où la musique serait en sourdine hein ? Et puis, elle est plutôt pas mal cette musique alors je ne vais pas me plaindre d'avoir l'impression que mes dents vont se décoller. Mais il n'y a pas cette impression écrasante, presque sale qu'il peut y avoir parfois. Peut-être parce que l'endroit est neuf, je sais pas. Je vais d'une salle à l'autre, cherchant à trouver une ambiance qui me plaira plus que les autres et finis par jeter mon dévolu sur la dernière, plus par élimination que par choix réel. Toutes les salles sont chouettes mais là, y a une serveuse ultra sexy. Probablement une Élémentaire, si mon instinct ne se trompe pas. Mais elle pourrait être n'importe quoi que ça me serait égal. Je m'en fous de sa nature, elle est canon, c'est tout ce qui m'intéresse.
Je m'approche du bar donc et m'installe confortablement sur un des tabourets, en attendant qu'elle vienne prendre ma commande.

- Je te sers quelque chose beau brun ?

Aaaah, voilà qui fait plaisir !
Je lui adresse mon sourire de tombeur et lui demande un Mojito. Je pourrais lui demander je ne sais quel cocktail en vogue chez les Feys mais si il y a bien un truc que j'ai aimé alors que j'étais exilé aux USA, c'était le mojito. Elle lève un sourcil mais me prépare ce que je lui ai demandé. Elle fait ensuite glisser la boisson vers moi avec un clin d’œil et je porte le verre à mes lèvres, sans la quitter des yeux. J'ai pas pour habitude de draguer les serveuses - elles terminent trop tard et tiennent bien mieux l'alcool que moi - mais celle là vaut vraiment le coup d’œil.

- C'est quoi ton nom ?

Oui, parce que contrairement à d'autres, j'aime bien mettre un prénom sur un visage, quand je drague.

- Eden.

Puis elle me demande le mien et la soirée démarre vraiment. Entre deux clients, elle revient se poster près de moi pour qu'on puisse discuter. En plus d'être canon, elle est plutôt fun et je me marre pas mal. La fin de la nuit s'annonce plutôt sympathique et je commande un verre de plus - le troisième - quand je distingue soudain une frimousse que je n'avais vraiment pas envie de voir ce soir.

- Mais qu'est-ce qu'elle fout là, celle là !

Celle là ? Trixie... Une des raisons qui m'ont poussé ici ce soir ! Parce que je ne voulais pas la voir ! Elle peut pas rester dans son bar non ? Merde enfin !






But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
DEMI-FEY NOCKER strange fairy.

Trixie Fleurdespois

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 02/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 281
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Mini Sorbier
› L'AVATAR : Karen Gillan
› LES CREDITS : valingai(avatar) wild heart (codes) Taylor Swift (citations)
› LA COULEUR RP : #4eb580 (la couleur de ses ailes hihi)

DEMI-FEY NOCKER ∭  strange fairy.

MessageSujet: Re: Get out of my way, you, freaking love thief ! [PV Trixie]   Sam 7 Nov - 19:31
Get out of my way !
ft. Trixie & Liam

Le Pulse. Un endroit plutôt divertissant, du moins pour une soirée tous les trois mois. Le luxe tapageur et l'entassement d’Unseelies n’étaient pas particulièrement la tasse de thé de Trixie. Mais elle appréciait son toit de verre caressé par le clair de lune et elle avait besoin de se divertir puisqu’on lui avait posé un lapin alors qu’elle avait pris sa soirée. Le misérable fou fieffé qui avait osé la traiter de la sorte allait le regretter amèrement pour le reste de sa minable existence. Après avoir déverser un peu de sa frustration sur une pauvre et innocente poubelle qui avait eut le malheur de se trouver sur son chemin, elle décida que sa jolie robe à paillette ne serait pas ignorée. Ce fut donc avec détermination qu’elle se rendit au club en périphérie de la ville pour chasser ses idées meurtrières de son esprit. Le videur la reconnu rapidement – comment oublier un si charmant minois et un corps façonné pour être une déesse – et la fit entrer. Elle entrait où elle voulait de toute façon, s’adaptant parfaitement à l’esprit voulu par le lieu. Le secret c’était d’agir comme si tout était normal et avec beaucoup de confiance en soi. Et être diablement belle aussi mais cela n’était pas à la portée de tous.
« Un pina colada mon brave ! » réclama-t-elle au serveur en arrivant dans la première salle.
Tout en sirotant son breuvage elle déambula dans les différents salles du club, se déhanchant de temps en temps sur la musique, attirant de nombreux regards envieux ou admiratifs. On a la classe ou on ne l’a pas. Ce fut en entrant dans la dernière salle qu’elle croisa le regard d’une vieille connaissance. Liam. L’éternel rival qui louchait toujours sur les mêmes beautés qui captaient son attention. Cette rencontre inattendue l’amusa mais elle garda une expression neutre afin de voir sa réaction. Lorsqu’elle vit son air courroucé, son esprit de contradiction s’activa. Il suffisait qu’on lui dise de ne pas sauter pour qu’elle plonge la tête la première effectuant un gracieux salto au préalable. Le visage de Liam était si drôle à voir qu’elle décida de lui jouer un petit tour. Elle prit un air furieux et s’avança à grandes enjambées avant de se stopper net devant le duo et de poser ses mains sur ses hanches. Son regard lançait des flammes.
« Dîtes moi que je rêve ? Tu m’avais dit que tu travaillais ce soir mais en réalité tu traînes dans ce club pour te saouler et draguer des pouffes ? Nos vingt ans de vie commune ne signifient donc rien pour toi ? » Bon sang ce qu’elle était douée. Elle se tourna ensuite vers la serveuse - pas du tout désagréable à regarder et dans d’autres circonstances elle lui aurait certainement compter fleurette – pour la fusiller du regard. «  N’as-tu pas autre chose à faire de moins dégradant que de baver sur un homme déjà pris ? » Vraiment dommage, elle n’avait pas l’air sotte mais c’était tombé sur elle, tant pis. Une larme roula sur sa joue. Parbleu elle était géniale. Leurs expressions étaient tout à fait risibles mais même devant ce spectacle comique elle parvenait encore à conserver son rôle de jeune amante bafouée et à pleurer sur commande. Le talent cela ne s’inventait pas après tout. D’un air de dépit elle vida son verre ce qui acheva de convaincre la serveuse qu’il était grand temps de s’éclipser. Une fois qu’elle fut hors de sa vue Trixie laissa s’exprimer tout son amusement en riant aux éclats.
« Si tu voyais ta tête mon cher. Voilà qui t’apprendra à me regarder d’un mauvais œil. » Puis devant la promesse silencieuse d’une mort lente et douloureuse elle ajouta en mimant l’exaspération : « Ho tout doux grand fauve, tu ne l’as pas encore perdu. Tu iras la voir plus tard pour lui expliquer que c’était un jeu avec une ancienne connaissance et je lui ferais un clin d’œil pour qu’elle te croit. Même si je ne suis pas certaine que tu mérites que je te fasse cette faveur. En attendant je vais te prendre ceci… » dit-elle en s’emparant du verre de son rival pour le porter à ses lèvres. « Mmm citron vert, beurk beurk ! » s’exclama-t-elle en reposant le verre aussi sec sur le comptoir. « Au moins nous savons que je ne te ferais pas concurrence dans tes choix de boisson. Et si nous allions danser ? »
Elle allait le faire tourner en bourrique toute la soirée.






       

       
    ⊹ A bird may love a fish
    but where will they live?
    Say you'll remember me in your wildest dreams,  say you'll remember me standing in a nice dress staring at the sunset, red lips and rosy cheeks, say you'll see me again even if it's just pretend.

       


       
Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: Get out of my way, you, freaking love thief ! [PV Trixie]   Dim 8 Nov - 18:55
Get out of my way !
ft. Trixie & Liam
La première chose que je ressens quand je vois débouler l'immense rouquine dans sa robe à paillettes, c'est une furieuse envie de gronder.
Non, c'est pas tout à fait vrai. La première chose que je pense, c'est qu'elle est quand même sacrément jolie, la Trixie. Mais juste après, très très vite après, je pense qu'elle est aussi sacrément chiante et que donc, j'ai envie de gronder.
La deuxième - ou troisième, je sais plus trop - c'est que j'aime pas bien l'air calculateur qui s'affiche sur son visage. C'est jamais une bonne chose, quand Trixie a une idée... Surtout à mes dépends ! Depuis que je la connais, et ça fait un bail, elle a fait que me pourrir l'existence ! Enfin... elle pourrit ma vie sexuelle et en plus, ça a l'air de la faire marrer la garce ! Une vraie empécheuse de coucher en rond, je vous jure ! Un vrai lutin maléfique ! Un lutin qui mesure plus d'un mètre quatre-vingts mais vous avez saisi l'idée !
Bref, elle s'approche de moi et l'air calculateur est remplacé par un air furieux qui ne me dit rien qui vaille. Qu'est-ce que j'ai fait ? J'ai rien fait ! J'ai pas marché sur son chihuahua et j'ai pas fait de bêtise dans son bar ! Et la dernière fois, c'est elle qui m'a piqué mon coup donc elle a aucune raison légitime de marcher vers moi comme un tank russe. En une seconde, elle est près de moi et je la regarde de travers, pas trop serein. Eden nous regarde, moi puis elle puis re-moi, avec l'air de se demander qui est cette folle. Et là, Trixie ouvre la bouche...

Non mais quoi ???

Je cligne des yeux comme un gobelin sorti de ses grottes et hallucine carrément, lui laissant donc toute la place qu'elle veut pour déblatérer ses âneries. Bon sang, je l'avais pas vue venir celle là... J'en reste comme deux ronds de flan, le bec ouvert et l'air ahuri. J'arrive à bafouiller vaguement une syllabe incompréhensible quand l'autre furie se met à insulter Eden qui n'avait rien demandé à personne - adieu, nuit avec la demoiselle ! - mais rien d'assez efficace pour retenir la serveuse qui préfère aller voir ailleurs, bien évidemment. D'autant que l'autre folle s'est mise à presque chialer et même si j'ai envie de l'étrangler, je dois bien lui reconnaitre un certain talent.
Mais mon bref, très bref instant d'admiration, s'évapore quand elle éclate de rire, me rappelant que son talent s'est encore manifesté à mes dépends et que ma belle nuit d'amour vient encore de s'envoler à cause d'elle ! Alors oui, parfois, c'est moi qui gagne, mais si on tenait les comptes, je serais quand même derrière... Ce qui est encore plus énervant quand on sait qu'on ne se bat que pour des femmes - la plupart du temps en tous cas, inutile de revenir sur les autres fois....
Sourde à mes grognements, Trixie continue à se marrer et même si je continue de gronder, à l'intérieur, je ricane un peu. Elle me rendrait presque psycho, Trixie, parce que j'ai rarement autant adoré détester quelqu'un.... Même si j'ai souvent envie de hurler quand elle est là, je m'amuse quand même sacrément bien.
Du coup, quand elle suggère la piste de danse - après m'avoir piqué mon verre qu'elle ne savoure même pas cette casse-pieds - je fais un peu semblant de résister mais finis par être celui qui l'entraine. Je suis pas du tout certain qu'Eden se laissera draguer à nouveau après un plan pareil... Même si elle comprend que tout ça, c'était du flan, je la vois mal vouloir avoir à faire à moi. Enfin, on verra bien.
En attendant, je me découvre une envie de danser que je n'avais pas forcément en arrivant. Et aussi, une furieuse envie de lui piquer sa prochaine cible, mais pour ça, il va falloir attendre qu'elle se trémousse contre quelqu'un. Mais là ! Là, elle va plus savoir ce qui lui arrive ! A moi son prochain crush !

- Tu me dois une fille et un verre !

La première partie sonne vaguement proxénète et je grimace une seconde avant de me perdre dans la musique. Je regrette un peu mon choix de vêtements, du coup, parce que c'est pas hyper simple de danser avec un jean trop serré et une chemise à manches longues mais bon. J'avais pas prévu ! Encore une chose que je peux reprocher à Trixie tiens. Évidemment, la grande perche danse comme une pro et je me sens encore comme un Troll qui fait du patin à glace...
Vite, diversion !
Je m'accroche à elle - autant se faire plaisir, hein ? - et me dandine avant de lui hurler dans l'oreille :

- Elle était comment la fille de l'autre jour ?

Ouais, je dois avoir un petit côté maso... Savoir comment s'est passée la nuit à laquelle je n'ai pas été invité, c'est pas forcément ma meilleure idée de la journée mais bon. C'est juste histoire de l'endormir, pour mieux agir quand le moment sera venu.

- Fais moi rêver, allez.

Oui parce que bon... A elles deux, elles faisaient une plutôt jolie paire et je regrette vraiment, de pas avoir été invité ! Ouais, même avec Trixie.





But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
DEMI-FEY NOCKER strange fairy.

Trixie Fleurdespois

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 02/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 281
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Mini Sorbier
› L'AVATAR : Karen Gillan
› LES CREDITS : valingai(avatar) wild heart (codes) Taylor Swift (citations)
› LA COULEUR RP : #4eb580 (la couleur de ses ailes hihi)

DEMI-FEY NOCKER ∭  strange fairy.

MessageSujet: Re: Get out of my way, you, freaking love thief ! [PV Trixie]   Dim 15 Nov - 20:54
Get out of my way !
ft. Trixie & Liam

Liam ne pouvait pas lui en vouloir longtemps. Il ne lui en avait pas voulu depuis qu’ils se connaissaient – comprenez des lustres – il n’allait pas commencer maintenant. Elle le voyait bien qu’il ne pouvait pas se passer d’elle, c’était son talent de se faire aimer instantanément. Malgré la rivalité qui les opposait, il appréciait sa compagnie, elle en était certaine. Et il fallait bien l’avouer elle appréciait la sienne aussi. Elle aimait ces petits jeux, ces regards de défis échangés et le regard dépité qu’il lui lançait. Le combat avait parfois même plus de savoir que la victoire. Elle gagnait presque toujours. Et le combat reprenait de plus belle. Ils étaient sans doute destinés à s’affronter jusqu’à la fin des temps comme le soleil et la lune. Elle était le soleil bien entendu et lui la lune, plus pâle et plus petit. Mais le ciel était bien morne sans la lune.
Son bien aimé rival l’entraîna sur la piste de danse – elle savait bien qu’il ne pouvait se passer d’elle – et se trémoussa avec zèle. Un spectacle qui valait le détour. Rien que pour cela elle était heureuse qu’on lui ai posé un lapin et qu’elle se soit rendu dans ce club. Puis il lui affirma qu’elle lui devait une fille et un verre.
« Sorti de son contexte c’est très tendancieux comme phrase. Tu vas passer pour un pervers dans ce club et plus personne ne voudra s’approcher de toi. » dit-elle en riant aux éclats.
Elle ne dit pas un mot, ne laissant rien transparaître mais son cœur s’affole un peu – un tout petit petit peu – quand elle sentit son bras se resserrer autour de sa taille. Elle se mit à rire alors comme à chaque fois que quelque chose la gêne. Un bref instant elle se remémora leur nuit passée ensemble, il y a de cela des siècles. Puis le souvenir passa, aussi vite qu’un battement de cils et elle posa sur lui un regard amusé tandis qu’il lui demandait comment était l’objet de leur dernière bataille.
« Je ne te pensais pas aussi curieux. » répondit-elle avec un sourire enjôleur. Elle rapprocha ses lèvres de son oreille pour lui susurrer. « Je pourrais te donner des détails mais je ne suis pas sûre que cela te ferait du bien. » Puis elle reprit d’une voix plus forte « Elle m’a posé un lapin ce soir, est-ce que tu peux y croire franchement ? Qui sais je t’ai sans doute rendu service en fin de compte ? »
Est-ce qu’elle prenait un malin plaisir à remuer le couteau dans la plaie ? Peut-être bien un peu. Mais pas trop. Sa victoire elle l’avait largement savouré.
« Du coup j’ai besoin de penser à autre chose en passant une bonne soirée si tu vois ce que je veux dire. Peut-être que tu pourrais convenir… ou peut-être devrais-je demander à celui-là ? » dit-elle en lançant un regard charmeur au fey qui se tenait devant elle. « Il me dévore des yeux depuis un moment mais je crois que ses yeux ont fureté de temps en temps vers ton postérieur. Mais je ne saurais dire si c’était parce que tu portes un pantalon trop serré ou si c’est parce que tu es plutôt bien fait comme garçon. Il n’y a qu’un seul moyen de le savoir après tout. »
Et sans même demander son avis, elle invita le fey à se joindre à eux. Avec un sourire enjôleur il lui apporta un verre et se mit à danser avec un peu plus de classe que Liam mais pas trop non plus.
« Pina Colada génial ! » s’exclamma-t-elle.
Il s’appelait Brandon.
« C’est bizarre ça ne m’étonne pas. Je t’aurais appelé comme ça de toute façon. »
Il lui sourit mais elle savait très bien que c’était pour masquer le fait qu’il n’ait absolument rien compris à sa blague.
« Moi c’est Trixie et lui c’est Liam. Et on se demandait si tu regardais ses fesses pour connaître la marque de son jean ou si tu appréciais sa chute de reins. »
Les deux pieds dans le plats c’était tout Trixie.







       

       
    ⊹ A bird may love a fish
    but where will they live?
    Say you'll remember me in your wildest dreams,  say you'll remember me standing in a nice dress staring at the sunset, red lips and rosy cheeks, say you'll see me again even if it's just pretend.

       


       
Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: Get out of my way, you, freaking love thief ! [PV Trixie]   Dim 22 Nov - 23:26
Get out of my way !
ft. Trixie & Liam

Elle rit à mes bêtises et je fais semblant de me vexer, parce que c'est comme ça avec Trixie. J'adore la détester et bon sang, après tant de décennies à jouer à "Je t'aime moi non plus", je ne saurais même plus comment vivre sans elle. Mes soirées seraient nettement moins drôles sans une Trixie venant me piquer mes conquêtes, sans ses moues boudeuses quand c'est moi qui gagne, sans le son de son rire dans mes oreilles et la chaleur de son corps près du mien, que ce soit sur une piste de danse ou l'un à coté de l'autre devant un comptoir. Elle fait partie de mon existence, intégralement et je ne changerais ça pour rien au monde ! Même quand elle se fiche ouvertement de moi et qu'elle me traite de pervers sans baisser le ton ! Surtout quand elle ne recule pas alors que je la serre contre oi pour une danse plus collés-serrés. Oui, la relation que j'ai avec Trixie est un peu ambigue. Oui, il y a des jours où je me demande ce qui se passerait, si.... Si quoi ? Je ne sais pas. Mais il y a des "si", dans ma relation avec elle. Des "si" que je ne fuis pas, parce que malgré les incertitudes, je me sens bien avec elle.
J'hésite toujours entre une envie de lui vider mon verre sur la tête et une autre, de coller mes lèvres sur sa peau sans mes soucier de potentielles conséquences. Et là, alors qu'elle me murmure dans l'oreille, en me faisant frissonner, j'ai pas des masses envie de gaspiller ma boisson. Bien au contraire... Je recule et hoche un hoquet horrifié quand elle m'annonce que son rendez-vous du jour l'a plantée là, un peu choqué que quelqu'un ose lui faire ce coup là, avant d'éclater de rire.

- Tu parles d'un service rendu ! Je réclame pas de deuxième rencard moi ! J'ai quand même pas pu m'envoyer en l'air à cause de toi !

Mais sans rancune et je sais qu'elle n'est pas réellement blessée d'avoir été "lapinée". D'ailleurs, elle retrouve vite le sourire et se lance dans son activité favorite : se foutre de Liam. Je serre les dents, pour me préparer à la prochaine phrase faussement assassine qui va me tomber dessus sauf qu'elle m'assomme bien autrement.

Lui convenir ?

J'en perds mes moyens pendant quelques secondes et me surprends à penser que oui ! Pourquoi pas ?! Pour juste ce soir ! Sauf que le temps que je me remette, elle a déjà jeté son dévolu sur un autre fey.
Et je la retrouve, dans toute sa splendeur, évoquant un lien entre mon derrière et le regard de ce fey que je n'ai même pas encore identifié !

- Heeeeey ! Il est d'enfer mon pantalon !

Je ne m'étendrai pas sur le fait qu'elle me trouve pas mal. Je sais qu'elle apprécie mon anatomie, tout comme j'apprécie la sienne. La seule et unique nuit que nous avons partagée et les émotions fiévreuses qu'elle fait naitre quand j'y repense sont assez de preuves sur la question. Du coup, je préfère m'offusquer de ce qui n'implique rien de personnel !
Je grommèle donc et prends la défense de mon jean slim parfaitement fashion tandis qu'elle s'empresse d'aller chercher le fey qui ne sait pas encore dans quoi il s'engage.
Brandon.
Bon courage Brandon. Tu es cuit sans même le savoir. Je lui adresse mon sourire le plus charmeur tandis que Trixie fait des blagues qu'elle seule comprend, et recommence à danser, un peu plus lascivement, parce que c'est une nouvelle phase de notre jeu qui commence : qui repartira avec la cible du jour.
Bon, ça sera pas moi parce que les hommes, c'pas mon truc, mais je suis déjà trop parti dans la compétition - et la chaleur de Trixie contre moi - pour me soucier de ce genre de détails.

- Et on se demandait si tu regardais ses fesses pour connaître la marque de son jean ou si tu appréciais sa chute de reins.

Oui bon là...
Je m'étrangle sur ma propre salive et jette à la jeune femme un regard outré, avant de m'adresser à Brandon, une petite moue désolée sur le visage.

- Je te présente Miss Subtilité !

Puis, dans un mouvement parfaitement calculé, je me débrouille pour danser en présentant la chute de reins en question à mes deux partenaires de danse de la soirée. Après tout, autant en faire profiter le plus de monde possible, hein ?

- Avoue que t'es jalouse Trixie, tu voudrais la même !

Puis je souris au pauvre garçon.

- Dis-moi Brandon, quelle chute de reins est la plus sexy ?

Et puis bien lui faire comprendre - on ne sait jamais à quel QI on s'adresse dans ce genre d'endroits après tout - je pointe mon doigt sur mon derrière puis sur celui de Trixie, merveilleusement moulé dans sa robe brillante. En ce qui me concerne, la réponse est vite trouvée. Mais ce soir, la question n'est pas là.
Alors j'agite un peu plus mon popotin, parce que j'ai envie de Brandon vote pour mon derrière. Mon égo a besoin que Brandon choisisse mon derrière. Ma libido n'en a rien à secouer en revanche, mais c'est pas grave.

- Alors ? Pas mal non ?

Et pour plus d'impact, je me rapproche du jeune homme, secouant toujours mon charmant postérieur. Il a l'air un peu perdu le Brandon, mais alors que mon corps touche le sien, je me rends compte que j'ai peut-être été un peu plus convainquant que prévu. Hum... Bonsoir Mini Brandon caché dans son pantalon et que j'avais pas vu et qui s'est manifestement réveillé sans prévenir !
Et merde ! Fallait qu'on tombe sur un bi ! C'est le genre de moment où je préfèrerais carrément me prendre une veste ! Là au moins, je saurais comment gérer ! Parce que là, je sais pas du tout comment gérer !
Pris d'une soudaine panique, j'attrape Trixie par les poignets et la colle entre Brandon et moi, telle une femme sandwich, où elle serait la saucisse. Un peu gêné, je lui souffle dans l'oreille :

- Je crois que c'est pas la marque de mon jean qu'il voulait voir ! On dirait que c'est moi qui gagne ce soir !

Bon, je me suis planqué derrière son corps comme bouclier - et faudrait que je pense à m'en excuser d'ailleurs - mais c'est quand même moi qu'il a choisi ! Donc j'ai gagné ! Pour le moment.





But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
DEMI-FEY NOCKER strange fairy.

Trixie Fleurdespois

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 02/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 281
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Mini Sorbier
› L'AVATAR : Karen Gillan
› LES CREDITS : valingai(avatar) wild heart (codes) Taylor Swift (citations)
› LA COULEUR RP : #4eb580 (la couleur de ses ailes hihi)

DEMI-FEY NOCKER ∭  strange fairy.

MessageSujet: Re: Get out of my way, you, freaking love thief ! [PV Trixie]   Lun 7 Déc - 21:13
Get out of my way !
ft. Trixie & Liam

L'histoire du miel et des mouches, de la fleur et des insectes, de la toile d'araignée. Elle n'avait qu'à attendre et tout lui tombait tout cuit dans la bouche. Une chance aussi inouïe promettait un sérieux retour de bâton et elle ne voulait pas être présente le jour où cela arriverait. Au moins qu'elle soit favorisée par les forces cosmiques. Elle avait toujours été la favorite. Sauf celle de Mère parce qu'elle n'écoutait jamais quoi que ce soit et qu'elle prenait un malin plaisir à faire exactement le contraire de ce qu'on lui demandait, surtout si quand il s'agissait de Mère. Elle la voyait rouler des yeux, froncer les sourcils, lever une main menaçante, gronder, crier et Trixie lui donnait alors ce petit sourire-rictus dont elle avait le secret et qui la faisait alors exploser de rage et avant qu'on ait pu poser la main sur elle, elle s'était déjà volatilisée. Trixie avait le chic de glisser entre les doigts de ceux qui voulaient la retenir.

« Jamais de deuxième rendez vous? Pauvre garçon. Ne sais tu pas que certains plats sont meilleurs réchauffés? Ils révèlent davantage leurs épices... »

On la disait insatiable, versatile, inconstante mais ceux qui parlaient ainsi ne connaissaient pas Liam. Avec cette philosophie du "juste ce soir" il passait à côté de bien des surprises.

« Une fois la confiance installée et la découverte passée, il la reste encore de la place pour une nouvelle audace que l'on ne se permet pas le premier soir... »

Elle avait pris un air mystérieux et sensuel comme si elle faisait classe à un apprenti friand de conseils. Elle aimait "se la jouer" comme on disait.

Un nouveau jeu avait commencé et elle en était toute excitée. C'était comme si un millier d'abeilles trépignaient en elle et ne demandaient qu'à sortir. Ses yeux papillonnaient entre ses deux partenaires de jeu. Quoique l'un était davantage un jouet et l'autre un partenaire-jouet. Elle s'amusait avec eux, les faisant interagir à sa guise. Quoique qu'il puisse arriver elle sortirait gagnante. Elle sortait toujours gagnante même lorsque Liam pensait le contraire car elle s' était amusée en se jouant des autres. N'était elle pas après tout le Plaisantin, celui qui rit de tout et de tous?
Elle voulait faire tourner Liam en bourrique et il sautait dans son piège la tête la première. Trixie éclata de rire quand il s' insurgea au sujet de son pantalon puis secoua la tête pour lui signifier que non son pantalon n'était pas convenable. Les réactions de Liam étaient si vivaces qu'elle ne se lassait pas de le mettre dans l'embarras, adorant les différentes émotions qui passaient sur son visage en un instant. Lorsqu'il la désigna sous le nom de Miss Subtilité, elle effectua une révérence, parfaite bien sûr.

Avec un ravissement à peine dissimulé Trixie observa la danse de Liam qui cherchait visiblement à prouver que sa chute de reins surpassait le commun des mortels et des immortels.

« Ho oui folle de jalousie.» répondit-elle avec un rictus tout en refoulant une sérieuse envie de lui mettre la main aux fesses juste pour le refroidir, ou le réchauffer allez savoir. Il lança ensuite le concours de la plus belle chute de reins en désignant Brandon comme juge et Trixie trouva l'attitude de Liam si amusante qu'elle eut la folle idée de le remercier par un baiser fougueux mais elle se retint juste à temps. Liam continua sa danse digne d'un chippendale et ce qui devait arriver arriva. Brandon en fut tout émoustillé. Après tout il y avait une chance sur deux que de ce genre de danse lascive lui plaise. Liam se faisait toujours avoir à ce jeu. Sa fierté le forçait à séduire tout en sachant que cela pouvait parfaitement se retourner contre lui. Pour le grand amusement de Trixie. Quand je vous disais qu'elle était gagnante à tous les coups. Affolé Liam l'attrape et l'utilise comme rempart contre les ardeurs de Brandon. Affolé mais qui se vantait quand même d'avoir gagné le bougre ! Nous allions voir ce que nous allions voir...

« Hou j'adore cette chanson ! » hurla-t-elle dans son oreille - prend ça dans le tympa sale vantard - avant de se glisser hors de cette étreinte forcée pour laisser libre court à sa danse. Tous les regards -ou presque- se portèrent sur elle, normal elle était sublime. Mine de rien elle observait Brandon se coller serrer à Liam. Non la vraie gagnante c'était elle. Trixie regarda Liam et le gratifia de son fameux sourire-rictus-grimace qui pouvait se traduire par "bien fait-débrouille toi-qui est le plus malin des deux?".







       

       
    ⊹ A bird may love a fish
    but where will they live?
    Say you'll remember me in your wildest dreams,  say you'll remember me standing in a nice dress staring at the sunset, red lips and rosy cheeks, say you'll see me again even if it's just pretend.

       


       
Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: Get out of my way, you, freaking love thief ! [PV Trixie]   Mer 9 Déc - 19:31
Get out of my way !
ft. Trixie & Liam
Ça aurait pu en rester là.
Brandon aurait pu comprendre que bon, maintenant qu'il m'avait élu Roi des Popotins, il pouvait aller voir ailleurs si j'y étais.
Trixie aurait pu admettre sa défaite et voler à mon secours en proposant de m'offrir un verre. Ou elle aurait pu faire semblant d'être jalouse et me sauter dessus, faisant au passage fuir l'importun - qui n'a rien demandé à personne mais qui s'en soucie, là tout de suite.
Mais comme d'habitude quand je sors avec Trixie, rien ne se passe comme je le voudrais. Comme si Danu s'amusait à me regarder galérer, comme si Trixie était sa petite chouchoute et que ça lui faisait plaisir de la voir gagner elle, à mes dépends. Parce que au lieu de voler à mon secours, elle me pousse plus ou moins dans les pattes de Brandon en se mettant à brailler qu'elle aime la chanson que vient de balancer le DJ. Puis elle commence à danser et la moitié de la boite se met à la regarder. Presque tout le monde sauf Brandon qui, loin d'avoir saisi le message, se rapproche de moi pour danser tout - trop - près de moi. On est pas en train de zooker là, non mais oh ! Je fuis les mains baladeuses autant que possible mais mes capacités d'esquive semblent s'être fait la malle et je me fais donc honteusement tripoter, dans l'indifférence générale de la foule qui continue à mater Trixie. Cette sadique reste complètement sourde à mes appels au secours et je décide que là tout de suite, je la déteste ! Elle drague tout le monde et me laisse seul dans ma mouise ! Tu parles d'une amie !
Et c'est juste ça qui m'énerve, rien à voir avec le grand Sidhe qui vient de lui coller une main aux fesses.

Ouais non, en fait.

J'oublie immédiatement que ce pauvre Brandon fait partie du monde des vivants et saisis le poignet du blondinet qui se prend pour un guerrier Viking. Je sais pas à quoi il ressemble sous son glamour mais avec, c'est évident qu'il a regardé trop de films de super-héros. Je tords un peu son avant-bras et m'approche juste assez pour grincer dans son oreille :

- Tu touches pas la demoiselle.

Je sais parfaitement qu'elle pourrait se défendre toute seule. Elle est peut-être pas une guerrière comme moi, mais elle sait très bien gérer les gros casse-pieds, je l'ai assez vue faire pour le savoir - et même en avoir un peu peur. Mais j'ai pas l'habitude d'y assister, pas alors qu'on est lancé dans un de nos petits jeux.
J'admets que ça m'a un peu énervé parce que je ne suis pas certain que l'on soit encore dans la compétition, là. Le Sidhe ne m'a même pas lancé un regard - ce dont je le remercie, dans un sens - et du coup, j'ai juste l'impression qu'il drague Trixie et ça m'agace. Mais je ne peux pas laisser Trixie croire que je suis jaloux, parce que c'est pas le cas.
Pas du tout !
Elle et moi, on n'est pas du tout dans cette relation là !
Du coup, je me détourne de Thor-WannaBe pour regarder mon amie - ou amie-ennemie, je sais pas trop.

- C'est pas poli de te laisser tripoter par un autre alors qu'on n'a pas fini avec Brandon ! Le pauvre !

Je fais un geste en direction du garçon dont je n'ai rien à faire mais reste concentrée sur Trixie.

- Et quand on joue, je suis le seul à avoir le droit de faire ça.

Oui, je suis un Sidhe de 2000 ans mais parfois, j'ai un petit côté homme des cavernes. Rarement. Bizarrement, c'est souvent quand je suis avec Trixie. Elle doit réveiller je ne sais quel instinct primitif qui, associé à notre rivalité, me transforme en un gros possessif. Je sais que mes prunelles se sont modifiées, adoptant leurs couleurs naturelles, celles qui se cachent sous mon glamour et je suis presque gêné de perdre ainsi le contrôle de mon propre pouvoir. Alors pour dédramatiser, je lui pince les fesses et lui lance le sourire en coin qui a fait ma réputation de charmeur qui ne rappelle jamais le lendemain.
Et puisqu'on est là pour ça, je recommence à danser. Beaucoup plus près d'elle que de Brandon qui doit commencer à se demander ce qu'il fiche ici.





But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas
DEMI-FEY NOCKER strange fairy.

Trixie Fleurdespois

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 02/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 281
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Mini Sorbier
› L'AVATAR : Karen Gillan
› LES CREDITS : valingai(avatar) wild heart (codes) Taylor Swift (citations)
› LA COULEUR RP : #4eb580 (la couleur de ses ailes hihi)

DEMI-FEY NOCKER ∭  strange fairy.

MessageSujet: Re: Get out of my way, you, freaking love thief ! [PV Trixie]   Sam 2 Jan - 21:00
Get out of my way !
ft. Trixie & Liam

Cette chanson était vraiment prenante. Trixie en était toute émoustillée. Elle se laissait complètement dérivée au rythme de la musique, fermant les yeux, ne s’occupant de rien autour d’elle. Liam pouvait attendre quelques minutes. Elle viendrait le dépêtrer de la mouise dans laquelle il avait plongé tête la première en voulant se mesurer à elle. La malicieuse fée n’était pas de mauvaise humeur – ni une mauvaise joueuse soit dit en passant – donc elle ne laisserait pas Liam se débrouiller seul avec un Brandon avide de faire davantage connaissance. Pauvre Brandon, elle l’avait titillé pour finalement lui retirer tout amusement. Enfin la soirée n’était pas terminée et Brandon pourra toujours se trouver un autre partenaire de jeu. Après tout il n’avait pas l’air d’être un mauvais bougre mais plutôt un gentil type, un peu bonne pâte comme un gentil labrador. En fait tout ce qu’elle espérait, c’était qu’il n’était pas suffisamment rancunier pour qu’elle ait à redouter quelques viles représailles de sa part. Dans le pire des cas elle lui flanquerait une raclée qui ne lui ferait passer l’envie de lui chercher des misères. Elle avait l’habitude de régler une note parfois salée suite à ses vilains coups. Cela ne lui faisait pas peur, elle était du genre à assumer ses actes la tête haute, de regarder droit dans les yeux une armoire à glace et lui dire « est-ce que ça te pause un problème ? Veux-tu que l’on règle ça à mains nues ? » et déclencher une bagarre dans un bar. Rien de mieux que le bruit des bancs qui se fracassent. A cette simple pensée, elle sourit en repensant à ces années de chasseuse de primes. Chaque jour était dangereux et pouvait être le dernier, ce qui rendait les instants heureux si précieux.

Trixie ouvrit brusquement les yeux. Il y avait une main sur ses fesses. IL Y AVAIT UNE MAIN SUR SES FESSES. Mais pour qui se prenait-il celui-là ? Elle n’avait pas effectué une danse nuptiale dans l’intention de s’accoupler qu’elle sache ! Existerait-il un ancien adage ou un diction moderne qui laisserait croire qu’une femme qui danse était une femme qui autorisait n’importe qui à venir lui tâter le postérieur ? Femme dansante, femme qui en demande, quelque chose dans ce goût là ? Certes elle avait un très joli postérieur qui pouvait donner envie mais cela ne voulait pas dire qu’il était en libre accès. Nous n’étions pas des animaux tout de même. Oui elle dansait, oui cela pouvait échauffer les esprit – tant pis et tant mieux – mais non cela ne voulait pas dire que l’on pouvait venir la toucher. On demande avant. On pouvait poser gentiment la question – de manière détournée c’était plus charmant même si le but demeurait le même, la manière d’amener la chose démontrait la richesse d’esprit – ou laisser exprimer le langage du corps. Finalement elle l’aura peut-être plus tôt que prévu sa bagarre au son des chaises et des verres fracassés. Déterminée à défendre son honneur, elle se retourna pour faire face à l’homme – elle savait qu’il s’agissait d’un homme à la taille de sa main et elle espérait pour l’esthétique que ce n’était pas la main d’une femme. Mais avant même qu’elle ait pu faire un geste ou dire un mot – plutôt grossier soyons honnête – Liam se saisit du bras du malotru qui avait abuser du glamour pour gonfler ses muscles. Ou alors il était vraiment aussi musclé et ce n’était pas très beau à voir. Trop c’était trop.

La fey ouvrit la bouche pour dire qu’elle savait se débrouiller toute seule mais elle la referma bien vite pour laisser place à un sourire amusé quand elle vit Liam user de sa force et de menace. C’était plutôt amusant et plaisant à voir. Le Sidhe – elle le vit à ses yeux, les fameuses trois couleurs en cercles concentriques - se refusait à poser les yeux sur Liam mais il la fixait avec un air qui cherchait à connaître son avis sur la question « puis-je ou ne puis-je pas toucher tes fesses ? » ce à quoi Trixie répondit par un regard lourd de reproches du genre « tu n’es qu’un sale pervers, laisse mes fesses tranquilles, tu resteras un mécréant dans ma mémoire ». Le Sidhe leva les mains en l’air avec un air blasé qui pourrait dire « je ne me frotterais pas à ce genre de cocos » avant de tourner les talons. Trixie esquissa un sourire satisfait.

« Je ne me fais jamais tripoter.» dit-elle en insistant bien sur le mot « tripoter ». « Je propose des contacts mutuels et agréables, c’est différent. » ajouta-t-elle avec un sourire enjôleur, faisant mine de ne pas se délecter de le voir perdre ses moyens et par conséquent son contrôle sur son glamour.

Elle se félicita intérieurement d’être aussi douée dans l’art de faire tourner en bourrique. Comme s’il l’avait entendu, Liam lui pinça les fesses en affirmant qu’il était le seul à pouvoir le faire quand ils jouaient.  

« Profite bien car c’est la première et la dernière fois. » le prévint-elle.

Il ne fallait pas pousser mémé dans les orties non plus. Et ce même s’il lui lançait cet adorable sourire en coin qui pendant un bref instant vous donnait des frissons et vous donnait envie de vous jeter dans ses bras. Elle soupira à la mention du nom de Brandon et se remit à danser. La musique était toujours aussi entraînante, on pouvait au moins le reconnaître à ce club. Trixie se trémoussait tout en se disant qu’il était grand temps de se débarrasser de Brandon.

« C’est bon tu as gagné et j’ai un peu gagné aussi parce que je me suis bien amusée à te voir collé-serré avec Brandon. » chuchota-t-elle à l’intention de Liam qui dansait bien plus près d’elle que dudit Brandon.

Elle se rapprocha encore jusqu’à passer ses bras autour de son cou, poser sa tête sur son épaule et finalement déposer un baiser au coin de ses lèvres. Puis elle ne bougea plus comme si elle voulait apprécier d’être dans les bras de Liam – ce qu’elle appréciait quand même un peu mais elle voulait surtout donne l’impression qu’elle voulait être seule avec lui et que plus rien ne comptait. Brandon resta un peu penaud pendant quelques instants avant d’aller se commander un verre ce qui la fit jubiler intérieurement.






       

       
    ⊹ A bird may love a fish
    but where will they live?
    Say you'll remember me in your wildest dreams,  say you'll remember me standing in a nice dress staring at the sunset, red lips and rosy cheeks, say you'll see me again even if it's just pretend.

       


       
Revenir en haut Aller en bas
SON OF WAR ∭ Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

Liam K. O'Halloran

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 09/10/2015
› LES MISSIVES ENVOYEES : 4175
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Tomas Ó Dochartaigh
› L'AVATAR : Dylan O'Brien
› LES CREDITS : Tumblr, essentiellement
› LA COULEUR RP : Vert Olive

SON OF WAR ∭  Liamichou, Floodeur a croquer en chef.

MessageSujet: Re: Get out of my way, you, freaking love thief ! [PV Trixie]   Dim 3 Jan - 17:25
Get out of my way !
ft. Trixie & Liam
Je me demande ce qui la choque le plus. Que je me comporte comme un humain primitif et possessif, que je prenne sa défense, ou que j'ose à mon tour lui pincer le derrière ! Quelle que soit la réponse, je m'amuse de chacune de ses réactions, parce que c'est toujours fun de brosser Trixie à rebrousse-poil. Même si j'avoue ne pas être très fier de m'être interposé entre elle et Monsieur Muscle, d'autant plus que je me suis du coup privé d'un spectacle très divertissant. Si ce n'est cet instant, c'est fun de la voir s'insurger de mes gestes et presque me menacer.
C'est fun, mais je range soigneusement mes mains à distance raisonnable parce que je n'ai aucun doute sur le fait que si elle ne m'en veut pas trop de lui avoir pincé les fesses, une deuxième tentative ne sera pas accueillie avec le même humour ! Ca serait d'ailleurs peut-être amusant de le tenter, mais pour le moment, je m'estime satisfait. Je n'ai pas plus envie que ça de la chercher et me laisse entrainer par la musique, dansant simplement à ses côtés en oubliant tous les autres agités qui se trémoussent sur la piste. D'ailleurs, je ne me souviens de Brandon que lorsque Trixie l'évoque en confirmant ma victoire. Je ne regarde même pas le pauvre type et lance un poing dans les airs en hurlant un "Victoire!" qui se perd dans le vacarme ambiant. Je ne suis pas certain que ma partenaire m'entende mais si c'est le cas, elle ne m'en veut pas puisqu'elle se rapproche de moi pour danser tout contre mon corps, allant même jusqu'à presser ses lèvres sur les miennes, pile le coin de mon sourire.
Je souris plus grand encore et la serre contre moi, profitant de la chaleur de son corps, de la souplesse de sa silhouette. Je n'avais certainement pas imaginé terminer la soirée de cette façon mais maintenant que je danse, collé-serré contre Trixie, je ne suis pas déçu et je ne me sens pas particulièrement floué. Certes, je finirai la nuit tout seul - et peut-être un peu frustré, soyons honnête - mais je me suis bien amusé et j'ai gagné ! Ce qui est suffisamment rare pour être crié et répété !

Ravi de ma soirée, je pose mon front sur l'épaisse chevelure de Trixie, inspirant le parfum des mèches douces, et laisse mes mains glisser sur ses hanches, en prenant soin de ne pas glisser en des territoires qui ne me sont pas permis. Lui pincer les fesses dans le jeu, ok, m'aventurer sous sa taille alors que la trêve est prononcée serait déplacé. Notre relation n'est plus - elle ne l'a jamais vraiment été d'ailleurs - de cet ordre. Même s'il m'arrive de le regretter parce que même si on se bouffe le nez à chaque fois qu'on se croise, ça marche pas trop mal entre nous. On s'amuse même franchement bien ! Et la seule nuit que nous avons partagée a été mémorable ! Mais j'aime être son ami, même si c'est un ami qui dépasse parfois un peu les bornes. Avec elle au moins, je sais où me situer. Et ça, c'est assez rare en ce moment, dans le reste de ma vie.

Oui, Trixie, j'ai souvent envie de l'étrangler, parfois envie de l'embrasser, mais j'ai toujours envie qu'elle fasse partie de ma vie, parce que c'est bien plus marrant quand elle est là.


RP terminé.





But she might hold him. That was all that mattered now. To hold him. To hold him. Not to let him go. Make him stay.  — quote : Ernest Hemingway / code : Ellaenys.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Get out of my way, you, freaking love thief ! [PV Trixie]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Get out of my way, you, freaking love thief ! [PV Trixie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hwang Kelea ▲ This freaking love is came
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Let Love Lead The Way [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Autumn Court : Douglas
Cúirt fhómhair
 :: La Périphérie :: Pulse
-