AccueilAccueil  Tumblr Aesien  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce qu'il y a de nouveau

La vidéo

Les Prédefs attendus


Partagez | 
 

 It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

Breaden T. Sithmaith

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 04/03/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 8311
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Thuthur Pendragon est mon autre moi ainsi que le Druide aux bouquins: Spencer
› L'AVATAR : Daisy Ridley
› LES CREDITS : primbird
› LA COULEUR RP : IndianRed

ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

MessageSujet: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Mar 8 Mar - 15:25

   

   
It's Dark Inside...


But the light still shines


   
Elle était là, l'obscurité qui s'était glissée à la faveur du sang versé. L'île semblait un peu groggy suite aux violentes conclusions des couronnements. Des vies perdues, encore, mais cette fois il y avait bien trop de rumeurs et d'obscurité pour tirer les noms des coupables du chapeau de la vérité. Les bonnes informations n'étaient pas évidentes à débusquer et ces événements semblaient avoir insufflé quelques mauvaises idées ce qui donnait du grain à moudre à notre inspectrice qui aurait plutôt préféré pouvoir assouvir son envie de vérité sur ces apparitions sanglantes.

▬ " Voilà mademoiselle, bon après-midi. " Ces mots sortirent brièvement l'intéressée de ses pensées. Elle sourit à l'homme qui venait de parler et saisi les deux gobelets et leur support avant de quitter le café en glissant un remerciement. Sa sortie de l'établissement entraîna le tintement des clochettes et la Fey s'arrêta quelques instants sur le pas de la porte pour rajuster son écharpe qui la préservait de la fraîcheur hivernale. Si la marche qu'elle avait à faire ne l'impressionnait guère la demoiselle préféra opter pour un moyen de transport plus rapide, après tout elle n'avait pas fait ces emplettes pour qu'elles arrivent à destination rafraîchie par la température extérieure. Et c'est donc pour cette raison que notre Fey se glissa dans le Carrosse qui était à même de l'amener à destination dans un temps qui ne permettrait pas la déconvenue de la boisson froide.

Et le voyage lui permit de renouer avec ses pensées, parsemées d'observation du paysage. Elle n'avait su que penser de ces couronnements, il était encore bien tôt pour savoir si le changement serait bénéfique ou non mais quelles seraient les suites des conclusions tragiques ? La Fey ne pouvait que suivre avec attention le fils des nouvelles qu'elle pouvait attraper en espérant que la paix trouverait de quoi être entretenue.

La demoiselle descendit donc à son arrêt, rejoignant ainsi le Sheading Ayre et son soleil chatoyant qui éveilla tout naturellement le sourire de notre Fey. Dès ses premiers pas elle desserra un peu son écharpe et sentit son esprit légèrement s’apaiser devant les beautés des contrés Seelies. Son pas s'allégea alors qu'elle prenait la direction du Jardin, influencée par son environnement éblouissant qui avait pourtant vécu un de ces terribles événements.

À son entrée dans le Jardin des Lumières elle ralentit le pas. Elle ne savait pas où trouver celui qu'elle était venue voir mais cela ne semblait guère l'inquiéter, il était là elle finirait bien par le croiser. Alors comme à chacune de ses visites, la demoiselle se mit à flâner dans les allées car ici résidaient les véritables beautés de ce petit coin d'île. Le péril qui guettait ces beautés était bien triste mais l'espoir résidait toujours en ces lieux car la vie y régnait toujours avec splendeur.

Notre Fey fini par stopper sa progression lorsqu'un petit être fit son apparition devant elle. Apparemment surprit par la présence de la demoiselle, la petite créature s'arrêta en pleine course et l'observa en s'asseyant sur son séant.

▬ " Coucou toi, c'est une bien belle noisette que tu as là. " Ravie de cette rencontre, Fial plia un peu ses genoux pour se pencher vers le petit être qui n'avait toujours pas décidé de la réaction qu'il devait adopter. " Tu ne saurais pas où je pourrais trouver Silvester par hasard ? " Si cela vous rassure, la demoiselle n'avait jamais eu de réponse en pratiquant ce genre de conversation, du moins aucune réponse dans le sens oral du terme, mais cela ne l'empêchait guère de reproduire le procédé lorsque l'envie lui prenait. Et c'est avec un sourire amusé qu'elle observa le petit être se décider au départ et reprendre sa route en la contournant. Elle se retourna pour le suivre du regard et en se redressant elle aperçu une autre silhouette beaucoup plus grande et qui ressemblait à celle qu'elle cherchait.

Eh bien voilà, ce n'était peut-être pas une réponse et probablement une coïncidence mais son nouvel ami l'écureuil l'avait aidé. C'est donc avec un sourire saupoudré d'amusement que la demoiselle changea de direction pour rejoindre son objectif qui semblait être afféré. Il ne s'écoula guère longtemps avant qu'elle ne s'arrête non loin du Fey qu'elle venait voir et à qui elle manifesta sa présence.

▬ " Bonjour. " C'est avec un sourire au beau fixe qu'elle accueillit l'attention de Silvester avant de reprendre. " On m'a dit que c'était l'heure du thé et que tu devais encore un peu éviter le surmenage. " Dit-elle en mettant en évidence les gobelets fermés qu'elle avait trainé ici avec soin.

   
© TITANIA
   


YOU'RE LOOKING AT THE STOLEN YOUTH
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Mer 9 Mar - 0:02
it's dark inside... but the light still shines
ft. Fial & Silvester

Jardiner est un art à part entière, beaucoup de personnes restaient de marbre face à cette occupation qui en plus de nécessiter un effort physique, nécessitait une adresse and l'utilisation de ses outils et de mettre au placard toute inquiétude concernant l'état dans lequel on pouvait se trouver à l'issue de son travail. Chez les Seelie, l'apparence est le mot d'ordre, mais il fallait bien au moins deux personnes pour s'assurer que leur jardin ne perdait ni sa beauté, ni sa grâce, il fallait donc mettre la main à la pâte et se mouiller la chemise. Se tenant face à une série de haies de taille humaine, Silvester avait commencer à les tailler, armé de sa serpe, son attention était complète, ignorant les quelques hameaux qui venait lui caresser le visage pour laisser une trace noir sur sa peau halée. Au moindre geste brusque ou hésitant, la serpe pourrait défigurer la rangée tout entière et ça serait alors des heures de travail supplémentaires dont le jardin pourrait bien avoir besoin ailleurs. Le jardinier n'en avait aucune envie, il s'était promis que ce genre de choses n'arriverait plus. À l'époque où il était encore jeune, son père lui avait confié quelque haies et une serpe, un moment d'inattention et il avait dû improviser afin de réparer son erreur, au lieu de quelques heures, ce fut quelque jours de labeur et son père ne l'avait pas aidé. Méthode vieille école. Il aurait pu choisir un autre outil qui pouvait éviter le risque de déchirer les rameaux, mais l'élémentaire avait une affection particulière avec l'outil qu'était la serpe. Avec le temps, il l'avait pris en main et l'utiliser même pour des travaux où il était considéré que la serpe ne ferait qu'un travail bâcler, le challenge était là, de plus ça stimuler les sens de redoubler d'attention et d'ingéniosité. Personne au monde ne maniait la serpe comme lui, même pas son père avant lui, ni même les druides.

Une fois qu'il eut terminé, il prit un peu de recul pour observer son travail, son regard ambré notant quelques branches qui dépassaient, lesquelles il s'attela de découper avec le plus grand soin. Une fois de plus, il reculait, posant une main sur sa hanche, à peine essoufflé alors qu'il essuyer son front avec le dos de sa main gantée. La présence et la voix familière de Fial le sortirent aussitôt de ses observations, il se retournait alors pour l'accueillir quand elle lui tendit l'un des gobelets qu'elle tenait entre ses mains. Silvester ne pu s'empêcher de s'esclaffer, glissant la serpe à sa ceinture pour libérer ses mains alors qu'il saisissait le thé que son amie lui avait apporté. La Changelin avait toujours ce genre d'attention, un peu avec tout le monde et l'élémentaire ne pouvait qu'apprécier de partager leur générosité et sincérité, c'était un trait rare, en particulier dans le territoire Seelie où tout restait un immense jeu. Il y avait quelques exceptions, mais les nobles avaient une main sur le pouvoir et l'autre sur les traditions, même avec la sincérité des intentions de Dagda, Silvester craignait toujours que ce dernier ne se laisse tenter par le jeu politique, un peu comme Aengus. Enfin, il aimait croire que ses relations avec eux leur permettaient de ne pas se laisser, influencer totalement, rester terre-à-terre.

« Bonjour à toi et merci pour ça. » Répondait-il en levant le gobelet en carton, un sourire illuminant ses traits. « Sache que je ne travaille pas plus que d'habitude, néanmoins, à cette période le jardin à besoin que je redouble d'attention. » Il porta sa boisson aux lèvres pour prendre une gorgée, alors qui portait un regard sur son travail puis de nouveau vers la jolie brune. « Alors, est-ce une visite de courtoisie ou es-tu venue prendre la température des lieux? Je vais te le dire tout de suite, ici comme ailleurs, les voyants sont dans le rouge. »

Le Sithin était devenu invivable, tout le monde n'avait plus que le couronnement et la pendaison des Feys à Douglas en tête et si le jardinier refusait de se laisser grignoter par l'inquiétude ambiante, il avait du mal à transférer son optimisme aux autres. Cela devait être trop difficile pour les uns et les autres de voir le bon côté des choses, son père avait dû oublier de lui donner les indications de comment se fondre dans la masse et broyer du noir. Pourtant, son père n'était pas le dernier à être terre-à-terre dans ses réactions, mais il ne s'était que très rarement laissé tomber dans le pessimisme.

« Après, si tu veux avoir comment je vais, j'ai une pêche d'enfer, mais c'est un comportement qui va au-delà de l'entendement donc je suis consigné au jardin et ma maison jusqu'à nouvel ordre. » Et il exagérait à peine, déjà qu'être un élémentaire chez les Seelies n'était pas toujours de tout repos, mais respirer la joie de vivre et l'optimisme alors qu'ils avaient été attaqués ce n'était pas vraiment bien vu. Ce n'était pas la première fois et ça ne serait pas la dernière, depuis longtemps Silvester s'était fait une raison, il espérait qu'avec le temps ça aurait tout de même son petit effet et rien que pour nourrir cette histoire, il continuerait à défendre son idéal.



Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas
ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

Breaden T. Sithmaith

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 04/03/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 8311
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Thuthur Pendragon est mon autre moi ainsi que le Druide aux bouquins: Spencer
› L'AVATAR : Daisy Ridley
› LES CREDITS : primbird
› LA COULEUR RP : IndianRed

ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Mer 9 Mar - 2:04

   

   
It's Dark Inside...


But the light still shines


   
La demoiselle n'avait eu qu'à se tourner pour suivre le mouvement de la petite créature chasseuse de noisette pour obtenir la réponse à son interrogation. Le Jardin avait plusieurs soigneurs mais elle était à même de le reconnaître et c'est avec sourire ravi qu'elle prit l'allée qui allait l'amener jusqu'à Silvester qui s’affairait sur une haie. L'attention qu'il mobilisait pour cette tâche ne lui permit pas de sentir approcher sa visiteuse qui eut tout le loisir d'observer son travail avec de se manifester.

▬ " Bonjour à toi et merci pour ça. " La demoiselle venait d'être délestée d'un de ses gobelets et pu enfin envisager de goûter au sien mais avant toute chose elle glissa un sourire en réponse au remerciement. Si la Changelin avait toujours été d'un naturel indépendant elle n'en soignait pas moins les êtres qui lui étaient précieux répondant là au fondement qui rythmait ses pas: la vie était précieuse, pas seulement la sienne mais toutes. Cependant elle était parfaitement conscience de ne pouvoir choyer toutes les formes de vies et que certaines en voulaient mortellement à d'autre. Bref elle se focalisait sur certaines vies et c'était naturellement qu'elle se souciait de celle-ci et en prenait soin à sa manière. Et si cela ne répondait pas aux traditions des cours, cela répondait à sa conscience ce qui lui semblait le plus essentiel. " Sache que je ne travaille pas plus que d'habitude, néanmoins, à cette période le jardin à besoin que je redouble d'attention. " Un nouveau sourire avec cette fois une pointe d'amusement passa sur les lèvres de la demoiselle alors qu'elle buvait sa première gorgée de thé. Elle le croyait, là n'était pas la question, du moins en ce qui concernait la période qui mobilisait l'attention du jardinier, pour le reste... Elle n'avait pas assez d'information pour porter une vérité. " Alors, est-ce une visite de courtoisie ou es-tu venue prendre la température des lieux ? Je vais te le dire tout de suite, ici comme ailleurs, les voyants sont dans le rouge. " Alors qu'elle avalait une deuxième gorgée du breuvage une moue se posa sur son visage à ces mots.

▬ " Je n'en doute pas, ma mère est toujours dans tous ses états. " Il ne fallait en effet plus grand-chose à Macha en ce moment pour s'emporter et ce comportement était le témoin de son angoisse qu'elle taisait. Fial évitait d'ailleurs le domicile maternel, préférant la laisser trouver seule sa voie plutôt que de voir obscurcir son propre ciel sous les nuages des prédictions de sa mère. " Et en ville les esprits sont échauffés. " Enfin à Douglas en tout cas, la gente policière ne manquait pas trop d'occupation. Mais tout cela était compréhensible et perdurerait sûrement jusqu'à ce que l'on puisse comprendre ce qui planait au-dessus d'Ellan Vannin et des Feys. " C'est plutôt de la courtoisie mais aussi un stratagème pour changer un peu d'air. " Et vérifier comment il allait car elle savait qu'il était au couronnement, il n'en aurait pu être autrement. Et si les mots pouvaient être rassurants elle préférait en avoir le cœur net et se déplacer comme elle allait le faire pour d'autre par la suite. Mais si en se rassurant elle pouvait s'extraire quelques instants d'une morne routine elle gagnait sur toute la ligne.

▬ " Après, si tu veux savoir comment je vais, j'ai une pêche d'enfer, mais c'est un comportement qui va au-delà de l'entendement donc je suis consigné au jardin et ma maison jusqu'à nouvel ordre. " Une moue songeuse sur son visage, la demoiselle fit quelques pas pour arriver à porté et pencher la tête sur le côté pour observer sa propre main rejoindre délicatement la tempe de son ami. Oui elle avait ses informations.

▬ " Quelles abjectes consignes. Heureusement que toute cette énergie n'est pas aussi mal perçue par la végétation sinon tu serais condamné à ta résidence. " C'était bien un éclat d'amusement qui s'était installé dans le regard de la demoiselle alors qu'elle redressait son visage en reprenant sa main après vérification. " Tu crois pouvoir tenir ces consignes combien de temps ? " Interrogation purement rhétorique probablement encouragée par cette pointe d'amusement qui se baladait sur les traits de Fial. Ce n'était pas si ce genre de sort, même s'il existait, aurait pu déranger l'élémentaire qui était là dans son milieu privilégié.

   
© TITANIA
   


YOU'RE LOOKING AT THE STOLEN YOUTH
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Mer 9 Mar - 14:09
it's dark inside... but the light still shines
ft. Fial & Silvester

Silvester écoutait d'une oreille attentive son amie qui avait à présent son entière attention, soucieuse de l'éclairer un peu sur les interrogations qu'elle pouvait avoir. Il se doutait qu'elle n'était pas venue simplement pour lui rendre une visite amicale, la curiosité animée le Changelin dans tous les moments opportuns, même si ce n'était pas chez le jardinier qu'elle tirait le plus d'info, même si les bruits courraient souvent au milieu des arbres et autre bosquet. Fial néanmoins avait toujours mis un point d'honneur à ne pas l'interroger directement, après tout, il faisait partie d'un camp et tout ce qui concernait les affaires ne pouvait risquer de s'ébruiter. Elle confirmait que les esprits étaient échauffés à Douglas, une nouvelle qui n'étonnait pas l'élémentaire qui prit une nouvelle gorgée de son thé en hochant la tête pour encourager son amie à poursuivre. Il espérait que la pendaison des Feys ne risquait pas d'endommager la paix fragile entre les deux cours, leur attention devait rester fixer sur ceux qui avait jurés leur perte, l'autre crime n'était que pur provocation d'un autre type d'ennemis et certainement pas l'œuvre de ses congénères. En tout cas, il espérait que ce n'était pas le cas. S’il y avait des enquêtes ouvertes, il se demandait ce que son amie cherchée à fuir pendant un instant. Douglas devait être animé avec une nouvelle enquête, après celle des têtes coupées du carrosse quelques mois plus tôt, une autre affaire qui n'avait pas été élucidée. De quoi occupé l’ancienne déesse chasseresse et curieuse qu’elle était. Alors peut-être que s'était le calme qu'elle était venue chercher et dans ce cas, il avait vraiment tourné la conversation dans la mauvaise direction, enfin, ils en auraient certainement parlé.

Reportant l'attention sur sa propre personne, Silvester souhaitait rassurer son amie qu'il s'était bien remis des évènements au couronnement, parce que s'était aussi pour cela qu'elle était là après tout. Fial venait rarement par hasard, il y avait toujours une raison sou jacente, même celle de simplement vérifier comment il allait, et ce, depuis qu'elle avait débarqué à Ellan Vannin. L'élémentaire la soupçonnait d'avoir pris cette habitude depuis le décès de son père, après la fin de la guerre, il avait participé aux célébrations, durant lesquelles il avait arboré son plus beau sourire, avant de s'éclipser dans le monde des humains sans prévenir qui que ce soit. Bien entendu, toute conversation tournant autour de la guerre fratricide était douloureuse, mais il ne les évitait pas autant que celles qui pouvaient avoir un rapport avec son père et le décès de ce dernier. D'ailleurs, il avait l'impression de le voir mourir une fois de plus à chaque fois qu'il annonçait sa mort à quelqu'un qui avait pu le connaitre ou s'interrogeait sur ses occupations si Silvester avait maintenant la responsabilité du jardin.

Un soupir souleva sa poitrine alors qu'il remarquait que son amie avait parcouru la distance qui les séparait pour tendre la main vers sa tempe. Un sourcil se haussa presque aussitôt alors que son regard ambré semblait soupirer à son tour avant qu'il ne lâche dans un ton à la fois fatigué et amusé.

« Je vois que quelqu'un a vendu la mèche... » Si c'était le médecin, il lui ferrait savoir que les humains avaient un contrat avec leur patient pour ne pas faire part de leur bilan médical et que s'était une chose que les Feys devraient envisager. Un léger rire raisonna au fond de sa gorge à la remarque de Fial, il savait bien qu'elle se moquait un peu de lui et il se contenta de lui tirer la langue avant de faire un léger pas de recul lorsqu'elle retira sa main, portant une fois de plus le gobelet à ses lèvres. « J'ai dû tenir quelques heures... Tu sais, être consigné dans son propre jardin, c'est terrible. » Son ton monta légèrement dans les aigus afin d'exagérer une fois de plus la situation. Même s'il n'était pas officiellement indésirable, c'était tout comme, donc il évitait un peu le Sithin et les nobles en général, ce qui ne changeait pas réellement ses habitudes au fond.

Il prit une nouvelle gorgée de son thé, croisant le regard de son amie, c'était peut-être le moment de lui raconter ce qu'il avait vu au couronnement avant qu'elle ne tente une approche pour lui sortir les vers du nez. « J'ai failli me faire arracher la tête par un Sluagh. » Au moins, il allait droit au but, alors que le glamour qui recouvrait sa tempe révélée sa blessure qui était encore en train de cicatriser. « Mais, comme tu peux le constater, j'ai encore toute ma tête et au pire, j'aurai terminé comme le Dullahan que je n'ai jamais été. » Et c'était bien un sourire qu'il affichait pour ponctuer sa remarque qui s'avérer d'être des plus sérieuse. Que ce soit mauvais goût ou déplacer, l'élémentaire restait dans cette optique qu'il était encore là et donc que la vie valait d'être croquée à pleine dent, et plus encore aujourd'hui. Il savait que c'était sérieux, mais être vivant aussi s'était quelque chose de sérieux.



Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas
ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

Breaden T. Sithmaith

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 04/03/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 8311
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Thuthur Pendragon est mon autre moi ainsi que le Druide aux bouquins: Spencer
› L'AVATAR : Daisy Ridley
› LES CREDITS : primbird
› LA COULEUR RP : IndianRed

ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Mer 9 Mar - 15:21

   

   
It's Dark Inside...


But the light still shines


   
Fial avait sa propre façon d'évoquer un sujet, aujourd'hui cela prenait la forme de son observation approfondie de la tempe de son ami car elle savait que quelque chose se cachait par ici. Bien évidemment une touche de Glamour empêchait le véritable regard sur ce point mais elle ne s'abstenait donc pas de vérifier par elle-même. Et elle touchait juste car Silvester assimila bien vite ce qu'elle recherchait.

▬ " Je vois que quelqu'un a vendu la mèche... " La demoiselle glissa un regard amusé vers son interlocuteur perspicace.

▬ " Je ne révèle pas mes sources, mais à sa décharge: j'ai mes arguments. " L'art de soutirer les informations, notre Fey le maîtrisait assez bien et puis depuis qu'elle avait un joli insigne elle pouvait encore plus jouer sur ce tableau avec ou sans réelle justification d'ailleurs. Enfin tout cela pour dire que même si pipelette il y avait, il ne l'avait pas raconté au premier venu. Et ceci prononcé, la miss retira sa main pour faire une remarque sur les honteuses conditions de vie actuelle de notre pauvre Élémentaire en préservant bien évidemment son amusement. Elle recueillit alors un rire et un tirage de langue qui frôlait l'indécence pour finalement rire elle aussi de cette scène.

▬ " J'ai dû tenir quelques heures... Tu sais, être consigné dans son propre jardin, c'est terrible. " Fial achevait de boire une nouvelle gorgée de thé et pu ainsi entretenir son air amusé face à ces propos. Sans doute ne l'imaginait-il pas mais cet échange faisait du bien à la demoiselle. Car avec tous ces événements qui s’enchaînaient et son environnement qui avait l'air tout aussi enjoué que celui de Silvester, la Changelin avait parfois la sensation d'avoir du mal à se retrouver elle. Elle avait été profondément marquée, sa force était toujours là mais lorsque l'isolement pointait le bout de son nez elle craignait de voir sa flamme vaciller. Oui, elle avait eu besoin de changer d'air.

▬ " Je compatis à ce malheur. Tu peux toujours me faire signe si tu veux t'évader, je dois pouvoir te faire sortir de là. " Ses mots elle les prononça sous le ton d'une confidence amusée, jouant ce jeu qui n'était pas déplaisant. Silvester prit ensuite les devants en abordant un des sujets de préoccupation qu'avait démontré la belle quelques instants auparavant.

▬ " J'ai failli me faire arracher la tête par un Sluagh. Mais, comme tu peux le constater, j'ai encore toute ma tête et au pire, j'aurai terminé comme le Dullahan que je n'ai jamais été. " Fial retrouva sa moue songeuse alors qu'elle se penchait un peu pour voir les dégâts en convalescence. Elle n'était plus vraiment insouciante face à ce genre de chose et un léger frisson parcouru son dos à ces déclarations. Elle n'avait aucune connaissance véritablement proche qui avait perdu la vie durant ces événements mais certains n'était pas passé loin et cela lui suffisait à réaliser l'ampleur de la menace.

▬ " Il a dû finalement se dire que cette tête le ferait d'avantage dépérir à sourire comme ça et puis il aurait été obligé de faire la conversation. " Il fallait bien l'avouer, la Fey s'était un peu fait violence pour sortir ces mots, repousser le frisson des conséquences auxquelles ils avaient échappé ne fut pas évident mais elle trouva de quoi sourire à nouveau. " Je suis heureuse qu'il ait réfléchi comme ça. " Et pour cette réflexion elle n'eut guère besoin de se forcer. Si elle se faisait violence c'était bien parce que Sly le méritait, elle n'était pas là pour ressembler aux autres et dépérir mais si déjà elle se sentait presque influencée par cette atmosphère, il y avait quelques sujets qui étaient encore moins évidents à traiter.
" Et tu as une idée de qui pouvait être ce "rabat-joie" qui s'est imposé comme ça avec ses amis ? " Et après ça ils en auraient probablement fini avec ce sujet de conversation déplaisant. Mais c'était plus fort qu'elle, elle devait recueillir les avis sur ce point même s'il semblait aussi divers que les spectateurs.

   
© TITANIA
   


YOU'RE LOOKING AT THE STOLEN YOUTH
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Jeu 10 Mar - 10:05
it's dark inside... but the light still shines
ft. Fial & Silvester

« C'est cela oui. » Il aurait dû s'en douter, Fial connaissait assez bien Aengus pour avoir que ce dernier serait au couronnement et par extension, toutes les autres Feys Seelie, y comprit l'élémentaire, donc elle aurait certainement voulu savoir ce qui s'était passé et s'il y avait des pertes. Enfin, qui que ce soit, il n'avait pas non plus lâché le morceau à n'importe qui et il suppose qu'il aurait fait de même s'il s'agissait de quelqu'un qu'il connaissait, peut-être d'ailleurs qu'il ne serait pas venu avec la douceur ou les mêmes atouts que son amie, mais le résultat aurait été le même : il aurait eu les informations.

Toujours est-il qu'une fois de plus Silvester n'avait pas caché à son amie qu'elle était sur la bonne voie, même s'il choisissait de d'abord rebondir sur leur petit jeu concernant son officieuse punition qui était d'éviter d'insuffler un vent d'optimisme et de franche rigolade dans le Sithin. Un léger rire s'échappait de ses lèvres à l'invitation de Fial de le sortir de sa terrible situation, prenant une nouvelle gorgée de thé chaud, un soupir soulevant sa poitrine une fois de plus. Heureusement, chez les Fiona, il pouvait encore un peu se lâcher, même si le cœur n'était pas du tout à la fête. Le jardin était donc le meilleur endroit, d'abord parce que en tant que maître des lieux l'élémentaire imposait ses propres règles, ensuite, il pouvait canaliser son énergie et l'utiliser à bon escient dans l'espoir peut-être que les arbres, fleurs et autres plantes s'en imprègnent. Il était certain que la connexion parmi la nature et les Feys était encore bel et bien existante, même si ce n'était plus qu'un murmure, elle était présente et méritait autant d'attention que tout le reste.

À cette pensée, son regard ambré se tournait de nouveau vers les haies, un sourire satisfait sur son visage avant de finalement reprendre le fil de la discussion et donc résumer en très cours ce qui s'était passé. Bien entendu, le regard de son amie dériva de nouveau vers sa tempe et la moue qu'elle affichait en disait long sur son sentiment à propos des évènements qui avait donc secoué l'île entière. C'était une menace à prendre au sérieux, certes, mais ça restait une menace et ayant échappé à une mort des plus désagréable grâce à la déesse Danu, Silvester aimer penser qu'il n'y avait pas non plus de raison d'extrapoler la situation. Les mots de Fial le firent sourire, lui donnant un léger coup à l'épaule de sa main libre.

« Exactement, je lui serais resté au travers de l'estomac. » C'était un encouragement, peut-être aussi un remerciement qu'elle le prenne avec humour plutôt que de lui faire la morale et lui rappeler qu'il avait failli mourir, ce qui n'avait rien de drôle en sois. Pourtant, il trouvait que c'était amusant, il avait eu peur sur le coup, mais en imaginant en instant son corps sans tête et il ne pouvait pas s'empêcher de rire à l'ironie de la situation ou même du sort. Enfin, il sentait bien l'effort que Fial faisait pour ne pas partir dans le mélodrame et il aura donc la délicatesse de ne pas lui faire remarquer, tous les deux le savaient bien que c'était mieux ainsi. Ni l'un, ni l'autre ne voulait se joindre à la morosité et l'inquiétude ambiante, même si indirectement en parler voulait bien dire que ça leur travaillait l'esprit dans un coin de leur tête. Réaction normale, savoir leur roi respectif menacé, les Sithin et par extension tous, sans distinctions, il y avait de quoi se poser des questions et se demander ce que la suite leur réservé. Peut-être rien de bon, mais aussi un revirement de situation, dans les deux cas, il fallait profiter au maximum.

« Je n'en sais rien. » Admettait-il, coinçant le thé contre lui afin de sortir une de ses cigarettes roulées, la portant à ses lèvres. « Apparemment, David est celui qui a débarqué avec la meute sauvage chez les Unseelie et c'est notre indésirable invité qui est venu le sauver de leur reine. Après, j'admets que je n'ai pas jamais était doué pour retenir les figures de notre passé, surtout précédent notre naissance, mais je pense que c'est de cette histoire inconnue ou méconnue qu'il vient. » Il allumait sa cigarette avant de reprendre le gobelet dans sa main et laisser échapper un nuage de fumée qui virevolta au-dessus de leur tête. L’histoire ce n’avait jamais été son truc, de plus, il avait l’impression d’avoir tout vu, tout entendu, tout observer et il devait garder un peu de place pour le prochain millénaire. Son regard d'ambre revenait sur Fial. « Ils veulent que l'on disparaisse tous, mais j'aime croire que l'on ne se laissera pas impressionner par ce genre de menaces. Les Feys étaient des battants après tout, tu me disais que les esprits son échauffé à Douglas, mais toi dans tout cela, qu'est-ce que tu en penses ? Tu tiens le choc au moins ? » De l’inquiétude ? Peut-être un peu, mais c’était uniquement parce qu’elle lui avait avoué qu’elle cherchait à prendre l’air et vu que par le passé, certaines choses était un peu too much pour elle, il voulait s’assurer qu’elle gardait le contrôle, même si ce n’était qu’un coup dur en plus.



Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas
ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

Breaden T. Sithmaith

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 04/03/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 8311
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Thuthur Pendragon est mon autre moi ainsi que le Druide aux bouquins: Spencer
› L'AVATAR : Daisy Ridley
› LES CREDITS : primbird
› LA COULEUR RP : IndianRed

ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Jeu 10 Mar - 15:50

   

   
It's Dark Inside...


But the light still shines


   
Elle avait probablement était trop insouciante, elle avait cru que ce nouveau départ serait de bon augure après toute cette violence et ces vies perdues pour rien. Mais si les luttes fratricides ne semblaient pas vouloir revenir, d'autres violences avaient pris le devant de la scène sur l'île et des vies se perdaient encore et parfois sans qu'aucune raison ne soit trouvée. La mort avait toujours révolté la Changelin, elle a qui on avait offert l'éternité était de plus en plus marquée par toute violente perte de vie. Alors oui, elle dû produire un effort pour entraîner dans le jeu de Sylvester car il lui était bien difficile de sourire sur un tel sujet. Néanmoins son effort fut salué par une rencontre d'épaule instiguée par le Fey et cela aida la demoiselle qui sembla presque le remercier d'un sourire.

▬ " Exactement, je lui serais resté au travers de l'estomac. " Et cela aurait été la moindre des choses songea la Fey qui ne prononça cependant pas cette pensée à haute voix, préférant s'éloigner de ce sujet qu'elle était venue évoquer mais pas approfondir. Fial préféra par la suite rebondir sur ce qui était le cœur de beaucoup de réflexions en ce moment: les identités des agresseurs, car si l'un semblait avoir été clairement reconnu, l'autre mobilisait quelques rumeurs et idées.

▬ " Je n'en sais rien. Apparemment, David est celui qui a débarqué avec la meute sauvage chez les Unseelie et c'est notre indésirable invité qui est venu le sauver de leur reine. Après, j'admets que je n'ai pas jamais était doué pour retenir les figures de notre passé, surtout précédent notre naissance, mais je pense que c'est de cette histoire inconnue ou méconnue qu'il vient. " Fial n'avait participé à aucun de ces deux événements, cela aurait été à l'encontre de la position qu'elle avait prise dès la scission de la cour. Les années, les siècles passaient et elle était toujours convaincue que cela demeurait une des plus belles erreurs de son peuple, mais la conclusion plus basique qu'elle récoltait était qu'elle ne pouvait donc pas se faire un véritable avis sur ces événements dont elle n'avait vu que les conséquences. Cependant elle s'accordait au raisonnement de Silvester, un parfait inconnu aurait eu si peu de raisons et d'opportunités de faire une telle chose... Les Feys avaient probablement oublié et commit quelque chose pour que tout cela arrive mais il était bien difficile de savoir quoi.

▬ " S'il avait au moins eu la décence de se présenter, on aurait peut-être un début de réponse. " C'était un véritable fait regrettable, la moindre des choses c'était de savoir qui voulait semer la mort... Songeuse, Fial laissa son regard suivre la volute de fumée qui s'échappait des lèvres de Sly. Trop de questions, pas assez de réponses, la frustration s'ajoutait ainsi à la morne atmosphère pesante.

▬ " Ils veulent que l'on disparaisse tous, mais j'aime croire que l'on ne se laissera pas impressionner par ce genre de menaces. Tu me disais que les esprits sont échauffés à Douglas, mais toi dans tout cela, qu'est-ce que tu en penses ? Tu tiens le choc au moins ? " Peut-être même que ce genre de menace pourrait mobiliser un front uni ? Était-elle trop optimiste à imaginer cela ? Elle voulait tellement que cela ne soit pas le cas, une cause commune pouvait véritablement unir un peuple...

▬ " J'en pense que certains devraient trouver autre chose à faire que jeter de l'huile sur ce feu. J'espérais un nouveau départ sur de bonnes bases, au lieu de cela tout semble plus embrouillé ici. " Fial sourit doucement à son interlocuteur, elle était à même de savoir que les inquiétudes étaient réciproques. Et si elle avait toujours la force de paraître égale à elle-même devant tous, la vérité c'est que son naturel était moins évident à tenir face aux désillusions aujourd'hui. " Et j'ai parfois un peu de mal à voir le soleil à travers les nuages là-bas. " Mais elle tenait le coup, probablement parce qu'elle avait connaissance de ses faiblesses et qu'elle savait donc prendre du recul lorsque c'était nécessaire. La Changelin se faisait peut-être un peu moins aventureuse qu'autrefois et présumait moins de ses forces. La demoiselle finit par lever les yeux vers le ciel dégagé qui régnait ici et sourit sous le soleil. " Au moins ici peu importe les humeurs il est toujours là. " Et elle passait assurément plus de temps ici qu'elle n'en passait à Peel. Son choix était assez vite réglé lorsqu'il était question de changer d'air.

   
© TITANIA
   


YOU'RE LOOKING AT THE STOLEN YOUTH
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Jeu 10 Mar - 23:23
it's dark inside... but the light still shines
ft. Fial & Silvester

Sylvester ne savait pas de quoi la visite impromptue du mystérieux et ténébreux personnage retournait. Depuis leur arrivée à Ellan Vannin, il fallait le dire, le projet lumineux avait été lentement enveloppé par l'obscurité, alors que les Feys tentait de refaire naitre leur espoir et leur foi. Peut-être que ce n'était pas assez, qu'après la perte de leur main de pouvoir, après la division des cours, les choses avaient lentement déclinée, ouvrant la porte à des ennemis qui n'attendait qu'une chose, qu'ils s'affaiblissent.

À l'heure actuelle, ils étaient au plus bas, l'élémentaire ne pouvait pas le nier, mais à ne pas montrer un peu de conviction à se battre, autant se servir directe comme plateau repas aux créatures des ténèbres. Cette idée, il était persuadé que la majorité des Feys refuseraient l'idée, ils trouveraient même cela scandaleux qu'il compare leur perte de fois et pessimisme avec une image aussi brutale. Et s'était bien là la preuve qu'ils souhaitaient encore se battre, défendre leur idéaux et par conséquent, Silvester espérait que ça réveille les Feys plutôt que dans les enfoncer dans un état similaire à celui qui les avaient précipités vers la guerre fratricide. Divisé pour mieux régner, il y avait cette expression qui lui trottait dans la tête depuis le couronnement et il se demandait bien, si David avait été réellement présent et juré leur perte, depuis quand leur Haut-Roi était corrompu et depuis quand l'inconnu rodait dans l'ombre en attendant son heure.

Tout cela n'était que la suite d'une tentative de mettre un peu de logique derrière ces évènements, ils avaient secoué la féerie, maintenant, il s'agissait de voir comment leur roi respectif aller réagir. Comment les nobles comptaient régler l'affaire et les Feys réagir à une nouvelle menace, il y avait une impression que presque était contre eux, néanmoins, il restait Danu, leur déesse mère à tous, en qui Silvester avait une confiance presque aveugle, inculquée par son père. Un allié et un soutien de taille, il en était certain et il devait bien son optimisme et énergie à cette dernière. La fumée s'échappait de nouveau de ses lèvres, un léger sourire amusé s'étirant au coin de celles-ci aux paroles de son amie.

« Il aurait même dû demander une audience avec Dagda et ils auraient pris le thé afin de disserter sur l’aménagement du Sithin. » Le sarcasme qui transpirait de ses paroles n’enlevait rien au ton taquin de l’élémentaire qui tirait sur sa cigarette avant de reprendre. « Je peux sans difficulté t'affirmer qu'il ne comptait pas sur notre survie ce soir-là, donc pourquoi perdre son temps avec des présentations. » Sans l'intervention de Danu, sans la lumière de leur roi, ils auraient tous péri ce soir-là, laissant un groupe de Fey Nockers éparpillés sur l'île et le reste du monde, sans roi, sans cours, sans ordre, une pente parfaite. Cette situation hurlait qu'il fallait que les uns et les autres s'unissent pour assurer leur survie, mais ce n'était aussi facile. Les Seelies et Unseelies avaient vécu beaucoup trop de choses douloureuses qui compliqué tout espoir de réunification, même si Silvester pensait qu'ils en étaient tous capable, le faire ou le vouloir s'était une autre paire de manches. On ne pouvait pas leur en vouloir, il y avait des blessures et des trahisons difficiles à surmonter.

Il souriait, son amie admettant qu'elle avait inspiré à la tranquillité, à un nouveau départ. Coinçant sa cigarette entre ses lèvres, il s'avança pour passer un bras par-dessus ses épaules et la serre un instant contre lui.

« On l'a tous espérait au fond de nous, mais nous sommes assez vieux pour savoir que si les choses étaient aussi simples, il y a des situations que l'on aurait pu éviter par le passé. » L'élémentaire frottait sa main frénétiquement sur le bras son amie dans une tentative de la réconforter un peu, il avait bien senti qu'elle se laissait doucement affecter par le climat ambiant qui régnait sur l'île. Fial d'ailleurs l'admettait, ce qui eut pour résultat de rouler des yeux. La gardant encore un peu contre lui avant de la lâcher pour finir sa cigarette, un léger sourire lorsqu'elle rajoutait que le soleil au moins était toujours là.

« Et il est fait pour rester, comme les Feys existent pour défendre sa lumière. » Répondait-il sur un ton enjoué avant de prendre une nouvelle gorgée du thé. « Il faut que tu t'accroches Fial, si des gens comme toi ou moi commence à broyer du noir aux moindres rides sur l'eau, c'est la communauté entière qui va glisser sur la pente raide. Ils n'attendent que ça d'ailleurs, que l'on se plante et qu'on laisse proie à nos propres démons. » Il était très réaliste quant à la situation, le moindre faux pas et les ténèbres gagneront un peu plus de terrains, alors toute personne se laissant envelopper dans l'inquiétude, la peur ou la déception leur permettait de faire un pas en plus. « Tu as beaucoup plus de force en toi que tu le penses, continuait-il sur le même ton, son doigt venant tapoter le front de son amie, sans flamme, il n'y a ni chaleur, ni lumière et c'est bien là que les ténèbres s'en mêlent. C'est bien pour cela que l'on a deux Sithins qui brillent de mille feux de part et d'autre de l'île, plus il y a de lumière, plus les forces obscures se rétractent. » S'il avait pu le crier, il l'aurait certainement fait, sa voix déjà s'était élevé un peu sous le coup de l'excitation et sa détermination. « Il ne tient qu'à toi de maintenir cette flamme animée, mais pour cela, il faut que tu croies en toi et tes forces. Tu ne vas pas dire que je suis le seul à penser qu'il y a bien une raison pour laquelle on est tous ici, crois-tu vraiment que c'est uniquement pour nourrir ta soif de savoir que Danu t'a accordé ton immortalité ? »



Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas
ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

Breaden T. Sithmaith

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 04/03/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 8311
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Thuthur Pendragon est mon autre moi ainsi que le Druide aux bouquins: Spencer
› L'AVATAR : Daisy Ridley
› LES CREDITS : primbird
› LA COULEUR RP : IndianRed

ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Ven 11 Mar - 2:33

   

   
It's Dark Inside...


But the light still shines


   
▬ " Il aurait même dû demander une audience avec Dagda et ils auraient pris le thé afin de disserter sur l’aménagement du Sithin. " Vu sous cet angle sarcastique ses mots étaient dérisoires et Fial "remercia" la vision de son ami avec une moue qui se serait parfaitement accordé avec un tirage de langue distingué, chose qu'elle ne fit pas au profit d'une réplique.

▬ " Et pourquoi pas ? Ce sont des choses qui se font encore de nos jours, ça s'appelle les bonnes manières et tout le monde peut en avoir. " Même les obscurs fous meurtriers, si si. Après tout menacer et prendre des vies n'incluaient pas automatiquement un manque de savoir-vivre... Bon d'accord cette réflexion était inutile et désuète, mais elle avait eu l'avantage de faire sourire la demoiselle.

▬ " Je peux sans difficulté t'affirmer qu'il ne comptait pas sur notre survie ce soir-là, donc pourquoi perdre son temps avec des présentations. " Ça par contre cela ne la faisait pas rire et elle apaisa un nouveau frisson en buvant une nouvelle gorgée de thé. Pourquoi ne pouvaient-ils pas revenir aux temps insouciants ? Ils devaient bien pouvoir les trouver et stabiliser ce déclin qui les entraînait délicatement vers le bas depuis tant de siècles. Pourquoi est-ce que cela devait être si compliqué ? Oui actuellement Fial se faisait assez cérébrale, tournant et retournant les événements à la recherche d'une réponse à laquelle s'accrocher. Elle qui avait découvert tant de choses et comprit d'autres, elle n'arrivait pas à trouver une réponse à cette obscure situation. Cela l'affectait plus qu'elle ne le voudrait et Silvester était l'un des rares à qui elle acceptait de l'avouer et n'usait pas de quelques ruses pour endormir le sujet. Et alors qu'elle partageait un bout de désillusion elle se sentit un peu attirée vers et par Sly qui l'accueillait ainsi sous son bras.

▬ " On l'a tous espéré au fond de nous, mais nous sommes assez vieux pour savoir que si les choses étaient aussi simples, il y a des situations que l'on aurait pu éviter par le passé. " Mais même autrefois ils savaient ce qui était leurs démons, elle-même savait contre quoi se tourner, contre quoi lutter. Aujourd'hui si les anciennes erreurs demandaient toujours correction, l'ennemi était brumeux et incluait donc des combats vains, chose qui était particulièrement usante, Fial était une des mieux placée pour le savoir... Encore des songes peu enjoués que la Changelin préféra chasser en se réconfortant au contact de son ami, elle en avait besoin pour repartir et pouvait l'admettre. Le temps où elle jouait les indépendantes ingénues était résolu, d'ailleurs l'idée de reprendre la route ne l'enthousiasmait plus autant qu'avant, elle ne voulait plus s'éloigner de ses ancres dont elle avait besoin pour avancer. Lorsque Silvester retira son bras, la demoiselle attrapa un peu plus de réconfort auprès du soleil vers qui elle leva le visage en fermant les yeux. Ici au moins il ne se voilait pas malgré les événements comme ailleurs sur l'île.

▬ " Et il est fait pour rester, comme les Feys existent pour défendre sa lumière. Il faut que tu t'accroches Fial, si des gens comme toi ou moi commence à broyer du noir aux moindres rides sur l'eau, c'est la communauté entière qui va glisser sur la pente raide. Ils n'attendent que ça d'ailleurs, que l'on se plante et qu'on laisse proie à nos propres démons. " Bien sûr, elle partageait cette vision et n'avait guère l'intention de baisser les bras devant l'adversité, cependant cette résolution lui demandait plus de force qu'auparavant et elle se demandait si elle en aurait assez pour aller jusqu'au bout et voir ce qu'elle désirait le plus: la paix et les beaux jours revenir pour son peuple.

▬ " Je sais mais cette communauté est lourde à porter, elle prend du poids à se replier sur elle-même. " Un fin sourire légèrement teinté d'amusement fit son apparition devant cette représentation imagée. Elle savait, ou plutôt elle espérait que le rôle qu'elle jouait influençait ce petit monde mais même avec ses millénaires d'expériences la faille existait. Fial avait détourné son attention du soleil pour revenir vers Silvester qui tapota le front de la demoiselle pour souligner ses mots suivants.

▬ " Tu as beaucoup plus de force en toi que tu le penses. " La Changelin ne savait pas si elle avait affaire là à une vérité mais cela ne faisait guère de mal de l'entendre et glissa un sourire au Fey qui enchaînait avec une fougue à peine muselée. " Sans flamme, il n'y a ni chaleur, ni lumière et c'est bien là que les ténèbres s'en mêlent. C'est bien pour cela que l'on a deux Sithins qui brillent de mille feux de part et d'autre de l'île, plus il y a de lumière, plus les forces obscures se rétractent.  " C'était un peu étrange de se faire rappeler comment la résolution et la détermination se personnifiaient. Si elle savait qu'elle s'égarait un peu elle n'en prit jamais autant conscience qu'en entendant et observant Silvester à cet instant, de toute évidence elle avait laissé échapper pas mal de choses et allait devoir récupérer tout cela au plus vite.

▬ " Je comprends maintenant l'origine de cette consignation. Si l'on ne s'y connaît pas on pourrait presque se brûler devant tant de clarté. " Elle s'amusait doucement de l'engouement de son ami mais en happait le moindre fragment qui lui parvenait, c'était de cela dont elle devait se faire influencer, pas du reste.

▬ " Il ne tient qu'à toi de maintenir cette flamme animée, mais pour cela, il faut que tu croies en toi et tes forces. Tu ne vas pas dire que je suis le seul à penser qu'il y a bien une raison pour laquelle on est tous ici, crois-tu vraiment que c'est uniquement pour nourrir ta soif de savoir que Danu t'a accordé ton immortalité ? " Il abordait là un sujet bien vaporeux ou les conjectures étaient reines. Mais cet échange avec le Fey semblait porter ses fruits car la demoiselle semblait déjà plus prompte à sourire naturellement comme elle le faisait à cet instant.

▬ " Je crois surtout que nous n'aurons jamais de réponse à cette question et que je suis condamnée à espérer ne pas m'éloigner de ce destin. " Fior y songeait aussi parfois, elle le savait. Ils avaient chacun choisis des voies différentes et pourtant ils se rejoignaient sur des points essentiels. Et si la belle remerciait toujours avec ferveur Mère Danu aujourd'hui elle désirait parfois comprendre ce don auquel elle tenait à faire honneur. " Mais j'ai toujours l'intention de ne pas la décevoir avec la petite prétention d'espérer que cela n'est pas déjà arrivé. " Qui sait, elle avait déjà fait des faux pas et en était parfaitement conscience. Mais les erreurs pouvaient être réparées dans le pire des cas, et ce qui semblait actuellement réparé c'était l'humeur de la demoiselle qui semblait s'être fixé sur du beau avec une pointe d'amusement. Elle prit le temps d'une nouvelle gorgée de thé dont elle abordait doucement la fin avant de lancer d'un air moqueur. " Enfin si tu connais un jour la réponse nous serons deux à être ravis de l'entendre. " Ou s'il avait déjà un avis sur la question... La seule interrogation qui poursuivait la demoiselle depuis qu'elle avait pris conscience de cette vie éternelle. Fial lança un regard à l’œuvre végétal dont elle avait arraché Silvester à son arrivée à ses propres bouts de verdure dont elle prenait soin. " Lorsque ta punition sera levée je crois avoir un patient chez moi qui aurait besoin de ton diagnostique. " À voir cette haie dans sa plus belle forme son esprit venait de faire le lien avec un pot et son habitant qui semblait vouloir juste dépérir malgré les soins de la demoiselle. Le cas avait probablement besoin d'un expert et cela tombait bien: elle en avait trouvé un.

   
© TITANIA
   


YOU'RE LOOKING AT THE STOLEN YOUTH
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Ven 11 Mar - 7:03
it's dark inside... but the light still shines
ft. Fial & Silvester

Silvester ne pouvait pas s'empêcher de sourire aux propos de Fial, elle marquait quelques points et si leurs ennemis, quelqu'ils soient n'avaient pas été encore vaincu, c'est qu'ils avaient une once de savoir-vivre en effet. Enfin, toujours est-il qu'il comprenait l'urgence de leur inviter, il voulait frapper fort et d'un seul coup, les Feys ne l'avaient pas vu venir, ni lui, ni David, ni leur meute de Sluagh. Ils s'étaient présentés au moment où les rois étaient les plus faibles et la majorité des Feys désarmé. Avec le recul, la stratégie était parfaite, ils avaient mis le doigt sur leur faiblesse et tout miser sur cette situation d'infériorité, mais ils avaient oublié que la déesse mère veillait sur leur cible. Un coup de chance, c'était peut-être l'électrochoc dont avait besoin leur communauté de se réveiller et réaliser qu'il y avait des forces plus importantes contre qui se battre que la cours adverse.

Le choc avait bien eu lieu, mais les discussions, inquiétudes et soucis diplomatiques venaient se mettre en travers d'une action. Silvester était quelqu'un d'impulsif, pas besoin d'analyser la situation, il y avait des forces obscures qui juraient leur perte, naturellement, il avait envie de vivre plus qu'il ne l'avait fait auparavant et s'il devait se battre contre eux, il le ferait, avec ses moyens. Pourvu que personne ne s'emballe ou se prenne la tête, il fallait s'unir.

C'était d'ailleurs un point sur lequel il était certain que Fial partageait, même si son propos sur le couronnement semblait l'avoir refroidi. Dans son enthousiasme, il pouvait parfois avoir l'effet contraire, celui d'étaler une vérité abrupte et y apporter des solutions presque utopiques, mais au moins il tentait de tirer les choses vers le haut. Il ne s'était jamais vanté d'être sage ou réaliste dans ses ambitions et ses combats, mais au moins il faisait front. Toujours était-il qu'il sentait bien que parler des évènements n'aidait en aucun cas son amie à se sentir un peu mieux, alors il avait opté pour quelque chose d'un peu plus général et tourné vers elle.

« Personne ne te demande de porter cela pour toi toute seule, il faut peut-être les prendre par la main, mais tu ne peux pas prendre sur toi à chaque fois que les uns ou les autres en décident autrement. » Silvester riait des situations les plus sombres parce que s'était sa philosophie et qu'il refusait que les gens lui imposent un comportement précis, alors il rendait la pareille, il se moquait autant de lui-même que les autres. Toujours honnête dans ses propos, il voulait partager sa vision des choses, après les gens pouvaient l'envoyer balader, ça ne gâchait pas sa journée. Avec Fial, ses mots semblaient tout de même avoir un effet suite à sa tirade engagée, peut-être même qu'il voyait soudain jaillir une légère flamme confirmant qu'il était sur la bonne voie. S'il avait continué dans cette voix-là, sa peau aurait commencé à luire tellement qu'il était animé par ses convictions et sa pensée. Un peu trop passionné ? Possible, il avait cette tendance à s'emballer de manière presque incontrôlable et si on vérifiait son rythme cardiaque à l'échelle d'un homme ce dernier aurait surement était essoufflé alors qu'il semblait à peine commencé. « Je comprends maintenant l'origine de cette consignation. Si l'on ne s'y connaît pas, on pourrait presque se brûler devant tant de clarté. » Le jardinier levait un sourcil par l'intervention de son amie, son sourire amusé s'étirant un peu plus. « Une remarque fraîche et bien placée et en plus, tu n'y es pas insensible contrairement à certain. » Une petite pique pour ses confrères Seelie, il tenait quelque chose et avait donc continué dans son élan, on ne peut fier d'avoir mis un peu de légèreté dans le sourire de son amie.

Fial admettait qu'elle n'avait pas de réponse à cette question et qu'elle espérait ne pas trop s'éloigner de ce que la déesse mère avait prévu pour elle. Il retenu un rire, un soupir amusé souleva sa poitrine alors qu'il terminé le thé que son amie lui avait amené, l'utilisant comme poubelle pour son mégot de cigarette.

« Ne te prend pas trop la tête, elle saura te remettre sur le droit chemin si tu t'en éloigne vraiment. J'aime croire qu'elle souhaite avant tout que l'on trace un peu notre voie et qu'on apprenne de nos erreurs. Il n'y a rien dans ce monde qui est insurmontable ou qui ne peut-être pardonné. » Son ton avait légèrement chuté en réalisant la teneur de sa phrase, le coupant brièvement dans son entrain qui ne laissa pas s'extérioriser autrement. Néanmoins, il eut un moment de flottement, surement parce qu'il savait à quel point le décès de son père restait douloureux et sa rancune ardente envers sa propre mère. « Je doute que je sois le premier à te l'apprendre quand le mystère sera soulevé, je n'ai aucune l'intention de me prendre la tête avec ce genre de détail. » Affirmait-il avec un rire léger. Ce n'était peut-être pas un détail, mais Silvester n'aimait se plonger que dans les livres sur la botanique, la physique, limite la médecine, tout le reste s'était abstrait, il avait besoin de fait et de technique, le reste l'emmenait sur de terrains de réflexions qu'il préférait éviter.

Son regard suivait celui de Fial balayant les haies qui se trouvaient devant eux, toujours sensible à son travail, un soupir de satisfaction s'échappait de ses lèvres alors qu'il sortait une nouvelle fois son tabac quand son amie lui fit part d'un patient ayant besoin de son diagnostique. L'élémentaire riait doucement, le papier entre ses lèvres alors qu'il sélectionnait un peu de tabac afin d'envelopper le tout, le gobelet coincé contre lui par son coude.

« Oh vraiment ? » Son visage s'était illuminé le moment où elle avait fait mention de ce fameux patient, il ne pouvait s'agir que d'un seul type. La botanique, voilà un sujet qui était beaucoup plus intéressant et dans ses cordes. Il terminait de rouler sa cigarette avant de la garder entre ses lèvres pour ranger le tout et avant de commencer son interrogatoire au sujet de ce patient qui inquiétait son amie. « Peut-être qu'il est affecté par l'atmosphère qui règne, il suffit d'un rien pour faire déprimer une plante. Tu lui as parlé de tes tracas ? » Bien entendu, il la taquinait un peu, mais s'était plus fort que lui. Certes, ils ne pouvaient pas discuter avec les animaux, ni les plantes, mais le jardinier était certain que dans les deux cas, ils étaient réceptif à ce genre d'attention. « Suis-moi, j’aurai peut-être quelque chose pour toi. » Il allumait sa cigarette avant de faire signe à son amie de lui emboîter le pas, quittant leur point de rencontre pour se diriger vers son atelier qui se trouvait un peu plus loin, traversant une allée bordée de parterre de pensées colorées, Silvester reprenait ses questions, « Quel est le nom de ce patient ? Des symptômes particuliers ? »



Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas
ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

Breaden T. Sithmaith

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 04/03/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 8311
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Thuthur Pendragon est mon autre moi ainsi que le Druide aux bouquins: Spencer
› L'AVATAR : Daisy Ridley
› LES CREDITS : primbird
› LA COULEUR RP : IndianRed

ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Ven 11 Mar - 15:47

   

   
It's Dark Inside...


But the light still shines


   
▬ " Personne ne te demande de porter cela pour toi toute seule, il faut peut-être les prendre par la main, mais tu ne peux pas prendre sur toi à chaque fois que les uns ou les autres en décident autrement. " Voilà quelque chose qui était plus facile à dire qu'à faire car on évoquait un réflexe qu'elle avait toujours eu. Fial avait toujours assumé son indépendance d'esprit, ses pas qui sortaient des traces des traditions et son refus d'adhérer aux causes qu'elle n'estimait pas valable. Mais ce qu'elle était et faisait, elle l'attendait peut-être des autres mais ne l'imposait guère. C'est ainsi que la demoiselle encaissait les conséquences sans un mot et ne s'en plaignait pas, à quoi bon de toute manière ? La plupart du temps elle se fichait de l'avis que portaient les autres sur elle lorsqu'elle savait qu'elle était sur la bonne voie mais parfois elle perdait son chemin de vue et c'était là que les mots pouvaient l'atteindre. Enfin le conseil était noté comme le signifiait le sourire de la demoiselle qui ensuite observa Sylvester s'emballer dans ses propos. Un doux rappel de sa propre nature, voilà ce qu'elle perçut et qui la fit sourire alors qu'elle assenait avec amusement un trait de compréhension envers ce qui devait indisposer les concitoyens du Fey.

▬ " Une remarque fraîche et bien placée et en plus, tu n'y es pas insensible contrairement à certain. " Oui, si cela pouvait perturber certain, Fial était plutôt réceptive à ce genre de tirade, portant un peu trop de respect à la passion surtout lorsqu'elle pouvait la partager.

▬ " C'est parce que j'ai toujours été un bon public pour toi. " Ce n'était pas faux, elle était réceptive et attentive, elle avait même pu être critique mais présentement les mots étaient surtout teintés d'amusement en accord avec le visage de la demoiselle. Une façon peut-être de le remercier de ce qu'il faisait là, c'est-à-dire la relancer vers le bon chemin.

▬ " Ne te prend pas trop la tête, elle saura te remettre sur le droit chemin si tu t'en éloigne vraiment. J'aime croire qu'elle souhaite avant tout que l'on trace un peu notre voie et qu'on apprenne de nos erreurs. Il n'y a rien dans ce monde qui est insurmontable ou qui ne peut-être pardonné. " Ces mots étaient le reflet de sa propre espérance mais rien n'était certain et cela lui demeurait un peu étrange que le propre sens de son destin lui échappait, elle l'aventurière des connaissances et l'éternelle curieuse. Cela demeurait un point noir important dans son tableau mais heureusement elle demeurait capable de l'accepter. Dans ses songes, Fial ne perçut pas immédiatement que les paroles de Sylvester ne semblaient pas trouver écho qu'en elle et alors que la demoiselle allait répondre elle saisi le silence et un regard vers son ami lui laissa quelques conclusions qui lui firent ravaler ses mots. Elle préféra ainsi laisser le silence filer par respect pour son ami qui finit par se reprendre de lui-même. " Je doute que je sois le premier à te l'apprendre quand le mystère sera soulevé, je n'ai aucune l'intention de me prendre la tête avec ce genre de détail. " Voilà un point sur lequel la miss ne s'accorderait pas, elle fit fi de l'instant de flottement précédent et glissa avec un sourire.

▬ " On porte jamais assez d'attention aux "détails". J'aime les connaître, mais c'est peut-être un excès de curiosité. " Quoique, les détails lorsqu'ils étaient bien analysés permettaient d'aller plus vite, de comprendre mieux. Dans tous les cas les motivations de ce cadeau qu'elle avait reçu n'était pas un détail pour elle, ce qui faisait la différence entre quelques décennies et une éternité de vie ne pouvait n'être qu'un détail. Naturellement, Fial chercha de quoi rebondir sans doute pour éloigner les songes qu'elle avait perçus chez Sylvester et alors que son regard se posait sur les haies elle ne tarda guère à être inspirée.

▬ " Oh vraiment ? " Bon d'accord, cette perche était facile mais avait le mérite d'être redoutablement efficace comme le prouvait le visage de son ami à cet instant. Elle n'avait aucune raison de remuer les blessures du Fey alors autant sollicité une de ses passions et elle acquiesça avec un air amusé." Peut-être qu'il est affecté par l'atmosphère qui règne, il suffit d'un rien pour faire déprimer une plante. Tu lui as parlé de tes tracas ? " A cette taquinerie la demoiselle répliqua avec cette moue boudeuse et amusée qui aurait été si bien finalisé avec un tirage de langue qui ne semblait tout de même pas prêtre à poindre le bout de son nez aujourd'hui.

▬ " Je ne suis pas insensible, je ne raconte mes tracas qu'à ceux qui sont capables de me dire de me taire lorsqu'ils en ont assez. " Ba oui, pauvres créatures végétales et animales incapables de mener une conversation, elle n'allait pas en profiter pour leur asséner une conversation inutile. Elle avait un minimum de savoir-vivre.

▬ " Suis-moi, j’aurai peut-être quelque chose pour toi. " La demoiselle avala sa dernière gorgée de thé avant de mettre le gobelet dans son sac et de suivre Sylvester, s'accrochant à son bras au passage. C'était là en quelque sorte sa réponse pleine de soutien et de réconfort au silence qui était passé et qui semblait déjà loin dans l'esprit du Fey.

▬ " Quel est le nom de ce patient ? Des symptômes particuliers ? " Fial avait récupéré le gobelet de Sly au passage, histoire de se faire une place, et le glissa auprès de son autre collègue vide.

▬ " C'est Orchidaceae Phalaenopsis Stauroglottis mais entre nous je l'appelle Hang, tu crois que ça le vexe ? " Donnait-elle vraiment des petits noms à ses compagnons de feuilles et de fleurs ? Pourquoi pas, après tout ils vivaient sous son toit, ils pouvaient bien se voir doté d'un nom. Dans tous les cas si la conversation semblait emballer le Fey, elle oscillait entre l'amusement et une dose de bonne humeur qu'elle avait fraichement retrouvée. " Il n'a pas fleuri depuis un moment malgré le fait qu'il soit au meilleur emplacement et je trouve que ses feuilles font triste mine. " Et pourtant elle n'avait pas changé ses habitudes qui lui avaient toujours convenues jusque-là. Peut-être qu'il avait besoin de changement ou bien qu'il était en effet affecté par l'ambiance. Enfin elle confiait cette affaire aux connaissances avisées du jardinier.

   
© TITANIA
   


YOU'RE LOOKING AT THE STOLEN YOUTH
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Sam 12 Mar - 2:05
it's dark inside... but the light still shines
ft. Fial & Silvester

Il n'en fallait pas plus pour lancer le jardinier dans son sujet de prédilection, un simple commentaire sur son travail ou une question sur un sujet précis et il pouvait tenir son audience en haleine, les yeux brillant à la fois d'excitation et de fierté que l'on puisse apporter tant d'attention à ce domaine. Silvester n'était pas forcément le métier le plus considéré, être un amoureux des plantes et prendre soin d'un jardin n'était pas vraiment des plus enrichissant pour faire avancer la communauté, en tout cas, il n'y avait pas d'impact direct. C'était différent à une époque, avant que le Songe ne soit divisé, la nature avait une plus grande place dans le cœur des Feys, mais la politique, les intrigues et les idéaux avaient relégué ses qualités au second plan.

À tort, car si les uns et les autres défendaient leurs traditions, il fallait voir à quel point celle-ci s'était tourner vers la nature, alors un jardin pouvait devenir des plus précieux autant pour son éco-système, mais aussi parce qu'il pouvait subvenir aux besoins les plus naturels et essentiel. Un jardin pouvait nourrir, il pouvait en mettre plein la vue et le nez, le contact du sol avec des pieds nus ou les mains était tout aussi important et si on prenait le temps de s'arrêter et écouter, on pouvait entendre le chant des oiseaux, le bruit de pas dans l'herbe, le vent murmurant à travers les branches. Il n'y avait rien de mieux qu'un jardin pour stimuler les cinq sens et c'était là toute la beauté de son travail, permettre aux uns et aux autres, en un regard de s'évader, de revenir aux sources. C'était vrai un jardin ne règle pas les conflits et ce n'est pas avec un jardin qu'ils pourront se battre contre les forces des ténèbres, mais il pouvait être le meilleur médium pour prendre la température des choses, chercher un refuge et revenir à l'essentiel. Le seul endroit où l'on pouvait se sentir au mieux en tant que Fey était certainement auprès du Nemeton et dans les Jardins, que ce soit celui de Lumière ou des Ténèbres. Il n'y avait pas de secret, les signes avant-coureurs du mal des Feys était toujours manifesté par ces lieux et en préserver la beauté était un honneur.

« Ah, mais peut-être est-ce le manque de conversation qui le fait dépérir justement, ils ne sont pas sens défense figure toi et ils sont tout aussi sociable. » Tout est une question d'équilibre, Silvester pouvait admettre que parfois, il parlait tellement qu'il avait l'impression que son interlocuteur tenterait de le distraire pour qu'il se taise. Tout était une histoire de point de vue bien entendu, et aucun de ses spécimens ne lui avait répondu, mais il y avait des comportements, même de la part de simple plante qui ne trompait pas. Un jardin ne pardonne pas la possible négligence. « Je pense que ce n'est pas son nom qui le dérange, il doit même apprécier cette marque d'attention. » La rassurait-il en tapotant la main qui était toujours accrochée à son bras, contact qu'il ne voulait pas interrompre pour le moment. Il était reconnaissant que Fial n'avait pas relevé son moment d'absence, aussi bref fut-il, il y avait bien un sujet sur lequel il valait mieux ne pas lancer la conversation était bien sur sa mère ou le décès de son père. Sujet qui était bien loin de l'esprit émoustiller du jardinier quant à l'objet d'une des nombreuses inquiétudes de son amie. « Tu excuseras le désordre, je reçois rarement des visites par ici. »

Son atelier avait plus des allures de serres, tout en verre qui reflétait la lumière généreuse du Sithin, une fois l'intérieur l'odeur de l'herbe fraîchement coupée se mélanger au jasmin, bercé par un courant d'air frais. L'endroit était plutôt grand, plus qu'il ne le semblait de l'extérieur, il y avait de nombreuses tables alignées, certaines avec des machines recouvertes de sciure, diverses plantes et fleur qui semblait plus ou moins mal en point, sur une paillasse était installé une suite d'alambics, avec une note demandant de ne pas toucher. Sur l'un des murs se trouvait une ardoise avec la liste des tâches de la journée et enfin au fond, on pouvait voir une petite cuisine aménagée, ainsi qu'un cabinet qui ne semblait contenir que des livres préservés par les portes en verre. Le seul endroit qui semblait soigneusement rangé était le coin des outils où pelle, râteau, bêche et autre outil de tailles variés s'aligner dans un ordre bien précis qui contrastait avec le semblant de désordre des lieux. Un atelier à l'image de son propriétaire, car il y régnait une certaine chaleur qui n'était pas étouffante, le tout bercé par une lumière qui filtrait généreusement à travers les vitres sans être agressive. Silvester actionna un mécanisme qui ouvrit certaines fenêtres afin de laisser l'air circuler un peu mieux alors qu'il laissait échapper un nuage de fumée de ses lèvres.

« Tu as choisi là un camarade des plus difficiles à prendre soin dans cette région. » Confirmait-il en se libérant du contact de la jeune femme afin de ranger un peu le désordre sur l'une des tables. « Mais il reste le moins capricieux de son espèce. » Les orchidées étaient difficiles à prendre soin, en particulier en Irlande, le climat n'était pas des plus idéal, la plupart de ses propres spécimens d'ailleurs vivaient dans une serre pendant une période de l'année. Fial lui confia que l'orchidée n'avait pas fleuri depuis un moment, il leva un sourcil inquisiteur. « De quand remonte la dernière floraison, généralement il n'y a que deux floraisons par an. » Il attrapait un cendrier et un tabouret pour que son amie puisse s'installer avant de se diriger vers la bibliothèque. « Les feuilles ont-elles des trous ? Ou plutôt des tâches ? N'hésite pas à me donner des détails sur son état et aussi des derniers soins que tu lui as apporté. » Il regardait à travers les livres pour sortir un petit guide sur orchidées et revenir vers son amie.



Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas
ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

Breaden T. Sithmaith

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 04/03/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 8311
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Thuthur Pendragon est mon autre moi ainsi que le Druide aux bouquins: Spencer
› L'AVATAR : Daisy Ridley
› LES CREDITS : primbird
› LA COULEUR RP : IndianRed

ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Sam 12 Mar - 20:05

   

   
It's Dark Inside...


But the light still shines


   
Fial avait tout naturellement trouvé sa place au bras de son hôte qui l’entraînait dans le jardin. Le regard qu'elle posait sur les environs était un peu distrait, son attention se tournant vers la conversation qu'elle menait et sur l'appréciation du moment.

▬ " Ah, mais peut-être est-ce le manque de conversation qui le fait dépérir justement, ils ne sont pas sans défense figure toi et ils sont tout aussi sociable. " Ainsi donc la conversation s'était tournée autour de son orchidée et de ses états d'âme qui semblaient mornes en ce moment.

▬ " Je lui fais la conversation mais pas sur le sujet de mes tracas. " Quitte à parler à un être qui ne pouvait répondre autant choisir des sujets agréables, enfin que l'on pouvait estimer agréable car le concerné ne pouvait pas transmettre ses goûts non plus.

▬ " Je pense que ce n'est pas son nom qui le dérange, il doit même apprécier cette marque d'attention. " La demoiselle sourit doucement à ces mots et à cette main rencontra la sienne, transmission silencieuse qui venait de cet autre échange qui était silencieux. Fial perçut leur destination qui n'était autre que le petit coin personnel du jardinier dans ces lieux, perspective intéressante lorsque l'on savait que la belle n'avait jamais vraiment mis les pieds à l'intérieur si ce n'est une fois où elle cherchait et ou elle avait osé glisser son nez à l'intérieur pour vérifier qu'il ne se cachait pas là. " Tu excuseras le désordre, je reçois rarement des visites par ici. " La réflexion tira un sourire amusé à la demoiselle alors qu'ils abordaient leur destination.

▬ " Je ne le dirais à personne, promis. " En même qui se souciait de l'état du "bureau" du jardinier ? Probablement des individus particulièrement ennuyants et ceux là Fial les évitait. C'est donc un regard avec un soupçon de curiosité qu'elle posa sur les lieux qui se dévoilaient à elle une fois la porte passée.

▬ " Tu as choisi là un camarade des plus difficiles à prendre soin dans cette région. Mais il reste le moins capricieux de son espèce." La demoiselle laissa filer le bras de Silvester qui réclamait la liberté de se mouvoir chez lui seul, chose que Fial ne pouvait décemment pas refuser et puis il fallait avouer qu'elle avait quelques petites choses à observer d'elle-même.

▬ " Oui je sais, mais j'ai eu un instant de faiblesse en le voyant et jusqu'à présent il ne semblait pas se plaindre. " Il apportait en effet une touche de verdure ravissante dans son intérieur, elle avait toujours eu une petite faiblesse pour la délicatesse des orchidées alors elle n'avait su résister. La demoiselle suivi un peu Sylvester en observant son réflexe de rangement.

▬ " De quand remonte la dernière floraison, généralement il n'y a que deux floraisons par an. " Elle n’eut pas besoin de réfléchir pour répondre à cela. Après tout elle n'avait pas non plus trouvé le premier sujet de conversation à porté, elle avait réellement noté depuis quelques temps les soucis de sa plante et avait put songer à en parler au Fey, ce n'était qu'aujourd'hui qu'elle avait saisi cette opportunité.

▬ " Cinq mois mais il n'y a aucun véritable signe qui laissent présager une futur fleur. " Fial commençait un peu à connaître ce locataire et il sortait de ses habitudes avec un tel comportement. La miss semblait attirer par les alambics non loin mais semblait être aussi capable de retenir ses pieds de l’entraîner par là plus qu'elle continuait de flâner en prenant la vague direction du tabouret apparu par les soins de son hôte.

▬ " Les feuilles ont-elles des trous ? Ou plutôt des tâches ? N'hésite pas à me donner des détails sur son état et aussi des derniers soins que tu lui as apporté. " Là par contre elle allait devoir un peu plus réfléchir et c'est donc tout naturellement qu'elle prit la direction de l'assise qui lui semblait destinée et grimpa sur son tabouret. Elle entreprit de le faire pivoter pour continuer son observation des lieux.

" Je trouve que ses feuilles tombent étrangement, c'est moins "vivace", peut-être légèrement flétri. Pourtant je l'arrose convenablement chaque quinzaine, ses racines n'ont pas l'air de vraiment se plaindre. J'ai coupé les tiges de sa dernière floraison comme d'habitude" La miss réfléchissait et parlait dans le sens où les idées lui venaient. Elle finit ensuite par tourner son attention vers Silvester qui cherchait un livre dans une autre partie de la pièce. Puis elle se lança dans un tour complet du pivot, observant le ciel et la clarté qui s'en dégageait, elle ne manquait pas aussi d'apprécier la douce chaleur qui régnait ici et qui n'était point désagréable en cette période de l'année.

   
© TITANIA
   


YOU'RE LOOKING AT THE STOLEN YOUTH
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
ELEMENTAIRE SEELIE spirit of nature.

Q. Silvester Cavanaugh

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 23/02/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 7063
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Boyd E. Lowry.
› L'AVATAR : Oscar Isaac.
› LES CREDITS : avatar & gifs by writerinafoxhole.
› LA COULEUR RP : Tan (#d2b48c).

ELEMENTAIRE SEELIE ∭  spirit of nature.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Mer 16 Mar - 23:56
it's dark inside... but the light still shines
ft. Fial & Silvester

La cigarette entre les lèvres, Silvester écoutait les réponses de son amie au sujet de sa plante, ne pouvant pas s'empêcher d'esquisser un léger sourire amusé.

Feys, humains, animaux ou plantes, peu importe la nature des créatures vivantes et organique, Fial avait toujours cette empathie dans le ton de sa voix. C'était presque un automatisme de prendre sur elle peu importe la situation, comme si elle était responsable de tous les maux et que son devoir était de supporter le poids de ce monde sur ses épaules. Pourtant, ce n'était pas faute de tenter de lui faire changer d'optique. Si ses combats étaient nobles et peut-être un peu trop idéal aux yeux des uns et des autres, l'élémentaire avait toujours pensé qu'elle s'inquiétait trop et pour tout, parfois au point s'en rendre malade. C’était à ce moment-là qu’elle devenait plus vulnérable, se coupant d'une réalité qui pouvait la blesser tant ses barrières défensives pouvaient tomber lorsqu'elle tombait dans la désillusion. C'était l'extrême même de l'optimisme, à force de viser l'utopie, la chute pouvait être assez terrible. Silvester, pourtant, était loin d'être le mieux placé pour donner des leçons, lui qui était toujours paré d'un sourire illuminant son visage, vivant dans le moment présent en espérant pouvoir croquer le fruit de la vie le jour suivant. Néanmoins, il était loin très loin d'être aussi sensible aux sentiments des uns et des autres, peut-être par sa nature de Fey, d'élémentaire même qui contrasté avec la Changelin. Il n'aimait pas porter trop d'attention à ses propres sentiments, alors ceux des autres, il n'y avait que ses plantes et ses amis proches qui avaient le droit d'avoir un peu plus son attention. C'est ainsi qu'il relevait l’inquiétude de son amie au sujet de sa plante, il savait qu’elle prenait cela au sérieux, peut-être même un peu trop à cœur. Un sentiment qui l’honorait, il n’y avait pas tant de personnes qui se souciaient des plantes comme le jardinier, alors il était reconnaissant de cette marque d’attention, même si elle en faisait peut-être un peu trop, au point de se répéter.

Il finit par mettre la main sur l'ouvrage qu'il cherchait, laissant échapper un nuage de fumée accompagné d'un soupir de satisfaction alors qu'il revenait sur ses pas pour rejoindre son amie qui tournoyait sur le tabouret qu'il lui avait laissé. Il écrasait sa cigarette dans le cendrier, adressant un sourire à Fial avant de lui présenter le livre.

« Il n'est pas impossible que Hang soit atteint d'une maladie, il va falloir donc agir vite si on ne veut pas le perdre. » Il posait alors le livre sur la table, tournant quelques pages afin d'atteindre l'endroit qui devrait les intéresser. « Tu ne m'as toujours par dis de quelle couleur étaient les feuilles tombantes, elle reste verte avec des tâches ou plutôt tourne dans un gris presque cramoisi ? » Le jardinier indiqué alors les schémas colorés qu'il y avait sur son livre, avec un léger sourire confiant. « Dans tous les cas, je pense que tu vas devoir le rempoter afin de vérifier que rien n'a pourri sous terre et vérifier qu'il n'y a pas de parasite. Je te laisse regarder et dis moi si quelques symptômes rappellent ta situation. »

À peine avait-il parlé qu'il repartait déjà vers le fond de l'atelier ouvrant une commode d'où il sortit plusieurs pots, récupérant alors quelques branches de cannelles pour les attacher ensemble et en faire un bouquet pour revenir vers Fial et le lui remettre.

« Une fois le rempotage réalisé, tu pourras glisser ces bâtonnets dans la terre, mon père en mettait souvent pour lutter contre les parasites. » Il avait toujours ce sourire bienveillant et ce sourire qui se voulait réconfortant, il était persuadé qu’il fallait d’un rien pour remettre la plante de son amie en forme. « Alors, qu’est-ce que tu en penses, plutôt un parasite ou alors une maladie parce que tu as voulu trop bien faire ? » Il la taquinait un peu, mais en vérité, ce n’était pas impossible d’en faire ne serait-ce qu’un peu trop pour laisser la porte ouverte à de possibles maux. Néanmoins, rien d’irréversible temps que les racines étaient en bon état, tout dépendait si c’était réellement les feuilles qui étaient les premières à être attaquées ou si les racines avaient déjà subit des attaques, le tout s’étant propagé.

Une fois de plus, Silvester allumait une cigarette, donnant un léger coup contre l’épaule de son amie, afin de la rassurer un peu.

« Ne t’en fais pas, il suffit d’un rien pour en faire un peu trop. Si tu savais le nombre de fois où je dois réparer mes bêtises, la nature est capricieuse. »



Constant gardenerA poet once said the poetry of the earth is never dead. Hands in the dirt, head in the sun, heart with nature. To nurture a garden is to feed not just the body, but the soul...

Revenir en haut Aller en bas
ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

Breaden T. Sithmaith

avatar

› L'ARRIVEE A ELLAN VANNIN : 04/03/2016
› LES MISSIVES ENVOYEES : 8311
› LE(S) MULTI-COMPTE(S) : Thuthur Pendragon est mon autre moi ainsi que le Druide aux bouquins: Spencer
› L'AVATAR : Daisy Ridley
› LES CREDITS : primbird
› LA COULEUR RP : IndianRed

ARTEMIS ∭ Fifi, la Pureté incarnée de la Faërie & Miss Câlin du flood.

MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   Ven 18 Mar - 1:35

   

   
It's Dark Inside...


But the light still shines


   
Fial avait fini par fermer les yeux, le visage levé vers le ciel elle se laissait doucement tourner sur son tabouret. Le soleil, la chaleur sous la surface vitrée, elle pouvait à présent deviner que l'atmosphère embrumée de Douglas n'avait pas aidé à éclaircir ses idées car elle se sentait mieux sous cette clarté. Pour cela elle aurait bien du mal à vivre à Rushen ou Genflaba, elle avait toujours eu besoin de lumière et de chaleur. Tout à son appréciation, notre demoiselle mit un bref instant avant d'entendre que son hôte revenait vers elle et stoppa son petit manège tout en rabaissant son visage juste à temps pour capter le sourire de Sly qui revenait avec un livre.

▬ " Il n'est pas impossible que Hang soit atteint d'une maladie, il va falloir donc agir vite si on ne veut pas le perdre. " De quoi vite revenir à leur sujet de conversation qui posa une mine soucieuse sur les traits de Fial alors qu'elle déplaçait légèrement son tabouret pour mieux observer les pages qui se tournaient.

▬ " Oh vraiment ? " Voilà aussi de quoi l'attrister aussi un peu car en temps que propriétaire de l'environnement de la plante elle avait forcément fait quelque chose de travers pour qu'une telle chose arrive. Enfin cela elle s'en doutait déjà un peu cependant se semblant de confirmation ne l'encourageait pas à l'optimisme de ce côté-là de l'affaire.

▬ " Tu ne m'as toujours par dis de quelle couleur étaient les feuilles tombantes, elle reste verte avec des tâches ou plutôt tourne dans un gris presque cramoisi ? " Voilà une juste remarque, elle avait omis de répondre à cette partie de la question, probablement trop attirée par son propre petit manège d'appréciation de soleil. Mais cette fois serait la bonne, elle répondrait tandis que son regard était attiré par les schémas qui apparaissaient.

▬ " Non il n'y a pas de tâches, peut-être que le vert est moins vivace, en un sens ça doit tourner vers le gris. " Ce manque de vivacité des feuilles était le dernier signe en date que quelque chose clochait chez la plante alors peut-être que le processus grisonnant venait juste de s'engager. Enfin de toute manière il n'y avait pas de tâches, cela elle en était certaine.

▬ " Dans tous les cas, je pense que tu vas devoir le rempoter afin de vérifier que rien n'a pourri sous terre et vérifier qu'il n'y a pas de parasite. Je te laisse regarder et dis moi si quelques symptômes rappellent ta situation. " Un peu de travaux pratiques en perspective, Fial notait sagement cette consigne dans son esprit en la rangeant dans les choses plutôt pressées. Et tandis que son hôte s'éloignait à nouveau elle observa ce qu'il lui avait laissé sous les yeux en essayant de voir ce qui lui était le plus familier. Mais ce qu'elle pouvait observer là n'était pas vraiment inspirant, si elle avait eu affaire à certain cas elle serait venue plus vite et expressément pour cela, mais son malade lui semblait surtout contrarié et non atteint au point d'afficher de souciantes tâches.

▬ " Une fois le rempotage réalisé, tu pourras glisser ces bâtonnets dans la terre, mon père en mettait souvent pour lutter contre les parasites. " Silvester était revenu, la demoiselle l'avait entendue mais ne tourna son attention vers lui que lorsqu'il parla. Un fin sourire se posa sur ses lèvres alors qu'elle récupérait ce qu'il lui offrait puis d'observer les bâtonnets et de saisir l'odeur qui s'en échappait.

▬ " De la cannelle ? C'est intéressant. " Fial songea, l'espace d'un instant, à son étagère à condiment qui ne devait plus porter ce genre de bâtonnet... Mais elle n'irait pas sacrifier la santé de son compagnon à feuille pour une envie gustative.

▬ " Alors, qu’est-ce que tu en penses, plutôt un parasite ou alors une maladie parce que tu as voulu trop bien faire ? " Non pas d'expérience culinaire car en plus, comme le faisait remarquer son hôte, elle était sans doute la cause des maux de la plante. Une moue un peu plus morne prit la place du sourire de la demoiselle en songeant à cela.

▬ " Mais je ne l'ai pas trop arrosé pourtant... " Elle n'aimait pas faillir, même lorsque l'on parlait de l'entretient d'une orchidée, après tout c'était aussi là une forme de vie qu'elle s'était engagée à bien traiter alors si elle avait fauté cela n'avait rien de très enthousiasmant. " Enfin je ne sais pas trop, cela ressemble plus à cette histoire de gris même si ce n'est pas à ce stade. " Dit-elle avec un regard vers le livre dont elle avait assimilé les différents schémas car elle allait sauver la plante et elle allait surveiller qu'aucune des choses décrites sur ces pages ne lui arrivent un jour, elle n'avait guère envie de le voir dans ces états. Cette résolution se faisait une place dans son esprit lorsqu'elle sentit le léger coup de son hôte qui n'avait pas dû rater sa mine soucieuse et cherchait probablement à la chasser de son visage.

▬ " Ne t’en fais pas, il suffit d’un rien pour en faire un peu trop. Si tu savais le nombre de fois où je dois réparer mes bêtises, la nature est capricieuse. " Fial pouvait aisément le croire mais cela ne demeurait pas moins contrariant. Enfin elle n'allait pas à nouveau se miner pour cela étant donné que cela n'était pas irréversible et c'est pourquoi un fin sourire refit son apparition sur son visage.

▬ " Oui mais je préfère savoir comment c'est arrivé pour éviter que cela se reproduise. " Après tout les erreurs ne servaient pas à grand-chose si on n'en tirait pas les enseignements. Chose que certains représentants de son peuple ne semblaient guère assimiler d'ailleurs car leur histoire avait une fâcheuse tendance à reproduire quelques faits déplaisants... Mais la demoiselle était décidée à ne pas renouer immédiatement avec ce genre d'enchaînement de pensées et observa la volute de fumée qui s'échappait de la nouvelle cigarette de son ami. " Dis moi, tu n'as pas peur un jour de te faire aspirer par toute cette fumée et de t'y perdre ? " L'air amusé de la miss refit surface à ces mots qui évoquaient aussi bien l'habitude de Silvester que sa Main. D'ailleurs les deux étaient liés c'est certain, cela ne pouvait être autrement, et cette question purement rhétorique s'était déjà un peu posée dans son esprit à quelques reprises mais devant son inutilité elle ne l'avait jamais prononcé.

   
© TITANIA
   


YOU'RE LOOKING AT THE STOLEN YOUTH
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh   
Revenir en haut Aller en bas
 

It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» It's Dark Inside...But the light still shines || Breaden T. Sithmaith & Q. Silvester Cavanaugh
» Ava - Don't get too close, it's dark inside.
» it's dark inside.
» Clara ☩ it’s dark inside... it’s where my demons hide...
» And when the night is cloudy. There is still a light that shines on me. (Morgan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AES SIDHE › fáilte a thaistealaí thuirseach. :: Winter Court : Faërie
Cúirt an gheimhridh
 :: Sheading Ayre :: Le Jardin de Lumière
-